MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Tribune libre de Pierre Vergès : L'urgence d'entendre la colère qui gronde


Par Pierre Vergès - Publié le Mardi 2 Mai 2017 à 10:55 | Lu 698 fois

Il faut arrêter de culpabiliser les gens. On n'entend pas suffisamment leurs détresses voire leurs colères, et on les enjoint à "bien" voter, sous peine d'être responsables d'un sombre avenir s'ils votent "mal".

Le vote est un droit constitutionnel accordé aux citoyens adultes. Ne pas reconnaître leur maturité d'esprit, c'est contester le droit du peuple de choisir parce qu'il faudrait distinguer la "populace" de "l'élite éclairée".

Ce n'est certes pas le cas du plus grand nombre des observateurs. Pourtant, c'est ce que ressentent de nombreuses personnes que je côtoie, et qui parfois, à mon grand regret, "franchissent le Rubicon" en m'indiquant qu'elles iraient voter au deuxième tour pour celle qui n'aura pas ma voix. Je leur garde pourtant tout mon respect et ma considération, bien que je ne partage pas leur choix.

Pour beaucoup d'entre elles, leur position est l'expression d'une exaspération.

Nombre de politiques et d'observateurs ont une fâcheuse tendance à se persuader que les citoyens oublient. Prenons le cas du référendum sur le Traité européen. Il a été rejeté le 29 mai 2005 par une majorité de Français. Qu'à cela ne tienne ! Moins de 3 ans après, le Traité a été ratifié par une majorité de députés et de sénateurs, estampillés de droite ET de gauche, contredisant le choix de nombre de leurs électeurs.

Comment alors ne pas comprendre la "séparation de corps" entre les électeurs - ne parlons pas des abstentionnistes qui ont déjà exprimé leur volonté de "divorce" - et leurs représentants élus ? À défaut de prendre sérieusement en considération ce signal parmi tant d'autres, les élus et les media sont confrontés aujourd'hui à un risque de "divorce"... d'ailleurs déjà très engagé.

Pendant cette campagne présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, entre autres candidats, a proclamé la nécessité de changer les règles qui prévalent au plan européen. Réponse "sèche", ne souffrant d'aucune contestation : c'est impossible ! Non pas inapproprié, tout simplement impossible ! Autrement dit, même si l'opportunité est manifeste, les Français, pourtant favorables à des échanges au plan européen, doivent se résigner à accepter des règles... dont elles rejettent les conséquences ressenties par eux comme fâcheuses !
Et ça continue aujourd'hui avec l'anathème suivant : si vous ne votez pas pour Emmanuel Macron, vous risquez d'être responsable de l'élection de Marine Le Pen. Allons donc, cela signifierait que d'une part, celles et ceux qui ont voté pour les autres candidats au 1er tour opteraient majoritairement au 2e tour pour la candidate soutenue par le Front National, et d'autre part que les abstentionniste souhaitant voter au 2e tour seraient plus séduits par les arguments de Marine Le Pen. Grave raisonnement !

Par contre, il est vrai qu'une victoire étriquée de Emmanuel Macron serait une première, contraire à l'esprit de la 5e République.
En effet, l'élection au suffrage universel du président de La République a été consacrée en 1962 pour lui donner une légitimité sinon supérieure, du moins égale à celle des parlementaires, notamment les députés.

C'est pourquoi j'ai évoqué sur un réseau social que le rendez-vous du 2e tour est étroitement lié aux élections législatives qui vont suivre.

Car ceux qui vont porter les propositions exprimées par le candidat Jean-Luc Mélenchon vont réitérer la proposition visant, par l'avènement d'une 6e République, à "redonner le pouvoir au peuple". Et toute proposition propice à atténuer la tentation du pouvoir "personnel", qui a conduit sous la 5e République à parler de "monarchie républicaine", sera bienvenue.

C'est pourquoi il m'a semblé qu'un "front républicain" ne pouvait aujourd'hui se dessiner qu'à la faveur de la prise en compte de certaines propositions des candidats éliminés susceptibles d'être portées par le candidat qualifié pour le 2e tour.

Tel n'est pas le cas puisque le credo est "votez pour faire barrage à Marine Le Pen, point barre, et tirez un trait sur les espoirs que vous avez nourris sur votre candidat, dont les représentants aux élections législatives devraient être aussi battus car Emmanuel Macron aura besoin d'une majorité franche". On comprend l'enthousiasme de ceux qui hésitent.

À ce propos, j'ai écrit ceci voilà plusieurs jours sur un réseau social : "Front républicain (et non ripoublicain !) derrière Emmanuel Macron ? Encore faut-il que Macron en mesure la portée et sa lourde responsabilité. De nombreuses voix de Macron proviennent d’électeurs qui n’adhèrent pas à son projet, mais à sa volonté de bousculer les "vieux" équilibres.

Et pour faire une large majorité dimanche 7 mai, il doit convaincre des millions d’électeurs réticents à la "pensée macronienne".
Emmanuel Macron doit donc lancer un appel qui mettrait au pied du mur les électeurs qui souhaitent la défaite de Marine Le Pen, mais pas au prix de la sempiternelle "ritournelle" faisons barrage à l'extrême droite ! En est-il capable ?

Car pour cela, il faut vraiment entendre la colère populaire, et respecter les équilibres politiques et sociaux. Sinon, attention à se gausser de la mémoire des électeurs qui ont déjà donné en 2002 !"

Voter est un droit. Je le considère comme un privilège quand je constate qu'il est bafoué dans de trop nombreux pays de par le monde. Peut-être que l'avènement d'une 6ème République consacrera le caractère obligatoire du vote pour chaque citoyen.

J'irai donc voter dimanche 7 mai. Je manifesterai alors mon insoumission aux personnes qui incitent au rejet de l'autre ou à la consécration de la compétition économique par l'écrasement de son prochain.




1.Posté par KUNTA KINTé le 02/05/2017 14:35

C Ki cet individu ?

2.Posté par PATRICK CEVENNES le 02/05/2017 18:44

fukcd473
1.Posté par KUNTA KINTé le 02/05/2017 14:35
C'est un Vergès qui n'a toujours pas changé son disque (logiciel). Depuis des lustres à balancer il prédit que la colère gronde. C'est comme l'autre qui prédisait que les eaux vont monter. Mdr !

Sinon, c'est un politique qui pratique bien la langue de bois. Puisqu'il n'a pas les "couilles" pour écrire qu'il votera blanc. Pdr !

3.Posté par Pamphlétaire le 03/05/2017 13:48

Question et devinette : Quel est l'élu cité page 368 du livre Philippe PASCOT "Du goudron et des plumes" sous le titre L'élu s'attribue des terrains "communaux"?

4.Posté par Pamphlétaire le 03/05/2017 15:03

Pour la réponse à la question ci-dessus, je vous indique un article à consulter pour découvrir la finalité. Il est parfois bon de remonter le temps et l'histoire pour se rappeler ou connaître des faits qui ont pu être oubliés principalement quand on demande aux citoyens de faire ce je dis et de ne pas faire ce que je fais, n'est-ce-pas?

5.Posté par Mounien le 03/05/2017 20:00 (depuis mobile)

MR VERGÈS QUE PENSER VOUS DE L ATTITUDE DU PÔLE EMPLOI DU PORT QUI VEUT PLUS QUE LES PORTOIS N ONT PLUS DROIT D IMPRIMET LEUR CV LEUR ATTESTATIONS DE PAIEMENT. ON DOIT ALLER IMPRIMER NOS DOCUMENTS AILLEURS

6.Posté par margouillat974 le 03/05/2017 20:19

La colère, le désespoir pour les parents de voir l' avenir de leur enfants encore plus sombre que le leur ne doivent pas faire oublier que cela vient de notre soumission à un concept idiot. Qu'ai-je en commun avec un grec ou un albanais? Pourquoi mon gouvernement s'acharne à lui remplir les poches, alors que mon voisin manque de pain?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes