MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Tribune libre de C. Hamilcaro: Un Multiplexe à Saint-Louis ET à Saint-Pierre ? C’est possible et souhaitable !


- Publié le Jeudi 12 Janvier 2017 à 16:39 | Lu 560 fois

Tribune libre de C. Hamilcaro: Un Multiplexe à Saint-Louis ET à Saint-Pierre ? C’est possible et souhaitable !
Un film qui dure douze ans, c’est impossible ? Et pourtant, La Réunion a été capable d’en réaliser un. Mais s’il y a des films intéressants, passionnants même, celui dont le suspense n’en finit pas ne fait que lasser et exaspérer ! Le film sur la création d’un Multiplexe de cinémas dans le Sud est devenu un mauvais film, tant les rebondissements sont puérils et indignes de l’attente du public du Sud.

Je me permets donc, en tant qu’ancien maire et actuel citoyen engagé, de proposer aux acteurs (les maires de Saint-Pierre et de Saint-Louis, la DRAC et la DEAL via le Sous-Préfet de Saint-Pierre) et producteurs (Mauréfilms, Investissements et Commerce, Société Foncière de la Plaine) de ce film sans fin la possibilité de sortir de leur impasse.

Un historique nécessaire

Le projet de complexe cinématographique dans le Sud est né en deux temps dans mon bureau lorsque je fus élu maire de Saint-Louis :
    •    En 2001, je tiens une promesse électorale et signe avec Mauréfilms un bail commercial afin qu’il ré-ouvre le cinéma « Le Plaza » à Saint-Louis. La commune étant propriétaire du bâtiment, nous avons organisé la collaboration afin que Saint-Louis dispose d’une salle avec le plus grand écran de l’île et la possibilité d’avoir des spectacles vivants ou du cinéma à thèmes selon les besoins communaux.

    •    En 2002-2003, nous accompagnons la Société Foncière de la Plaine (SFP), l’un des plus gros propriétaires de foncier constructible sur la Commune, pour créer d’une part sa ZI en face de l’Usine et d’autre part la « ZAC de l’Entrée de ville », avec comme objectifs affichés d’implanter sur cette dernière un certain nombre d’activités de services comme la nouvelle gendarmerie, la délocalisation de l’école catholique, la création d’un collège privé et des entreprises non concurrentielles à celles du centre-ville. 

    •    En 2004, l’objectif de remettre Saint-Louis dans le circuit de l’offre cinématographique ayant été atteint, un projet d’un multiplexe de 9 salles naît dans la ZAC de l’entrée de ville (au Gol), associant Mauréfilms et la Société Foncière de la Plaine. Ce projet est validé en CDAC, à la Préfecture de Saint-Denis, en ma présence et avec l’accord des maires du Sud de l’époque, toutes sensibilités politiques confondues.

Le projet du multiplexe de Saint-Louis, dont le permis de construire était déposé et acquis, capota malheureusement avec l’arrivée de la Société Investissements et Commerce. Ce concurrent de Mauréfims déposa un autre projet, même si c’était dans la précipitation puisqu’il ne maîtrisait pas encore le foncier communal à la ZAC Canabady.

Suivant une logique économique et concurrentielle, la CDAC valida aussi le nouveau projet. Deux projets validés pour le Sud, c’était inespéré. Mais contre toute attente, il y eut recours auprès de la Commission Nationale pour faire annuler la (les) décision (s) de la CDAC.

Cette situation ubuesque a eu pour conséquence, en ma présence et en celle du maire de Saint-Pierre qui prit l’orientation de soutenir le projet saint-pierrois, une décision rapide et étrange de la CNAC à Paris : les projets de Saint-Louis et de Saint-Pierre ne furent plus validés au motif que deux projets de cette dimension dans le Sud n’étaient économiquement pas viables et contraires à un aménagement équilibré du territoire !

Je fus outré et révolté contre cette décision parisienne qui n’avait aucun sens économique, social et politique sur une zone de vie abritant 40% de la population : pour moi, 2 projets étaient non seulement viables mais nécessaires. Hélas, j’avais juridiquement tort puisque la décision de la CNAC n’était pas susceptible de recours…

Trop de soubresauts…

Nouveau rebondissement entre 2007 et 2013 : comme savent le faire les scénaristes de films à suspens, un projet de multiplexe fut concocté puis déposé sur un terrain sur le front de mer de Saint-Pierre, en face de la plage. Le nouveau projet, porté par… Mauréfilms et la SFP, fut soutenu par la mairie de Saint-Pierre. Ainsi, grâce à une alliance inédite, le projet de Saint-Louis, agrandi, est transféré purement et simplement à Saint-Pierre, sous les yeux ébahis d’un nouvel acteur silencieux (le nouveau maire élu en 2008 à Saint-Louis), des citoyens et d’Investissements et Commerce.

Ce nouveau projet, bien qu’attaqué par Investissements et Commerce, obtint l’aval de la CDAC puis de la Commission Nationale avec une motivation surprenante dans la décision de cette dernière : deux multiplexes sont économiquement viables et réguliers dans le Sud ! Excusez du peu, mais un tel revirement in-quantifiable en degré n’est relevé par personne. C’était pourtant la position que j’avais défendue à Paris quand j’étais maire !

La conséquence de quelques fâcheries entre acteurs après cet épisode de la CNAC est que le projet de la ZAC Canabady fut abandonné : la mairie de Saint-Pierre changea de fusil d’épaule en refusant de vendre à Investissements et Commerce le terrain communal prévu pour le projet de multiplexe.

Le projet du front de mer semblait alors parti pour voir le jour. Mais en coulisses, on s’agita tant et si bien que le bateau coula dans le sable (bien que le permis fût accordé par la commune !) sous les coups de boutoir juridiques et médiatiques des citoyens riverains, des associations et de la société Investissements et Commerce.

Pour que nous ne perdions pas notre souffle, les acteurs nous transportèrent ensuite sur une autre scène : Pierrefonds, sans que Saint-Louis ne pipe mot. Un acteur est abandonné indélicatement sur les bas-côtés de cette jungle qu’est la guerre économico-politique : la SFP. En effet, Mauréfims fait alors cavalier seul et, avec la bénédiction des mairies de Saint-Pierre et de Saint-Louis (ô rage, ô désespoir !) via la CIVIS, lança un projet de Multiplexe à Pierrefonds, dans la ZAC nouvellement aménagée (reniement total des politiques du Sud puisqu’avant 2001, tout le monde était d’accord pour ne pas avoir d’implantation commerciale dans cette zone !).

Un synopsis trop sinueux ? On va le corser encore un peu !

Des milieux autorisés aux médias, en passant par les acteurs du monde économique, chacun attendait donc très prochainement les travaux qui allaient mettre fin aux atermoiements du mauvais film en cours, pour que les citoyens du Sud puissent enfin se rincer les yeux dans plusieurs salles. Happy End ? Que nenni !

Alors que la CIVIS autorise la SPLA Grand Sud à vendre un terrain à Mauréfilms pour réaliser le fameux Multiplexe du Sud, patatras : Investissements et Commerce souhaite faire annuler l’acte de vente et d’autorisations en faisant planer un certain favoritisme : il aurait en effet offert un prix d’achat plus élevé que son concurrent pour un projet identique mais c’est ce dernier qui a été choisi par les élus. Et l’opposition municipale saint-pierroise s’empresse de se saisir du dossier en déposant aussi un recours !
Ce nouvel épisode va entraîner inévitablement de nouveaux retards : décision du Tribunal administratif attaquée quel que soit le sens, saisine du Parquet de Saint-Pierre, levées de boucliers des opposants politiques de tous bords qui souhaitent exister par tous moyens, suspicions politico-médiatiques…

Résultat prévisible : les cinéphiles et les citoyens contribuables du Sud en prendront encore pour quelques années dans les yeux avant de voir un quelconque multiplexe dans le sud !

Aux maires de Saint-Louis et de Saint-Pierre de siffler la fin de la mauvaise séance !
J’ai la faiblesse de croire, par expérience, qu’il appartient aux politiques de taper du poing sur la table ou de rassembler pour ramener la sérénité lorsque l’intérêt général l’exige.

Puisqu’à partir de la décision de la CNAC, il apparait que deux projets de Multiplexes sont possibles et viables, il appartient aux deux maires du Sud de provoquer une réunion, en présence du Sous-Préfet de Saint-Pierre et du Directeur Régional aux Affaires Culturelles, entre les deux investisseurs (Mauréfims et Investissements et Commerce) afin d’aboutir à une solution qui mettra fin à une guerre qui frise le ridicule.

Mauréfilms pourrait continuer son projet à Pierrefonds et Investissements et Commerce pourrait réaliser un projet à Saint-Louis en remettant la SFP dans le jeu. Les deux investisseurs s’engageant à cantonner leur guerre féroce uniquement dans le choix des films à diffuser, mais plus sur les projets d’implantation de multiplexe de l’un ou de l’autre. Voilà une « pax romana » où tout le monde gagnerait, alors que la situation actuelle fait que tout le monde est en train de perdre.

La solution de deux multiplexes dans le Sud serait une avancée économique et culturelle extraordinaire pour Saint-Louis et Saint-Pierre, mais ouvrirait aussi la voie à des solutions concertées pour d’autres projets, dans d’autres communes, au bénéfice des sudistes.

Je ne suis plus qu’un simple observateur et analyste engagé de la vie de ma ville, mais si j’étais encore maire c’est ce que j’imposerai : apaiser et avoir une vision pour la grandeur du Sud !

Cyrille Hamilcaro
Militant de « Forces Réunionnaises »
Membre du Bureau de l’UDI-974




1.Posté par klod le 12/01/2017 18:02

"Le projet de complexe cinématographique dans le Sud est né en deux temps dans mon bureau "


la pa changé le mimil , toujours se sentir à la source de tout , "dans mon bureau" , ben .......... ha heuresement que ou lé la , HIN ?????????????? l"égocentrique caricatural ............. sacré mimil !



............................... pov mimil bac+5............... l'humilité mimil , o twa .........l'humilité ...................... na des cours pour ca, meme à à bac +5 , comme ou la vante à ou ................ben .ou fé ri !


au fait ou la bien amuse a ou à l'AMDR ............té gaillard ?

2.Posté par klod le 12/01/2017 18:07

"Je ne suis plus qu’un simple observateur et analyste engagé de la vie de ma ville, mais si j’étais encore maire c’est ce que j’imposerai : apaiser et avoir une vision pour la grandeur du Sud ! "

ben ," imposer pour la grandeur "...................oui mimil , tu imposeras sous couvert d'apaisement .ha , ha , ha ; l'apaisement , tout un métier à bac +25.......................................

"imposer" est valable pour les sages,..................... pour ce qui est indiscutable ................ .................. à méditer , HIN ? mimil lé sage ? ...........o twa , mi croi pa !

3.Posté par GIRONDIN le 12/01/2017 18:08

Normal, c'est un artiste, toujours pas un jour de taule, chapeau bas !

Mon papa à moi est un gangster, Il fait partie du Minister Amérique, Sorti tout droit d'une ambiance folle. Mais tôt le matin il m'amène à l'école. Fatigué de ses soirées agitées. Il me dit que c'est le studio mais, ah ah. C'est vrai qu'il travaille dur, dur, mais pas quand Il a du rouge à lèvres sur les habits ça c'est sûr. Dès l'ascenseur il fait des clins d'oeil. Aux mamans accompagnant leurs enfants. Il est épatant, pleure même d'un oeil. De tous les côtés il n'arrête pas de mater. Comme ça, comme si il était recherché. Je ne suis jamais certain que c'est lui. Qui viendra me chercher à 4 heures et demi. Avec un style d'affranchi une nouvelle p'tite amie. Mon papa c'est le plus fort. Dès qu'il entend "Pin pon" il s'évapore,Pas besoin de revolver
STOMY

4.Posté par cimendef le 12/01/2017 19:04 (depuis mobile)

Pourquoi pas des annexes de Domenjod pour Saint Louis et Saint Pierre afin d'y loger les deux CH et comparses.

5.Posté par Incroyable ! le 12/01/2017 19:35 (depuis mobile)

Les détenus ont droit à Internet en prison ?

6.Posté par maroco le 12/01/2017 20:51

son ami pierrot lui a donné une tribune... (que je ne lirai pas)
je suis du même avis que 5.
mais que peut on faire nous, simple citoyen, quand toute cette mafia : politique, justice, journaliste sont de mèche pour nous sucer jusqu'à la moelle ; révolution, je crois qu'il n'y a plus que ça.

7.Posté par p papy le 12/01/2017 21:28 (depuis mobile)

Sauf que la tu es maire de rien du tout et c''est patrick et Michel qui tiennent les règnes

8.Posté par klod le 13/01/2017 01:33

yes post 3 ......................... snifff ! t'as compris presque tout ami Girondin ! sniff, j'essuie une larme , mon fra ! pov mimil tout de meme ............ ya qu'à la run un comique pareil ............... et pas que lui, ....... hin fouasse hin? et la droite comique ..............et l"amdir et la barman de reugion ............. hin ? mon tout petit péi .................... "petit , petit "comme dit une belle chanson de CESARIA du Cap Vert .............................à chacun sion ILE ..........ben . oté la Réunion §

9.Posté par klod le 13/01/2017 02:08

mimil okup out jardin .............. assez fé honte la droite à la amdr volér ............... hin fouassin ek la droite qui fé honte à la République ................ oté la droite réunionnous .............. amdr comique ............. fillon ek son kiltir partagée mentér .............. un peu de dignité les réunionnous SVP ! la droite vaut mieux que ca ................ !

10.Posté par Samwinsa le 13/01/2017 08:41 (depuis mobile)

Lu continue accroch alu un zaffaire ta pu lu. Allez rodé un travail po ou Cyril. Naurait 1-2 millions po ou trapper dans un projet coma hein? Nou n'a assez voir voleurs diriger.

11.Posté par La vérité vraie... le 13/01/2017 15:55

Un film qui dure depuis 12 ans ?
Nous le supportons depuis 2002 et son compère Claudio depuis l'éternité.
Il faudra bien que ça s'arrête un jour non ?

12.Posté par polo974 le 13/01/2017 19:01

Il faut au moins ça pour que amil puisse faire son ciné sans se cogner son melon au plafond.

et il lui faut aussi la 4d, parce que vivre dans un monde 3d comme le notre, c'est un peu étroit pour sa démago (c'est ça la 4ème d).

13.Posté par LASTIC le 13/01/2017 22:08

Voilà notre ancien toujours nouveau maire qui fait son cinéma.quand j étai au commande je penssai comma j'étai pour çà et na et na et na .au finih notre commune est dans la m...de les impôts ne finissent pas d'être payés nos jeunes délaissés le chmage de st LOUIS est l'un des plus importants de l ile ! DITES n'avait pas proposé a l état la construction d' une maison d'arrêt a st LOUIS? je me trompe? SI c'est non je connais au moins 2 qui n'auraient pas besoin sautent la riviére SAINTE ETIENNE pour trouver un abri Et c'est pas du cinéma

14.Posté par Mwa la pa di le 14/01/2017 17:28

Monsieur Hamilcar, vous devriez vous faire petit et ne pas vous mêler de la vie publique; Quand vous écrivez cela sent tout de suite la magouille la corruption bref la honte.... SVP : fermez la

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes