MENU ZINFOS
Social

Travailler ou se mettre en couple, des leviers contre la pauvreté


La nouvelle étude de l’Insee prend un angle nouveau sur le sujet de la pauvreté. Elle a suivi des Réunionnais sur une période de 4 ans, de 2015 à 2018. Le premier chiffre choc : un adulte sur deux a été pauvre durant cette période.

Par Nicolas Limbé - Publié le Jeudi 1 Septembre 2022 à 14:31

20% des adultes sont pauvres de 2015 à 2018

Cette étude a suivi principalement des adultes sur cette période, et Marylise Dehont, qui en est à la tête, commence par la comparaison avec la métropole. Ici, on reste pauvre plus longtemps et plus fréquemment. 1 adulte sur 2 a été pauvre pendant au moins un an sur ces quatre années, c’est deux fois plus qu’en métropole. Aussi, 60% des adultes pauvres en 2015 le sont toujours en 2018. Par ailleurs, 20% des adultes sont pauvres de 2015 à 2018.

Malgré ces chiffres sur la pauvreté, l’île Bourbon progresse. L’étude a comptabilisé 7% de sortie de pauvreté par an (contre 6% d’entrée). Le taux de pauvreté baisse de 3 points par an. A une plus grande échelle, sur 10 ans, la population sous le seuil de pauvreté est passée de 52 à 42%.

Un rattrapage qui montre de bons résultats même si la route reste encore longue.


Le couple est protecteur

En effet, les couples sont moins concernés par la précarité. En “contractant une union”, il y a deux fois plus de sorties de la pauvreté. En particulier pour les femmes : 15% des Réunionnaises pauvres sortent de la pauvreté en se mettant en couple. A contrario, un événement familial comme une naissance, une séparation ou un veuvage peut faire basculer dans la pauvreté.

Frédéric Turblin, directeur de la CAF, intervient sur le sujet de la séparation : “Il s’agit d’accompagner et d’être au plus près de l’événement. Quand on a un allocataire qui se sépare, en général on a un message dans les jours qui suivent et l’on met à disposition des services comme un conseiller budgétaire, ou même des réunions d’information sur la monoparentalité.”

Il cite les exemples des difficultés rencontrées dans ces cas : “Derrière il faut retrouver un logement, payer un loyer seul et tout assumer seul.” Il faut aussi préciser que les célibataires sont plus sensibles à la bascule : lors de la perte d’un emploi, ils sont plus à même de rentrer dans la pauvreté.

L’emploi : le plus efficace contre la précarité

Mais l’élément le plus salvateur reste l’emploi, ou mieux, l’emploi qualifié. Il permet de retrouver une santé économique. C’est un déterminant plus fort que tout événement familial.

Trouver un travail est deux fois plus souvent synonyme de sortie de la pauvreté qu’une union.

“Lever les freins périphériques”

De fait, travailler, être en couple et ne pas faire d’enfant limite les risques de se retrouver dans une mauvaise situation. Mais les parcours de vie ne sont pas réglés comme des horloges. Frédéric Turblin explique : ”Souvent, c’est le cumul de plusieurs problématiques qui met le Réunionnais dans la pauvreté. Une séparation, un souci de santé, l’isolement géographique et social, le manque de ressources, une famille monoparentale... Il y a peu de monde qui ne connaisse aucun problème ou qui ne soit jamais fragilisé…”

Les acteurs sociaux saluent les progrès sur les emplois aidés, les formations professionnalisantes, l’apprentissage, mais assurent vouloir “lever les freins périphériques” pour un meilleur accès à l’emploi. Instaurer une meilleure dynamique économique, c’est aussi faciliter la mobilité sur l’île, l’accès au logement, aménager plus de gardes d’enfants.




1.Posté par Papapio "Pères Amor" le 01/09/2022 18:17

Sans oublier les 90% de Pères massacrés de genre aux JAFs, pour les 60% de couples séparés, qui deviennent Travailleurs Pauvres, saisis de leur salaire, n.ayant plus les moyens de se loger et de nourir leurs Enfants le Seul dimanche tous les 15j qui leur est accordé... cad 15 fois moins de droits avec leurs Enfants que le nouvel ami de Maman qui les remplace comme Papa imposé...

La double peine... A qui on enlève leurs Enfants sous pretexte qu.ils travaillent... Financent le système, tous les organismes d.État qui se retournent contre eux ensuite, Délirant non ?!

La CAF devrait diffuser les chiffres de la monoparentalité Féminine Archi favorisée... Et financée ...

2.Posté par r2d2 le 01/09/2022 20:03

l'insee.. toujours aussi efficace.

tu es pauvre.. trouve un ou une pieds de riz.. et ne fais pas d'enfants..

3.Posté par Pom le 01/09/2022 20:23

Papapio, tu as mille fois raison. Je compatis et comprend ta douleur. Je partage ton sentiment d'injustice, les jaf refusent d'appliquer la loi en n'octroyant pas la garde alternée. Continue à faire ce que tu peux pour tes enfants. Les enfants ne se trompent pas, ils savent qui est leur père et ce qu'il fait pour eux. Ils te le rendront. Essaie de voir devant. Courage

4.Posté par Vache à Lait le 02/09/2022 15:06

Se mettre virtuellement en couple vous voulez dire? J’ai pas bien compris

5.Posté par Rocky le 02/09/2022 18:52

Monsieur le directeur avec tout le respect qui nous lie, des femmes seules pauvres ???? En accouchant tous les ans,et sans conjoint ??? Ces gens touchent plus qu'un fonctionnaire, vous riguolez ou quoi ? Je pense qu'il faut surtout mettre une bonne formation préventive en place. Car nous contribuables nous subissons. Une femme n'est quand-même pas une machine à gosses et qui rapporte de l'argent. Ma parole. Marre de cette assistanat à la française.

6.Posté par Fred le 02/09/2022 21:58

Encore une étude qui ne servira à rien.... comme l 'élection de miss réunion...

7.Posté par cramon le 03/09/2022 07:29

les roages de la mise en esclavage 2.0 de la technocrature....

8.Posté par Papapio "Pères Amor" le 03/09/2022 09:46

Ne vous y trompez pas, l.hypocrisie est très interessée €€€€ de tous ses ""professionnels" qui "DÉPLORENT LE NON INVESTISSEMENT DES PÈRES dans la vie de leurs Enfants" dans les colloques rétribués....

TOUT EN S.Y OPPOSANT a 90% (puis 83%, seules les Mères décident) dans les JAFs, Correctionnelle, et dans Tous les organismes d.État... en les Condamnant pour "Abandon de Famille" aprés leur avoir enlevé leurs Enfants par LA FORCE PUBLIQUE, pour leur refus d.être ESCROQUÉ À L.ENFANT par des "Rançons des Otages rémunérateurs de Mamans, JAMAIS LIBERÉS" saisis dorénavant automatiquement par la CAF...

Et chacun se gargarise en huis clos devant les petits gateaux de la Préfecture, a évoquer ce que l.exercice du POUVOIR (mandaté et payé par le Peuple) impose de SACRIFICES DU VIVANT (Nos Enfants et les Pères, pas les leurs hein ?! Non, les notres, les mêmes qu.on enverra en 1ere ligne des que les bombes franchiront les limites de l.Otan) pour entrer dans l.histoire, et se faire mousser devant les seules filles que cela impressionne encore ...

Combien le SACRIFICE DE GENRE DES PÈRES, est indispensable a l.intéret 1er de la Nation... Et tans pis pour les falsifications d.instruction en catimini aux JAFs, tans pis pour les sans dents TRAHIS en masse, seul compte que le modèle de financement du repeuplement des départements Français soient assuré...

LE SEUL MOMENT OU CES GENS LA ONT UN COMPORTEMENT VRAIMENT SOCIAL, C.EST QUAND ILS PORTENT L.ARME BRAQUÉE CONTRE LES ENFANTS ET LES PÈRES,... A GAUCHE....

.....................
Pierre ROYER, pour satisfaire ceux qui m.accuseraient encore d.écrire sous un pseudo pour éviter les Confrontations DEVANT UNE JUSTICE PUBLIQUE, là ou il ne sera pas possible de Nier les preuves ignorées depuis 22ans...

quand vous voudrez Mme la Procureur, Messieurs les censeurs et tous les sans foie ni loi qui nous sacrifient au Nom du Peuple Francais, Libre, EGALITAIRE et Fraternel, lui...

9.Posté par cheche le 03/09/2022 10:55

post 4 Vache a lait. ..se mettre virtuellement en couple...Bien sur. Officiellement Monsieur reside chez ses parents et Madame seule chez elle, officiellement, avec marmailles..Donc le jackpot - allocation parent isole,Rsa,aides diverses (edf,loyer,..) et pas d'impots ...et Monsieur copule tous les jours avec Madame chez qui IL reside officieusement.Difficilement controlable!

10.Posté par jojo la frite le 03/09/2022 20:04

Et alors ? la prison n'est pas faite pour les chiens ..?. ..? CQFD

11.Posté par TAndre le 03/09/2022 22:11

Bonjour,
Nous sommes employeur de 20 salariés environ sur la Réunion et nous avons un mal fou à les conserver. De plus, nos salariés sont souvent des femmes avec des enfants. Sans jeter la pierre à quiconque :
1/ Est-il normal que des salariés demandent de ne pas déclarer toutes les heures travaillées pour toucher les aides sociales ? Bien sûr, la différence serait payée au "black".
2/ Est-il normal que les entreprises n'appliquent pas les conventions collectives ? Il me semble que la Réunion est un département français où toute la législation sociale devrait s'appliquer.
3/ Est-il normal que les entreprises ne proposent à leurs salariés une mutuelle d'entreprise comme la loi les y obligent ?
Etc, etc ........
Autre point noir pour les femmes : la garde des enfants. Le système de garde est sous-développé à la Réunion. Pratiquement toutes les crèches ferment à 17h 30. Et que fait-on pour les femmes qui travaillent plus tard, à défaut d'avoir une parenté pour récupérer la marmaille ?
Enfin, le plus grave et le plus lamentable, je considère que les représentants de l'Etat ne font pas leur travail à la Réunion . J'aimerais bien connaître le nombre de contrôles effectués par la CGSS (Urssaf), les résultats contre le travail dissimulé etc....
En fait, tout est fait pour ne pas bousculer les conservatismes. Et surtout que les Réunionnais restent longtemps sous anesthésie !
Bien à vous.

12.Posté par I see plus le 04/09/2022 05:50

Et mettre un pull lorsqu il fait froid

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes