MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Transition malgache 2012 : Hollande peut-il aider Rajoelina ?


- Publié le Lundi 7 Mai 2012 à 11:09

Transition malgache 2012 : Hollande peut-il aider Rajoelina ?
La petite phrase: "La France n’est pas derrière Andry Rajoelina" de Charles Chapouilly - "M. Madagascar" du Quai d’Orsay - interpelle le microcosme politique malgache sur les enjeux et  l’avenir du pré carré françafricain dans l’Océan Indien…
 
/ GEOPOLITIQUE ET PROSPECTIONS:/

De passage fin Mars dernier à Antananarivo, Charles Chapouilly - « Monsieur Madagascar » du Quai d’Orsay sous Alain Juppé- avait confié lors d’un point de presse: « La politique de la France à Madagascar ne changera pas après l’élection présidentielle française d’avril 2012. » et concernant la tenue des élections à Madagascar : « Je suis optimiste que des élections puissent se tenir avant la fin de cette année. » (à lire sur : http://www.midi-madagasikara.mg/index.php?view=article&catid=1:a-la-une&id=2203:dementi-de-charles-chapouilly--la-france-nest-pas-derriere-andry-rajoelina)

En toile de fond de la crise politique malgache, la concurrence est rude entre les holdings multinationaux de toute la planète, d’où l’intérêt porté par les politiques de l’Hexagone à la sortie de crise, afin d’accompagner les groupes industriels français pour la prospection et l’exploitation à terme des gisements pétroliers et miniers à Madagascar, comme on peut lire récemment dans la presse française: http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/04/23/rhodia-et-l-allemand-tre-s-associent-pour-exploiter-un-gisement-de-terres-rares-a-madagascar_1689623_3234.html.

Dans le même ordre d’idées, la France est directement intéressée par la question des îles Eparses (Glorieuses, Europa, Bassas de India et Juan de Nova) sur lesquelles elle exerce toujours sa souveraineté : ainsi le groupe Total, après trois ans d’exploration des gisements de pétrole lourd de Bemolanga, s’intéresserait maintenant à un montage technico-financier multinational pour exploiter les potentialités fossiles de Juan de Nova... en territoire français.

Toute ceci fait dire à l’analyste malgache Patrick Rakotomalala, auteur d’un article très documenté sur la question (à lire sur : http://madagoravox.wordpress.com/2012/03/27/juan-de-nova-du-gaz-dans-leau-entre-madagascar-et-la-france/ ): « Derrière le souci d’un retour à la constitutionnalité à travers des élections à marche forcée que souhaite Paris, ne doit-on pas lire le souhait d’une ratification rapide d’un accord territorial facilité par des autorités malgaches complaisantes ? »… no comment !
 
/ ESCALADE REPRESSIVE :/

Fort de son statut de Président de la Transition accordé par la Feuille de route SADC, Andry Rajoelina multiplie les inaugurations, à l’exemple du premier vol de l’Airbus A300/340 d’Air Madagascar le 12 Avril dernier.

Pour la mouvance Rajoelina, la mise en oeuvre de la Feuille de route suit son cours « avec ou sans représentants de l’opposition » : nominations du premier ministre et du gouvernement de consensus, sessions des chambres parlementaires de transition, mise sur pied de la CENIT (commission électorale), adoption du code électoral et de la loi d’amnistie, prochaine mise sur pied du comité de réconciliation nationale…

Au-delà de l’optimisme de façade, la situation du pays réel est de plus en plus critique: situation précaire des populations touchées par le cyclone Giovanna en Février dernier, inflation rampante « post-cyclonique », insécurité endémique et, fait inédit, grèves de revendication salariale des fonctionnaires enseignants du primaire et secondaire publics depuis déjà deux mois.

Bref, tous les ingrédients sont réunis pour aboutir sous peu à une situation de blocage socio-économique généralisé : en réaction, les tenants du pouvoir de  transition misent sur le renforcement de l’appareil sécuritaire (récemment doté d’équipements anti-émeutes chinois et français) et l’interdiction de meetings publics comme celui de la mouvance Ravalomanana le 28 Avril dernier…
 
/ CO-DEVELOPPEMENT ET REALPOLITIK :/

Après avoir dans un premier temps condamné « la prise de pouvoir anti-constitutionnelle de 2009 » suivant la ligne de l’Union Européenne en 2009,  Nicolas  Sarkozy avait finalement reçu brièvement Andry Rajoelina à l’Elysée le 09 Décembre dernier en tant que président de la Transition consacré  par la Feuille de Route SADC, signée par une grande partie des acteurs malgaches le 16 Septembre 2011.

Après le 06 Mai et l’accession de François Hollande à la tête de la République française, le camp socialiste devra composer avec ses idées de gauche et faire avec  les dures réalités de la Françafrique qui a encore des cartes à jouer dans la région de l’Océan Indien et de l’Afrique australe, pour le contrôle des richesses minières africaines et malgaches.

A charge donc de la nouvelle majorité hexagonale de démontrer sa capacité à réinventer le concept de codéveloppement  et éviter “ l’ingérence désastreuse dans la crise à Madagascar » suivant l’analyse de la fondation Terranova ( lu sur http://madagoravox.wordpress.com/2012/01/31/quelle-politique-pour-la-france-en-afrique-en-2012-c-terra-nova/ ) constatant que « la France a constamment slalomé en fonction des amitiés présidentielles, sincères ou obligées.”

Hollande suivra-t-il l’exemple de Sarkozy et ses amitiés franco-africaines et accompagnera-t-il Andry Rajoelina dans son projet présidentiel ou en cas de force majeure, comme ce fut le cas en Mars 2009 où ce dernier avait été hébergé par l’Ambassade de France pour échapper à la traque des mercenaires de Marc Ravalomanana ?

Ce 07 Mai 2012 par AdyGasy-SystemD



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes