Justice

Tribunal: Tereos fait payer le conflit canne à Frédéric Vienne

Jeudi 2 Novembre 2017 - 10:24

11H - Tribunal de Saint-Pierre : Trois mois avec sursis et 1000 euros ont été requis contre Frédéric Vienne pour vol aggravé avec dégradation en réunion. Le délibéré est attendu pour le 7 décembre.

Frédéric Vienne, le président de la FDSEA, est convoqué ce matin au tribunal de Saint-Pierre. Une convocation en lien avec les actions menées par les syndicats lors des rassemblements concernant la signature de la dernière convention canne. C'est la société Ercane qui a décidé de porter l'affaire en justice, pour la destruction d'un champ de canne à l'Etang-Salé en mai dernier.

"Seul Frédéric Vienne a été convoqué au tribunal, non pas au titre de président de la FDSEA, mais en tant que personne physique", reproche la FDSEA, dont quelques membres sont présents en soutien. La fédération dénonce "un combat des gros contre les petits (qui se sont battus pour tous les canniers) et l’attaque d’une personne particulière, pour une cause commune". Le délibéré devrait être connu dans quelques minutes devant le tribunal de Saint-Pierre.

L'interview de Frédéric Vienne :


Dégradation de boutures, d’une trentaine de tonnes de canne… Un préjudice d’environ 30 000 euros a été évalué par Ercane représenté par un Groupement d’intérêt Economique (GIE) composé de la Sucrerie Bois Rouge et Sucrerie de La Réunion. 
Frédéric Vienne doit-il assumer la réponse pénale à une action syndicale? Pour la procureur, si l’action a été symbolique la réponse pénale doit l’être aussi. Trois mois de sursis et une amende de 1 000 euros ont été requis. Si "seul le président de la FDSEA doit aujourd’hui s’exprimer c’est parce qu’il est le seul en position de revendiquer cette action en tant que leader".  Les deux planteurs sur les tracteurs, le 30 mai dernier, ont quant à eux fait l’objet d’un rappel à la loi. 
Le conseil du syndicaliste, Me Frédéric Hoarau, a construit sa défense sur la nullité de la constitution en partie civile du GIE et rappelé que "les grandes avancées sociales avaient été obtenues suites à des actions syndicales à la limite du droit". Il a plaidé la relaxe. "Quel était alors le mobile aujourd’hui des poursuites? Est-ce que c'était défendre les intérêts d’un groupe économique particulier ou défendre l’intérêt de la société, et je rappelle que dans ce dossier toutes les personnes qui ont été bloquées sur les routes, ces particuliers là, on a pas cherché à défendre leurs intérêts'" . 

Le délibéré est attendu pour le 7 décembre prochain. 
 

Prisca Bigot
Lu 3040 fois



1.Posté par mandelamarley le 02/11/2017 10:23

Justice colonialiste! Li t battu d'avance.

2.Posté par GIRONDIN le 02/11/2017 10:31

En tant que patron syndicaliste et non en tant que syndicaliste patron....

Et rien pour le blocage des routes ?????

3.Posté par pfffff le 02/11/2017 11:21

et pour avoir bloqué les routes???? rien?????

4.Posté par cmoin le 02/11/2017 11:40

Il faut que lui et les autres qui ont enfreint la loi soient condamnés!
Ils ne sont pas les rois de la réunion!

5.Posté par Gege le 02/11/2017 12:17

Qu'il demande à ses adhérents bloqueurs de routes de l'aider à payer son amende, et je trouve que ça n'est pas très cher par rapport à ce qu'ont subit les automobilistes Réunionnais, et l'économie de l’île !

6.Posté par néné le 02/11/2017 12:18

normal y detruit y paye

7.Posté par stopaloc le 02/11/2017 12:26

Poste1: la loi doit être respectée, la Réunion n'est pas uns république bananière. On a en effet le droit de manifester, de faire gréve, mais pas de casser, détruire ou voler. De plus lorsque l'on est un représentant syndical, on se doit de monter l'exemple..

8.Posté par klod le 02/11/2017 16:20

oui comme dit post 7 , les syndicalistes doivent "monter" l'exemple , mais jusqu'à quelle altitude !

9.Posté par Jose le 02/11/2017 17:06

Dans la vie, il existe deux types de voleurs :

Le voleur ordinaire :
C’est celui qui vous vole votre argent, votre portefeuille, votre montre, votre téléphone, etc.

Le voleur politique :
C’est celui qui vous vole votre avenir, vos rêves, votre savoir, votre salaire, votre éducation, votre santé, votre force, votre sourire, etc.

Une grande différence entre ces deux types de voleurs, c’est que le voleur ordinaire vous choisit pour vous voler votre bien, tandis que le voleur politique, c’est vous qui le choisissez pour qu’il vous vole.

Et l’autre grande différence, qui n’est pas des moindres, c’est que le voleur ordinaire est traqué par la police, tandis que le voleur politique est le plus souvent protégé par un convoi de police.

Voltaire

10.Posté par néné le 02/11/2017 17:30

et il y aussi les voleurs aux mains propres ceux qui ne fournissent pas le travail pour lequel ils sont payés

11.Posté par klod le 02/11/2017 18:08

bravo José !!!! à méditer pour une fois !

12.Posté par Le Taliban. le 02/11/2017 20:08

Laisse la justice faire son travail.
On condamne bien les innocents.
Il aurait du donner le bon exemple.

13.Posté par môvélang le 02/11/2017 21:59

ces makro de canniers , et ils ne lèvent pas le petit doigt pour défendre les éleveurs dont le cheptel est décimé par des chiens errants

14.Posté par Ma sonnerie le 02/11/2017 22:07

Honte à Terreos et R canne... certains doivent se retourner dans leur tombe quand on voit la gestion honteuse de Terreos à la Réunion..dont le résultat comptable est étrangement à minima aussi important que le montant des subventions qu'il touche.. si Terreos voulait bien jouer la transparence dans l'accès à ces comptes ??

ou faut il aller dans certains restaurants du Sud pour poser la question au directeur comptable et à celui qui négocie au nom de Terreos...?

15.Posté par Jean le Monstre le 03/11/2017 13:43

Réponse à 7 - STOPALOC .
Oui, doit être respectée la loi! Mais la loi de qui ? (1 ouvrier sur 577 députés à l'Assemblée).
Oui, la Réunion n'est pas une république bananière (elle ne fournit pas assez de bananes). Mais elle est une république cannière (qui ne subsiste que grâce aux subventions de la métropole et de l'UE, tant la culture de la canne est inadaptée à la Réunion!).
Oui, on a le droit de manifester ou de faire grève! Mais tant qu'on ne gène pas ceux qui n'ont pas les mêmes problèmes. Autrement dit tant que ça ne se voit pas.
Belle solidarité!!!

16.Posté par polo974 le 08/11/2017 13:35

15.Posté par Jean le Monstre le 03/11/2017 13:43
""" ...
Belle solidarité!!! """"

Rappelle-moi l'action des planteurs en solidarité avec les employé(e)s de l'arast....

zéro, nada, que dalle...

elle est belle la solidarité des planteurs...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !