Justice

Traitement des déchets : Le tribunal administratif rejette le référé en annulation de la CIREST contre la CINOR

Mardi 13 Février 2018 - 11:00

Traitement des déchets : Le tribunal administratif rejette le référé en annulation de la CIREST contre la CINOR
Le tribunal administratif a rendu son délibéré dans l’affaire qui oppose Jean-Paul Virapoullé à Gérald Maillot. Le recours en annulation du contrat passé par le Syndicat intercommunal de traitement des déchets du Nord et de l’Est (SYDNE) avec INOVEST pour la gestion des prestations de tri optimisés des déchets ménagers en vue d'un traitement multifilières, a été rejeté ce mardi.

Le président de la Cirest estimait avoir été écarté de la décision d'engager INOVEST et dénonce un manque de transparence.

L’intercommunalité du Nord reproche à Jean-Paul Virapoullé de ne pas avoir restitué le rapport d’analyse des offres présenté lors de la commission d'appel d'offres du le 9 novembre dernier.

Évidemment "satisfait" de la décision rendue par l’instance, le président de la CINOR, également celui du SYDNE, Gérald Maillot, espère maintenant travailler sereinement "sur un sujet sensible et important pour La Réunion". "Nous n’avons pas réagi jusqu’à maintenant afin de laisser la justice faire son travail. L’usager comprendra très vite que tout ce qui a été dit par M.Virapoullé n’est pas compréhensible, sachant qu’il a participé à toutes les commissions", explique le président de l’intercommunalité du nord de l’île.

Un contrat de 242 millions signé, "mais pour un certain tonnage"

Gérald Maillot assure que le contrat de 242 millions d’euros signé avec Inovest "pourrait ne pas atteindre ce montant" car il correspond "à un certain tonnage".

En effet, ce montant ne porte que sur 140 000 tonnes traitées par an pour une durée de 15 ans (soit un total de 2,1 millions tonnes). Mais la mise en place en 2019 du futur équipement multifilières, qui assurera les prestations de tri, du traitement, du stockage, d'enfouissement et de la valorisation des déchets ménagers et assimilés, va permettre une baisse importante de l'enfouissement des volumes des déchets ultimes : 38 700 t/an contre 140 000 t/an, soit une réduction de 70 % la masse des déchets enfouis.

"Avec la mise en place de ce nouvel équipement, moins de déchets seront traités en usine", poursuit Gérald Maillot.

Et quant au possible coût élevé du nouvel équipement multifilières, ce dernier botte en touche : "l’enfouissement coûte beaucoup plus cher". "N’oublions pas que la TGAP déchets (taxe générale sur les activités polluantes, actuellement de 40 euros la tonne pour la Cinor ndlr), va tripler dans les années à venir. Avec la création de cette usine de retraitement, nous paierons moins cher cette taxe. Nous sommes dans l’urgence, car l’enfouissement va arriver en fin de vie en 2021", termine-t-il.

--

À lire également :

[[VIDEO] Cinor et Cirest unies pour améliorer le traitement des déchets dans le Nord et l'Est de l'île]urlblank:https://www.zinfos974.com/Cinor-et-Cirest-unies-pour-ameliorer-le-traitement-des-dechets-dans-le-Nord-Est-de-l-ile_a81497.html

Virapoullé et Maillot s'écharpent autour d'un contrat de 250 millions d'euros

SYDNE/Inovest : Signature de l'attribution du marché de prestations de tri optimisé des déchets ménagers en vue d'un traitement multifilières
SI
Lu 2377 fois



1.Posté par RIPOSTE974 le 13/02/2018 11:12

C'est qui le chef maintenant ?

2.Posté par Destructeur le 13/02/2018 11:23 (depuis mobile)

Vira est un destructeur et non un constructeur. Regardées l état de la ville de saint André : ville en retard à tous points de vue.

3.Posté par Interquartier le 13/02/2018 11:26 (depuis mobile)

Vira joue au niveau interquartier. Maillot et St Denis évoluent en ligue des champions. Alé goût sa.

4.Posté par FRANKY le 13/02/2018 11:32

Parlons en des déchets à la Réunion. Le traitement des déchets c'est une mine d'or pour les inter communalités:
d'où bagarre. Regardons un peu la taxation concernant ces ordures:
pour la plaine des cafres: 16,70% soit 232 €
pour Sainte Clotilde: 14,80% soit 410 €
pour la métropole une grande ville comme Bordeaux: 8,69% soit 157 €
Pourquoi des écarts considérables à savoir certaines grandes villes métropolitaines ont optés pour l'incinérateur
qui représente une plus value donc forcément un baisse de la taxe d'enlèvement d'ordures ménagères.
En métropole les TIRU produisent de l'électricité en été qui est revendu à l'EDF et en hiver le chauffage urbain. Messieurs les grands décideurs, les écolos arrêtent bouchent nout yeux.
Brûlons nos déchets et produisons de l'énergie.
A force d'enfouir toutes ces merdes, un jour on finira par polluer une nappe phréatique.
Travaillons intelligemment et non pour pomper le fric des cons tribuables.

5.Posté par Bayoun le 13/02/2018 11:52

Vira : ti bouge encore ????

Le pauvre il perd tout en ce moment.... ça sent mauvais pour lui !

6.Posté par Dark Vador le 13/02/2018 12:15 (depuis mobile)

Virapoulle travaille pour son fils. Maillot travaille pour st Denis. Voilà la différence.

7.Posté par Baiseurs de paquet le 13/02/2018 12:31 (depuis mobile)

Quand on découvre les têtes de ces chargeurs de l''eau on n''a vraiment plus envie de voter . C''est du temps perdu pour le citoyen . Et le temps c''est de l''argent aussi pour l''électeur.

8.Posté par Dartagnan le 13/02/2018 13:07

Oté Virapoullé allé reposé, la Réunion i peu pas avancé avec des gens comme ou.

9.Posté par Père DODU le 13/02/2018 14:02 (depuis mobile)

Force est de constater que la politique nourrit bien les élus et les anciens élus . Et ils osent demander au peuple de serrer la ceinture mais il faudrait la desserrer chez eux . Il y a danger !!!

10.Posté par Dignité le 13/02/2018 14:33

L'incinération des déchets ménagers est une nécessité dans notre île.

En effet, l'enfouissement a montré ses limites, le foncier nécessaire pour cette solution est loin d'être suffisant à terme.

Le tri sélectif suppose une adhésion totale de la population: c'est loin d'être gagné quand on voit le niveau d'éducation de certains ménages sans compter les comportements individuels qui consistent à "balancer" des déchets partout (dans les ravines, sur le bord des routes en conduisant etc...)

La méthanisation conduit à une réduction de l'ordre de 40 % des déchets à traiter. A la sortie de l'unité de traitement les déchets résiduels doivent être utilisés par des agriculteurs à condition qu'ils les acceptent , ce qui n'est pas sûr. Sinon, il faudra enfouir les déchets non utilisés.

Reste l'incinération qui outre le traitement des déchets produira de l'énergie électrique susceptible d'alimenter le réseau.
Les incinérateurs derniers modèles, contrairement à ce qui est dit , n'émettent pas de la dioxine. Sinon comment expliquer qu'il en existe un en région parisienne en plein centre urbain et que Noel MAMERE , grand écolo devant l'éternel, en ait un dans sa propre Commune.
Le PLR de même que les écolos ne connaissent rien à ce sujet. Ils exploitent la peur du peuple pour servir des intérêts électoraux.
Quant à Didier ROBERT, s'il est maintenant contre les incinérateurs, c'est pour contrarier Michel FONTAINE qui y est favorable en qualité de Président de l'intercommunalité des Communes du Sud.
Le débat sur les incinérateurs est plus d'ordre politique que technique, voire sanitaire.
Les écolos font preuve de mauvaise foi sur le sujet. Leur combat a pris racine en réaction contre la catastrophe de Séveso et depuis ils n'ont pas changé de logiciel. Ils récusent totalement la réglementation européenne très tatillonne et précautionneuse au sujet des incinérateurs.

11.Posté par wai le 13/02/2018 15:35 (depuis mobile)

Bravo Maillot .. MR je laisse pas ma place (et donc salaire et avantages) a Ste Marie et Ste Suzanne....tous avides de pouvoirs

12.Posté par GIRONDIN le 13/02/2018 15:55

M Virapoulle pourra dire en cas de problème, je l'avais bien dit !

13.Posté par Dany le 13/02/2018 17:17

Virapoullé pensait qu'il allait dominer ce petit monde dans ce syndicat avec à sa droite Bruno Mamindy Pajany, et jouer dans les millions au profit de Bois Rouge et de l'avenir de son fils. Manque de peau, il suffit de voir la différence entre la ville de St Denis et celle de St André pour comprendre que ces gars sont bien plus gabier que lui et toute sa clique.

14.Posté par Beelaboop le 14/02/2018 06:38

Certains de ces commentaires sont curieux ! Parfois très politiques !

Pour une fois, (et rares fois), qu'il y a un élu (et cela pourrait s'appliquer à n'importe quel élu, quelque soit son bord politique) qui dit qu'il veut défendre le portefeuille de l'usager, il serait intelligent de prêter l'oreille et écouter ce qu'il a à dire....
.....peut être qu'au final le citoyen y trouvera un quelconque intérêt pour son pouvoir d'achat qui ne cesse d'être ponctionné !

Après tout, cela fait aussi parti de leur mission ! L'avenir le dira !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter