MENU ZINFOS
Communiqué

Tribune de Stéphane ALBORA : LANZISTISMAN MAINTENANT !


Dans une tribune, Stéphane Albora, le porte-parole du Collectif Lanzistisman Maintenant, demande justice pour les descendants d’esclaves de La Réunion. Au nom de la loi du 21 mai 2001, portée par la députée Christiane Taubira, le Collectif demande des réparations à l’État au nom de la souffrance de leurs aïeux.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 20 Janvier 2021 à 09:52 | Lu 1837 fois

La Tribune:

Il y a 20 ans la loi du 21 mai 2001 portée par la députée de Guyane Christiane TAUBIRA reconnaît la traite et l’esclavage en tant que crime contre l’humanité.
En parrallèle à La Réunion, se crée le Collectif Lanzistisman, le Comité Réunionnais pour la Réparation de l’esclavage, fondé en décembre 2001 par des militants culturels et antiracistes qui avaient organisé à l’aéroport de Gillot des manifestations contre la venue dans l’île des candidats de l’extrême-droite à l’élection présidentielle de 2002.

Près de 20 ans plus tard, malgré l’héroïque combat pour la dignité retrouvée des Réunionnais, et des descendants d’esclaves de par le Monde, force est constater que la bataille pour la réparation n’a pas encore abouti. Cette partie sombre de notre histoire qu’est l’esclavage et la traite négrière mérite d’être réparée. Nous Réunionnais, nous portons ce crime aujourd’hui encore dans nos veines et
notre ADN. Il est donc tout à fait légitime de poursuivre cettte lutte pour la réparation des blessures physiques et morales que ce crime a laissé depuis le début du peuplement de la Réunion il y a déjà 4 siècles.

Au nom du collectif restauré, au nom de tous les blessés que nous sommes aujourd’hui encore, j’interpelle nos élus locaux et nationaux pour qu’ils soutiennent et menent de front ce combat pour la réparation financière, culturelle, historique dont notre chère mère patrie la France nous est redevable.

Portons ensemble aujourd’hui ce combat pour la reconnaissance et la réparation de ce crime atroce dont nous subissons encore les séquelles aujourd’hui.

Mesdames,Messieurs nos élus, nous vous avions confiés cette responsabilité de soigner la polis(la cité) en vous choisissant en tant que représentant de ce peuple matyrisé par son histoire. Rencontrons nous afin de bâtir une revendication commune pour défendre notre droit le plus légitime qu’est la réparation des plaies de l’esclavage.

172 ans après l’abolition de l’esclavage à la Réunion, 138 ans après la fin de l’engagisme, 20 ans après que l’esclavage et la traite négrière soit reconnu crime contre l’humanité, quelles réparations de ces atrocités subies avons-nous ?

La Réunion n’est pas seule à s’inscrire dans cette lutte pour la réparation des sombres plaies de son histoire. Ce combat est aussi soutenu entre autre par Kamala HARRIS 1ère femme et la 1ère Afro- Américaine vice-présidente des Etats- Unis investie ce 20 janvier 2020 et qui a déclaré en avril 2019 qu’elle soutenait les réparations de l’esclavage. De même, dans les îles de la Caraïbe anglophone, peuplées très majoritairement de descendants d’esclaves, une Commission des réparations a été créée, à l’instar de la commission Vérité et Reconciliation d’Afrique du Sud, en septembre 2013. Ces nations caraibéennes ont ensuite dévoilé un Plan pour une réconciliation et une justice réparatrice. Christiane TAUBIRA elle-même en juin 2019 soulignait que ce crime est par essence irréparable mais qu'il ne doit pas s'exonérer des réparations notamment économiques ou encore foncières par rapport à l'appropriation des terres qui relevait de la "prédation".

Le collectif «Lanzistisman Maintenant », demande que justice soit rendue maintenant. Maintenant n’attendons plus, ne soyons plus ces oubliés de l’Histoire. Mesdames, Messieurs nos représentants, militons ensemble en faveur de cette lutte en mémoire de ceux qui avant nous ont subi, ont été déshumanisé et rendu à l’état de meuble. Demandons que justice soit rendue à juste titre à nos aîeux et à nous aujourd’hui pour que demain nos enfants n’aient plus à porter ces stigmates, ces plaies, ces douleurs d’un crime odieux, sans doute le pire crime qui puisse être subi.

Pour le Collectif Lanzistisman Maintenant
Le porte-parole,
Stéphane ALBORA




1.Posté par ED le 20/01/2021 14:07

Tiens on reconnaît la plume de la Région ... encore un candidat piloté juste avant les départementales et régionales !

2.Posté par klod le 20/01/2021 17:53

excuse mon pardon , le fra , mais le combat d'aujourd'hui pour "les damnés de la terre" (merci FRANTZ FANON !!!!! à lire ...........) c'est

- la reconnaissance du droit de chaque salarié d'être intéressé aux bénéfices de l'entreprise , l'esclavage salarié moderne ...

- la reconnaissance , pour les "ex "nations coloniales occidentales, du FAIT COLONIAL ( personne n'a demandé à être colonisé , on rappellera pour le fun ( sic!!) que seul l'ETHIOPIE et la THAILANDE n'ont pas été colonisé sur une longue période ………..°+ )


Mais ceci ne demande pas réparation ni repentance ( l'histoire est implacable) , mais un sursaut de dignité pour certains , d'humilité pour d'autres




"making History , ther is NO Mystery " : special request to a real song writer inna hypocrits mankind : LInton Kwesy Johnson ….

time really will tell .

3.Posté par Aïl landeur le 21/01/2021 07:07

Va falloir en effet porter plainte contre ceux et celles qui proposaient les esclaves aux "blancs" ... Ça va être un beau bordel en Afrique..

4.Posté par polo974 le 21/01/2021 07:55

En tant que descendant de gaulois, je demande réparation aux descendants des romains du fait de la mise en esclavage de mes ancêtres ...
Arghh on me souffle à l'oreille que du sang italien coule dans mes veines...

5.Posté par Erik le 21/01/2021 08:57

Le pays des droits de l homme sera tjrs appelé à la barre pour ce crime contre l humanité.
C est une question de génération en générations

6.Posté par Huh le 21/01/2021 09:16

Eh, Obama, ou koné?...Lis un petit coup ça:
Obama avait eu le courage de dire au Ghana: "Arrêtez de dire que vos problèmes sont liés à l'esclavage et à la colonisation". L'Afrique d'aujourd'hui est le résultat des africains."...La Réunion d'aujourd'hui est le résultat des réunionnais...Arrête de pleurer, c'est ça que tu vas transmettre à tes marmailles....?

7.Posté par Olivier le 22/01/2021 01:33

A partir du moment où la françafrique continue d'exister, la France n'indemnisera jamais les descendants d'esclaves et d'engagés, faut pas rêver. La nature du loup est de tuer, pas de se repentir. S'il se "repent", ce n'est qu'un renard qui ne veut rien dédommager en vrai pour garder ses deniers mal acquis (sur le dos d'esclaves et d'engagés) pour lui

8.Posté par Atterré le 22/01/2021 08:07

Tous ces nouveaux messies combattants taisent l'essentiel : ce sont les africains qui coursaient leurs frères (!) pour les vendre à l'homme blanc qui attendait tranquillement, au frais, dans son bateau à quai ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes