MENU ZINFOS
Faits-divers

Trou d'eau : La conductrice d'une DS 3 tuée sur le coup, la faute à un airbag défectueux ?


Vraisemblablement victime de l'explosion de son airbag en septembre 2021, Emmanuelle, 39 ans, conduisait une DS 3 commercialisée à l'époque par le constructeur Citroën. 100 millions d'airbags défectueux fabriqués par un équipementier japonais ont pourtant été rappelés dans le monde. Bien que le véhicule de la défunte soit concerné, la lettre de rappel n'est arrivée qu'il y a quelques jours, un an après son décès.

Par Isabelle Serre - Publié le Jeudi 15 Septembre 2022 à 08:32

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
Le 18 octobre 2021, un article de la presse spécialisée dans l'automobile évoquait l'affaire tentaculaire  de rappel des véhicules de marque DS équipés d'airbag "Takata" susceptibles d'exploser, surtout sous des climats chauds et humides. "Plus de 18.000 DS 3, DS 4 et DS 5 situées dans les territoires d'outre-mer ont fait l'objet d'un rappel dans ce cadre", indique le site spécialisé L'Argus.

C'était quelques semaines après l'accident qui a coûté la vie à la Réunionnaise  Emmanuelle S., 39 ans, vraisemblablement victime de l'explosion de l'airbag de sa DS 3 sur la route de Trou d'eau à la Saline-les-Bains. Ce 20 septembre 2021, la notaire de profession se rendait à son cabinet. À cause d'un cabri qui traversait la route, le véhicule qui se trouvait devant elle avait brusquement ralenti. En décélérant à son tour, la mère de famille qui roulait à 50km/h l'avait légèrement heurté. L'airbag s'était déclenché et la trentenaire avait été tuée sur le coup.

Plus de 7000 véhicules DS sont rappelés à La Réunion

Alors que son véhicule était très peu endommagé, les deux airbags s'étaient donc déclenchés, allant jusqu'à provoquer l'ouverture du hayon. La piste de l'airbag défectueux avait été suivie et une enquête ouverte à la demande de la procureure de la République de Saint-Denis. "Nous avons été dans l'incompréhension jusqu'à ce que l'on se rende compte que ce n'était pas le premier accident du genre" témoigne la maman de la victime.  

Plusieurs articles de presse dans le monde évoquent en effet un problème de gonflement du corps de l'airbag notamment dans des zones où la température et le taux d'humidité sont élevés. Un cocktail mortel qui peut transformer les airbags fabriqués par l'équipementier japonais "Takata" en de véritables bombes à retardement qui finissent par exploser, projetant des fragments métalliques au visage du conducteur. Et ce, même en cas de choc mineur. À La Réunion, 7.208 DS ont fait l'objet de plusieurs campagnes de rappel.

La lettre de rappel du véhicule arrive un an après l'accident 

Les véhicules concernés sont souvent assez âgés et ont été vendus à l'époque par la marque Citroën. Pour la DS 3, la plage de production s'étend de 2009 à 2017, l'airbag passager pouvant, sur certains modèles, être également concerné.

Emmanuelle avait acquis sa DS 3 neuve chez un revendeur dix ans avant l'accident. Les résultats de son autopsie ont indiqué qu'elle avait succombé à un traumatisme facial, "à tel point que l'on n'a pas pu lui faire nos adieux", précise avec émotion sa maman.

Après avoir vécu le pire, la famille éprouve aujourd'hui une vive colère. Le 11 août 2022, quasiment un an après la tragédie, une lettre recommandée avec accusé de réception est arrivée à leur domicile. Il s'agissait d'une lettre de rappel indiquant qu'il fallait ramener le véhicule sous quinzaine afin de vérifier l'équipement. 

"C'est un quasi aveu de responsabilité, tance la maman. La réception de cette lettre conforte l'hypothèse selon laquelle ma fille est morte à cause de négligences à répétition"

Des campagnes de rappel trop discrètes

Dans le cadre de l'instruction de ce dossier par le parquet de Saint-Denis, des expertises ont été diligentées afin de déterminer les responsabilités et faire toute la lumière sur cette mort accidentelle. Emmanuelle roulait sans doute dans un tombeau sans le savoir. "Pourquoi les campagnes de rappel sont-elles si discrètes alors que pour de la nourriture contaminée, tout le monde est au courant ?", questionne légitimement la famille.

Car concernant les airbags Tataka, il est question de scandale mondial avec 100 millions de pièces défectueuses rappelées par les constructeurs automobiles.

Fondée en 1933 au Japon, la marque du même nom était devenue un des premiers groupes mondiaux dans le domaine des coussins et des ceintures de sécurité. Mais en 2014, accusée d'avoir caché l'existence d'un défaut majeur dans ses produits qui avaient été reconnus responsables d'une vingtaine de décès et de centaines de blessures dans le monde, l'entreprise avait fait faillite.

Ce 11 août 2022, soit près d'un an après sa mort, la conductrice a reçu à son domicile un courrier de rappel de la marque DS France. C'est donc sa famille qui a découvert ce courrier : 


Contacté, le groupe DS Automobiles de La Réunion nous indique que "le rappel émane directement de STELLANTIS qui envoie un courrier à chaque client concerné par une campagne en communiquant les numéros châssis auprès des instances gouvernementales afin d'avoir le fichier des propriétaires. STELLANTIS procède ainsi pour toutes les campagnes à caractère sécuritaire" et qu'"aucune autre communication ne sera faite sur ce sujet."




1.Posté par Jp POPAUL54 le 15/09/2022 08:49

L'entreprise Tataka a fait faillite...
Elle a été rachetée et s'appelle désormais BanzaÏ !!

2.Posté par Le Jacobin le 15/09/2022 08:53

" l'entreprise avait fait faillite."

Tout est dit et comme çà.... !

Tristesse.

3.Posté par valeo le 15/09/2022 09:17

DS France est responsable et devra se retourner ensuite contre le sous-traitant.

4.Posté par mécoué le 15/09/2022 12:11

Tout en partageant pleinement et profondément la douleur éprouvée par la famille de la victime, néanmoins et hélas ce genre d'accident sera de plus en plus fréquent par le fait de mettre totalement notre confiance dans les automatismes, au détriment de notre propre réflexe et dextérité premiers outils innés de protection. Les incidents techniques sur les anciennes voitures (4L; 2CV; 404...) sans automatismes, étaient principalement dus, à la négligence et défaut d'entretien du propriétaire. Maintenant avec l'I.A. en tout et à milliard d'opérations minute, personne n'est en mesure d'anticiper quoi que ce soit, la tuile tombe sans prévenir comme dans le cas des ustensiles et énergies sans entretien actuel. Puis comme bon nombre "d'infos" techniques et autres sont bidonnés ou à fiabilité douteuse (médiator; obsolescences programméess...) et que le « syndrome de Milgram » reste toujours quasi généralisé, consommateurs, et citoyen lambda, serions-nous qu'au balbutiement de surprise aux effets maléfiques et exponentiels en tout?...

5.Posté par riverstar974 le 15/09/2022 12:45

et on nous emm... au controle technique parceque 3 gouttes d huile suintent de dessous une voiture vieille de 10 ans avec obligation de contre visite pour faire plaisir a ces foutus ecolos bobos hysteriques

6.Posté par MôvéLang le 15/09/2022 13:34

Et si ! Et si le cabri ne traînait pas sur la route, elle serait peut-être encore en vie, à mon avis, il y a un peu plus de deux coupables de la mort de cette femme, le propriétaire du cabri qui divaguait, le maire qui ferme les yeux, la justice trop tolérante, l'entreprise distributeur qui a tardé à faire les rappels ( pour rappel : aux USA dès qu'un incident est connu, c'est le rappel massif et quand-même de très lourdes sanctions, en centaines de millions pour Toyota)
L'entreprise qui représentait la marque, l'entreprise qui a vendu la voiture, l'État, et le fabricant de l'airbag bien sûr, imaginons que le fabricant a demandé le rappel d'urgence et que les autorités n'ont pas fait le nécessaire.
( En octobre 2020, je crois, l'Italie avait averti la France d'un lot de farine contaminée, ce n'est qu'en fin août de l'année suivante que les autorités ont procédé au rappel, soit 11 mois après.)

7.Posté par Syntax Error le 15/09/2022 14:19

Quel moment de cynisme absolu que la réception de ce courrier destiné à la victime "la fiabilité des véhicules et votre sécurité..."

J'imagine les proches qui reçoivent cela 1 an après, courage à eux même si cela verse un peu d'eau au moulin de la vérité concernant l'airbag en question...

8.Posté par LOKI le 15/09/2022 14:34

4.Posté par mécoué le 15/09/2022 12:11
Ton analyse est erronée. Les statistiques montrent clairement que les systèmes de sécurité sont beaucoup plus efficaces que l'humain. Un être humain (même à son meilleur potentiel) fera toujours plus d'erreur qu'une machine. Cela ne veut pas dire qu'une machine ne peut pas être défectueuses ou même faire une erreur fatale. Cela veut juste dire que les probabilités sont plus faibles. En outre l’existence de ces machines ne devraient pas pousser les humains à prendre encore plus de risques... Mais là il ne s'agit pas de ça... Il s'agit d'une erreur humaine dans la fabrication d'outils de sécurité. Rien à voir la sécurité elle même en fait.

9.Posté par Amen le 15/09/2022 15:09

Je livrais à l'époque du consommable pour les concessionnaires. J'avais accès au bureau pour faire signer les bons de livraisons, il y avait accroché au mur des documents A4 pour des listes de rappels de véhicules ayant des problèmes majeurs. Sur ces documents étaient écris en gros caractères : documents confidentiels à ne pas divulgués. Saviez-vous que pas tous les véhicules avec des rappels à la Réunion la plupart ne sont pas rappeler ? Malheureusement il y a eu un décès à cause de cette négligence. Le pognon avant tout.

10.Posté par Gaius Appuleius Dioclès le 15/09/2022 18:33

En France, rien ne va plus. Si les sanctions étaient à la mesure de celles aux USA, les responsables se bougeraient plus. Les rappels coûtent cher alors on n'en fait pas ou petit à petit.
C'est scandaleux ce qu'il s'est passé, DS doit être lourdement condamnée.

11.Posté par Futur victime ? le 15/09/2022 20:17

Propriétaire d’une DS3, j’ai également reçu ce courrier !
Après 5 appels auprès du nouveau revendeur de la marque, où j’attends toujours que l’on me rappelle !, j’ai du me rendre sur place pour avoir un rendez-vous dans 2 mois !!!!!!
Merci pour votre article me permettant de revoir ce gentil garage pour avancer mon rendez-vous !!!

12.Posté par DAVID le 16/09/2022 06:12

ban vieux DS na airbag don?

13.Posté par tang impetueux le 16/09/2022 10:06

Bien que l'issue du choc soit malheureusement fatal, je ne dirai pas que 50km est un léger choc comme écrit dans l'article ...

Pour avoir percuté un sanglier en métropole à peu près à cette allure, j'ai été content que les air bags fonctionnent ...

14.Posté par Pauvre ile le 18/09/2022 11:44

Un cabinet qui divaguait...c'est vraiment le moyen âge ici

15.Posté par polo974 le 18/09/2022 21:07

Article polémique putaclic.

Le pb du rappel, c'est le déclenchement sans raison de l'airbag.
Ici, il y a eu choc et déclenchement normal de l'airbag, suite à ce choc.

Manque d'attention et non respect des distances de sécurité (rappel : 2s, ça fait 50m à 90 km/h soit 10 à 12 voitures bout à bout , 27m à 50 km/h soit 6 à 7 voitures bout à bout... peu de monde respecte ces 2s pourtant inscrites dans le code de la route)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes