MENU ZINFOS
International

Trop de porno est mauvais pour le cerveau


Par S.I - Publié le Vendredi 30 Mai 2014 à 11:26 | Lu 5942 fois

Trop de porno est mauvais pour le cerveau
Selon une étude allemande parue dans le Journal of the American Medical Association Psychiatry, les hommes qui passent beaucoup de temps à regarder de la pornographie sur internet auraient une baisse de l'activité cérébrale, ainsi qu'une matière grise moins développée.

Les auteurs de cette recherche indiquent avoir constaté "un lien négatif significatif entre le fait de regarder de la pornographie pendant plusieurs heures par semaine et le volume de matière grise dans le lobe droit du cerveau". Ils ajoutent que "ces effets pourraient indiquer des changements dans la plasticité neuronale résultant d'une intense stimulation du centre du plaisir".

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont recrutés 64 hommes âgés de 21 à 45 ans, et ont fait un scanner du cerveau de ces derniers.

Plus les sujets regardaient des films X, plus la taille du striatum, une petite structure nerveuse juste sous le cortex cérébral, diminuait.

Par ailleurs, les chercheurs ont constaté que plus l'exposition aux images pornographiques était élevée, plus une détérioration était relevée dans les connexions entre le striatum et le cortex préfrontal (la couche extérieure du cerveau liée au comportement et au processus décisionnel, ndlr).

Résultat, avec un striatum plus petit, les sujets friands de pornographie pourraient avoir besoin de plus de stimulations externes pour avoir du plaisir.




1.Posté par zangoune le 30/05/2014 12:37

Il suffit de regarder ceux qui gouvernent la France pour constater les dégâts............à part le mariage homo et l'enseignement du "gender" à l'école, y a pas photo.........

2.Posté par LOR-HEIN le 30/05/2014 13:15

A mon avis, FLAMBY en a abusé !!!

3.Posté par DR ANONYME le 30/05/2014 14:16

C'est vrai depuis la nuit des temps que trop se branler c'est perdre l'esprit.

À propos de l'Onanisme, quelques citations de TISSOT

« L'excès dans les plaisirs de l'amour ne produit pas seulement des maladies de langueur ; il jette quelques fois dans des maladies aiguës et toujours il dérange celles qui dépendent d'une autre cause ; il produit très aisément la malignité, qui n'est, selon moi, que le défaut de forces dans la nature. »

« (…) Un de mes condisciples était venu à cet état horrible, qu'il n'était pas le maître de s'abstenir de ces abominations, même pendant le temps des leçons : il n'attendit pas longtemps son châtiment et il périt misérablement de consomption au bout de deux ans. »

« M. Boerhaave peint ces maladies avec cette force et cette précision qui caractérisent tous ses tableaux. La trop grande perte de semence produit la lassitude, la débilité, l'immobilité, des convulsions, la maigreur, le dessèchement, des douleurs dans les membranes du cerveau ; émousse le sens, et surtout la vue ; donne lieu à la consomption dorsale, à l'indolence et à diverses maladies qui ont de la liaison avec celles-là. »

Le Dr Tissot appartient à un vaste mouvement européen informel qui voulut faire de la médecine une démarche rigoureusement scientifique. Sa lutte acharnée contre la masturbation s'explique avant tout par la conviction qu'il faut maintenir le corps dans un certain équilibre.

Dans cette optique, la masturbation conduit à une mort rapide et inévitable en instaurant un déséquilibre entre les pertes séminales et les apports énergétiques. Sa vision du corps est essentiellement machinique et l'on retrouve chez lui un écho de l'animal-machine de Descartes.

Les outrances de Tissot nous font rire maintenant, mais il ne faut pas oublier l'influence extraordinaire qu'il eut sur ses contemporains et sur l'ensemble du XIXe siècle. Un chiffre résume cet impact : son ouvrage Le livre L'onanisme connut soixante-trois éditions entre 1760 et 1905.

4.Posté par Schmiddt le 30/05/2014 14:37

ça donne la nauhée

5.Posté par posez-vous la question le 30/05/2014 15:59

vous parlez de quelle cerveau celui qui est dans la tête ou celui qui se situe dans le gland

6.Posté par noe le 30/05/2014 16:14

C'est la faute aux sex-chops , à internet ....
On achète des films osés , on fréquente des lieux "quartiers-la-cuisse" des grandes villes ...
De nos jours , on montre tout , on se dénude sur les plages ...
Plus de respect de son corps ! on ne cache plus rien ! on fait tout au clair de lune sans la couverture ! on prend toutes positions gymniques ...
Tout est marchandable !
Lamentable !

7.Posté par Turlute le 30/05/2014 17:34

Conclusion évidente , nos hommes politiques passent leur temps à se tirlipoter la nouille devant les sites pornos d'où la faillite du système!
merci le "Journal of the American Medical Association Psychiatry"

8.Posté par posez-vous la question le 30/05/2014 18:00

ça ces vrai Noé mais tu sais le cul c'est comme le vélo on n'oublie pas

9.Posté par Pseudo sciences et gogols le 30/05/2014 18:20

Dans le milieu scientifique on appelle cela une "étude à la con" telle qu'il en sort à peut près une par semaine. Elles ont deux avantages :

1) Fournir un sujet d'étude aux doctorants en mal d'originalité pour leurs thèses
2) Combler les trous d'édition pour les rédactions

Évidemment, personne n'est allé vérifier une telle assertion, ni les conditions de cette soi-disant étude. Il n'en reste pas moins que tout excès répété nuit à l'organisme ! Je rappelle que l'eau est un "poison" au delà d'une certaine quantité (les cellules "explosent" et la mort s'ensuit par ... noyade).

D'autres causes que le porno addictif méritent qu'on intéresse à elles, et des plus sérieuses ! Je crains que les cellules nerveuses de nombre de nos citoyens soient bien atteintes et certains post ici en témoignent !

10.Posté par Candide le 30/05/2014 19:08

A t on vérifier si ceux qui regardent trop de porno sont aussi ceux qui lisent le moins ou qui ont un niveau d'étude plus limité ?
Car dans ces conditions, le porno ne serait pas la cause mais la conséquence.

11.Posté par SEVERIN le 31/05/2014 02:10

@10 a ce sujet,peux-tu m'expliquer pourquoi me dit-on souvent,il y a trois truc essentielle pour le bien être de l'humain dans la vie.C'est de manger,baiser et dormir,car le travaille c'est pas ce qu'il y a plus appétissant vu la conjoncture.Par contre,je suis sceptique pour ceux qui matent trop de film porno,qu'il soit limité par un niveau d'étude ou culturel.C'est a méditer,DSK est peut-être un bon exemple a suivre,in yab des Yvelines

12.Posté par Thierry le 01/06/2014 19:47

A monsieur... regardez beaucoup de porno encore et encore ... pendant ce temps vous oubliez d'aimer votre femme qui a besoin d'attention, etc ? Pareil si c'est la femme devant l'écran.

Les conséquences de l'internet ... et le piège du cerveau qui incite à la facilité ... dans la virtualité où l'on est le plus fort...

13.Posté par AFREG le 21/06/2014 02:42

Bonjour,

Je suis AFREG, le webmaster du www.pornodependance.com

Mon site traite de l'addiction à la pornographie, notamment en ligne. Les effets de l'addiction à la pornographie sont nombreux: dérive vers une sexualité violente, problèmes de couple, difficultés d'érection... Le porno a une telle présence dans notre société contemporaine, que le problème est susceptible de toucher aujourd'hui tout le monde..
Mon site propose un forum où les dépendants et leurs proches peuvent venir s’exprimer librement et s’entraider. Le tout est évidemment entièrement bénévole, ANONYME et GRATUIT.

Merci ! AFREG.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes