MENU ZINFOS
Social

Travail dominical : Les mairies dans le collimateur de la CGTR


Le syndicat a lancé une grande offensive contre les mairies qui ne respectent pas les règles. Après avoir mis en demeure toutes les municipalités de l’île, la CGTR va lancer sa première procédure contre St-Benoît.

Par - Publié le Mardi 23 Février 2021 à 10:47 | Lu 2204 fois

La CGTR ne compte pas lâcher contre le travail dominical. Après avoir fait interdire par la justice l’ouverture des Mr.Bricolage le dimanche fin 2019, le syndicat passe à l’étape supérieure en s’attaquant aux municipalités qui ne respectent pas les règles.

À La Réunion, deux règles s’appliquent pour qu’une commune autorise le dominical. La première est "le dimanche des Maires", également appelé Loi Macron, qui prévoit, sous certaines conditions et procédures, l’ouverture de 12 dimanches par an pour les commerces de détail. L’autre règle est l’arrêté d’octobre 1966 qui autorise l’ouverture des commerces 7 dimanches bien précis. 

Silence radio de plusieurs mairies

Les communes doivent impérativement déposer les demandes dérogatoires pour les dimanches des maires avant le 31 décembre de l’année précédente. La CGTR a donc demandé à l’ensemble des municipalités les délibérations qu’elles ont prises. Seules 9 communes ont répondu : Le Port, La Possession, St-Benoît, St-Leu, St-Paul, Bras Panon, St-Joseph, Petite-Île et Saint-Louis. La CGTR a envoyé un huissier aux autres.

Sur les communes ayant donné une réponse, seules Saint-Benoît et Saint-Louis ont pris une délibération. Cette dernière a un dimanche de décembre qui "n’est pas dans les clous" selon Georges Caro, secrétaire général de la CGTR Commerces et services, qui assure qu’aucune démarche ne sera entreprise si elle en retire un.

St-Benoît dans l’oeil du cyclone

Le syndicat a par contre relevé plusieurs manques de garanties du côté de St-Benoît qui a autorisé l’ouverture de 12 dimanches cette année. La CGTR reproche à la commune de ne pas avoir consulté les organisations syndicales et patronales. De plus, l’avis de l’intercommunalité, la CIREST, n’y est pas mentionné. Le repos compensateur des salariés n’est pas mentionné et enfin aucune motivation de la municipalité n’y est évoquée. La CGTR va donc assigner la mairie de St-Benoît devant le tribunal administratif avec un référé en suspension et un recours pour excès de pouvoir.

"On va essayer de veiller au grain. Tout ça dans l’intérêt des salariés et surtout pour que l’on n’emmène pas la population vers une société de consommation. Vers une banalisation du travail du dimanche" affirme Georges Caro


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Aïl landeur le 23/02/2021 11:42

que ces syndicalistes evoluent.
travail du dimanche oui. mais avec des chomeurs pour travailler ce jour la. et non l'effectif perenne.

2.Posté par travail le 23/02/2021 12:37

Mairie...travail....une grosse blague...je savais même pas qui avait des gens qui bossait la semaine alors le week...

3.Posté par jlc2 le 23/02/2021 16:01

Bonjour! il faudrait supprimer ce syndicat qui enmerde tout le monde

4.Posté par Batofou974 le 23/02/2021 17:17

Que des branquignols ces syndicats endimanchés ! Faudrait peut être évoluer un peu je pense ! Mais bon, ca c'est une autre bataille.
Les gens qui travaillent le dimanche, ils sont payés, ou reçoivent une prime. Vous votre politique de la CGTR c'est on glande que dalle et remplissez nos poches. Beaucoup d'entreprises moyennes et petites, voire grosses, ont fermé boutique avec votre politique archaïque et beaucoup de gens se sont retrouvés à la rue. Bref, vous n'êtes vraiment pas à fréquenter. Et si des gens veulent bosser c'est leur problème, point barre ! Le pain le dimanche c'est qui? La salade et le poulet grillé c'est qui? La station essence c'est qui??? bon on va pas tout énumérer sauf que vous êtes une bande de clowns rouges séculaires....

5.Posté par Clément le 23/02/2021 17:40

Des grateurs de f..... qui s’accrochent au syndicat pour ne pas travailler !!!
Regardez les !!!
Je peux en parler, je pensais défendre les travailleurs, je ne défendais en fait que ce genre de paresseux !!!
Quand on ouvre sa bouche pour demander un peu plus de réflexion on vous répond que notre but c’est de casser le patronat.
Par contre incapable de vous répondre par quoi on pourrait le remplacer !!
Belle mentalité !!!

6.Posté par Encore le 23/02/2021 20:28

En pleine periode covid zon vraiment rien d autre à fer....

7.Posté par Ouais... le 23/02/2021 20:33

Étant indépendant et travaillant avec des collaborateurs salariés, je me suis rendu, qu un patron autoritaires, pouvait à ça guise orchestré la vie des dits collaborateurs ainsi que leurs vies de famille, pour assouvir son appât du gain. Étant un ancien salarié, je ne peux que saluer l action dès syndicats, le salarié doit lutter pour améliorer ça condition...

8.Posté par Fidol Castre le 24/02/2021 17:11

La CGTR ne compte pas lâcher contre le travail dominical.


Enitèrement d'accord.

9.Posté par Robespierre le 24/02/2021 20:50

A tous ceux qui veulent que les syndicats évoluent maintenant pour accepter le travail du dimanche, je leur dis qu'ils préconisent un retour en arrière de plus d'un siècle.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes