MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Tribune de Monique Orphé sur les droits sexuels et reproductifs des femmes


"Ça suffit, les droits sexuels et reproductifs des femmes ne sont pas des variables d'ajustement des programmes politiques!" Une tribune de Monique Orphé parue dans le Huffington post

- Publié le Jeudi 26 Janvier 2017 à 12:47 | Lu 940 fois

Tribune de Monique Orphé sur les droits sexuels et reproductifs des femmes
Le contexte européen et international, en crise politique majeure, fait craindre un recul en matière de droit sexuels et reproductifs des femmes, et notamment de l'accès à l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), que les progressistes ont mis des décennies à faire adopter.
 
Au XXIème siècle, on ne peut tolérer que les femmes aient à porter les mêmes combats en matière de libertés que ceux portés dans les années 70, du temps de Simone Veil. Les reculs et les conservatismes, ça suffit.
 
Aucune femme aujourd'hui, ne devrait avoir à descendre dans la rue pour dire à la société entière quels sont ses droits fondamentaux. Voit-on des hommes défiler pour défendre le droit à disposer de leur corps ? Cette inégalité de traitement que certains voudraient dans la loi, ça suffit.

De nos jours, des organisations politiques ou semi politiques, n'hésitent plus à organiser des marches dites "pro-vies" pour réduire les libertés des femmes, et même des hommes, qui ne souhaiteraient pas d'enfant, en leur interdisant l'accès à l'IVG. Mais la liberté de choisir, n'est-ce pas l'un des plus grands principes de vie dans une démocratie forte? Ces mêmes organisations susurrent à l'oreille du candidat des Républicains à l'élection présidentielle française, pour restreindre ou faire interdire cet accès à l'IVG, et elles ont toute son attention!

Mais, une bonne fois pour toute, cela suffit de penser que le corps des femmes peut faire l'objet d'un programme politique s'il s'agit de le contraindre!

Donald Trump n'a pas attendu pour restreindre le droit à l'avortement. A peine assis dans son fauteuil de Président des Etats Unis, l'une de ses premières mesures a été de couper les financements du "Planned Parenthood", le plus grand réseau de Planning familial des Etats-Unis. Dans notre pays, la droite arrivée à la tête des régions a coupé les subventions des plannings familiaux et a supprimé les pass contraception quand ils existaient.

Chaque femme, chaque homme a le droit d'avoir des enfants par choix et non par accident. Chaque personne a le droit de vouloir les meilleures conditions de vie qu'elle ou il aura choisies pour construire une famille. Chaque femme a le droit d'être libre de faire ce qu'elle veut de son corps et de décider pour elle-même.

La gauche, depuis 2012, a fait beaucoup pour réaffirmer le droit à l'avortement: suppression de la notion de détresse, remboursement total de l'IVG et des examens conjoints, création d'un site internet spécial dédié, suppression du délai de réflexion.

N'attendons pas que les conservateurs arrivent à la tête de notre pays pour réagir.

N'attendons pas que le pire arrive pour dire ça suffit !

Monique Orphé, Vice-Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes à l'Assemblée nationale

Cosignataires :

Claude Bartolone, Président de l'Assemblée nationale, Sandrine MAZETIER, Vice-Présidente de l'Assemblée nationale, Laurence DUMONT, Vice-Présidente de l'Assemblée nationale, François DE RUGY, Vice-Président de l'Assemblée nationale, Elisabeth GUIGOU, Présidente de la commission des affaires étrangères, Catherine LEMORTON, Présidente de la commission des affaires sociales, Frédérique MASSAT, Présidente de la commission des Affaires économiques, Patrick BLOCHE, Président de la commission des affaires culturelles et de l'éducation, Benoit HAMON, Ancien Ministre, Marie-Arlette CARLOTTI, Ancienne Ministre, Delphine BATHO, Ancienne Ministre, Marylise LEBRANCHU, Ancienne Ministre, Frédéric CUVILLIER, Ancien Ministre, Daniel Vaillant, Ancien Ministre, François LAMY, Ancien Ministre, Patricia ADAM, Présidente de la commission défense, Aurélie FILIPPETTI, Ancienne Ministre, Dominique RAIMBOURG, Président de la commission des lois, Maud OLIVIER, Vice-Présidente de la Délégation au Droit des Femmes, Martine LIGNIERES CASSOU, Ancienne Présidente de la Délégation aux Droits des Femmes, Christophe PREMAT, Françoise DUMAS, Gérard BAPT, Annie LE HOUÉROU, Laurent KALINOWSKI, Emeric BREHIER, Valérie CORRE, Dominique CHAUVEL, Sébastien PIETRASANTA, Florence DELAUNAY, Sylvie TOLMONT, Régine POVEDA, Audrey LINKENHELD, Colette CAPDEVIELLE, Arnaud LEROY, Alain BALLAY, Jean-Louis TOURAINE, Régis JUANICO, Jean-Jacques BRIDEY, Michel POUZOL, Edith GUEUGNEAU, Nathalie CHABANNE, Florent BOUDIE, Christine PIRES BEAUNE, Olivier DUSSOPT, Chantal BERTHELOT, Françoise DESCAMPS CROSNIER, MICHELE FOURNIER-ARMAND, Isabelle BRUNEAU, Gilles SAVARY, Jean-Yves LE BOUILLONNEC, Jean-Pierre BLAZY, Robert OLIVE, Marie-Line REYNAUD, Chaynesse KHIROUNI, Patrice PRAT, Annick LEPETIT, François LONCLE, Yves DANIEL, Marcel ROGEMONT, Marie RECALDE, Hervé FERON, Julie SOMMARUGA, Françoise DUBOIS, Sophie ERRANTE, Philippe BAUMEL, Pascal TERRASSE, Kheira BOUZIANE, Sylviane BULTEAU, Annick LE LOCH, Serge LETCHIMY, Stéphane TRAVERT, Marie HELENE FABRE, Martine MARTINEL, Guy DELCOURT, Catherine TROALLIC, Pascale CROZON, Lucette LOUSTEAU, William DUMAS, Serge BARDY, Michel DESTOT, Sébastien DENAJA, Gisèle BIEMOURET, Christian BATAILLE, Jean-Pierre MAGGI, Dominique LEFEBVRE, Patrick VIGNAL, Philip CORDERY, Nicolas BAYS, Denys ROBILIARD, Jean-Pierre LE ROCH, Jean-Pierre DUFAU, Jean-René MARSAC, Pascal DEGUILHEM, Fanny DOMBRE COSTE, Pierre RIBEAUD, Fabrice VERDIER, Sandrine DOUCET, Marie-Odile BOUILLE, Richard FERRAND, Geneviève GOSSELIN-FLEURY, Marie-Lou MARCEL, Jean-Marie BEFFARA, Marc GOUA, Jacques DELLERIE, Philippe NAILLET, Michel FRANÇAIX, Conchita LACUEY, Véronique MASSONEAU, Seybah DAGOMA, Jean-Pierre ALLOSSERY, Sabine BUIS, Alain CALMETTE, Jean-Yves LE DEAUT, François ANDRE, Martine FAURE, Eric ELKOUBY, Christian PAUL, Monique RABIN, Yves DURAND, Alexis BACHELAY, Pierre AYLAGAS, Pascal CHERKI, David COMET, Michel LEFAIT, Jean-Michel VILLAUME, Serge JANQUIN, Frédéric ROIG, Chantal GUITTET, Philippe NAUCHE, Michel VERGNIER, Geneviève GAILLARD, Mathieu HANOTIN, Annie LE HOUEROU, Eduardo RIHAN CYPEL, Razzy HAMMADI, Luce PANE, Guillaume BACHELAY, Suzanne TALLARD, Jacqueline MAQUET, Philippe BIES, Daniel GOLDBERG, Jean-Marc GERMAIN, Boinali SAID, Philippe KEMEL, Brigitte BOURGUIGNON, Michel LIEBGOTT, Anne Yvonne LE DAIN, Joëlle HUILLIER, Pascal DEMARTHE, Michel PAJON, Marie-Noëlle BATTISTEL, Hugues FOURAGE, Martine CARRILLON-COUVREUR, Jean-Paul BACQUET, Sylviane ALAUX.




1.Posté par lol ! le 26/01/2017 13:17 (depuis mobile)

J'adore le XXI éme siècle, d'un côté les homos qui réclament le droit de donner la vie et de l'autre des hétéros qui réclament l'inverse. Ce monde est complètement dingue ! Vive le film "idiocraty" lol

2.Posté par RIPOSTE974 le 26/01/2017 13:51

Il est vraie qu'il fait chaud comme d'hab orphé monique , socialiste part en vrille

Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu pour avoir une élue pareil ?

3.Posté par Lekaf le 26/01/2017 18:35 (depuis mobile)

Bravo pour la tribune

4.Posté par Elle le 26/01/2017 18:39 (depuis mobile)

Coup de gueule louable, dommage que ça pue la récupération politique.
Arrive t-il aux politiques d'avoir une opinion sincère ?

5.Posté par Dazibao le 26/01/2017 19:57

Tribune de Monique Orphé sur les droits sexuels et reproductifs des femmes
..................................

Pourquoi que des femmes?

6.Posté par klod le 26/01/2017 20:00

fectivement , "coup de gueule" respectable ................... après ........!

7.Posté par Zara le 26/01/2017 20:02

Après le mariage pour tous !!!
La suite c'est quoi ?
Après je n'habite plus au Chaudron " trop de logement social "
L'habitante du quartier de Bellepierre nous fait une sortie médiatique !!!

8.Posté par ridicule le 27/01/2017 10:49

orphée comme à son habitude enfonce des portes ouvertes. Elle sous entend que la droite va porter atteinte au droit de l'avortement ? mais c'est la droite qui l'a voté et proposé avec simone Veil. faut tout de meme avoir la memoire courte et la vue basse pour penser que la droite va revenir sur l'IVG. la gauche elle a fait quoi ? un site internet !? Le remboursement total de l'IVG a été voté par l'ensemble des députés de droite comme de gauche. Si vous étiez plus présente sur les bancs de l'assemblée vous le sauriez. Le droit à l'IVG n'est pas en sursis en France contrairement à votre poste de député qui relève plus de l'emploi fictif que de la fonction électorale !

9.Posté par tonton le 28/01/2017 14:16

lol, le PS et ses utérus de "location de l'Inde".... - nouvelle forme d'esclavage sexuelle en vu !

10.Posté par Ericka le 28/01/2017 20:35 (depuis mobile)

Monique Orphé est autant féministe que Valls est socialiste... 💩 Faire croire est un art il parait... Poudre aux yeux, mensonges et subterfuges!

11.Posté par Simandèf le 04/07/2017 09:08

La France est en retard sur beaucoup de pays sur les droits de la femme et la condition féminine d'une manière générale parce qu'elle se focalise sur le sexe précisément. Les femmes de pouvoir, d'entreprise...sont nettement plus nombreuses dans d'autres pays y compris ceux qui sont considérés comme sous-développé.

12.Posté par Simandèf le 04/07/2017 09:08

La France est en retard sur beaucoup de pays sur les droits de la femme et la condition féminine d'une manière générale parce qu'elle se focalise sur le sexe précisément. Les femmes de pouvoir, d'entreprise...sont nettement plus nombreuses dans d'autres pays y compris ceux qui sont considérés comme sous-développé.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes