Courrier des lecteurs

Tribune libre de Vincent Defaud - Les enjeux écologiques de la 7e circonscription

Lundi 9 Juillet 2018 - 14:49

Thierry Robert ayant perdu son mandat de député, une élection législative partielle aura lieu d’ici 3 mois. La 7e circonscription est celle des plages. Les enjeux écologiques y sont forts.

En premier lieu des menaces graves pèsent sur notre lagon. Le récif corallien et la biodiversité marine doivent être protégés face aux pollutions et aux coulées de boue. C’est toute la question de l’aménagement des bassins versants qui est posée. D’une part,il est urgent de s’attaquer au problème en amont. D’abord en modifiant si nécessaire les pratiques culturales en milieu agricole pour limiter l’érosion des sols cultivés. Ensuite faire des agriculteurs des aménageurs de l’espace qui reboisent, plantent des haies, respectent le sens de la pente pour les cultures et font le choix de l’agro-écologie pour réduire au maximum la pollution aux pesticides.

D’autre part, l’aménagement urbain doit être totalement repensé. Il faut arrêter d’artificialiser, de bétonner, les sols, de détourner le cours des ravines, de construire maisons et murs, fussent-ils en moellons, dans les ravines et de casser la pente. Ceci engendre inévitablement des risques de glissements de terrain, de coulées de boues et d’inondations. L’artificialisation des sols accentue également le phénomène de ruissellement, y compris des substances polluantes, vers l’océan, en rendant les sols imperméables et en favorisant les risques d'inondations. Une première solution pour éviter la pollution et l’eutrophisation du lagon est de construire le long du littoral des bassins de rétention capables de faire tampon et de retenir le trop plein d’eau, les boues et autres matières polluantes. Ce programme de bassins de rétention demande une évolution de la loi littoral et un plan de financement à programmer.

Ensuite la problématique de l’entretien et du nettoyage des ravines mérite d’être mise en avant. En effet, dans le cadre de la prévention du risque inondations et cyclones il est important de dégager des cours d’eau tous objets (roches, branchages, etc) obstruants pour éviter d’éventuels débordements et autres sorties d’eau. Par ailleurs, pour circonscrire le risque sanitaire et ce en partenariat avec l’ARS (Agence Régionale de la Santé), il est impératif d’évacuer régulièrement les déchets pour limiter les risques de maladies vectorielles portées par les moustiques (dengue, chikungunya) – avec un programme d’éradication des gîtes larvaires - et par le rat (leptospirose). Le nettoyage des ravines permet également de protéger notre biodiversité locale en éliminant les pestes végétales. C’est le travail dévolu aux emplois verts dont il faut négocier le redéploiement avec l’État.

Une autre priorité de la circonscription est la mobilisation pour la propreté des sites naturels et urbains. En effet, nos plages, nos abords de routes, nos ravines, nos espaces boisés et agricoles sont jonchés de détritus de toutes sortes en particulier de plastiques. Ces pollutions massives doivent être éradiquées grâce au travail des associations citoyennes, des entreprises spécialisées et des collectivités qui sont dans l’obligation de travailler de concert pour améliorer le ramassage des ordures. L’objectif est d’embellir notre territoire et de créer des emplois avec la mise en place de l’économie circulaire où nos déchets deviennent une ressource par le recyclage. Pour limiter ces atteintes à l’environnement, une solution locale existe ! Il s’agit d’interdire l’utilisation de plastique et de proposer des produits locaux et innovants de substitution à base de fibres végétales (canne à sucre ou banane)

Face à l’urgence écologique (impact du réchauffement climatique et de la pollution), les électeurs de la 7e circonscription ont déjà été depuis longtemps sensibilisés à la protection de l’environnement. A l’occasion de cette élection législative partielle, seul un projet politique responsable et crédible porteur de solutions durables pour réussir la transition écologique pourra convaincre le vote écologiste.

Pour La @reunion_ecolo
Vincent Defaud
Lu 648 fois



1.Posté par Zarin le 09/07/2018 15:18

L'action de l'homme sur l'environnement

En aménageant le territoire, l'homme modifie son environnement naturel : il détruit parfois des milieux de vie. Cependant, il prend peu à peu conscience des dangers qu'il fait courir à la planète et commence à restaurer des milieux qu'il a transformés.
Comment l'homme a-t-il modifié et altéré son environnement ? Quels moyens met-il en œuvre pour préserver l'équilibre naturel et éviter de polluer ?


I. Des modifications de l'environnement

II. Des actions néfastes

1. Le rejet des déchets
2. Les marées noires
3. La pêche intensive

III. Des actions favorables

1. La création de stations d'épuration
2. Le recyclage des déchets solides
3. La création de réserves naturelles

L'action de l'homme sur l'environnement - Réviser une notion - SVT - 6e - Assistance scolaire personnalisée et gratuite - ASP

https://www.assistancescolaire.com/eleve/6e/svt/reviser-une-notion/l-action-de-l-homme-sur-l-environnement-6sce09

2.Posté par pipoteur le 09/07/2018 15:41 (depuis mobile)

Le vrai enjeu écologique c'est que Vincent Defaud la ferme !!

3.Posté par GIRONDIN le 09/07/2018 16:28

..... D’autre part, l’aménagement urbain doit être totalement repensé......


defaud élu à l'étang salé,
defaud délégué au développement durable
defaud employé de la région

A raison de pensé,..... l’aménagement urbain doit être totalement repensé......

La commune de l'étang salé a d'ailleurs été condamnée à payer 91000 € d'amende cette année pour n'avoir pas construit assez de logements sociaux.
Quotidien

Après avoir pensé il faudra peu être........... 🤔

4.Posté par JORI le 09/07/2018 17:56

Je suppose que v.defaud veut nous dire qu'à l'Etang Salé où il est élu les enjeux écologiques et l'aménagement urbain sont exemplaires???.

5.Posté par klod le 09/07/2018 18:21

de thierry robert à vincent défaud en passant par le" pierrrik".............. mon pov ti péi .............. y fé peutié .

6.Posté par Question le 09/07/2018 19:25 (depuis mobile)

Peut on recycler Vincent défaut ?

On le met dans la grotte ?

7.Posté par miro le 09/07/2018 21:39

il n'a pas tort le bougre ... mais il tire, vachement fort, la couverture à lui et ..... tant pis pour les autres..... que chacun se protège comme il peut et avance dans la lumière du gagnant de l'épreuve ...

8.Posté par fake news le 10/07/2018 07:46

Qui peut croire à un arriviste comme Vincent défaud?

9.Posté par 51889 le 10/07/2018 14:09

Il en va de Vincent Defaud comme d'un autre Vincent, David de son prénom, dans une (trés) vieille série américaine, "Les en vahisseurs".
A chaque générique,n on entendait: "David Vincent cherchait un raccourci que jamais il ne trouva."

Vincent Défaud lui, cherche depuis vilaine lurette un mandat que...jamais il ne trouva. Tourne, tourne la girouette, mais de mandat, que nenni !

Cette fois, l'occasion est idéale: la 7ème circonscription lui tend les bras A lui, les écolos, à lui la société civile de Saint-Leu. Et dès le soir du premier tour, on pourra dire: Vincent Défaud? Il est çà parier qu'une calculette ne sera pas nécessaire pour compter les voix qu'il aura recueillies.

10.Posté par Ejaculateur précoce le 10/07/2018 18:54 (depuis mobile)

C triste la politique.

11.Posté par klod le 10/07/2018 19:20

post 9 ........... trop merci pour ce temps "en noir et blanc" que les jeunes n'ont pas connu , y avait " manix" et "l'homme qui valait 3 milliards "!!!!!!!!!!!!!!!!!! : certains se reconnaitront !
et ca me fait penser que je vieillis aussi !!!



bon , maintenant il y a "la vérité est ailleurs", Skully et Mulder ............. en couleur , lol ! big up !

12.Posté par Cimendef le 10/07/2018 19:36 (depuis mobile)

Vincent a oublié que pour éviter la ravinement il ne faut pas enlever les andins. Mais il ne peut pas le dire sinon son maître Grobert 1er va lui taper sur les doigts. Lorsque l''écologie de résume à la lèche cela devient bien triste comme Vincent.

13.Posté par CITOYEN le 11/07/2018 04:55

IL Y AS COMME UN DÉFAUT DISAIT UN CÉLÈBRE HUMORISTE QUI N EST PLUS DE CE MONDE FERNAND RAYNAUD POUR NE PAS LE CITER ?

14.Posté par JORI le 11/07/2018 11:25

12.Posté par Cimendef le 10/07/2018 19:36 (depuis mobile)
+++++++1.
Quand on bouffe à tous les râteliers, il faut savoir faire des concessions et v.defaud est le roi de la concession quand il s'agit de retirer à son profit des marrons du feu.

15.Posté par 974 le 11/07/2018 13:47 (depuis mobile)

Y a des nains partout même à l Étang salé.

CQFD

16.Posté par A post 15 le 11/07/2018 17:18

Et oui, des nains qui obéissent le doigt sur Lacouture du pantalon!

17.Posté par polo974 le 12/07/2018 15:29

defaud
supporter de la nrl donc du tout voiture,
supporter de la nrl donc de la carrière de bois blanc,
supporter de la nrl donc de la déstabilisation des terrains par extraction anarchique d'andains,
...

et il veut se faire passer pour un écologiste respectueux...
c'est à en pisser de rire...

18.Posté par pov tan salé! le 14/07/2018 13:35

le VALET de LACOUTURE fait son show..!!

19.Posté par oscar dudule le 16/07/2018 22:00

je pense que M.Vincent Défaud 'devrait postuler au livre des records, comme l'homme qui a milité dans le plus de partis différents.. Il a de grandes chances de gagner

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >