MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Tribune sur la transition énergétique dans les territoires d’Outre-mer


Par ​Christophe Estève - Publié le Dimanche 3 Mai 2020 à 08:03 | Lu 356 fois

Tribune sur la transition énergétique dans les territoires d’Outre-mer
Soleil, rivières, volcans, vents … Toutes les sources d’énergie que nous donne la nature sont
présentes dans les territoires français d’Outre-Mer. Cette « mine » offre un potentiel
énorme en matière de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et pourtant les
régions ultra-marines sont à la traine dans ce domaine. La raison ? Un manque de volonté
politique de la part de la Métropole et des régions, alors même que ces espaces sont
particulièrement menacés par le réchauffement climatique et que des investissements
favoriseraient le développement économique. Il est temps d’agir !


La loi de transition énergétique de 2015 et plus précisément les engagements pour les DOMTOM, prévoyait 50 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2020. Le compte n’y est pas.

Cette transition énergétique, encore plus importante dans les territoires ultra-marins du fait
de leur éloignement avec la métropole ou de leur insularité, prend un caractère urgent. La
consumation quasi exclusive d’énergies fossiles est responsable de l’augmentation de la
température terrestre. Ce changement climatique est par ailleurs accéléré par la
déforestation, diminuant de fait l’absorption des gaz à effet de serre, augmentant la
captation du CO2 présent dans l’atmosphère par les océans, entraînant le blanchiment des
coraux, barrière naturelle pour protéger les zones côtières des DOM-TOM.

Aujourd’hui, la production d’électricité grâce aux énergies fossiles, essentiellement du pétrole
et du charbon, représente une part exorbitante : 78,8% à la Guadeloupe, 92% à la Martinique,
95% à Mayotte, 70% à la Réunion, seule la Guyane Française arrive à sortir du lot avec 50%
d’hydroélectricité. Nous sommes loin de l’objectif intermédiaire fixé par la loi de 2015.

Ces territoires sont également confrontés à de grandes difficultés économiques. Le taux de
chômage à la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion et la Guyane, est au minimum le double
de celui de la métropole, et même, quasiment multiplié par quatre à Mayotte, selon l'Insee.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/4175314

Investir pour limiter le réchauffement climatique à 2°C à l'horizon 2050 coûterait "quatre à
cinq fois moins que les sommes à engager pour réparer les dommages causés aux Hommes,
aux écosystèmes et aux infrastructures par une augmentation de la température à plus de
2°C", estiment les chercheurs dans le rapport du GIEC paru en octobre 2018.

Saisissons « l’opportunité »

Avec elle, nait l’espoir de relever les défis de notre société en encourageant une « vraie
croissance verte », en réduisant la facture énergétique de la France, en investissant dans la
sobriété et l’efficacité énergétique pour réduire les consommations, en favorisant les énergies
renouvelables plus propres et plus sûres (éolien, hydroélectrique, géothermie, biomasse,
marine, solaire), en finançant l'économie circulaire et en adoptant une meilleure politique de
gestion des déchets.

Pourtant, les projets de sortie de crise ne vont pas dans cette direction : 

- ordonnance facilitant l’installation d’antennes 5G sans consultation ni contrôle des
autorités locales (cf
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/ordonnance/2020/3/25/ECOX2008260R/jo/texte )

- 20 milliards d’euros accordés aux entreprises polluantes dispensées de contreparties
écologiques (cf https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/20-milliards-daides-les-entreprises-polluantes-dispensees-de-contreparties-ecologiques_2124257.html )

- demande du Medef de moratoires sur tous les textes actuellement en cours d'élaboration
concernant l’environnement et le climat. (cf https://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-medef-reclameun-moratoire-sur-des-lois-environnementales-20200423 )

- projet de privatisation de l’office national des forêts. (cf https://reporterre.net/Legouvernement-accelere-la-privatisation-de-l-Office-national-des-forets )

Le plan d'investissement du Pacte vert pour l'Europe projetait d’injecter 1 000 milliards
d’euros en faveur du climat au cours de la prochaine décennie. Ces fonds publics, ce “green
new deal”, doivent être priorisés sur les territoires fragiles pour répondre aux urgences
sociales et environnementales.

L’Europe et la France veulent être des acteurs majeurs de la lutte contre le réchauffement
climatique ?

Il est temps d’agir pour un monde d’après plus écologique et solidaire ! 

Christophe Estève
Place Publique La Réunion




1.Posté par polo974 le 03/05/2020 13:29

la pseudo ordonnance 5G:
""" lorsque cette exploitation ou cette modification est strictement nécessaire pour assurer la continuité du fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques."""

seulement valable pour la continuité de fonctionnement, pas pour changer de techno.


le medef pleure toujours...

onf mauvais lien, voir: https://reporterre.net/Le-gouvernement-accelere-la-privatisation-de-l-Office-national-des-forets


sinon, ensuite, quand on veut passer à la bio-énergie, on s'offusque qu'on veuille exploiter les forêts.
quand on veut installer un barrage idem
et pour les éoliennes c'est encore pire...

(pour info, le parc hydraulique est quasiment au taquet, l'éolien sur une montagne comme la réunion, c'est compliqué, le soleil aussi)

Sinon, on pourrait très bien mettre 2 tranches nucléaires (chargées à moins de 50%) à la Réunion, et revendre de l'élec à Maurice.

2.Posté par chikun le 05/05/2020 17:23

Il faut s'opposer au climato-fascisme et à la pensée unique des écolo-gauchos. Plus les preuves du réchauffement et de ses pseudo-causes anthropiques manquent, plus on ment, plus on désinforme, plus on sanctionne, plus on réprime. Toutes, oui toutes les "prévisions" du GIEC et de ses pseudo-scientifiques se sont révélées fausses. Le GIEC lui-même les revoit régulièrement à la baisse. Mais combien se font des couilles en or en surfant sur ces prédictions apocalyptiques ? Les surrémunérés ?

3.Posté par Gabouillat le 06/05/2020 08:16

Les insoumis de jean luc Mélenchon ,feu paul Vergès explique ça depuis des annees,valorisation du solaire sur les territoires outre mer,la mer.....et son énergie salvatrice

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes