MENU ZINFOS
International

Trump choisit un proche du Kremlin pour diriger la diplomatie américaine


- Publié le Mardi 13 Décembre 2016 à 16:37 | Lu 2173 fois

Trump choisit un proche du Kremlin pour diriger la diplomatie américaine
La constitution de l’équipe gouvernementale américaine va de surprise en surprise. Après la nomination d’un magnat du pétrole et du charbon à la tête du ministère de l’Environnement, et le patron d’une chaine de fast-food au ministère du Travail, Donald Trump vient de choisir un proche de Kremlin pour diriger la diplomatie. Le 45e président des Etats-Unis vient de nommer ce mardi Rex Tillerson comme successeur de John Kerry.
 
Originaire du Texas, l’homme d’affaires de 64 ans n’est autre que le PDG du géant du pétrole, ExxonMobil. Rex Tillerson a remporté ce fauteuil face à d’autres prétendants, comme le candidat républicain à la présidentielle en 2012, Mitt Romney, ou l’ancien patron de la CIA David Petraeus, ainsi que le sénateur Bob Corker. Rex Tillerson est connu pour ses bonnes relations avec le président russe, Vladimir Poutine. Ce dernier lui avait remis une distinction honorifique russe, la décoration de l’ordre de l’Amitié en 2013.
 
Cette nomination de Rex Tillerson ne manquera pas de créer des vagues, surtout en cette période où les soupçons d’interférences du Kremlin dans la dernière présidentielle américaine est au cœur des débats. Le futur numéro Un de la diplomatie américaine est également pointé du doigt pour son inexpérience dans ce domaine. Le dossier concernant les relations –sino-américaines constitue un test en grandeur nature pour Rex Tillerson. Par conséquent, les critiques fusent déjà de tous bords sur les réseaux sociaux, pour ne citer que celle du sénateur républicain, John McCain. 

Trump choisit un proche du Kremlin pour diriger la diplomatie américaine




1.Posté par bleu outre mer le 13/12/2016 20:01

Pour l'instant la moyenne d'âge pour 17 ministre est un peu près + de 60 ans Blancs et tous très riche.
Les oubliés vont pouvoir rester dans l'oublis.
Mr Poutine est un bon investisseur le remboursement de prêt risque de couter cher.

2.Posté par shopi le 14/12/2016 06:41

Titre tendancieux. Il a choisi le PDG du géant du pétrole, ExxonMobil. Rex Tillerson.
Celui-ci dans son business et a notamment rencontré Poutine à plusieurs reprises, quoi de plus normal, et c'est ça qu'on met en avant.
C'est pas de l'INFO c'est de la PROPAGANDE à charge contre Trump.

3.Posté par austrodoudou le 14/12/2016 11:41

Qu'il soit pote ou pas avec poutine n'est pas le problème. Force est de constater que tout le staff est composé uniquement de milliardaires réactionnaires et conservateurs (au sens exact du mot) bien le bonjour à toutes les petites gens modestes qui ont cru que cela iraient mieux pour elles !!!!!!!!

4.Posté par A mon avis le 14/12/2016 12:59

@ 2 shopi : en quoi c'est tendancieux d'exprimer en titre un fait avéré et incontesté (le fait est incontesté ; pas la nomination):

"Trump choisit un proche du Kremlin pour diriger la diplomatie américaine"

et surprenant à plus d'un titre :
- choisir un climato sceptique alors que les USA ont signé les décisions de la COP21
- la diplomatie américaine actuelle est opposée à la politique étrangère russe notamment avec l'annexion de la Crimée, et la politique de Poutine en Syrie : Poutine responsable avec Bachar, de crimes de guerre, et même d'un véritable génocide.
- risque grave de conflit d'intérêt

C'est votre commentaire que relève plutôt de la propagande pro-Trump !

5.Posté par shopi le 14/12/2016 14:30

3 Il n’est pas encore en poste et on l’accable.
Je préférerais toujours un homme comme Rex Tillerson, qu’il soit milliardaire ou pas à un Fabius soutenant les islamistes assassins d’al qaida à qui la France a fourni des armes en Syrie et déclarant qu’ « ils font du bon boulot ».

6.Posté par Ikki le 14/12/2016 15:59 (depuis mobile)

Et si les russes avaient mis un des leurs à la tête de States... Pas con. Ça pourrait faire un super scénario de film ;)

7.Posté par Pif le yinch le 14/12/2016 16:07

5.Posté par shopi

Fabius a soutenu des islamistes qui luttaient contre daesh, et alnosra était le groupe le plus efficace pour lutter contre daesh.
Mais les Américains les ont fait classer comme terroristes, donc alnosra n'a pu bénéficier de financements de la part d'Etats.

La France a livré des armes aux rebelles syriens, pas à Alqaida. Très vite après leur révolte, face aux moyens considérables déployés par l'armée syrienne, les rebelles ont menacé de se rallier aux islamistes si on ne leur donnait pas d'autres moyens pour s'armer.

Pour dire des saloperies pareilles, tu ne dois pas être français. C'est toi qui fait la propagande en France, pas Zinfos 974 ou un autre média.
Le jour où on se décidera, en France, à lutter contre la propagande étrangère, on n'aura plus à lire des commentaires aussi nuls que les tiens.

8.Posté par A mon avis le 14/12/2016 17:15

@ 5 shopi : votre affirmation est le reflet des sites complotistes que vous semblez apprécier.

Pour compléter ce que dit @7 Pif le yinch, et d'une manière synthétique, je vous informe que, à l'origine, les Syriens se sont révoltés dans la suite du printemps arabe de Tunisie. Les Syriens se révoltaient contre la dictature des Assad père puis Assad fils !

En réponse, Bachar a libéré les extrémistes islamistes qui sont à l'origine de la création de Daech.

Si certains groupes islamistes se sont joints aux insurgés syriens après la volte-face américaine de 2103, ils sont loin de constituer la majorité des rebelles qui sont massacrés actuellement à Alep !

9.Posté par Zozossi le 14/12/2016 17:33

@2.Posté par shopi

Vous m'avez coupé l'herbe sous le pied en dénonçant le titre tendancieux du média de la caste qui, sur tous les sujets nationaux et internationaux, déverse à jet continu sa propagande d'ailleurs discréditée, puisque la presse du système est rejetée de plus en plus massivement par la population qui ne lui fait plus confiance (sondages à retrouver qui donnent des chiffres de 70 à 90% en France et aux Etats-Unis).

TOUS les titres écrivent ou diffusent la même chose contre Trump (et non SUR Trump), contre la Syrie (et non SUR la Syrie), contre la Russie (et non SUR la Russie, etc. etc.).

Le numéro de rage larmoyante sur Alep est la dernière honte de ce média vendu au moment où l'armée syrienne, à force de ténacité de la Syrie et de ses alliés, remporte une victoire décisive sur les terroristes soutenus directement ou indirectement par "nos" gouvernements de trahison (et pas seulement Fabius).

Les nominations de Trump prouvent qu'il tient ses promesses et va ruiner le lobby mondialiste des armes et des trafics en tout genre qui ne pouvait se maintenir que par des guerres permanentes, ou au moins une tension belliciste qui servait ses intérêts.

Il y a deux bonnes nouvelles.

La première est que, malgré son financement illimité, le média mondialiste s'est cassé les dents sur la volonté populaire: malgré la désinformation massive et permanente, Trump a été élu, et effectue d'ailleurs en ce moment une tournée de remerciement dans tout le pays où continuent de se presser des milliers de personnes (dans le silence du gros média, évidemment).

La deuxième bonne nouvelle est qu'avec le président Trump, le média belliciste va perdre son principal appui : le gouvernement américain, dont les "nôtres" n'étaient que les laquais.
Or aucune grande puissance (ni les USA, ni la Russie, ni la Chine, ni l'Inde…) ne soutient plus le mondialisme.
On entre dans une ère de détente internationale bénéfique à tous les peuples et nations, ce qui ne désole que les fauteurs de guerre.

Gogos et larbins de propagande privés de pitance désinformatrice vont les uns devoir penser par eux-mêmes (ça va être difficile), les autres devoir se trouver un emploi plus honnête.

Ce qui est très moral.

10.Posté par Oula le 14/12/2016 17:39

A part Tchoupi, c'est vrai qu'on les entend moins les pro-Trump.
Les petits américains déclassés qui ont gobé ses mensonges vont être encore plus déclassés.

Donald a déjà choisi 3 anciens de chez Goldman Sachs. C'est dire ce qui attend les américains en colère qui ont voulu tenter l'aventure Trump.

Puisse t-il baisser le masque avant les présidentielles chez nous, afin que ceux qui sont tentés par l'aventure comprennent bien dans quelle galère ils s'embarquent.

11.Posté par Zozossi le 14/12/2016 18:07

@5.Posté par shopi

J'ai bien noté que le post 7 ne conçoit le dialogue avec vous (et avec d'autres) qu'en voulant vous interdire de publier (c'est plus facile quand on censure le contradicteur, n'est- ce pas stalinou?), puisque il assimile votre opinion (que je partage) à de la "propagande", par le pitoyable procédé de l'inversion accusatoire.

C'est le nouvel angle d'attaque du média de propagande contré par la réinformation : appeler "propagande" la réinformation qui anéantit ses bobards et tenter de la faire interdire pour ne laisser subsister que sa propre propagande qu'il appelle "information".

Preuve qu'ils ont perdu la partie (ce que confirme la petite injure furibarde).
Etre réduit à vouloir censurer est un aveu d'échec.

12.Posté par A mon avis le 14/12/2016 21:43

@9 et @11 ça y est Zozossi est arrivé !
Au secours de ses idoles Trump et Poutine !

Pour débiter son sempiternel salmigondis sur la prétendue désinformation des médias traditionnels !
Le disque est franchement rayé Zozossi, vous ne trouvez pas

Seul zozossi est bien informé par la fachosphère, et peut-être est il abonné à la presse poutinienne !

Vos commentaires ne sont plus crédibles ! Ils ne sont que comiques !

13.Posté par Zozossi le 14/12/2016 23:08

Je citais Alep comme l'un des multiples sujets où le média martèle sa propagande mondialiste.

Un excellent média alternatif (TV Libertés) a diffusé hier un reportage (artisanal) intitulé "Syriennes": une véritable anti-intox qui, en 30 minutes, nous montre la Syrie loyaliste à travers des visages de femmes libres.

On mesure le fossé entre la pauvre soupe pour sous-développés qui gobent et une autre réalité accessible aux esprits libres.

https://www.youtube.com/watch?v=bD9t9JEmirI

14.Posté par Zozossi le 15/12/2016 00:42

J'écrivais (post 9):
"la presse du système est rejetée de plus en plus massivement par la population qui ne lui fait plus confiance (sondages à retrouver qui donnent des chiffres de 70 à 90% en France et aux Etats-Unis)."

Coïncidence : je vois que Bourdin (RMC) a demandé (13 décembre) à ses auditeurs de répondre en ligne sur twitter à la question:
"Est-ce que les média vous mentent ? Votez !"

Imprudence fatale: les auditeurs ont répondu "OUI" à ... 91% !

Il ne s'en est pas encore remis...

15.Posté par shopi le 15/12/2016 08:55

merci Zosossi pour cette vidéo de témoignages de femmes syriennes. A noter que beaucoup d’autres témoignages (notamment par des médecins, des religieux) existent sur la réalité de ce qui se passe en Styrie, y compris à Alep, mais comme vous savez ils ne sont pas repris par les medias s’ils contredisent la propagande officielle.
D’autres que Julien Rochedy ont fait cette démarche de se rendre en Syrie pour se rendre compte sur place c’est le cas de 5 députés du parti LR en mars dernier, emmenés par Thierry Mariani et j'approuve ces initiatives courageuses.

Je serai moi aussi toujours du côté de ces femmes et de ceux qui défendent la pratique de toutes les religions non fondamentalistes. Les femmes de Damas présentées ici sont particulièrement courageuses, tout comme celles vivant dans les zones plus directement en proie aux islamistes et qui les subissent.
On voit d’ailleurs que certaines portent le voile et d’autres non sans que ça pose de problème. C’est ces libertés qu’il faut continuer de défendre. Et on sait bien le sort funeste qui surviendrait à toutes ces femmes si Daech (que certains croient bon de soutenir ici) l’emportaient.

Je remets le lien de cette vidéo de façon à ce qu’il soit directement cliquable

16.Posté par shopi le 15/12/2016 10:53

Je signale cet article d'Ivan Rioufol paru sur le site du FIGARO qui à ce train là ne va pas tarder à être qualifié de site complotiste, conspirationniste et tutti quanti ...
Il y rappelle quelques vérités bien connues :

« Les Chrétiens sont la cible des djihadistes soutenus par la Qatar et l’Arabie saoudite. Ceux-là ont été armés et financés par la France (via al-Nostra) et par les Etats-Unis. La politique en faveur des Frères musulmans, menée par Barack Obama, explique pour une large part l’envergure des affrontements actuels. Les fameux "Casques blancs", salués par la France et présentés un temps comme des humanitaires nobélisables, sont en réalité liés aux djihadistes mobilisés pour le changement de régime. Quant à l’Observatoire syrien des droits de l’homme, qui alimente les agences en informations douteuses, il est uniquement tenu par un opposant au régime, qui vit à Londres… »

17.Posté par Pif le yinch le 15/12/2016 12:57

Rioufol est la référence de shopi !
Evidemment, on comprend mieux quand on connaît le profil du gars :
http://www.ojim.fr/portraits/ivan-rioufol/
Le gars est contre les lois anti-racisme et anti-homophobie, est un adepte de la théorie du "grand remplacement" ... un pote à Zoz, quoi !
C'est d'ailleurs une référence pour les sites comme "sputnik.news", "fdesouche", etc ...

Bref.
Le passage de Rioufol ne constitue pas plus une preuve que n'importe quelle affirmation dans un com de Zozossi.
Le gars n'est même pas capable d'écrire al nosra comme il faut, il fait un croisement avec cosa nostra, ce qui donne al nostra !

En tout cas un grand merci à shopi pour avoir signalé cette grave accusation de Rioufol : "Les Chrétiens sont la cible des djihadistes soutenus par la Qatar et l’Arabie saoudite. Ceux-là ont été armés et financés par la France (via al-Nostra) et par les Etats-Unis."

18.Posté par Zozossi le 15/12/2016 13:44

@16.Posté par shopi

C'est vrai : Rioufol se démarque de la ligne de son journal qui est -comme tout le média occidental- pro-Daech par proxys interposés (tels les chouchous "Al Nosra" de l'horrible Fabius).

Pour avoir les deux sons de cloche, il est bon d'aller voir aussi Russia Today (RT, disponible en français), qui diffuse les infos occultées par "notre" média monolithique.
On apprend ainsi que l'ONU et les gouvernements sous la coupe de celui des USA (jusqu'au 20 janvier !) refusent toute aide humanitaire aux populations d'Alep Est libérées par l'armée syrienne qui, sans l'aide russe, crèveraient de faim.

Le média "français" occulte totalement les témoignages des réfugiés et les manifestations de joie des Syriens libérés.

Aujourd'hui, des réfugiés des zones terroristes témoignent sur RT que les fameux "casques blancs" célébrés comme des "héros" par "nos" télés de propagande ne sont que des complices des terroristes qui volent les sinistrés, ou feignent de leur porter secours devant les caméras occidentales et les laissent tomber aussitôt la caméra partie.

https://www.rt.com/news/370344-white-helmets-aleppo-residents/

Instructif.

19.Posté par Pif le yinch le 15/12/2016 17:59

On rappelle qu'au départ, le gouvernement français de droite, par l'intermédiaire de Juppé et Fillon, était opposé à la répression du gouvernement syrien, et appelait à des pressions contre la Syrie et une intervention de l'ONU :

"Syrie: "Assad reste sourd, il faut accroître la pression" " (18/11/2011)
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/syrie-assad-reste-sourd-il-faut-accroitre-la-pression_1052613.html

"Alain Juppé appelle l'ONU à intervenir en Syrie" (18/11/2011)
http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/18/01003-20111118ARTFIG00468-alain-juppe-appelle-l-onu-a-intervenir-en-syrie.php

On rappelle aussi que les manifestations des anti-Assad en Syrie, au départ, étaient pacifiques. Après des mois de répression militaire, les manifestants ont arrêté d'implorer en vain une aide internationale, et se sont tournés vers des groupes islamistes, financés par divers pays, pour pouvoir riposter. C'était ça, ou bien se faire exterminer.
Ces mêmes groupes ont ensuite eu à prendre position face à daesh, qui venait d'envahir la Syrie par la frontière irakienne. Certains se sont ralliés à daesh, d'autres les ont combattus.

Du côté du gouvernement syrien, on a accusé les USA et leurs "suiveurs" (la France) d'avoir été à l'origine du soulèvement, de financer des "djihadistes" terroristes, etc ...
Il n'y a rien d'étonnant là-dedans, c'est même le contraire qui aurait été étonnant. Il existe donc une propagande anti-France anti-USA anti-UE anti-etc... , et c'est par l'intermédiaire d'agents subversifs et de benêts gobeurs de couleuvres qu'elle s'est répandue sur nos forums.

Il y a encore quelques mois, ces propagandistes vomissaient sur les USA, la France et la Turquie. Depuis que la Turquie s'est rapprochée de la Russie, on remarque que la propagande étrangère ne s'en prend plus à la Turquie. Un signe comme un autre ...

20.Posté par A mon avis le 15/12/2016 19:03

@ 18 Zozossi : toujours les mêmes fadaises !
Je disais bien que vous étiez intoxiqué par la presse "libre" de Poutine !


21.Posté par Pif le yinch le 15/12/2016 19:31

Exemple de propagande anti-occident, démonté point par point par l'Express :
"Bombardements à Raqqa: #PrayforSyria inonde Internet de photos de propagande"
http://www.lexpress.fr/actualite/societe/bombardements-a-raqa-prayforsyria-inonde-internet-de-photos-de-propagande_1736590.html

Pour une description des moyens de propagande anti-occidentale :
"Syrie. Assad, l’as de la propagande"
http://www.courrierinternational.com/article/2013/09/19/assad-l-as-de-la-propagande


Les propagandistes ont recours aux techniques traditionnelles de la guerre subversive :

- quand un article média (comme ici) traite d'un sujet délicat, on se presse de déplacer la discussion sur un terrain qu'on estime plus favorable
- quand on nous pose les bonnes questions, surtout on évite de répondre, on fait le sourd-muet
- plutôt que de reconnaître nos torts sur les points les plus importants, on préfère pinailler sans fin sur des points de détail (ne JAMAIS reconnaître qu'on a tort)
- on essaie toujours de se faire passer pour les victimes, dans l'affaire
- on connaît bien nos défauts, et on applique le principe "la meilleure défense c'est l'attaque" : on accuse les adversaires d'avoir exactement les défauts qu'on a
- "ça prend une minute pour dire un mensonge, ça prend des heures pour le démonter" : on use l'adversaire, on le fatigue à la tâche
- bien sûr, on reproduit des extraits de phrase qui, placés hors contexte, portent à confusion
- on invente des faits-divers en se servant de photos issues d'autres faits divers plus anciens
- pour faire passer un mensonge, on bombarde d'abord de vérités incroyables mais vraies : le mensonge est alors cru sur parole

Toutes ces techniques ont leur parade, ça se travaille (privilégier le travail de groupe).


Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes