MENU ZINFOS
Faits-divers

Trafic sur Zamal 974 : Fournisseurs et vendeurs condamnés


Jean, Sébastien, Enzo et Laurent n’ont peut-être pas pas grand chose en commun sur le papier mais tous ont trouvé de quoi arrondir leurs fins de mois dans la vente de zamal sur internet. Ce vendredi, ils ont tous été condamnés par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre.

Par - Publié le Vendredi 25 Février 2022 à 21:27

L’enquête a débuté en avril 2021 alors que les gendarmes du Tampon assistent à la vente de zamal entre deux personnes. L’une d’elles est finalement interpellée, révélant que le fournisseur est un homme connu par le biais du réseau social Facebook.

Le trafic de stupéfiants s’affiche sans complexe sur la toile. Le groupe Zamal 974 était en effet une plateforme de mise en relation entre consommateurs et vendeurs très active avant sa fermeture. Une dizaine de groupes dédiés au trafic subsistent pour autant.

Sous un faux profil, le fournisseur, Jean, père de 2 enfants, fraîchement sans emploi au moment des faits, y trouve acheteurs et revendeurs. Chez lui à Saint-Louis, en indoor, il fait pousser du zamal et de la skunk. Lors de la perquisition, tout le matériel pour la culture du cannabis, des plants, de l’herbe séchée, mais aussi les fruits de sa production à savoir 7500 euros en espèces, un ordinateur, un vélo électrique et deux véhicules sont saisis. De janvier 2020 à septembre 2021, son activité lucrative lui rapporte 4500 euros par mois. "J’ai vu l’appât du gain" , se justifie-t-il à la barre du tribunal correctionnel. 

Un commanditaire non-identifié
 
En remontant le fil, les enquêteurs arrivent par la suite jusqu’à Sébastien. 23 pieds de skunk, des graines, plus d’un kilo d’herbe séchée et 1660 euros sont retrouvés à son domicile. Père d’une fillette mais également gros consommateur de zamal, il produit pour sa consommation personnelle mais vend également à Jean pour 3000 euros de stupéfiants. En conflit avec ses voisins, l’argent de la vente lui "a permis de déménager vite". "Chez moi rien n’a été saisi, je vis simplement", avance-t-il cependant. 
 
Autre prévenu dans cette affaire, Laurent, qui assure n’avoir servi que d’intermédiaire. Le jeune homme a acheté d’importantes quantités auprès de Jean pour le compte d’un commanditaire qui n’a pas été identifié. Entre 36.000 et 58.000 euros ont transité par son biais. En deux ans, il déclare avoir perçu 3000 euros "pour arrondir ses fins de mois et payer les factures", puisque ce père de famille ne travaillait pas. 

Le dernier acheteur de Jean est un jeune étudiant en génie civil. Enzo, lui-même fumeur, s’est adonné au trafic de zamal alors que ses parents sont en vacances dans l’Hexagone. "Vous savez ce n’est pas top top le zamal, ça ramollit la cervelle surtout quand on est jeune ", le sermonne la présidente du tribunal. 

"On a l’impression que c’est local, bio, bon pour la santé"

Au terme de cette enquête de 8 mois, 17 personnes ont été entendues. Certaines se sont vues notifier un rappel à la loi, d’autres ont été jugées en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité selon leur niveau d’implication.

Après un renvoi prononcé le 15 décembre dernier, "les quatre plus influents" ont été jugés ce vendredi en comparution immédiate, contextualise le parquet. Pour la représentante de la société, la vente de zamal sur les réseaux sociaux banalise encore davantage le trafic . "On a l’impression que c’est local, bio, bon pour la santé", ironise-t-elle alors que les peines encourues sont de 10 ans de prison, rappelle-t-elle. 18 mois de sursis probatoire et 3000 euros d’amende ont été requis à l’encontre de Jean, le principal fournisseur. 12 mois de sursis probatoire et 1500 euros d’amende ont été demandés pour les trois autres prévenus. Tous ont un casier judiciaire jusque-là. 

L’enjeu pour trois avocats de la défense, Me Eric Ah Kwan, Me Julien K’Bidy et Me Farid Issé, est de ramener les peines requises "à de plus justes proportions" d’autant qu’"il suffit d’un clic pour débuter un trafic". "C’est d’une facilité déconcertante et ces groupes sont connus du parquet", plaide ce dernier. 

Les robes noires ont été entendues. Jean a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende. Sébastien et Laurent écopent de 8 mois de sursis simple et 2000 euros d’amende. Enzo, le jeune étudiant, a été condamné à 4 mois de sursis et 1000 euros d’amende. La confiscation des scellés a également été prononcée.


En charge de la région sud de l'île, j'ai la main verte, le pied marin et la tête dans les nuages.... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Legalisation le 25/02/2022 22:52

à l'aube de la 3eme GM, les juges se trompent.


2.Posté par Patoche le 26/02/2022 02:47

Combien a coûté aux contribuables cette enquête policière? Combien a coûté la tenue de ce procès aux contribuables ?
La France légalisera tôt ou tard le cannabis alors cela devient ridicule ce type de procès aux sanctions judiciaires inexistantes.

3.Posté par Lila le 26/02/2022 06:58

Le trou pour ces irresponsables qui veulent faire de nos jeunes des tarés incapables d un quelconque discernement. Il n y a qu à voir ceux qui en consomment pour comprendre que leurs neurones sont en voie d extinction.

4.Posté par La cour le 26/02/2022 10:00

Les plus gros consommateurs c'est police gendarmerie avocat médecin allez fait un tour dans les régiments militaire français zot va trouve le réseau....Lila arrêt di la merde rouvre ton yeux le zamal la toujours étais là et Sora toujours là dans commerce de proximité et station i vend mais toujours le zamal mais l'alcool dit pas rien pou sa allez marché donc

5.Posté par Ok le 26/02/2022 11:09

Sa 1 rase tete fret sa .trouve ancor sa alor la réunion c le ni tete fret

6.Posté par Anti lila le 26/02/2022 12:09

Lila le cannabis rend pas taré ou incapable.. D'origine si ou le con ou le con c'est tout.. Continue mette out médicament chimique ek l'alcool sera mieux

7.Posté par Alila le 26/02/2022 13:44

Non Lila, vous fréquentez des imbéciles, c'est tout, quand on est con on est con...
Le zamal n'est pas le coupable. Sachez qu'il est consommé dans toutes les tranches sociales... Allez Lila on dépose la bouteille de rouge ...

8.Posté par Gouvernement corrompu le 26/02/2022 15:18

Poste 4 entièrement d'accord avec ou.
Poste 3 Lila, zamal la jamais dérange les neurones, qd ou voit les personnes de la haute société (juge, flic, avocat, médecin, professeur...) i consomme et pourtant bana le bien place!
Chimique, l'alcool i déboite cerveau demoune.
Et diaou bien que le bonne plus grand mafieux le en costime-cravate !
Mais pou fait passe crème, la jistice i tire si le bonne pli p'tit et que le tranquille en vendant zot ti rouleau pou arrondi les fins de mois.
Après va trouve touzour un maloki pou aller dit qu'un tel i fait trafic zamal pou en sorte ali.
Qd lo ki i brile fo laisse brilé.
Gros patron, président, ministres, députés, les organismes, l'état i prend nous ts les zours, i trafic ts le zours et ça demoune i passe crème. Et entre ti maléré i vend la fs N et l'autre gratuitement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes