MENU ZINFOS
Faits-divers

Tribunal: Il pète un câble en pleine audience et se fait sortir par la présidente


Par - Publié le Jeudi 13 Juin 2019 à 08:57 | Lu 3979 fois

Tribunal: Il pète un câble en pleine audience et se fait sortir par la présidente
Jérome.JM a 25 ans, oisif depuis toujours, il vit chez ses parents à Saint-André avec son fils de 4 ans. Le 11 juin, de bon matin, alors que sa mère revient de déposer son fils à l'école, il commence à insulter sa mère car elle ne veut pas lui donner de l'argent, qu'il doit lui-même rembourser à quelqu'un. Il décide alors de prendre l'ordinateur de la famille en guise de remboursement.

Sa mère s'interpose et fait mine d'aller lui retirer de l'argent afin qu'il se calme. Ne la voyant pas revenir, il la harcèle au téléphone, se met en colère et finit par fracasser le mobile sur le frigo. De retour, sa mère lui dit qu'elle n'a pas d'argent. Il sort, casse les pots de fleurs en les projetant sur les fenêtres de la case. Toujours plus énervé, il finit par mettre le feu à la nappe de la table du salon. Apeurée, sa mère finit par appeler la police. À son arrivée, il est interpellé et placé en garde à vue.

Ses explications sont quelque peu confuses. "Tous les jours j'essaye de m'améliorer, de plus insulter. J'avais besoin d'alcool", dit-il à la cour. Il devait même voir un psychologue, mais comme il le dit, "je vais pas chez le psy parce qu'il pleut". Comme lui fait remarquer la présidente, il ne supporte pas ses parents mais vit à leur crochet. Fort heureusement, ce sont ses parents qui ont la charge légale de son enfant. 

Appelé à s'exprimer, son père est on ne peut plus clair : "Depuis l'âge de 14 ans, c'est alcool, drogue et violence, depuis rien du tout. On l'a envoyé en métropole pour apprendre le métier d'ingénieur son, rien du tout, il a fallu que j'aille le chercher là bas. Il a dû prendre des drogues dures là-bas, depuis, il a des problèmes psychiatriques. Il n'écoute rien du tout et ne s'occupe pas de son fils, on s'en occupe depuis qu'il a un mois. On vit dans la crainte. C'est fini, on ne veut plus le voir à la maison". Son unique demande est limpide, il veut qu'il soit interdit de venir au domicile familial. 

Suite à cet élogieux portrait de lui, Jérôme finit par "péter un câble". Ce qui lui vaudra de retourner dans sa cellule afin que l'audience se termine dans le calme. On apprend également qu'il a fait un séjour de 3 jours en "psy" à l'âge de 18 ans.

Fort de 6 mentions à son casier, le parquet retient qu'il se retrouve face à une difficulté majeure pour trouver une peine qui fasse obstacle à cette situation pathologique. "Vous avez vu sa réaction, il ne supporte pas d'entendre son père". La procureure avoue avoir retenu une peine sans mandat de dépôt mais s'être ravisée face à son comportement pendant l'audience. Elle requiert finalement 8 mois de prison avec 4 mois de sursis, une interdiction de se rendre au domicile familial et une obligation de soin, le tout accompagné d'un mandat de dépôt.

La défense estime que ce sont les drogues dures qui sont à l'origine de son comportement, le plongeant dans un cercle vicieux. La présidente le condamne à 10 mois de prison dont 4 mois avec un sursis mise à l'épreuve pendant 2 ans, une interdiction de se rendre au domicile de ses parents et un mandat de dépôt. 


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Trouduc le 13/06/2019 16:56 (depuis mobile)

Interdiction de se rendre au domicile de ses parents ! Je ne crains qu'à l'instar de certains politiciens, les juges restent dans leur tour d'Ivoire et sont déconnectés de la réalité, du quotidien...Mais cela commence à leur péter dans la gueule....

2.Posté par yabos le 13/06/2019 18:15

Le Réunionnais dans toute sa splendeur. Fort avec les faibles et faible avec les forts.

3.Posté par Thierrymassicot le 13/06/2019 18:32

La prison pour un cas comme ça n'a pas de sens à mon avis...Il eut été préférable de l'interner d'office en HP....

4.Posté par Réveillez vous le 14/06/2019 07:45

Les gens qui tyrannises les autres et n'aime pas ceux leur propre famille MAIS vit a leur crochet incapable d'etre indépendant....
Foutez moi ca dehors sérieux...qu'il se démerde un peux...et en plus ca un fils ? c'est ca l'image qu'il aura de son père ?
Trop facile de mettre ca sur les autres , alcool et autre..

5.Posté par Résultats des socialistes ! le 14/06/2019 09:04

L'enfant est roi, voilà l'héritage des socialistes !

Les socialistes ont réussi à casser la famille ! Il faudrait penser à remettre en place des structures comme des maisons de redressements pour mineurs ! Aujourd'hui il est terminé le temps de la douceur ! Le jeune n'a plus de repères !

Les socialistes ont cassé l'autorité, le respect ! Ils ont ouvert la porte à l'anarchie !

6.Posté par serieux le 15/06/2019 09:32

quel calvaire pour ces parents!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes