Courrier des lecteurs

Tribune libre de AGIR 974 - Non à l'incinérateur !

Vendredi 9 Novembre 2018 - 11:22

Qui peut croire un seul instant à une telle fable : un collectif de réunionnais se serait spontanément fondé à l'issue d'une réunion de 700 personnes organisée par plusieurs associations, soutenus par le Maire de Saint-Pierre et Président de la CIVIS, en vue de militer en faveur de la construction d'un incinérateur à Pierrefonds.

Des associations paramunicipales, des élus et agents communaux et intercommunaux mobilisés « à l'insu de leur plein gré » (comme en témoigne le nombre impressionnant de véhicules avec les logos de la mairie et de la CIVIS garés aux alentours du lieu de la réunion, et notamment sur le parking près de l'église), des militants : environ 200 personnes convoquées pour donner un semblant de crédit à cette pure manipulation.

Les habitants de Pierrefonds ont-il véritablement envie qu'un incinérateur se construise près de leurs maisons, de leurs école et crèche ? Assurément non ! Comment pourront-ils vendre leurs biens immobiliers ou les louer s'ils veulent s'éloigner du site du futur incinérateur ? Ils seraient condamnés à rester près de cette « usine de la mort » !

Les Saint-Pierrois, les habitants des communes du Sud, et les Réunionnais dans leur grande majorité sont opposés aux conséquences néfastes évidentes pour l'environnement et pour la santé publique qu'un incinérateur, rebaptisé pour mieux tromper la population « UVE » (Unité de Valorisation Energétique), aura.

Ceux-là même qui sont aux commandes depuis près d'une vingtaine d'années ont laissé le site d'enfouissement de Pierrefonds être saturé pour aujourd'hui clamer qu'il n'y aurait d'autres alternatives qu'un incinérateur à plus de 200 millions d'euros …

Cette campagne de communication « gros doigt » en faveur de l'incinérateur intervient comme par hasard à quelques semaines de la signature du marché pour la construction dudit incinérateur : il faut arrêter de prendre les réunionnais pour des imbéciles ! La décision a été prise par le Maire de Saint-Pierre, Président de la Civis et d'ILEVA (le syndicat mixte qui porte le projet d'incinérateur) et on voudrait faire porter cette responsabilité terrible par un prétendu « collectif de réunionnais » piloté et partial ...

Il existe des alternatives tant à l'enfouissement qu'à l'incinération des déchets : c'est vers cet avenir qu'il faut résolument se tourner.
Imrhane MOULLAN, AGIR 974 - Référent départemental « LES CONSTRUCTIFS » à La Réunion
Lu 1018 fois



1.Posté par Warf warf le 09/11/2018 12:28

« à l'insu de leur plein gré »
Comme quoi avoir fait des études ne fait pas disparaître la connerie !
Une sacré couche celui-là

2.Posté par Wex le 09/11/2018 12:36

M. Le Président Didier Robert, quand direz-vous la vérité aux Réunionnais ?
Jean Alain CADET

À savoir que vous êtes POUR l'implantation de deux INCINÉRATEURS-UVE à la Réunion ?

Le mardi 7 juin 2016, la commission environnement de la région (CADEE) dont je suis membre a donné un avis favorable au PPGDND (plan d’élimination des déchets) tel qu'il avait été instruit par le département. La loi NOTRe a transféré la totalité de la compétence déchets aux régions et j'ai tenté en vain de d'expliquer à mes collègues de la majorité régionale qu'en adoptant le plan en l'état, ce sont deux incinérateurs que nous allions mettre sur notre île (dans le plan, il est écrit UVE pour (unité de valorisation énergétique) mais ce n'est qu'un maquillage de langage pour ne pas employer le mot « incinérateur ».)

Pourquoi la décision de la commission environnement du 7 juin 2016 est dangereuse, même si Monsieur Valy a fait noter dans le PV qu'il convenait de rechercher toutes les solutions de tri et de recyclage avant d'arriver à la solution d'incinération ? Je reconnais cette prudence de M. Valy qui est maire de l'Entre-Deux et qui sait très bien qu'un des incinérateurs sera installé à Pierrefonds et que la population du sud et celle de l'Entre-Deux va subir de plein fouet les rejets de cette usine.

Lors de la dernière séance plénière du conseil régional le 29 avril 2016, M. le président de région, vous avez précisé à toute l'assemblée qu'il n'y aurait pas d'incinérateurs à La Réunion sous votre mandature suite à une interrogation de ma part sur le sujet. Alors, soit vous n'avez pas été entendu par vos services ou vos élus et en particulier les membres de la commission environnement de ce mardi 7 juin, soit vous avez menti à toute La Réunion en apportant cette réponse le 29 avril dans l'enceinte de la région ?

Monsieur le Président, désormais la campagne électorale est finie et votre équipe a gagné, mais ce n'est pas une raison pour renier vos promesses de campagne ou vous avez affirmé à plusieurs reprises que vous étiez opposé aux incinérateurs. Respectez vos engagements de campagne et pour cela, il suffit de retravailler le PPGDND en enlevant les "solutions" UVE dont NEXA disait qu'il s'agissait de solutions "archaïques". Montrez aux Réunionnais que vous êtes bien ce président soucieux d'écologie et de la protection de notre île et de sa population.

Monsieur Le Président, le 23 juin n'adoptez pas ce plan tel qu'il est présenté et renoncez définitivement à l'incinération à La Réunion, il y a d'autres solutions.

Conseiller régional EELVR
Le rassemblement
Linfore

3.Posté par chikun le 09/11/2018 14:25

Transformez l'aéroport en incinérateur .

4.Posté par JORI le 09/11/2018 15:14 (depuis mobile)

"Il existe des alternatives..", oui mais lesquelles ?. Plutôt que de faire un article contre l'incinérateur on aurait plutôt aimer lire les alternatives à ce projet et surtout son financement.

5.Posté par JORI le 09/11/2018 15:34 (depuis mobile)

"pas d'incinérateur à la Réunion sous votre mandature", est-ce à dire que notre super cumulard didix robertix ne se représentera pas!!??

6.Posté par GIRONDIN le 09/11/2018 16:16

Imrane Moullan est-il toujours chargé de mission à la Région Réunion ?

Si oui pourquoi son patron appelle à une table ronde si c'est pour la torpiller par des........ 🤔

7.Posté par 51889 le 09/11/2018 16:58

L'incinérateur ? Un sujet brûlant. Y'a pas de fumée sans feu...

8.Posté par Lolita le 09/11/2018 17:07 (depuis mobile)

Je confirme
Employée communale ma du venir de force à cette reunion
Tout comme plein de mes collègues
Lautos la commune té plein vraiment pierrefonds Hier soir !

Mais nou ve Pas cet incinérateur qui sa tuer nos enfants !
Faut changer le maire!

9.Posté par Action le 09/11/2018 17:15 (depuis mobile)

Peut importe le pourquoi du comment il faut aller à l’essentiel et être conscients des dangers de l’incinerateur pour la population , C’est avant tout une problématique qui touche l’humain et qui met en danger nos enfants ! Non à l’incinérateur

10.Posté par Jessie le 09/11/2018 17:47 (depuis mobile)

Au moins il assume sa position Mr Moullan et il ose dire tout haut ce que les gens pensent tout bas , ça suffit la politique d’outre tombe à la Fontaine , TAK et consorts . Cet incinérateur présente un risque important pour les usagers !

11.Posté par YES i canne le 09/11/2018 18:03 (depuis mobile)

'Cette campagne de communication « gros doigt »

L'expertise est appréciable

12.Posté par Non à l incinérateur le 09/11/2018 18:17 (depuis mobile)

Déjà qu une simple cigarette y peut tuer un moun ... qu’elle serait les répercutions d une cheminée d incinérateur sur toute une population ?

Moi mi dit NON à l incinérateur à déchets ...

13.Posté par Demain l addition le 09/11/2018 18:22 (depuis mobile)

Demain nou va pay l addition quand l usine sera construite ... le coup financier ça va encore, mais aussi le coup de la santé ... et après on nous dira à l époque on n avait pas assez de recul pour connaître l impact de certaines molécules !

14.Posté par Créer un collectif contre l incinérateur le 09/11/2018 18:28 (depuis mobile)

Merci M. Moulan ... mi les a 1000 % contre ce zaffaire !
Créole Ben kossa nou attend pou nous aussi met not collectif contre l incinérateur ? Mr Moulan a ou même pou donn la main pou sa !

Alon arrêt fé croire de moun st pierre les pour !

15.Posté par Manque de vison le 09/11/2018 19:20 (depuis mobile)

C’est malheureusement le résultat d’un manque de vision de Michel Fontaine qui l’amène à construire ce crématorium qui nous brûle à petit feu par asfixie ! Un maire irresponsable qui joue avec la santé des concitoyens ! Une decision inhumaine

16.Posté par JORI le 09/11/2018 19:44 (depuis mobile)

8. Lolita. Parce quelqu''un vous a mis un couteau sous la gorge pour vous obliger à aller à une réunion ??. De même que pour vos camarades ?.

17.Posté par JORI le 09/11/2018 19:45 (depuis mobile)

8. Lolita. Parce quelqu''''un vous a mis un couteau sous la gorge pour vous obliger à aller à une réunion ??. De même que pour vos camarades ?.

18.Posté par Luc-Laurent Salvador le 09/11/2018 20:26

Quand on pense que la pollution de l'air tue 48000 personnes par an en France, on peut se demander si le principe de précaution inscrit dans la constitution ne devrait pas faire barrage à toute forme d'incinération, même pour les seuls déchets ultimes.

Une gestion intelligente et résolue des déchets permet d'arriver à zéro déchets ou presque à enfouir ou stocker (en attendant qu'on sache quoi en faire).

Mais pour ça il faut que nous soyons tous soient d'accord que l'option incinération est tout simplement criminelle. Combien de morts supplémentaires à la Réunion avec un ou deux incinérateurs ? Combien de fruits et légumes empoisonnés ? Adieu l'agriculture bio. Quel politicien a demandé une estimation scientifique à ce sujet ? Combien de politiciens sont prêts à déclarer puis signer pour quelques centaines de morts par an ? Qui voudra assumer ses responsablités quand il faudra rendre des comptes ?

19.Posté par Serv did le 09/11/2018 23:01 (depuis mobile)

recyclés les déchets est beaucoup plus valorisant pour notre environnement et atmosphère car enles brûlant il y a des émanation de gaz qui vont être évaporé et aura toujours des répercutions par la suite. Moi j

20.Posté par Serv did le 10/11/2018 00:12 (depuis mobile)

Moi je dit vive le recyclage des déchets et non à l'incinération

21.Posté par Oliver Trips le 10/11/2018 09:02 (depuis mobile)

Ah ah Mr MOULAN et son président/PDG qui émarge comme MACRON, Il faut AGIR sur le dechets, EN MARCHE vers le Zéro dechet ... Les paroles, les paroles, Mr MOULLAN vous êtes la France qui ne compte pas, je suis la France qui compte, rdv en 2020.

22.Posté par Fenoir le 10/11/2018 09:09 (depuis mobile)

monsieur moullan ou la done a moin out carte dernier foi quan oula passer pierrefonds pou dit michel fontaine i passera pas avec son incinerateur mais quan mi apel aou i répon pa.

23.Posté par BIBI le 10/11/2018 10:06 (depuis mobile)

Faut arreter mentir aux gens et voir comment gérer nos déchets, et fermer les yeux pour dire zéro déchets c''est grave !!! Wi pour l''incinérateur nouvelle énergie renouvelable

24.Posté par Cadet Roussel le 10/11/2018 22:46

Au post 2
Wex ne pensait pas si bien dire à l'époque mais force est de constater que depuis il a trahi le rassemblement
A lui tout seul il vaut bien un incinérateur.
Un petit conseil au Président de Région, mettez fin rapidement aux sorties médiatiques de ces donneurs de leçons de la trempe des MOULLAN, DEFAUT, BRIDIER and co. Qu'ils fassent leur job et qu'il laisse le soin aux élus d'agir.
Monsieur MOULLAN que représentez-vous politiquement ?
Quel est votre assise politique ?
Combien de militants compte votre mouvement ?
Vous ne représentez que vous même et encore je suis bien gentil.

25.Posté par Missel le 10/11/2018 22:53 (depuis mobile)

Ni enfouir
Ni incinérer
Mieux trier et recycler pour tendre au " zéro déchet " Comme à San Francisco !

Bravo m. Moulan !

26.Posté par Luc-Laurent Salvador le 11/11/2018 10:42

Si un incinérateur, source (fontaine) de pollution aérienne par des dioxines et autres douceurs mortelles (toute une palette de cancers au choix) est une "nouvelle énergie renouvelable" comme l'affirme un troll, agent zélé de quelque mafia politicienne, alors le surrégénérateur nucléaire de Creys-Malville était aussi une "nouvelle énergie renouvelable".

Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde comme disait Albert Camus. Un incinérateur est un incinérateur quoi qu'on y brûle. Que ce soit des déchets tout-venant ou ultimes, la pollution aérienne est garantie dans les deux cas. Et un incinérateur n'évite même pas l'enfouissement car les cendres (mâchefer) et les résidus de filtration hypertoxiques restent sur les bras. Or, on ne va pas en faire un matériau de construction, il faudra bien l'enfouir quelque part.

L'option de recyclage maximal qui s'appelle zéro déchets n'est donc pas une option. C'est le seul choix raisonnable que nous ayons. C'est le seul compatible avec la constitution dans laquelle, sauf erreur de ma part, se trouve inscrit dorénavant le principe de précaution. Un incinérateur est un crime contre les populations présentes et futures car en même temps que l'air, ce sera la terre qui sera empoisonnée par les retombées pour des générations.

Faute de guillotine je propose qu'un tribunal citoyen autoconstitué attribue la légion d'infâmie aux politiciens qui contribueraient, serait-ce passivement, à ce crime afin que la mémoire de leur forfaiture ne s'efface pas dans le brouillard éternel des embrouilles politiciennes.

27.Posté par JORI le 11/11/2018 16:53 (depuis mobile)

26. Salvador. Ce tribunal existe déjà et on appelle ça une élection.

28.Posté par Luc-Laurent Salvador le 11/11/2018 20:10

27 JORI. Non, désolé, les élections font seulement des (heureux) élus. Les autres deviennent l'opposition ou tombent dans l'oubli.

On peut penser que s'ils se savaient en risque d'être rangés dans une légion d'infâmie, ils y regarderaient à deux fois avant d'opérer des (hautes) trahisons du peuple.

29.Posté par JORI le 14/11/2018 14:28

28.Posté par Luc-Laurent Salvador le 11/11/2018 20:10
Et votre tribunal, composé par qui et pourquoi, aurait quelle légitimité??.

30.Posté par Luc-Laurent Salvador le 14/11/2018 16:14

Des citoyens volontaires tirés au hasard, ça pourrait le faire. Quant à la légitimité, ce serait la même chose que pour tous les jurys genre Goncourt, Cannes, etc.
En tout cas, ça aurait plus de légitimité que la présente légion d'honneur qui est attribuée de la manière la plus capricieuse qui soit, même à des criminels ou des tyrans.
Un tel tribunal pourrait être totalement transparent.

31.Posté par Pigeon le 14/11/2018 18:34

SALVADOR pour rigoler pour rigoler pour empêché le ciel tombé

32.Posté par JORI le 14/11/2018 19:04

30.Posté par Luc-Laurent Salvador le 14/11/2018 16:14
"Quant à la légitimité, ce serait la même chose que pour tous les jurys genre Goncourt, Cannes, etc.", sauf que l'on ne parle pas littérature ou cinéma là!!.
Et qu'est ce qui rendrait transparent votre tribunal?.

33.Posté par Luc-Laurent Salvador le 14/11/2018 20:13

32 Demandez-vous d'abord comment l'attribution de la légion d'honneur pourrait être transparente au lieu d'être "le fait du prince". La réponse est facile. Rendons le pouvoir au peuple : une assemblée citoyenne tirée au sort ! Zéro influence pour les lobbies et autres "puissances de ce monde". Elle est pas belle la vie ?

34.Posté par JORI le 15/11/2018 11:17

33.Posté par Luc-Laurent Salvador le 14/11/2018 20:13.
L'attribution de la Légion d'Honneur , tout comme celle du mérite national n'a plus aucun sens car les officiers ou cadres de l'administration les obtiennent automatiquement au delà de temps d'années de service. C'est leurs médailles du travail. Quant aux artistes et autres sportifs, alors même qu'ils ont leurs propres médailles, je n'en parle même pas. Un tribunal comme vous dîtes amènerait ou à sa disparition par manque de candidat ou récipiendaires comme on dit, ou à une continuité.

35.Posté par Luc-Laurent Salvador le 15/11/2018 12:36

Tout au contraire, une assemblée citoyenne restaurerait la plénitude de sens d'une attribution de mérite car l'objectivité serait atteinte par consensus, comme dans les assemblées des anciens ou, peut-être aussi, en effet, dans des tribunaux populaires mais je n'en jurerais pas.

36.Posté par JORI le 15/11/2018 14:21

35.Posté par Luc-Laurent Salvador le 15/11/2018 12:36
Votre proposition me rappelle les décisions de justice en fonction du lieu où on est jugé: pour une même infraction, délit, meurtre, etc des condamnations différentes. Alors pourquoi, votre tribunal restaurerait une quelconque plénitude?. Nous sommes des hommes, à une personne votre tribunal attribuerait cette distinction et un autre tribunal tout aussi citoyen ne lui attribuerait peut être pas.
Exemple concret, en revenant à notre justice, aux assises plus précisément, il y a je crois des jurés, des citoyens comme vous et moi, qui plus est tirés au sort comme vous le souhaitez, et pourtant d'un lieu à un autre des décisions pour un même crime, sont différentes.

37.Posté par Luc-Laurent Salvador le 15/11/2018 16:09

C'est amusant que vous vouliez argumenter à partir du cas de la justice et cela, pour deux raisons.

D'abord vous n'êtes pas sans savoir que nul n'est censé discuter les décisions de justice car il est posé par principe qu'elles rendent justice et donc qu'elles décident de ce qui est vrai et de ce qui ne l'est pas, tel est donc déclaré coupable et tel autre non. L'objectivité de ces décisions est donc posée comme principe sur la base justement d'une assemblée citoyenne tirée au sort.

Ensuite, il est très clair que vous ne trouverez jamais deux crimes semblables. Vous n'avez donc pas à vous étonner que les sanctions puissent différentes car une multitudes de circonstances (dont certaines atténuantes) sont prises en compte. Maintenant j'imagine que des statistiques peuvent faire apparaître certaines juridictions comme plus dures que d'autres. Mais dans ce cas-là vous serez bien en peine pour mettre en cause les assemblées citoyennes éphémères qui jugent d'un cas et d'un cas seulement. Il vous faudra plutôt regarder du côté des juges qui encadrent lesdites assemblées et peuvent, en toute légalité, les influencer dans leurs décisions.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 16:12 La nuit, l’heure est venue de sévir …