MENU ZINFOS
Communiqué

Tribune portée par Nathalie Bassire : "Organiser la vente de produits frais au cours du confinement"


Par Nathalie Bassire, Députée de La Réunion - Publié le Jeudi 9 Avril 2020 à 21:49 | Lu 955 fois

Le coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la maladie infectieuse nommée « Covid-19 » par l’Organisation Mondiale de la Santé se propage rapidement et le nombre de pays touchés par ce virus ont permis de lui retenir la qualification de pandémie.

Dans l’Hexagone et les territoires Ultra-marins, ce virus cause aujourd’hui une crise sanitaire majeure. Dans ce cadre, le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures afin de répondre au défi que représente la lutte contre ce virus.

Si les mesures sanitaires de gestion de cette crise sont entièrement justifiées par le danger que représente l’épidémie de coronavirus, l’impact des nouvelles mesures sur la santé économique Française est conséquent. Ainsi, le gouvernement a annoncé, en date du 23 mars, sa décision de « fermer les marchés ouverts » afin de limiter la propagation du virus. Cette décision n’est aucunement remise en cause et s’inscrit pleinement en cohérence dans la stratégie de confinement développée par le gouvernement.

Toutefois, cette décision vient limiter le commerce des maraichers, des éleveurs, des bouchers et des pêcheurs, ainsi que tous les autres petits producteurs qui peinent à vendre leurs produits. En effet, une partie de leur clientèle fut perdue avec la fermeture des établissements de restauration et désormais, ils éprouvent des difficultés à commercer avec le grand public depuis la fermeture des marchés. Si dans certaines zones, l’initiative privée s’est organisée afin de pallier cette problématique, en organisant des livraisons de produits frais à domicile, il serait souhaitable de voir ces procédés s’organiser sur l’ensemble du territoire. A l’instar des marchands ambulants qui sillonnaient les villes et les campagnes, cette méthode de commerce en « porte à porte » de produits frais (au moyen notamment de camions frigorifiques) chez les particuliers aujourd’hui presque disparue, permettrait de limiter les risques dans les centres commerciaux, où les possibilités de contamination sont hautes, car le coronavirus Covid-19 peut rester viable et infectieux de plusieurs heures à plusieurs jours sur différentes surfaces.

Dès lors les Départements, en collaboration avec les services de l’Etat, doivent aller plus loin que les mesures déjà prises pour soutenir l’ensemble des différents producteurs à l’échelle départementale, et s’organiser afin d’assurer la livraison de produits frais à domicile pour tous, ce qui répondrait à la double nécessité de maintien de l’activité économique des petits producteurs, pêcheurs, maraichers, éleveurs et bouchers, tout en évitant à la grande distribution de se trouver en situation de quasi-monopole dans la vente de produits frais avec les risques sanitaires que cela représente.

Députés cosignataires : 
Didier Quentin
Nadia Ramassamy
Stéphane Viry
Dino Cinieri
Eric Straumann
Pierre Cordier
David Lorion
Marc Le Fur
Gérard Menuel
Laurence Trastour-Isnart
Julien Dive
Arnaud Viala
Valérie Lacroute
Marie-Christine Dalloz
Bernard Deflesselles
Bérengère Poletti
Jean-Claude Bouchet
Pierre Vatin
Frédéric Reiss
Émilie Bonnivard
Jean-Louis Masson
Véronique Louwagie
Agnès Thill
Josiane Corneloup
Jean-Luc Poudroux
Brigitte Kuster
Julien Aubert
Lénaïck Adam




1.Posté par Sébastien le 09/04/2020 22:32

Bravo Madame Bassire !
Bravo Madame la Députée ainsi qu’à tous les cosignataires. Nous avons besoin de produits frais sans nous déplacer et nos agriculteurs, pêcheurs et autres producteurs ont besoin d’écouter leurs bons produits. La livraison à domicile doit se développer, être soutenue et coordonnée par l’Etat et le Conseil Départemental compétent en la matière. Je souhaite que l’Etat daigne écouter le bon sens de nos parlementaires !

2.Posté par Gérard le 09/04/2020 22:38

Té temps que té fé un cas avec nous agriculteur, na rien que band gros zozo y gagne vendre zot légumes, a nou lé obligé donne band zanimo
Madame Bassire la pense à nou elle
mi habite la plaine
Moin cé Gérard, ma vote po ou prochain coup

3.Posté par david le 09/04/2020 22:42

Merci Madame Bassire, on va pouvoir enfin manger du frais sans bouger et en faisant travailler nos producteurs pei !

4.Posté par Thien le 09/04/2020 22:44

Il faut c'est la députée i bouge avec le gouvernement pou aide à nou !
Le Maire, lu lé palaxa !
En tout cas mi koné pouqui mi sa voté prochain coup !

5.Posté par Harry le 09/04/2020 22:48

C'est une bonne initiative, dans les bas on reçoit vraiment rien et on n'a pas envie de faire les courses en Supermarché. J'attends que ça, et au moins au ferait travailler des gars qui font des bons produits, pas des légumes de Chine ou d'autres viandes et poissons importés.
J'espère que l'Etat va enfin se bouger pour nous, on n'est pas une colonie, on est une Région Française Monsieur Macron !
Bravo a tous ceux qui ont signé cette tribune !
Au moins des élus qui pensent au peuple !

6.Posté par Exactement une Organisation plus que nécessaire à mettre en place rapidement le 09/04/2020 23:11

Adapter Revoir très rapidement le mode de distribution et de vente des produits frais est cruciale pour lutter efficacement contre la Pandémie de coronavirus . Merci à Madame Bassire et à tous les Députés cosignataires pour cette initiative .

7.Posté par Nath ali le 09/04/2020 23:18

Et elle a un avis sur le 1er avril ?

8.Posté par Marie le 10/04/2020 07:49

Toujours un post bête et militant, de ce Nath ali, je ne suis pas du même bord politique que Madame Bassire mais quand il y a de bonnes choses de faites, il faut avoir l'ouverture de l'esprit de l'ouverture de dire Bravo !
La politique n'a pour finalité que de servir au mieux Les Réunionnais et ce qui est proposé dans cette Tribune. En outre je connais ben Madame Bassire et pour ceux qui la connaissent, il ne vous est pas possible de la critiquer, c'est une femme politique vraie et qui sert la population avec son coeur.
Et puis ne pas être du même bord politique aujourd'hui ne veux plus dire grand chose, nous sommes toutes deux pour l'intérêt des Réunionnais. Marie T

9.Posté par Raid ou Tupic le 10/04/2020 10:42

Décidément, toujours un train de retard ces politicards ! Aucune pro-action, que de la réaction !

Comme si les professionnels vous attendaient pour savoir quoi faire...

Seuls les attentistes, gavés aux marchés publics ou emplacements de complaisance, attendent des acteurs publics qu'ils leurs disent quoi faire, comment, quand... vu que le Sars-CoV-2 a tué votre système d'adoubement et que seule règne désormais la stricte Loi du Marché !

Les autres se bougent depuis des semaines pour proposer une multitude d'alternative.

Vous êtes tous foncièrement inutiles et cette crise aurait au moins permis d'éclairer ce fait !

Dans ce grand poker menteur, la grande distribution, dont vous êtes les plus grands complices, tire son épingle du jeu et vous permet, à bon compte, de lui mettre sur le dos vos propres incapacités !

10.Posté par polo974 le 10/04/2020 12:07

""" Ainsi, le gouvernement a annoncé, en date du 23 mars, sa décision de « fermer les marchés ouverts » afin de limiter la propagation du virus. Cette décision n’est aucunement remise en cause ... """

ET BIEN, SI, IL FAUT LA REMETTRE EN CAUSE, CAR ELLE AVANTAGE LES GRANDES SURFACES, ALORS QU'IL EST AUSSI FACILE (VOIR PLUS) DE BIEN GÉRER UN PETIT MARCHÉ QUE LA CIRCULATION DANS UNE GRANDE SURFACE (dans les rayons de nourriture où les gens se bousculent).

DE PLUS, LES GRANDES SURFACES SE SONT BIEN GARDÉES DE FERMER L'ACCÈS AUX RAYONS NON DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ, ET PERSONNE NE LEURS A RIEN DIT...

11.Posté par polo974 le 10/04/2020 12:12

8.Posté par Marie le 10/04/2020 07:49
""" ... En outre je connais ben Madame Bassire et pour ceux qui la connaissent, il ne vous est pas possible de la critiquer, ... """

Justement, si, elle est très critiquable, la dernière fois que je lui disais qu'on attendait toujours les 2000 cars (et les emplois associés) promis par son gourou didix2300, elle a affirmé contre toute évidence qu'il avait tenu sa promesse. Donc ce n'est qu'une menteuse politicienne parmi tant d'autres...

12.Posté par GIRONDIN le 10/04/2020 13:06

23 mars, sa décision de « fermer les marchés ouverts »

On est le 9 avril, Belle réactivité.
Faut juste lui dire que :





Tampon Le 28 mars 2020



Autorisation de Monsieur le Préfet de La Réunion

pour la tenue du Marché forain et du marché couvert du Tampon

à partir du dimanche 29 mars 2020



Prenant en compte la demande exprimée par le monde agricole et le Président de la Chambre d’Agriculture, et les besoins en approvisionnement de la population, le Maire du Tampon a sollicité Monsieur le Préfet de La Réunion pour obtenir l’autorisation de la tenue du marché forain le samedi et du marché couvert du Tampon. Un dossier a été transmis en ce sens, apportant les garanties en termes d’organisation et de sécurité sanitaire, imposées par la réglementation.

Après instruction du dossier, Monsieur le Préfet a répondu favorablement vendredi soir, à notre demande d’autorisation, en prenant un arrêté qui prend effet à partir du dimanche 29 mars 2020. Cette autorisation dérogatoire est valable pour toute la durée de l’état d’urgence sanitaire.

En application de l’arrêté préfectoral en date du 27 mars 2020, le prochain marché forain du Tampon aura donc lieu exceptionnellement le dimanche 29 mars 2020 sur l’esplanade Benjamin Hoarau du Tampon de 6h à 13h, afin de permettre l’écoulement des produits des agriculteurs déjà préparés pour la veille.

A partir de la semaine prochaine, le marché forain se tiendra comme d’habitude le samedi, réservé exclusivement aux produits alimentaires.

Cette autorisation dérogatoire que nous avons obtenue de Monsieur le Préfet est conditionnée au respect de mesures très strictes qui nous sont imposées par l’arrêté préfectoral, tant au niveau de l’organisation de l’espace que du fonctionnement du marché afin de garantir la protection des vendeurs et de la population.

Ces mesures concernent notamment la réduction du nombre de stands, l’espacement entre les étals, les distances entre les acheteurs, la gestion des flux des clients, l’organisation de la circulation sur l’espace.

Les consignes de sécurité devront être strictement respectées ; dans ce schéma :

Les forains devront se munir de leur attestation de déplacement,

toutes les personnes se rendant au marché forain devront également se munir de leur attestation,

toute personne présente sur le marché forain devra respecter dans les files d’attente une distance d’1 mètre,

les gestes barrières devront être respectés: pas de serrage de mains, ni embrassades.

Le respect des règles s’impose pour assurer le fonctionnement du marché forain dans les conditions de sécurité sanitaire et de lutte contre la propagation du coronavirus, fixées par l’arrêté préfectoral n° 516-2020.

Le Maire tient à remercier les autorités de l’Etat pour leur compréhension, et exprime à notre population tamponnaise sa solidarité dans ces moments difficiles.... Mairie tampon


13.Posté par MICHOU le 12/04/2020 19:26

une décision logique qui aurait du être mise en place dès le début, les producteurs et revendeurs ont simplement oublié leur mission première.
Toujours tomber sur le dos de la grande distribution c'est facile, ce ne sont pas ces enseignes qui ont affolé leurs prix et eux étaient présents depuis le début.S'ils n'avaient pas été là, beaucoup seraient morts de faim

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes