Outremer

Très forte mobilisation contre la violence à Nouméa

Mercredi 12 Août 2009 - 11:41

Près de 20.000 personnes ont défilé dans les rues de Nouméa, mercredi matin, afin s'opposer à la violence qui a frappé la capitale de la Nouvelle-Calédonie la semaine dernière.


Très forte mobilisation contre la violence à Nouméa
Selon le site de France Info, c'est la plus grosse mobilisation en Nouvelle-Calédonie depuis 25 ans. Mercredi matin, de sources policières, près de 20.000 personnes ont défilé dans les rues de Nouméa vêtues de tee-shirt : "si y'a pas toi, y'a pas moi". L'objectif était de dénoncer les violences qu'a connu la Nouvelle-Calédonie la semaine dernière.
Toujours selon France Info, une partie des entreprises de l'île étaient fermées pour laisser leurs salariés se rendre à la marche sans qu'il y ait de retenue sur salaire. 

Cette marche vient en réponse aux violents affrontements qui ont eu lieu la semaine dernière entre les militants du syndicats indépendantistes USTKE et les forces de l'ordre, en marge du conflit social concernant la compagnie aérienne Aircal. Des affrontements qui avaient fait de nombreux blessés et avaient paralysé l'île.
Si un accord a finalement été trouvé, les relations restent très tendues dans l'attente du procès en appel du président du syndicat, Gérard Jodar, le 25 août. Dans l'optique de le soutenir, ses partisans ont par ailleurs appelé à une marche le 22 août.   
Benjamin Postaire
Lu 923 fois



1.Posté par mwa la pa di le 12/08/2009 15:34

Normal, la plus part des caldoches, et métropolitains sont à Nouméa...

2.Posté par Bayoune le 12/08/2009 20:51

J'ai vu la manif à la TV, n'y aurait plus de Kanaks en Kanaky - que des blancs européens. L'Etat français a t-il réussi le génocide par substitution entamé depuis P. Mesmer qui voulait peupler blanc pour contrecarrer toute velléité d'indépendance du territoire Kanak en attendant d'organiser un référendum " démocratique" comme cela vient de se faire aux Comores le 29 mars dernier à Mayotte. Plus de 20 000 blancs manifestent en territoire occupé. Je me suis toujours posé la question de savoir si depuis les années 60, le transfert de population que nous subissons à la Réunion ne vise pas le même but, c'est à dire, changer le rapport démographique de la population réunionnaise. A garde biyin, avec la Région, le Cnarm i déporte tous les ans des milliers de réunionnais, soit disant pour aller se former - mais ne reviendront jamais pour participer au développement de leur pays, les diplômes acquits au Québec n'ont pas d'équivalence en France, encore moins à la Réunion. Nous serons des SDF locaux, konm néna déza in bon pé selon Mr Roland Lambert ek son caravane la solidarité.
Allons nous voir aussi, à la Réunion, des manifestations d'européens,divers, ou d'autres populations importées que la France refuse sur son territoire défiler avec des tee-shirt : "si y'a pas toi, y'a pas moi".. Gardons en mémoire que le sang Kank s'est largement répandu la bas sous Un Mitterrand "socialiste"
D'ici là les réunionnais seront peut-être cantonné dans le Parc National des hauts, sans revenu, puis ce que leurs bœufs sont entrain de crever avec des maladies importées, ou d'autres zinsek konm la mouche bleu pour les achever, bin wi nora lo touris " sédentaires" ke les Vergès veut importer. Dans ce parc national français à la Réunion, sorte de Réserve pour les réunionnais "dégénérés" qui seront devenus une curiosité pour les touristes é zot va aminn pistass pou nou, konm i fé dann zoo pou bann sinz, épi, épi nora ti Rémi pou fé ferne anou nout gèl. C'est un peu le scénario dans moins d'un demi-siècle si nou bouze pa pliss ke sa.

3.Posté par bob le 13/08/2009 09:23

Bayoune,
C'est un peu caricatural, mais il y a du vrai dans tes propos.
Mais attention, tu vas te faire traiter de "raciste", d'assisté, et j'en passe.
Alors je te souhaite bonne chance car les grands penseurs de l'île vont
te lyncher.

4.Posté par thibaud le 13/08/2009 16:43

Bob....tu es trop sévère avec Bayoune....c'est seulement......un tout petit petit petit petit petit peu caricatural

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 9 Novembre 2016 - 16:57 Guyane : Un cadre du parti Walwari tué par balle