Société

Tribunal administratif: le Coco Beach devra être démoli, tout comme la terrasse du K'banon

Samedi 3 Novembre 2018 - 09:36

Alors que la décision n'était attendue que la semaine prochaine, le tribunal administratif a tout de même transmis des premiers éléments aux avocats par mail ce vendredi soir confirmant l'illégalité des paillotes de l'Hermitage.

C'est donc une décision très attendue que le tribunal administratif a rendue ce jour, suite à l'avis du rapporteur public du 11 octobre dernier. Le rapporteur public avait en effet statué: les paillotes sont bien sur le domaine public maritime. Restait à savoir si le tribunal administratif suivrait son avis, c'est chose faite: c'est oui.

Depuis la non reconduction de leurs AOT le 30 juin dernier par la mairie de Saint-Paul, les restaurateurs ont poursuivi leurs activités, à la grande colère du collectif de défense du DPM. L'Etat aussi, par l'intermédiaire de la DEAL, tente de freiner les paillotes: le 1er juillet dernier, des procès-verbaux de contravention de grande voirie ont été dressés contre six paillotes de l'Hermitage. Un extrait de la décision du tribunal administratif a confirmé la validation de ces contraventions. 

Les restaurateurs demandent que leurs AOT soient reconsidérées en baux commerciaux, comme c'était le cas auparavant. La municipalité de Saint-Paul, à coups d'arrêtés municipaux, tente de limiter leur activité, notamment nocturne, mais rien n'y fait, les restaurateurs tentent par tous les moyens de rester sur la plage.

Ces premiers éléments indiquent notamment que le Coco Beach devrait laisser sa place et quant au K'banon, il serait contraint de détruire sa terrasse. Même si le tribunal administratif n'a pas encore rendu sa décision dans sa globalité, l'avenir des paillotes ne serait donc plus qu'une question de jours. Il y a en effet très peu de chance que la conclusion finale du tribunal administratif soit différente. 
Zinfos 974
Lu 13201 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

10.Posté par cmoin le 03/11/2018 12:46

A post 1 Et tout les pique niqueurs ne pollue pas peut être?ahhahahah!
N'essayer pas de mettre la faute de la pollution sur autre choses que les réunionnais eux même.

9.Posté par Igard PAZOT le 03/11/2018 12:09

Boaf, tous ce qui ont cru que La Réunion c'était la plage, n'en ont décidément rien compris.

on a 4 pauvres plage "potable" qui se battent entre:

- les requins,
- les municipalités, ou des politiques en géneral, ainsi que les gros zozo qui se sont cru encore dans les années DEBRE,
- les individus, touriste ou non, qui défoncent les lagons avec leur gros doigts
- les cyclones qui désensablent et réensablent 10 pauvres hectares A VOLLO,
- des personnes qui ne comprennent pas ce que le mot partage veut dire

en face nous avons:

- 1 montagne, la plus haute de l'Océan Indien,
- 1 volcan, l'un des plus actifs
- 3 cirques, avec encore pour certains une identité (nan prce que le made in mada en plein cilaos, alors qu'il y avait un hopîtal (dans le sens hote, pas maladie) à cette endroit... et donc des chambre pour le grand nombre... heurezement qu'on ne rentre pas en voiture a Mafate sinon :')) )
- le gouffre le plus profond de France, (Non! ce n'est pas la dette que la region et ses directives éco qui nous à mis dessus )) )
- des dizaines de cascade
- des centaines de sentiers cycliste, pedestre, equestre,...
- du folklore lokal tres fort! (y'a 15-20 ans encore n'avait piknik kabar salle verte partou! ester oukilé?)
- un ciel magnifique, un temps radieux

NON PUNAISE, IL FAUT CONTINUER A NOUS CASSER LES PIEDS AVEC 4 MINABLES PETITES PLAGES!

Bravo mes gens, vous avez tous compris de votre île les gars...
surtout qu'on commence à ce marcher dessus...

alors oui, franchement, enlever ces taudis de plage, et laisser les autres polluer à leur place...

regarde zourit dan' la mer zot, oublie pa nou voi pu petrel ek' papang...
et pleur 'su deux zaffair i perd' l'arzent,
pendant que zot la vot' un marmail la fraude tout' le peu terla,
zoreil, kréol, malbar, sinoi, yab', tout' la passe dans son main,
pas un' pou gard le peu...
non i prefer cri 'su deu ti caz en tole
i rapport pu rien dan' un bassin na rien 'koro mor ek' zoursin...
pes' mem zot, moin mi sa rod ousa gagn cap' ban' futur mang i sort'...
et gard a zot depuis en l'air,
fou' zot gel voi a zot batail ent' zot
tir un feil

8.Posté par Zarin le 03/11/2018 11:56

Graeme Allwright avait parlé dans le vide !!!

Remplacer la beauté par la laideur...

7.Posté par kreol974 le 03/11/2018 11:55

tout ce temps pour faire respecter et appliquer la loi. ç'aurait été un petit citoyen, le juge et les gendarmes auraient fait leur travail depuis longtemps....Je ne dis pas que l'argent est au dessus des lois,...enfin si si ...je le dis !!!

6.Posté par cmoin le 03/11/2018 11:06

Oui donc y en a qu'un seul qui doit s'en aller.Ahhaahah.

5.Posté par vital le 03/11/2018 10:52

il a fallu du temps pour que la justice daigne statuer , ces verrues doivent disparaître au plus vite , depuis quand la plage appartient à ceux qui transgressent la loi , et qui se retranchent derrière l'impunité . cela n'a que trop duré que les tractopelles se mettent à l 'œuvre vite .

4.Posté par La vérité vraie... le 03/11/2018 10:43

Libération...une grande victoire des Réunionnais pour leur littoral !
A faire partout maintenant, ne nous laissons plus faire. Les conflits d'intérêts liés au tourisme bah rien à fiche, c'est la préservation de là ou nous habitons d'abord...les infrastructures peuvent se construire ailleurs. Je parle bien d'infrastructures ps de paillotes illégales. Bravo au collectif DPM.

3.Posté par menfin le 03/11/2018 10:24

super, on ne pourra plus boire un verre ou manger un morceau face à la mer.

Heureusement il y a Maurice

2.Posté par noé le 03/11/2018 10:20

Naguère en Corse , un préfet avait ordonné (en cachette) de brûler les paillotes !

1.Posté par Normal le 03/11/2018 09:59 (depuis mobile)

C'est l'environnement.qui sort vainqueur.
Il faut protéger l'environnement de l'île.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie