MENU ZINFOS
Faits-divers

Trois accidents causés par des conducteurs alcoolisés ce week-end


Par - Publié le Lundi 21 Janvier 2019 à 12:06 | Lu 1825 fois

Comme chaque week-end, la gendarmerie, tout comme la police, a réalisé des contrôles routiers. 77 infractions ont été constatées dont 62 génératrices d'accidents graves. 23 permis de conduire ont été retirés (dont ceux de cinq jeunes conducteurs).

Ce troisième week-end de l'année, s'est révélé bien moins accidentogène, les gendarmes n'ayant eu à intervenir qu'à quatre reprises sur des accidents de la circulation sans graves conséquences. Trois de ces sinistres ont cependant été provoqués par l'alcoolisation des conducteurs. 

"Même si l'accidentalité est en baisse pour ce week-end, ce n'est malheureusement pas le cas des comportements déviants et surtout de la part des conducteurs novices !", commente la gendarmerie.

"Les conduites addictives représentent 46% des faits constatés", fait en effet état le bilan, qui détaille : "25 conduites sous l'emprise de l'alcool dont 11 délictuelles (taux supérieur à 0.40 mg par litre d'air expiré), un automobiliste contrôlé avec un taux de 1,15 mg/litre dans l'Est de l'île, 11 conduites après avoir fait usage de produits stupéfiants, 16 excès de vitesse avec interception, une vitesse supérieure de 45 km/h à la vitesse autorisée, constatée vendredi en fin d'après-midi  sur la RN2 par la BMO de ST-BENOIT et impliquant un jeune conducteur !"

Comportements déviants des jeunes conducteurs

Ont également été relevés 5 conduites sans permis, 2 défauts d'assurance, 5 infractions aux règles de priorité, 6 usages du téléphone en conduisant, 2 défauts de casque et 3 non-port de ceinture.

Les unités territoriales ont également mis l'accent sur les conduites addictives en s'impliquant au côté des unités motorisées. "La communauté de brigades de Saint-Leu a relevé deux conduites sous l'emprise de l'alcool, la brigade territoriale autonome du Tampon également et la Compagnie de Saint-Benoît a relevée hier soir 3 conduites sous l'emprise de l'alcool dont deux délictuelles, une conduite après usage de stupéfiants (CES) et 12 autres infractions au code de la route", est-il précisé.

"Le fil rouge de ce week-end fait ressortir les comportements déviants des jeunes conducteurs", note encore la gendarmerie : "Samedi soir au Tampon, la brigade de la Rivière Saint-Louis a constaté 3 conduites après usages de stupéfiants sur des  jeunes usagers qui détenaient leur titre depuis 6 mois, 4 mois et 15 jours !". Ils font l'objet d'un retrait immédiat de leur titre qui risque de se voir annuler si le laboratoire confirme le prélèvement salivaire réalisé. Dans l'Est également, la brigade de Saint-Benoît a constaté une conduite sous l'emprise de stupéfiants sur un jeune conducteur. 


Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par nono le 21/01/2019 14:32

il serait temps de tirer des conclusions a quoi servent ces contrôles routiers ??
1er point positif l'argent rentre a flot dans les caisses de l'état ( amendes, permis a repasser ....)
2eme point négatif l'attitude des mauvais conducteurs ne change absolument pas, toujours autant de conduites alcoolisées , téléphone , etc .....
donc je pose la question on continue comme ça ?????

2.Posté par Au trou ! le 21/01/2019 18:49

Stop ! Au trou ces criminels, des malades c'est sur mais des criminels. Il faut les empêcher de nuire

3.Posté par Tony le 22/01/2019 00:29 (depuis mobile)

C'est normal...
Ici il n'y a que les alcooliques et en plus lorsque l'on rentre dans un supermarché... qu'est-ce que l'on voit à l'entrée ???
Que des bouteilles acheter !

4.Posté par Observateur le 22/01/2019 06:40

les sanctions encourues ne dissuadent pas du tout, surtout si les contrevenants sont insolvables. Ils ont actuellement rien à perdre.

5.Posté par Alain PASCAL le 23/01/2019 07:22

La saisie / destruction du véhicule utilisé serait une mesure complémentaire plutôt dissuasive, Les peines prononcées actuellement ne le sont pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes