MENU ZINFOS
Communiqué

Transports : Appel à la grève illimitée à partir de mardi


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 6 Août 2021 à 19:11

Stop au tsunami social du TCO dans le transport

Après le plan social de la SEMTO sacrifiant 54 familles en juillet 2018, 180 familles vont être une nouvelle fois sacrifiées par le TCO au nom de l'austérité budgétaire.

L’intersyndicale Transport regroupant les organisations FO, CFTC, CGTR dénonce cet état de fait et demande au TCO de prendre les dispositions nécessaires afin de garantir les acquis des conducteurs de bus, victimes trop souvent de l’optimisation sociale à outrance.

L'intersyndicale appelle les salariés du groupement GTO2 à la grève illimitée à partir du mardi 10 août 2021 pour revendiquer :
- Le transfert de leurs contrats de travail,
- Le maintien de leur ancienneté,
- Le maintien de leurs conditions de travail (respect de la réglementation sociale européenne, et du code du travail… )
- Le maintien de l’ensemble des éléments de leurs rémunérations (primes de location semaine, dimanche et jour fériés, mutuelle, chèque déjeuner).

A une semaine de la rentrée scolaire, il y a urgence !

L'intersyndicale exige l'ouverture immédiate des négociations avec l'ensemble des acteurs du marché de ramassage scolaire du TCO.




1.Posté par Vive Bello le 07/08/2021 12:43

Vive les communistes : Dictature

2.Posté par Amibhay le 07/08/2021 13:39

[à ma semto tout va bien ! syndicaliste bien gras.dirigeant incompétent,. Employés discriminé mais tout va bien

3.Posté par Lamy le 07/08/2021 15:36

C est bon de voter .
Après voilà ce que fait la tco.ils n analysent même pas . Merci mr le maire et bello

4.Posté par Skop le 07/08/2021 20:04

2018 c'était sini 2021 c'est Séraphin. Peu importe la couleur politique les effets sont les mêmes. On comprend un peu mieux l'abstention à chaque scrutin !

5.Posté par tonton le 07/08/2021 20:18

Il y a des dirigeants aux TCO ?
Je n'ai pas l'impression. Ca fait des année que les horaires des bus n'ont pas été ammenagé.

Le bus de la Ravine à Malheur part toujours avec 5 minutes de retard .... pour arriver à l'heure en ville.
Sauf quelques conducteurs.... ils partent à l'heure, et passent en avance aux arrets.

c'est tres genant, on doit toujours étre 5 minutes avec le passage à l'arret, pour voir le bus arriver 5 minutes en retard.

Connexion ??? C'est un mot "étranger" à l'equipe de planification également.

6.Posté par Habitant le 09/08/2021 14:40

Euh, alors un "communiste" prône l'utilisation de l'argent public (nos impôts) avec responsabilité, il est taxé de dictateur.

Et s'il ne le fait pas, on dit qu'en bon "communiste", il dilapide l'argent public.

Au bout d'un moment, il faut savoir!

Puis alors c'est à la mode de qualifier tout et n'importe quoi dictature ces derniers temps!!

7.Posté par Habitant le 09/08/2021 14:45

Quant à la qualité du service proposé par la SEMTO, est-elle à la hauteur? Clairement non!

Beaucoup de gens sont dépendants des transports en commun: les horaires sont aléatoires. Du coup, on attend le bus sans réellement savoir quand est-ce qu'il sera effectivement là.

Impossible de suivre le bus via son smartphone. Oui, ça existe ailleurs et c'est très pratique pour l'usager. Ca l'empêche de rester dans l'inconnu et d'attendre indéfiniment à l'arrêt de bus.

Il manque également un planificateur de trajet qui regroupe l'ensemble des transporteurs de passagers.

Bref, nous sommes très en retard à la Réunion sur la question des transports en commun.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes