Politique

Tribune libre de Daniel Gonthier: "Avons-nous tous encore le droit d’être propriétaires?"

Jeudi 1 Mars 2018 - 10:48

Le maire de Bras-Panon a souhaité s'exprimer sur la suppression de l'APL accession et revenir sur les décisions du gouvernement du président de la République Emmanuel Macron.


Tribune libre de Daniel Gonthier: "Avons-nous tous encore le droit d’être propriétaires?"
La politique macroniste vient sanctuariser une France à deux vitesses: celle qui a tout et ceux qui ne sont rien et que ne peuvent rien avoir. Pendant longtemps, que les gouvernements soient de droite ou de gauche, le choix a été fait de pouvoir accompagner les personnes dans l’acquisition de leur habitation principale, via le dispositif de l’APL Accession.

Aujourd’hui, au sein d’un gouvernement qui ne connait ni sa droite ni sa gauche et qui est centré sur la satisfaction des seuls intérêts financiers, on supprime un dispositif qui permettait à chacun de pouvoir un jour faire le choix d’habiter son propre logement.

Est-ce à dire, M. Macron, que seuls les riches peuvent avoir le droit de posséder un logement, même s’il est de taille réduite ou s’il est en dehors des allées pavées ? Est-ce à dire M. Macron que, sous couvert de vouloir rétablir l’équilibre du budget de la Nation, nous devons maintenant jeter aux oubliettes tous les dispositifs et mécanismes qui font que la France accompagne sa population dans son propre développement ? Est-ce à dire, M. Macron, que notre État est déjà si malade de votre politique, démarrée depuis bien avant votre élection, qu’il faille dès maintenant porter la première estocade au droit de propriété, principe fondateur de notre République?

Le rétablissement de l’APL Accession est une nécessité et doit être une priorité pour redonner l’espoir. Il nous faut redonner cet espoir à ceux qui se lèvent tôt, à ceux qui veulent faire murir le fruit de leur travail, à tous ceux qui veulent encore croire que l’État peut encore aider et favoriser l’équité dans la société.

Cette suppression arbitraire et justifiée par des motifs purement comptables déshonore le sens de notre action en faveur de l’ensemble de la population. Je m’unis à l’ensemble des mouvements et initiatives visant à permettre de rétablir l’APL Accession. Notre France est solidaire quand elle aide chacun à devenir propriétaire.
Charline Bakowski
Lu 1298 fois



1.Posté par Nicol VALERE le 01/03/2018 11:49

bien dit monsieur le maire , moi je suis pére famille ,je vie dans un logement SHLMR depuis en 2006 , J'ais eu un boute térrain avec mes parents ,j'ais fait une demande de construire une maison ,voila mon projet a tombé a l'eau ,

2.Posté par JORI le 01/03/2018 12:04

Je serais curieux de connaître le taux de surendettés à la Réunion, parmi quelle population et pour quelles raisons.
Les plans logements successifs ont échoué de l'aveu même des élus dont fait certainement partie Gonthier. Qu'a t il fait lui à son niveau pour résoudre le problème antérieurement sachant que macron ne dirige la France que depuis 1 an??.

3.Posté par RÉUNIONNAIS le 01/03/2018 12:05 (depuis mobile)

C'est qui D. GONTHIER ?

4.Posté par Marc le 01/03/2018 13:14

2. http://www.iedom.fr/IMG/pdf/iedom_la_reunion_stats_surendettement_2018_1.pdf

965 dossiers sur un an, sur 800.000 habitants. Et encore une fois, prétendre que parce qu'une politique n'a pas obtenu les résultats escomptés signifie qu'il en faut en supprimer les outils est un sophisme. Avec la même logique on:

-supprimerait l'ensemble des aides aux entreprises car la croissance ne redémarre pas dans les proportions prévues
- licencierait l'ensemble des enseignants, policiers, gardiens de prison, juges, médecins hospitaliers, ... pour insuffisance de résultats.
- mettrait fin à la politique environnementale
- ...

Et vous, qu'avez vous fait pour le logement décent de vos concitoyens?

5.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 01/03/2018 14:37

Moi personnellement j’appelle cette intervention de la politique politicienne...
C'est tellement facile, les pauvres ne pourront plus avoir accès à la propriété !!!!!
Ce matin la manifestation à la préfecture pour le rétablissement de l'APL et malgré le nombre important de soutient a fait un flop il y a eu à peine une centaine de personnes...
Pourquoi M Gonthier ???
Je me rappelle ma belle mère à bénéficier de cette aide (car elle est pauvre), les artisans ont refait électricité (pas au norme), et quelques autres aménagement pour un montant de 50 M€ alors qu'en réalité il y en avait pour à peine 25 M€ c'était du travail de gougnafier...
Aujourd'hui elle a été obligé de revendre sa maison car lors de la mort de son marie elle devait plus de 60 M€ à la SS car celui-ci avait demandé à bénéficier d'un complément de retraite supplémentaire qui était justifier par l’hypothèque de la maison une belle connerie aussi, au final elle ne pouvait plus continuer à vivre dans cette maison car elle revenait trop chère.
Je connais aussi des pauvres personnes qui vivent dans la maison de leur parent mais qui ne peuvent pas payer les taxes.....
Moi et femme nous n'avons pas de terrain et nous ne pouvons pas accéder à la propriété, avec ou sans APL cela ne change rien à notre vie.
Daniel si vous avez pris une claque lors des élections législatives c'est que vous devriez vous recentrer sur ce que vous savez faire le mieux, être un bon maire de Bras Panon (j'en suis convaincu).
Sans rancune

6.Posté par JORI le 01/03/2018 15:31

4.Posté par Marc le 01/03/2018 13:14
Mais justement c'est parce que l'on pas oser prendre certaines décisions qu'aujourd'hui, nous sommes plus ou moins dans la m.....Comme par hasard vous ne citez que des métiers de la fonction public à qui on ne demande pas de résultat justement, et où certain personnels performants ou pas sont conservés de par leur statut.
Concernant le privé, gattaz avait promis 1 million d’embauche pour des réductions de charges. Et bien oui, n’ayant pas eu ce résultat, j’aurai peut être réinstauré ces charges car après tout initialement c’était donnant donnant et qui a été le seul bénéficiaire de ce deal ??.
On a peur de prendre de vrais déci sisons, qui peuvent aussi parfois être des sanctions. Mais à un moment il faut savoir ce que l’on veut et arrêter de vouloir faire à tout pris du populisme. Aujourd’hui on parle du statut des cheminots, où serait le problème si ce statut venait à disparaître ??.
Quant à ma contribution pour le logement, d’une part et peut être contrairement à vous, je ne suis pas un élu de la République mais en revanche on sait me trouver pour me faire payer des impôts qui pour certains iront de le logement. Vous voyez donc bien que je contribue mais j’aurais aimé un contrôle de l’emploi des mes impôts. Est ce un tort selon vous ??.

7.Posté par JORI le 01/03/2018 16:10

4.Posté par Marc le 01/03/2018 13:14
"965 dossiers sur un an, sur 800.000 habitants", je ne savais pas que les mineurs pouvaient contracter des crédits. Merci pour votre info.

8.Posté par Ti tangue stressé le 01/03/2018 21:23

En effet lui il redonne espoir aux bébêtes Cocos .....qui dépassent la frontière de la Rivière des Roches
VIVE D.G .....qui copie JPV pour gagner des élections

9.Posté par une réunionnaise 97410 le 01/03/2018 23:40

des fois ce sont les taxes foncières qui sont énormes sur notre ile et sur la métropole qui freine pour un achat.Parfois on trouve une belle maison pas excessivement chere sur notre ile, qui rentre dans le budget,on est tout content.Et dés qu'on nous annonce la taxe foncière 3800et quelques euros/an plus la taxe habitation, là on fait sauve qui peut.....
En métropole, il y a des villages qui ont pris le pli, ils n'ont pas de bus, pas de commerces rien, et la taxe foncière plus de 1600euros, plus la taxe d'habitation.On ne comprend pas pourquoi il faut payer autant de taxe foncière.....
Concernant les aides que des personnes peuvent avoir pour l'achat de leur maisons je n'en parle pas je ne connais rien.Mais je trouve quand meme un peu injuste par rapport à ceux qui n'ont aucune aide, et qui paient des impots,et qui travaillent,et qui paient un énorme crédit pour acheter leur maison.

10.Posté par Marc le 02/03/2018 19:26

6. Cela fait des années qu'il y a des primes de résultats dans la fonction publique. Plus exactement depuis la RGPP.

Et qui vous dit de ne pas prendre de décisions? Le problème n'est pas là mais sur la décision prise: on constate que quelque chose ne marche pas donc on fout tout à la poubelle plutôt que de se demander si ce n'est pas simplement une question d'ampleur. Et encore une fois, j'y reviens, mais le dispositif de remplacement proposé par le gouvernement sera encore moins efficace. Ce qui est derrière cette décision gouvernementale ce n'est donc absolument pas une culture de la décision et de l'efficacité mais une approche comptable d'économies budgétaires à faire sur le dos des plus démunis.

9. Les taxes foncières à La Réunion sont plus basses qu'en métropole. Le problème n'est pas là.

11.Posté par JORI le 02/03/2018 21:09

10.Posté par Marc le 02/03/2018 19:26
Et ceux à qui on n'attribue pas ces primes, qu'en fait on puisque protégés par leur statut??.
Qui vous dit que macron avec son dispositif veut que tous les français soient propriétaires?. Je crois que les caisses de l’État sont vides depuis la gouvernance de fillon, alors oui il s'agit certainement de faire des économies budgétaires. Mais contrairement à ce que vous dîtes les "plus démunis" ne se retrouvent pas pour autant sans toit, ils seront juste locataires un peu plus longtemps en attendant que les caisses de l'Etat se remplissent à nouveau pour pouvoir les aider. Je ne vois pas où est réellement le problème.

12.Posté par Marc le 03/03/2018 13:50

11. La même chose que dans le privé. S'ils ont commis une faute, on les sanctionne disciplinairement, ce qui peut aller jusqu'au renvoi. Si ce n'est pas le cas, on les garde. S'ils ne donnent pas satisfaction mais n'ont commis aucune faute, on ne leur donne pas de prime.

En fait, si, ça pose problème. Parce qu'en empêchant les pauvres d'être propriétaires, vous contribuez à ce que les logements sociaux soient saturés. Donc vous forcez une partie des ménages les plus pauvres à rester en dehors des circuits d'aides au logement. Et donc, vous les précarisez.

Encore une fois, vous manquez de recul et de profondeur d'analyse sur cette proposition.

13.Posté par JORI le 03/03/2018 15:36

12.Posté par Marc le 03/03/2018 13:50
Sans déconner, vous connaissez des fonctionnaire qui ont été virés vous??. Est ce à dire pour autant qu'il font leur travail correctement?. Quand on voit des agents communaux qui glandent ici ou là sont ils sanctionnés?. Non, c'est vrai, ce n'est pas une "faute", mais toujours est il que le job pour lequel ils sont payés n'est pas fait.
Sincèrement, êtes vous certains que les "ménages les plus pauvres", même avec cette APL, ont les moyens de devenir propriétaires??. Dîtes moi juste comment ils font car cela m’intéresse.
Je ne sais pas si je manque de recul et de profondeur mais vous, vous semblez manquer d’honnêteté. Mais si vous êtes un élu, je vous comprends car la démago a toujours fait élire.

14.Posté par JORI le 03/03/2018 15:43

12.Posté par Marc le 03/03/2018 13:50
La question devrait être: pourquoi certains, les "pauvres", restent dans la précarité. Vous essayez de répondre à un problème par l'attribution de l'APL accession mais en aucun cas on ne s'attaque au vrai problème de fond qui fait que ces gens soient "pauvres". Je vous rappelle que l'Etat a des caisses vides et que l'Etat c'est le contribuable qui le finance, mais en aucun cas vos personnes "pauvres".

15.Posté par youssef boutrefas le 03/03/2018 16:13

y'a encore la notion de maire dans le système français?, ce sont des gens qui cherche un poste de fonctionnaire. le maire entre sa tête dans la mairie pendant 4 ans il profites ensuite se retire. alors ça depend ya des maires chaceux lesquels la préfecture leur a donné un budget pour refaire les trotoire. un sac de ciment sur le trottoir 10 sac pour la sous-préfecture 50 sac pour la préfecture 100 sac pour l'entrepneur lequel il va construire une voila pour le maire..un maire chanceux
et ya des maires qui n'ont rien les pauvres ..si vous ne réveillez pas vous aurez que 70 ans pas plus...hahaha


16.Posté par Marc le 04/03/2018 01:07

13. Des fonctionnaires virés? Non, je n'en connais pas. Mais je ne connais pas non plus de personne du privé virée, il me semble que les licenciements, dans le privé comme dans le public, ne soient pas si fréquents...

Quant à la solution miracle d'aider les gens à sortir de la précarité, félicitations: vous venez de redécouvrir toute l'action de l'Etat depuis 40 ans. Flexibilisation du marché du travail, augmentation des budgets de la formation, aides sociales, baisses de la fiscalité ciblées sur des secteurs estimés porteurs ou des géographies difficiles, ...Mais c'est bien connu: c'est en n'ayant pas de logement décent que le pauvre a le plus de chances de sortir de sa situation.

Je ne m'abaisserai même pas à répondre à votre question sur mon statut, qui ne montre que votre manque d'ouverture d'esprit. Mais à tout le moins j'en conclus que vous n'avez jamais, vous, été dans une situation difficile.

17.Posté par JORI le 04/03/2018 13:54

16.Posté par Marc le 04/03/2018 01:07
"il me semble que les licenciements, dans le privé comme dans le public, ne soient pas si fréquents... ", ah bon!!!.
".Mais c'est bien connu: c'est en n'ayant pas de logement décent que le pauvre a le plus de chances de sortir de sa situation", ah bon!!, les logements sociaux ne seraient pas "décents". Ou du moins moins que des logements dont les "pauvres" auraient eu accès grâce à cette APL. Petite question, vivez vous au moins sur l'île ou sortez vous de chez vous??.
Je suis toujours locataire car je n'ai pas les moyens d'être propriétaire, est ce une situation difficile pour vous??.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >