Justice

Tribune libre de Guito Narayanin : "Je laisse la justice faire son travail"

Mardi 11 Avril 2017 - 07:40

Théophane Narayanin dit "Guito" a été remis en liberté le samedi 8 avril. Le chef d'entreprise était incarcéré à Mayotte, inquiété dans l'affaire de l'agression d'une avocate. S'il ne souhaite faire "aucun commentaire" suite à sa remise en liberté, Guito Narayanin appelle "au respect de la présomption d’innocence".


"Après 4 mois de détention ponctuée par les actes d’enquête et une confrontation, j’ai enfin pu retrouver les miens et mon travail, là où je suis le plus utile.

A ceux de Métropole et aux insulaires qui n’ont cessé de me témoigner leurs soutiens et leurs encouragements à tenir bon, et en particulier à mes proches et à mes amis de la Réunion, de Mayotte et de Maurice, et bien évidemment à l'ensemble de mon personnel, je tenais à vous remercier et à vous signifier toute ma gratitude et ma plus sincère et affectueuse reconnaissance.

Pour ce qui est de cette affaire, je n’apporterai aucun commentaire. Je laisse la justice faire son travail. En cette période de crise, je m’attacherai désormais à mon travail et à ma défense, naturellement à ma famille.

J’aime à croire que l’équité sera le maître mot et que le sensationnalisme et la démesure n’auront plus cours.

A tous les Robin des bois qui se permettent de dire et d’écrire sans connaître la vérité et la réalité des choses, je les laisse à leur discrédit et à leur conscience professionnelle.

J’en appelle toutefois à une nécessaire modération et au respect de la présomption d’innocence.

A tous, recevez mes plus cordiaux, respectueux et chaleureux remerciements".
Lu 5724 fois



1.Posté par doudou le 11/04/2017 08:14

oté ; ti bouze encore !

2.Posté par petite contribuable qui croit en la justice IMPARTIALE des hommes le 11/04/2017 08:18

Les faits reprochés sont suffisamment graves pour que la justice soit rendue dans toute la rigueur de la loi ...

Ni plus ni moins et non selon que tu soit riche ou pauvre afin que tu puisses te payer les meilleurs avocats pour te défendre !!!

3.Posté par RIPOSTE974 le 11/04/2017 08:54

Snif ... Snif ...

Rien qu'une larme lalalalalala !!!

4.Posté par KUNTA KINTé le 11/04/2017 09:02

" A tous les Robin des bois ... je les laisse à leur discrédit " dixit Théophane Narayanin dit "Guito" !

N' avons pas la même lecture du robin des bois est un personnage de fiction, héros légendaire et archétypal du Moyen Âge anglais.

Selon la légende, telle qu'elle est répandue aujourd’hui, Robin des Bois était un brigand au grand cœur qui vivait caché dans la forêt de Sherwood et de Barnsdale .

Habile braconnier, mais aussi défenseur avec ses nombreux compagnons des pauvres et des opprimés, il détroussait les riches au profit des pauvres ou rendait au peuple l'argent des impôts prélevés, selon les idéaux des auteurs.

Amen !

5.Posté par 51889 le 11/04/2017 11:09

"Je laisse la justice faire son travail"... Ah bon? Parce que s'il voulait, il pourrait l'empêcher J

6.Posté par Nono le 11/04/2017 12:32

"Je laisse la justice faire son travail", mais je suis soupçonné (à tord jusqu'à ce que la justice démontre le contraire, présomption d'innocence oblige) d'avoir envoyé des gros bras casser la figure à l'avocate de la partie adverse.

Cet honnête entrepreneur (jusqu'à ce que la justice démontre le contraire, présomption d'innocence oblige) a le sens de l'humour, c'est déjà ça.


7.Posté par GIRONDIN le 11/04/2017 12:36

Fallait faire politicard, impunité assuré.

8.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/04/2017 15:02

fukcd473
7.Posté par GIRONDIN le 11/04/2017 12:36
Un coup du cabinet noir de la Région. lol !

9.Posté par Hugues Neau le 11/04/2017 16:45

Quel poete!...

10.Posté par Crikotte le 11/04/2017 17:54

charlot va vous l'avait quand même pas l'intention d’empêcher la justice faire son travail, bon mi sa va empêche la pluie tomber....si mi peut!

11.Posté par Yann de Prince le 11/04/2017 22:03

On ne peut pas contester le principe de présomption d'innocence et ce monsieur a le droit de s'en prévaloir. Il n'a cependant échappé à personne que les juges ont estimé que son implication était suffisamment plausible pour le maintenir en détention plusieurs mois.
Admettons, mais alors ... .admettons..., qu'il soit effectivement innocent. On le lui souhaite même si sa réputation ne plaide pas véritablement en sa faveur. Mais admettons ...
Quoiqu'il en soit, aux dernières nouvelles, il était trésorier de la CCIR.
Dans le doute, je serais d'avis qu'il soit placé en omission de ce poste à responsabilité, au moins le temps que l'affaire soit jugée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >