MENU ZINFOS
International

Tuerie de Newton : Barack Obama relance le débat sur la législation sur les armes à feu


Le président américain, Barack Obama, s'est recueilli hier, à Newtown dans le Connecticut, deux jours après la fusillade mortelle à l'école de Sandy Hook qui a coûté la vie à plus de 26 personnes dont 20 enfants. Il s'est engagé à "ouvrir une réflexion" sur les moyens d'éviter de nouvelles tueries, relançant ainsi l'éternel débat sur la législation sur les armes à feu.

Par S.I - Publié le Lundi 17 Décembre 2012 à 11:25 | Lu 843 fois

Tuerie de Newton : Barack Obama relance le débat sur la législation sur les armes à feu
"Nous avons une responsabilité à l'égard de chaque enfant. C'est notre premier devoir, prendre soin de nos enfants. C'est notre première mission. Si nous ne faisons pas cela bien, nous ne faisons rien de bien", a déclaré le président derrière un pupitre sombre, devant lequel étaient allumées 26 bougies en hommage aux 26 victimes.

Il a également annoncé qu'il réunira prochainement des experts psychiatriques et de représentants judiciaires pour endiguer "ces carnages". "Sommes-nous prêts à dire que nous sommes impuissants face à ce carnage ?", a rappelé le président démocrate.

Selon la police, Adam Lanza, l'auteur de cette fusillade, a utilisé un fusil d'assaut Bushmaster AR-15 pour tuer la plupart de ses victimes, a précisé le lieutenant Paul Vance, porte-parole de la police du Connecticut. Il avait également deux armes de poing, un Glock 10 mm et un Sig Sauer 9 mm.

Le jeune homme avait laissé dans sa voiture un fusil de chasse. C'est avec une arme de poing qu'il s'est suicidé. Il portait sur lui de nombreux chargeurs de trente balles chacun.

De nombreux parlementaires démocrates se sont engagés hier à prendre des initiatives pour modifier les législation sur les armes, notamment sur les armes de guerre.

Toutefois, ce combat semble mal engagé, notamment avec le lobbying exercé par la puissante National Rifle Association (NRA), réfractaire à toute modification du second amendement de la constitution américaine.




1.Posté par noe3 le 17/12/2012 10:37

Les enfants n'ont pas pu se défendre , c'est ça la tristesse de Obama !
Qu'on leur donne les outils nécessaires pour se protéger ! ...Les américains ont des moyens !
Il ne suffit pas d'avoir des "larmes de crocodile" ensuite après la tuerie ... Les "on aurait dû , les yakas , les pleurs , ... trop tard , le mal est fait !
On devrait pouvoir éliminer les tarés de toutes sortes pour le mieux-être de la population au lieu de les enfermer aux frais des contribuables ...
Quand on voit chez nous que les Forces de l'Ordre arrivent tj trop tard ...on devrait pouvoir s'auto-défendre convenablement et bien ! La Population aura à y gagner !

2.Posté par Akham le 18/12/2012 09:02

Qu'ils assument leur second amendement...
Il veulent des armes mais prix de la vie de leurs enfants

3.Posté par polo974 le 18/12/2012 15:58

Ils n'ont qu'à leur laisser les armes mais interdire les munitions...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes