MENU ZINFOS
Economie

Transport C.Joseph dépose plainte au pénal pour "abus de position dominante"


Par Zinfos974 - Publié le Lundi 3 Juillet 2017 à 09:56 | Lu 2476 fois

Après une plainte déposée devant l’Autorité de la concurrence, Transport C.Joseph a déposé plainte au pénal ce vendredi. La PME de transport dénonce une "mainmise du marché du transport par quelques opérateurs seulement" et évoque d'"éventuelles manœuvres frauduleuses" de leurs dirigeants pour arriver à évincer leurs concurrents.

"La position dominante que nous dénonçons a pour effet d'évincer les entreprises concurrentes, comme la nôtre, des allocations de contrat dans le secteur du transport", s'indigne Eric Caroupapoullé, PDG de Transport C.Joseph. "De plus, la presse a déjà fait état des aveux d'un des dirigeants d'une entreprise bénéficiaire du monopole sur l’existence d’une caisse noire ; il est donc plus que probable qu'il y a bien eu des manœuvres illégales qui ont permis la création de ce monopole (...) Nous ne pouvons nous taire parce qu’il en va du gagne-pain d’une centaine de familles".

"Des actions d’ententes sont nécessairement intervenues"

Il souhaite ainsi, par sa plainte, "dénoncer le système d’allocation de contrat dans le secteur du marché". Jugeant "indispensable que celui-ci soit équitable pour tous les opérateurs", il poursuit : "Je suis convaincu que la CIVIS, l’autorité régulatrice du Sud de l’île, prendra la décision qu’il faut pour s’assurer d’une concurrence saine dans le secteur du transport".

La plainte déposée par son avocat, maitre Creissen, indique notamment que "la présence des groupes TRANSDEV, MOOLAND et FONTAINE dans toutes les SEM et les marchés de transport public de la Réunion laisse à penser que des actions d’ententes sont nécessairement intervenues entre ses sociétés pour obtenir cette situation de domination, conduisant à l’exclusion des autres transporteurs dans l'accès à ces marchés de délégations de service public, notamment CASUD, TCO et CIVIS".




1.Posté par Pv le 03/07/2017 10:26 (depuis mobile)

Tout est possible, nous sommes tombés si bas !

2.Posté par ste suzanne le 03/07/2017 11:27

c est comme partout que des escroc de la dernière
il suffit d avoir un proche ou être proche d un élus pour avoir la main mise
et après ils osent prendre un avocat payer au frais des contribuables et l affaire sera classé
C EST POUR CELA QUE NOUS SOMMES BIEN CLASSE POUR LA CORRUPTION

3.Posté par PIERRE-ERICK le 03/07/2017 12:30

Nous sommes de tout cœur avec vous Mr Eric Caroupapoullé, si on ne dit rien, et que l'on se laisse faire.....on se fera tous bouffer. Bon courage à vous.

4.Posté par Royal Bourbon le 03/07/2017 12:41 (depuis mobile)

Malgré les plaintes des opérateurs eux mêmes face à un système mafieux, que font les organismes publics anti fraude, que fait la Justice ? La France est elle definitivement corrompue jusqu'à la moelle par des lâches serviles ?

5.Posté par MAGDELEINE le 03/07/2017 15:21

moi je dit tout simplement que si les donneur d'ordre contrôlais la bonne application du cahier des charges qui concerne la rémunération des chauffeurs et les différentes primes qui devrais être versé il n'y aurais pas d'entente délictueuses .car pour écarté on met un prix bats sur lequel on sais pouvoir encore faire du bénéfice sur le dots des travailleurs car il n'y a aucune uniformité de salaire pour les travailleurs qui sont sous DSP .comment un petit transporteur peut il luter .que fait la répression des fraudes ?que fait l'inspection du travail ? trop de travail peut être ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes