MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Trois élèves du lycée de Bras-Panon poursuivis pour apologie du terrorisme : Mais où sont les parents ?


Par Alain Nivet - Publié le Samedi 21 Novembre 2020 à 15:50 | Lu 1116 fois

Un mois après l'assassinat horrible de Samuel Paty, professeur à Conflans Sainte-Honorine,  suite à un cours sur la Liberté d'Expresion (dont il y aurait beaucoup à dire) , Il semblerait que cette tragique "punition" ait fait des émules à La Réunion le 10 novembre , chez des petits gars de chez nous ! 

Je ne reviendrai pas sur les faits, ils sont connus de tous.

Après avoir été mis en garde à vue et entendus par la Gendarmerie, ces élèves du lycée de Bras-Panon ont reconnu avoir dit à leur professeur d'anlais " qu'il méritait de mourir" !

Si ces élèves de quinze ans ne sont plus des marmailles, ils ne sont pas encore des adultes responsables. C'est pourquoi, ils ont écopé d'une convocation en justice devant le juge des enfants pour le 1er février prochain. Le parquet les poursuit  pour "apologie du terrorisme". Normal, l'Ecole se veut être un "sanctuaire neutre", dont la Liberté de parole et la Laïcité sont des piliers.

Ces ados vont probablement passer en Conseil de Discipline, dans leur établissement, et sanctionnés pour faute grave. Ils devraient être menacés d'exclusion. Mais comme ils n'ont pas encore 16 ans, ils devront intégrer un autre lycée.

Mais comment et pourquoi en sont-ils arrivés là ?

Il y a les réseaux sociaux, véritables fléaux pour les esprits fragiles : la vitesse avec laquelle l'événement sous forme d'images ou de texte se propage , et le nombre ahurissant  de lecteurs . Certes, ce sont des moyens d'expression , d'information lorsqu'elle est vérifiée, souvent des fakes, et puis,..... un vecteur d'endoctrinement. !

Je n'oublie pas les médias de toutes sortes, qui rapportent l'actualité. 

A 15 ans, l'âge de nos lycéens de Bras- Panon, il y a ce que j'appelle " le phénomène de mimétisme" . Ce phénomène, on le trouve chez tous nos ados, dans la tenue vestimentaire, la coupe de cheveux, les chaussures, le téléphone , le langage, etc..... Normal ! C'est la période où ils se cherchent et ne se sont pas encore trouvés.  Et puis , chose importante : l'appartenance au groupe.

Ce qui m'interpelle, outre le fait que ces ados de Bras-Panon réagissent comme les autres ados, en matière de mimétisme, il y a l'endoctrinement. 

Leurs propos, du moins leur esprit, ils les ont bien entendus quelque part ! 

Et quel est le lieu où l'on peut les entendre , si ce n'est dans la famille ?

Si ces gamins ont consulté les réseaux sociaux, il n'en reste pas moins que ce sont les parents qui éduquent leurs enfants . 

Et que le discours que tiennent nos jeunes élèves est la résultante de ce qu'ils ont entendu à la maison . Discussions engagées ........

Mon interrogation : Les parents ont-ils été entendus par la Gendarmerie, car ils sont responsables de leur enfant mineur ?

Ces mêmes parents font-ils l'objet maintenant, d'une" attention particulière" ?

Dans le cas qui m'intéresse, il y a trois élèves, donc trois familles ! ! ! Combien d'autres ?

Juste une interrogation. A suivre de près.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

57.Posté par Guétali le 25/11/2020 19:12

@56

la geste pantagruélique c'est le geste généreux mais sans bassesse, pas le style de Charlie crado.


Le médecin Fracastor a voulu connaitre l'origine physiologique du rire.
Manifestement, chez certains c'est entre les deux joues basses.

56.Posté par Kotoukou le 24/11/2020 22:45

Les français ne sont pas des ''pisse vinaigre ". Quand on est français,il nous reste quelque chose de rabelésien. Guetali !

55.Posté par Guétali le 24/11/2020 21:13

51.Posté par Kotoukou le 24/11/2020 12:09

""rire est le propre de l'homme '' nous ,français,aimons rire.C'est le pourquoi des caricatures
................................

NOUS Français!!

Pourquoi vous parlez au nom des autres ?

Vous avez un sens particulier de l'humour: la caricature du Pape sodomisant Marie, vous a fait rire ?

54.Posté par information le 24/11/2020 18:38

Nous aussi on s'informe:

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/enseignant-decapite-dans-les-yvelines/assassinat-de-samuel-paty-les-collegues-de-l-enseignant-expriment-dans-un-communique-leur-vive-inquietude-face-a-l-impact-des-reseaux-sociaux_4149239.html

53.Posté par Kotoukou le 24/11/2020 18:15

Il apparait de plus en plus dans les commentaires que Paty pouvait ere considéré come un 'mal pensant ' c'est terrible que d'etre un ' mal pensant ''-- toute la hierarchie vous tombe sur le dos'.

52.Posté par Nivet le 24/11/2020 14:11

50) CJ, Paty n'est pas représentatif du corps enseignant.
Il est représentatif de ce qu'il ne faut pas faire.

J'ai un profond respect pour les enseignants . Mais Paty était en dehors des clous. Ses propres collègues l'ont dit..

A.N.

51.Posté par Kotoukou le 24/11/2020 12:09

""rire est le propre de l'homme '' nous ,français,aimons rire.C'est le pourquoi des caricatures

50.Posté par C.J. le 24/11/2020 10:02

@49...
Je lis bien ce que tu décris mais je ne suis pas sûr que l' hommage qui a été rendu soit au nom de sa pédagogie particulière ..
Plutôt au nom de son statut spécifique et dans ce sens il représente tous les autres professeurs...qui sont au service de l'État et de la République...laïque. au point de devenir une victime expiatoire.
Je ne suis pas en opposition frontale avec toi...
" le tout faux " comme tu dis mérite-t-il une telle sentence ? C'est cette injustice cruelle, odieuse qui est dénoncée à travers tout ça..

49.Posté par Nivet le 24/11/2020 06:03

43) Carl, je t'ai envoyé le déroulé du cours . Je ne l'ai pas inventé , mais il a été bien vite écarté. ......

Si ce crime est abominable, le prof Paty a tout de même tout faux.

C'est pourquoi, je le répète pour la Xème fois : Il y a eu manquement à la déontologie de l'enseignant et aux valeurs de la République, l'Ecole étant un facteur d'intégration Ces élèves ont été humiliés.....

Ce prof n'était pas un modèle . C'est dans ce sens que je le dis.

Alors, acte horrible OUI, mais éloges nationales et Légion d'Honneur pour avoir foiré un cours, NON.

Mais je vois pas pourquoi on parle encore de Paty, puisque ce n'est pas l'objet du sujet.


Cordialement,

A.N.

48.Posté par Lesseps le 24/11/2020 05:34

Navet se prend pour le procureur de zinfos et condamne sans même avoir connaissance du dossier ... ses supputations font , pour lui, foi ... il a été un piètre enseignant, c’est un accusateur en mousse ... crachant sur les cadavres de ses propres collègues... on comprend mieux les témoignages de ses anciens collègues peu flatteurs... à vomir le navet 🤮🤮🤢🤢

Si vous aviez été du métier vous auriez eu un minimum de respect pour votre collègue décédé sauf que vous n’avez aucun esprit de solidarité, juste un esprit malsain dans une corporation qui en compte une palanquée..

47.Posté par Guétali le 24/11/2020 02:22

Chacun est libre d'avoir une opinion et chacun répondra de l'excès de son opinion. Donc, NIVET a le droit d'avoir un avis.

Le lui reprocher, c'est bafouer la liberté d'expression.

NIVET diffame t-il ? Loi 1881 article 29 " Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation."

NIVET insulte t-il ? En France, selon l'article 29 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse8, « toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure. »

Que dit NIVET:

"J'ai toujours déploré cet horrible assassinat, mais mon collègue a merdé tout son cours, en dehors de toute déontologie. Il ne mérite pas l'éloge nationale et la légion d'Honneur à titre posthume. Les médias commencent à parler, les collègues de Paty aussi . En outre, Macron a instrumentalisé cet horrible assassinat à son profit, car il a besoin d'un héros."


Est-ce une diffamation ? Est-ce une insulte ? Je ne pense pas que les termes "mon collègue a merdé tout son cours", relèverait de ce cadre.

46.Posté par Guétali le 24/11/2020 02:08

40.Posté par Bertel de Vacoa

@27 .... Je me fous royalement de charlie... mais j'ai appris que le droit de caricature fait partie du DROIT français ! ... et cela fait partie de notre héritage du Siècle des Lumières !
......................................

En DROIT Français aucun texte n'autorise la caricature. Aucun texte législatif. C'est la jurisprudence récente qui a établi une tolérance mais une jurisprudence varie temporellement au gré des circonstances et le constat est certain: vu que cette religion est exponentielle en Occident et plus particulièrement en France et qu'ils prennent de la place, nul besoin d'être devin pour affirmer que cette jurisprudence évoluera.

Vous parlez d'héritage ? C'est oubliez que la caricature a été soumise à une censure. En France, le délit de blasphème a été abrogé par la loi du 29 juillet 1881. Mais en Alsace/Moselle, c'est seulement en 2016 que ce délit a été abrogé.

Ce délit de blasphème ne ferait donc pas partie de l'héritage que vous revendiquez ? Quand on hérite on prend TOUT, ou on refuse l'héritage (ça me rappelle la Morano qui ne cesse de clamer "racines chrétiennes, racines chrétiennes"!!! En passant sous silence, les racines druidiques, païennes. L'héritage n'est pas sélectif. On peut pas prendre ce qui arrange et taire ce qui dérange.

En 2018, la Cour EDH a validé la condamnation pour blasphème d'Elisabeth Sabaditsch-Wolff, personnalité autrichienne qui avait qualifié le prophète Mahomet de "pédophile" . La Cour EDH a jugé que ce blasphème portait atteinte à la préservation de la paix religieuse, et que cette condamnation ne violait pas l'article 10 de la Convention EDH relatif à la liberté d'expression.

Concernant l'héritage des Lumières, leur philosophie est à l'opposé de la provocation par la caricature:

"le projet est de civiliser l’homme et son environnement, en s’appuyant sur la raison humaine. Le siècle des Lumières vise à construire pour l’humanité un avenir qui se caractérise par la rationalité scientifique, la croyance en le progrès technique, la démocratie, la tolérance religieuse (y compris la liberté de ne pas croire en Dieu), la paix universelle, contre les guerres entre les hommes sous quelque prétexte que ce soit...".

Provoquer l'autre par des caricatures abjectes (le Pape sodomisant Marie), c'est chercher la merde. Ces Lumières étaient contre la guerre: que fait-on au Sahel, en Syrie, en Libye, etc....?

Quand on se revendique des Lumières, on n'éteint pas la lumière sur certains faits.

45.Posté par Nivet le 23/11/2020 22:04

41) Ama, la différence entre vous et moi, c'est :

Que je suis du métier,
Et que je m'informe.

Vous devez vous em....er sérieusement, Ama, pour écrire cela .
Faites du sport, lisez, prenez l'apéro, ça me fera des vacances, et puis ça aérera votre esprit passablement encombré.

A.N.

44.Posté par polo974 le 23/11/2020 21:39

36.Posté par Nivet le 23/11/2020 17:33
"""
32) Polo, j'ai déjà tout dit et tout écrit..
"""
Non, vous n'avez pas tout écrit. Mais lancé des sous-entendus et des non-dits.
À croire que pour ce coup vous avez trop peur des implications judiciaires qui pourraient en découler si vous écriviez clairement ce que vous insinuez de façon tendancieuse.

43.Posté par C.J. le 23/11/2020 20:49

@38. "D'autre part, quel mal y a-t-il à dénoncer une vérité qu'on veut nous cacher ?"
Alain, je ne suis pas sûr que quelqu'un veuille cacher quelque chose...tout Français est susceptible de comprendre le déroulé de la séquence pédagogique.
Mais,
Il faut rester dans l' échelle des valeurs....
C' est un prof qui même zélé, voir un peu militant et ce n'est pas un défaut qui est victime d' un abominable crime...parce que lâche dans ce qu'il y a de plus ignoble....
Qd une femme se fait violer, je ne cherche pas à savoir si sa jupe était trop courte ou son décolleté trop prononcé, je condamne son violeur sans ménagement. C est ça respecter l' échelle des valeurs sans la modifier..
C' est là-dessus que certains cherchent à expliciter.

42.Posté par C.J. le 23/11/2020 19:35

@32. Je comprends votre ressenti, pas pour les mêmes raisons que vous, mais je peux le partager...ce qui fait que je reste distant de Charlie.
Sauf que pour le coup, comparaison n' est pas raison..
Votre raisonnement est assez spécieux.
Dans une analyse par le droit ça ne tient pas la route.

41.Posté par A mon avis le 23/11/2020 19:33

"Je ne reviendrai pas sur les faits, ils sont connus de tous."

Ecrivez vous Monsieur NIVET !

C'est une façon cavalière d'éliminer l'essentiel que vous ne connaissez pas.

Vous supputez et lancez à qui mieux mieux vos propos moralisants sans connaître le fond de l'affaire.

En effet connaissez vous les circonstances précises de cette déclaration des élèves que vous rapportez entre guillemets "qu'il méritait de mourir" ?
Quels sont les propos exacts de chacun des élèves ?
Dans quelles circonstances ont ils été prononcés ?
Pendant un cours ?
Quel était l'objectif du cours ? Liberté d'expression ? Autre ?
En dehors d'un cours ?
Pourquoi le professeur a--t-il réagi ainsi ?
Quelle est sa motivation ?
Pourquoi ne pas avoir privilégié le dialogue ?

Pourquoi ne pas avoir fait intervenir les modalités prévues par l'Education nationale pour gérer de telles situations ?
Quel a été le rôle du proviseur ?
Qu'est-ce qui a motivé le dépôt de plainte ?
Que savez vous des parents ?
Du milieu familial ?
Que savez vous de ces élèves ?
De leur personnalité ?
De leurs relations ?
Des influences éventuellement subies ?
etc.

Autant de questions auxquelles vous ne savez pas répondre, mais ce qui ne vous empêche pas de vous lancer dans vos supputations de donneur de leçons.

40.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2020 18:49

32.Posté par à @27 le 23/11/2020 14:28
27.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2020 11:28
Sauf à démontrer le contraire, le prophète des musulmans a existé. Comme a existé Jésus (tombeau à Jérusalem), Salomon, David, etc (attesté par l'archéologie). Donc , quand Charlie crado attaque ces prophètes, il porte don forcément atteinte à la mémoire de ces morts. Pourquoi, il n'y a pas de poursuite?


@27 .... Je me fous royalement de charlie... mais j'ai appris que le droit de caricature fait partie du DROIT français ! ... et cela fait partie de notre héritage du Siècle des Lumières !

Quiconque pouvait ne pas être d'accord avec ce Professeur émérite avait le droit légitime de le caricaturer ... mais certainement pas de le TUER !

39.Posté par Lesseps le 23/11/2020 18:25

@ bertel de vacoa : comment voulez vous faire comprendre à un âne qu’il injurie et diffame un collègue décédé.... le courage n’a jamais été l’apanage de cet individu et maintenant il tape sur des morts... ses lecteurs apprécieront comme il aime à le dire .... abject 🤢🤮 la modération de zinfos ne fait pas son boulot contre ce triste énergumène

38.Posté par Nivet le 23/11/2020 17:50

35) Bertel, il n'y a pas dans mes propos, la moindre intention de dénigrer un mort, et JE L'Ai ECRIT.! !

Mais vous ne lisez pas.

D'autre part, quel mal y a-t-il à dénoncer une vérité qu'on veut nous cacher ?

Mais comme vous ne lisez pas, n'écoutez pas, vous n'êtes pas au fait des annonces récentes à ce propos.

Et Bertel donne des leçons !

Vous devriez dénoncer Macron qui instrumentalise un assassinat à des fins électoralistes..

Mais là, on ne vous entend pas !

A.N.

37.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2020 17:39

29.Posté par Nivet le 23/11/2020 11:48
"....mais mon collègue a merdé tout son cours, en dehors de toute déontologie. Il ne mérite pas l'éloge nationale et la légion d'Honneur à titre posthume."

Je suis scandalisé de lire cela de la part d'un instit ... et là je ne parle plus d'erreurs d'orthographe mais de lâcheté et de graves problèmes de coordination ... mentale du posteur !

On ne dénigre pas un mort !

36.Posté par Nivet le 23/11/2020 17:33

32) Polo, j'ai déjà tout dit et tout écrit..
Mais on ne peut pas faire boire un âne qui ne veut pas !

A.N.

35.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2020 17:18

29.Posté par Nivet le 23/11/2020 11:48

... l'éloge nationale .... rien que cela me confirme qu'en terme d'intelligence.... vous avez dû être absent lorsque votre dieu en a distribué !

Pour le reste... comme je l'ai écrit dans un commentaire censuré probablement... il ne vous reste plus qu'un fil ténu pour rejoindre le point de vue de ces ados qui ont affirmé que :

"Après avoir été mis en garde à vue et entendus par la Gendarmerie, ces élèves du lycée de Bras-Panon ont reconnu avoir dit à leur professeur d'anlais.... qu'il méritait de mourir" ! "

On ne dénigre pas un mort.... et encore moins ... un collègue lâchement assassiné dans les conditions que tout le monde connait !

Je vomis toujours sur vos misérables écrits concernant cet assassinat !

Et je vous rappelle que, et là on n'est plus dans votre délire de posteur à l'égo démesuré... les yeux rivés sur le nombre de vues et de commentaires... là... on est dans le monde réel et vos écrits vous engagent :

"En France, l'atteinte à la mémoire des morts, consistant à injurier ou à diffamer - le plus souvent par voie de presse - une personne décédée, constitue un délit qui peut être sanctionné, dans des conditions très restrictives, par les textes réglementant la liberté d'expression ou, à défaut, par ceux régissant la responsabilité civile. " (c)

34.Posté par Kotoukou le 23/11/2020 16:26

Je supose que cet enseignant a enseigné en son ame et consciene. Autrefois il en avait le droit et le devoir. Le malheureux n'a pas compris que les temps avaient changé. Il y a des Vérités qu'il convient de cacher aujourd'hui sinon les foudres de la bonne conscience tombent sur vous.

33.Posté par C.J. le 23/11/2020 15:20

@27 Bertel de Vacoa..
Je fais volontairement abstraction de ttes les insinuations auxquelles vous vous livrez, qui font plutôt perdre de l' intérêt à votre écrit, mais je trouve votre remarque en 3e paragraphe pertinente !
Je ne suis pourtant pas juriste et sous aucune forme...
En droit, pour agir il faut avoir qualité pour le faire ..mais il arrive, à défaut que ce soit le représentant de la Société qui agit.
Dans le contexte actuel et sur le sujet, il est bon d' être précautionneux dans son discours....même qd il s' agit de passer à l' analyse des circonstances. Une victime reste d' abord une victime et on ne peut pas inverser l' ordre des valeurs sous quel que motif que ce soit.
La hiérarchie balance des trucs comme pour prendre des distances mais en aucun cas cela ne doit ternir la mémoire de la victime.
Je vous rejoins sur ce point.

32.Posté par à @27 le 23/11/2020 14:28

27.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2020 11:28


"En France, l'atteinte à la mémoire des morts, consistant à injurier ou à diffamer - le plus souvent par voie de presse - une personne décédée, constitue un délit qui peut être sanctionné, dans des conditions très restrictives, par les textes réglementant la liberté d'expression ou, à défaut, par ceux régissant la responsabilité civile. " (c)
.................................

Sauf à démontrer le contraire, le prophète des musulmans a existé. Comme a existé Jésus (tombeau à Jérusalem), Salomon, David, etc (attesté par l'archéologie). Donc , quand Charlie crado attaque ces prophètes, il porte don forcément atteinte à la mémoire de ces morts. Pourquoi, il n'y a pas de poursuite?

31.Posté par polo974 le 23/11/2020 14:26

8.Posté par Nivet le 22/11/2020 09:45
"""
1) Polo, Je constate, que vous ne répondez pas à la question soulevée dans mon billet .
"""

C'est vrai qu'il y a plein de questions dans votre bidule, donc à quelle question faites-vous référence?

la question du titre:
""" Mais où sont les parents ? """
ou la question mise en avant:
""" Mon interrogation : Les parents ont-ils été entendus par la Gendarmerie, car ils sont responsables de leur enfant mineur ? """

à ces questions, je vous ai répondu, de façon ironique, certes, mais chacun (hormis vous?) avait compris: la justice et la gendarmerie ont enquêté, même si vous n'en avez pas été personnellement informé (oh, mon dieu, quel affront (ironie, au cas où vous n'auriez toujours pas compris) !).

Si parmi ces 2 question ne se trouve pas la "question soulevée", c'est que vous ne savez pas présenter votre questionnement.

si votre "question soulevée" est "Combien d'autres ?" alors pourquoi avoir minoré avec "Juste une interrogation."?
Mais soyez rassurés, autant la justice et la gendarmerie ne vous ont pas attendu pour interroger les parents (et amis), autant, ils travaillent aussi sur cette question, bref, ils ne vous ont pas attendu.

Enfin, une question ne demande pas d'engagement, mais éventuellement une réponse.

30.Posté par Nivet le 23/11/2020 13:28

28) L'Ardéchoise puisque vous me désignez implicitement en post 28, mes arguments sont "impeccables", et CJ les a reçus. Mais , je ne les dispenserai qu'avec des gens en capacité de comprendre et sans animosité, ni parti pris. Je vous classe parmi les lecteurs lucides.

A.N.

29.Posté par C.J. le 23/11/2020 11:52

@28...je retiens que je suis dans la discussion.. .je ne cherche nullement l' affirmation de quoi que ce soit et même qd je suis auteur d' un billet...ma démarche est la même lancer une discussion..un peu comme autour d' une table ou dans un salon...je n' ai pas d' autre prétention que celle-là...je souhaite seulement que les contradictions arrivent avec la même générosité et la même flexibilité d' esprit...

28.Posté par Nivet le 23/11/2020 11:48

27) Bertel, encore un qui ne sait pas lire par aveuglement et déni. Reprenez tous mes commentaires au sujet de Paty. J'ai toujours déploré cet horrible assassinat, mais mon collègue a merdé tout son cours, en dehors de toute déontologie. Il ne mérite pas l'éloge nationale et la légion d'Honneur à titre posthume. Les médias commencent à parler, les collègues de Paty aussi . En outre, Macron a instrumentalisé cet horrible assassinat à son profit, car il a besoin d'un héros.

Je ne calomnie pas, j'exprime une vérité qui se fait jour .

Enlevez vos oeillères, Bertel, au lieu de ruminer contre ma personne. Ce serait enfin un signe d'intelligence.

A.N.

27.Posté par L'Ardéchoise le 23/11/2020 11:33

Mon cher Carl, que je sache, vous n'êtes pas l'auteur de ce billet, vous êtes dans la discussion, et à ce titre peu m'importe vos fautes qui ne nuisent pas à la compréhension de vos réponses...
Par contre, il me semble que l'auteur et son argumentation pour défendre son point de vue se doivent d'être "impeccables",

Pour répondre à votre post 17, il est certain que les parents ne sont pas là que pour assurer le bien-être matériel des enfants, ils sont, surtout dans la prime enfance, ceux qui montrent le chemin et enseignent droits mais aussi devoirs, mais au fil du temps ne sont-ils pas ceux qui aident à trouver la voie à cet individu unique en devenir qu'est l'enfant ?

26.Posté par Bertel de Vacoa le 23/11/2020 11:28

On ne dénigre pas un mort.... et encore moins ... un collègue lâchement assassiné dans les conditions que tout le monde connait !

Depuis que ce monsieur poste... On a tous pu apprécier... sa vantardise ... on découvre maintenant la lâcheté de celui qui se positionne dans le droit fil de son mentor catho !

Je ne suis pas de la famille de ce Professeur décapité - RIP - et je souhaite vivement que les calomnies du posteur ne leur parviennent jamais car de solides procès le remettraient à sa place !

"En France, l'atteinte à la mémoire des morts, consistant à injurier ou à diffamer - le plus souvent par voie de presse - une personne décédée, constitue un délit qui peut être sanctionné, dans des conditions très restrictives, par les textes réglementant la liberté d'expression ou, à défaut, par ceux régissant la responsabilité civile. " (c)

Juste envie de vomir sur le courrier de ce posteur !

25.Posté par Nivet le 23/11/2020 10:18

22) Lesseps, vous savez faire autre chose que cracher votre venin ?
Si encore vos propos étaient intelligents, et renseignés.

Pour votre bien, je vous suggère une hospitalisation de jour , dans un établissement spécialisé, au Port .
Vous voyez, je suis gentil, ....Juste le jour !

A.N.

24.Posté par Nivet le 23/11/2020 10:03

21) Guétali, je me contre fiche de la version officielle . Pour certains, je dois être "populiste", vous savez , ce qualificatif dont on affuble ceux qui n'entrent pas dans le moule de la bien- pensance .

J'use de ma liberté de pensée, et de ma liberté d'expression.

Cordialement,
A.N.

23.Posté par C.J. le 23/11/2020 07:17

@ à l' Ardéchoise..
Ne relevez pas les " coquilles " et autres fautes grammaticales laissées..que je découvre en me relisant ce matin, ..je devais être déjà quasiment dans les bras de Morphée ou prêt à m' y jeter...pitié !
Ce serait mesquin que d' y prêter attention. Je vous connais plus noble.

22.Posté par C.J. le 23/11/2020 07:05

@19 le lépreux..
J' avais oublié la formulation, mais bien dit.
La reprise à son compte pour exprimer un point de vue, des idées des autres, ce que j' appelle des idées de seconde main, est vérifiable à tout bout de champ ...sur le sujet du jour, beaucoup fonctionnent avec le ressenti des autres. L' esprit critique n'est pas donné à tout le monde. C' est le terrain privilégié des manipulateurs en tout genre.
Passée la réponse stéréotypée, si vous insistez un peu et procédez à qqes recoupements, votre interlocuteur, enfant ou adulte est à sèche et se dérobe. Vous restez sur votre faim...

21.Posté par Lesseps le 23/11/2020 05:25

@ navet : vous ne connaissez rien du travail de la police votre billet le prouve ... et remarquons votre haute capacité à pointer du doigt la pédagogie d’un de vos collègues (bel exemple de planter de couteau dans le dos , sûrement une marque de fabrique de votre corporation) ... vous êtes petit, tout petit Mr l’ancien prof qui crache sur son collègue.. vos lecteurs apprécieront cette faculté que vous avez à ne même pas défendre votre corporation et à ne pas respecter la mort d’un de vos collègues 🤮🤢

20.Posté par Nivet le 22/11/2020 22:44

16) Guétali, au regard de certains esprit primaires sur ce site, je préfère m'entretenir avec vous au téléphone, je suis dans l'annuaire.

A.N.

19.Posté par le lépreux le 22/11/2020 21:31

''Tel père tel fils '' n'a donc plus cours ! périmé ,hors d'age ,erroné ? La nouvelle vague serait de fermer sa gueule pour tout ce qui concerne l'Islam et ses dérives. Heureusement on peut encore brocarder le pape et les grenouilles de bénitier chez les chrétiens. Il nous reste ce coin de liberté de pensée

18.Posté par C.J. le 22/11/2020 21:22

@16 Guetali
Oui mais quand même ! Même la hiérarchie académique semble moins catégorique...
Par solidarité de corps de métier, je ne dirai pas plus, mais la hiérarchie de l' établissement, elle, n' a pas été à la hauteur de la situation

https://www.lepoint.fr/s
ociete/exclusif-l-erreur-de-samuel-paty-selon-l-inspection-academique-20-11-2020-2401898_23.php
"

17.Posté par C.J. le 22/11/2020 21:10

@15 l' Ardéchoise
J'ai bien lu ...et je suis assez d' accord..
Ft pas prendre à la lettre ce que j avais dit moi antérieurement..tt ce que vs dîtes et ce que je dis se complètent selon les situations et les profils d' enfants auxquels on a a faire..rien à redire..
J' étais juste parti de l' expérience d' enfants qu' on interroge, souvent collectivement, surtout s' il y a eu préparation de la situation, on s' aperçoit que les réponses stéréotypées ne peuvent venir que d'adultes influents et empruntés à ces derniers.
Mais mon Dieu, ils ne sont pas les seuls à utiliser les idées des autres en seconde main...et à vous les revendre comme les leurs.
Les influences extérieures pour nous faire dire ce à quoi nous ne pensons pas réellement existent bien quand même. Sinon ça serait inquiétant sur le rôle qu'aurait des parents. Ils ne serviraient plus que la gestion matérielle de leur progéniture.

Après je dis plus rien..

16.Posté par Guétali le 22/11/2020 20:19

10.Posté par Nivet le 22/11/2020 16:43

9) GJ, Paty était en faute professionnelle dans son cours.
Je l'ai développé en MP, et mes amis ont revu leur position, au vu d'arguments irréfutables.
......................

Sans esprit de polémique, ne pourrait-on pas profiter de ces arguments ? On aimerait bien se faire une idée......et je promets de pas critiquer....

15.Posté par L'Ardéchoise le 22/11/2020 20:06

"Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ce sont les fils et les filles de la Vie qui se désire.
Ils vous traversent mais ne sont pas de vous.
Et s'ils vous entourent, ils ne sont pas à vous.

Vous pouvez leur donner de l'amour mais pas de pensées.
Car ils ont leurs propres pensées."
Khalil Gibran -Le prophète-

Il n'y a pas de parents parfaits.
Il n'y a pas d'enfants parfaits.
Et non, les enfants ne sont pas toujours les vecteurs de la pensée du cercle familial, ils peuvent être le reflet d'une pensée qu'un autre "maître" leur aura inculquée, "maître" qu'ils admirent, aiment, qui correspond parfois mieux à leur cheminement.

Alors que certains ne fassent que retraduire bêtement ce qu'ils entendent au sein de leur famille, bien sûr, mais il ne faut pas en faire une certitude absolue, et encore moins lorsqu'il s'agit d'ados, malléables à merci...
Et la police sait parfaitement à qui s'adresser pour comprendre le pourquoi et le comment.

Quant aux médias qui révisent leur position sur le cours de Samuel Paty (auquel ils n'ont pas assisté, comme bien d'autres qui jugent sur des on dit...), que ne feraient-ils pas pour vendre au mépris d'opinions pas du tout personnelles, mais forgées par la seule opinion publique qui fait du lecteur/acheteur le décideur de la ligne du support ?
Peut-être qu'ils envient les éloges (nom masculin) NATIONAUX, et que d'aucuns voudraient eux aussi devenir des héroS (nom commun qui n'a pas besoin du pluriel pour acquérir un S...) ?

Au passage, prof ou héros ? Parce que désormais trop souvent, enseigner devient un acte d'héroïsme !!!

14.Posté par Nivet le 22/11/2020 18:32

13) CJ , oui, Ségo , qui n'est pas ma tasse de thé, a bien réagi.

Le prof, quel qu'il soit, doit obéir a une déontologie. .
Pour rappel, certains profs n'ont pas suivi l'éloge à Paty, car il s'est affranchi de la déontologie. Il était considéré comme un rebêle dans son établissement.
Ensuite, et tu ne m'as pas lu , je m'étonne que les médias ne se soient pas emparés de la question que je soulève .

Bien à toi,
A.N.

13.Posté par C.J. le 22/11/2020 17:44

@9...
Pas seulement les éditorialistes..
A gauche, c'est certainement la plus courageuse pour évoquer ça..


https://www.lefigaro.fr/politique/liberte-d-expression-segolene-royal-critiquee-apres-avoir-invente-l-interdiction-de-choquer-20201116

12.Posté par C.J. le 22/11/2020 17:41

@6 Nivet
Alain, un maître d' école ou un prof de dévoile pas sa pédagogie de la classe sur la place publique, sauf quand ça foire en faisant un gros caca! C' est même sa chasse gardée.
De même, la Police a ses méthodes de travail et d' investigation, en interne...qui leur sont propres. Ils font des évaluations de leur fonctionnement, puisqu'ils travaillent en groupe. Sans être obligés de communiquer tout azimut vers l' extérieur..à vrai dire, selon ce que je sais, ils sont même très discrets. Ce sont des auxiliaires de Justice et leur référent reste le Proc....

11.Posté par Nivet le 22/11/2020 16:43

9) GJ, Paty était en faute professionnelle dans son cours.
Je l'ai développé en MP, et mes amis ont revu leur position, au vu d'arguments irréfutables.

D'autre médias que le JIR, ont révisé leur position .

L'assassinat de Paty a été instrumentalisé par Macron en perte de vitesse et en manque de héro.

A.N.

10.Posté par Nivet le 22/11/2020 16:43

9) GJ, Paty était en faute professionnelle dans son cours.
Je l'ai développé en MP, et mes amis ont revu leur position, au vu d'arguments irréfutables.

D'autre médias que le JIR, ont révisé leur position .

L'assassinat de Paty a été instrumentalisé par Macron en perte de vitesse et en manque de héro.

A.N.

9.Posté par Gérard Jeanneau le 22/11/2020 11:07

Et Jacques Tillier condamne implicitement l'enseignement de Samuel Paty : il ne fallait pas pisser sur ce sacré-là.

La démocratie du titilleur du JIR bat de l'aile !

Voir les courriers de La Réunion !

8.Posté par Nivet le 22/11/2020 09:45

2 ) Lesseps, vous trouverez ma réponse dans celle que je donne à C.J.
Mais je constate comme d'hab', que vous évitez soigneusement de répondre à l'interrogation soulevée dans mon billet.

Vous voulez paraitre, mais vous êtes incapable de vous engager .

1) Polo, Je constate, que vous ne répondez pas à la question soulevée dans mon billet .
Ma réponse à Lesseps, vaut aussi pour vous.

Maintenant, clap de fin vous concernant, pour ce dimanche.

A.N.

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes