MENU ZINFOS
Santé

Troubles neurologiques: Vers une meilleure coordination des actions de suivi pour les patients


Le CHU de La Réunion et la Clinique des Tamarins ont signé ce lundi matin une convention renforçant le partenariat entre les deux établissements.

Par - Publié le Lundi 26 Septembre 2016 à 14:34 | Lu 1282 fois

Lionel Calenge (directeur général du CHU de La Réunion) et Aude d'Abbadie ­Savalli (directrice générale du Groupe Les Flamboyants)
Lionel Calenge (directeur général du CHU de La Réunion) et Aude d'Abbadie ­Savalli (directrice générale du Groupe Les Flamboyants)
Alors que chaque année, on dénombre plus de 1500 cas d’AVC (accident vasculaire cérébral) à La Réunion et à Mayotte, une convention a été signée ce lundi matin entre le CHU de la Réunion et la Clinique des Tamarins, basée au Port. Objectif : "éviter toute rupture du parcours de soins et mieux coordonner les actions de suivi pour les patients souffrant de troubles neurologiques". Les accidentés de la route ayant subis un traumatisme crânien, ceux atteint de sclérose ou de la maladie de Charcot font également partie des patients concernés. 
 
Parmi les points figurant dans cette convention ratifiée entre Lionel Calenge (directeur général du CHU de la Réunion) et Aude d'Abbadie­ Savalli (directrice générale du Groupe Les Flamboyants), il est prévu un accès facilité pour la clinique au plateau technique des services de médecine neurovasculaire et d’urodynamique (examen médical consistant à vérifier l'état de fonctionnement du système urinaire) du CHU.

Prévenir la récidive et éviter la démence vasculaire

La collaboration entre les médecins des deux établissements sera également renforcée, par le biais notamment d’une fiche de liaison renseignant l’état du patient. Par ailleurs, des rencontres annuelles entre les équipes des deux unités pour évaluer la collaboration grâce à des retours d'expérience et des indicateurs de suivi sont au programme.

"L’enjeu est de prévenir la récidive, qu'on chiffre à 10%, et qui peut amener à une démence, indique le docteur Gérard d’Abbadie (PDG du Groupe), rappelant au passage qu’une alimentation trop salée, trop sucrée et l’hypertension sont des facteurs de risques. "S'il y a une récidive, il y a une nouvelle hospitalisation vigilante et immédiate", complète alors Lionel Calenge.

Des AVC en moyenne 10 ans plus tôt à la Réunion qu'en métropole

Grâce au partenariat entre les deux établissements, après leur hospitalisation, les patients doivent pouvoir être admis dans les 48 heures au sein de la clinique où ils seront suivis par un psychologue et un psychiatre, en plus des différents soins (kinésithérapie, ergothérapie,sport, orthophonie, diététique, balnéothérapie...). "Chacun apporte une pierre qui permet de rassembler et de construire une avancée", se réjouit Gérard d'Abbadie.

L'occasion également de présenter l'appareil rare dont dispose la clinique, le Lokomat, qui aide au réapprentissage de la marche."Il y en a 15 au niveau national, le notre est celui qui tourne le plus", indique Aude d'Abbadie Savalli, alors que les AVC surviennent en moyenne dix ans plus tôt à la Réunion qu'en métropole, et sont la deuxième cause de mortalité en France.

Aujourd'hui, la clinique accueille 100 patients en hospitalisation complète et 40 en hospitalisation de jour. Cette capacité sera prochainement étendue. Des travaux sont en cours, pour une livraison prévue début 2017. 

Le Lokomat recréé le schéma de marche et permet une marche physiologique
Le Lokomat recréé le schéma de marche et permet une marche physiologique

Des travaux sont en cours à la clinique, en vue d'une extension
Des travaux sont en cours à la clinique, en vue d'une extension


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes