MENU ZINFOS
Mayotte

Trafic international de stupéfiants: le fugitif belge vivant à Mayotte passera-t-il entre les mailles du filet?


Un trafiquant belge qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen devrait être remis aux autorités judiciaires de son pays. Il avait pris la fuite à Mayotte pour échapper à son sort.

Par IS - Publié le Mardi 24 Août 2021 à 17:07

Le coup de filet belge avait permis de saisir 110 kilos de cannabis (DR)
Le coup de filet belge avait permis de saisir 110 kilos de cannabis (DR)
Deux affaires d'extradition ont occupé la chambre de l'instruction au cours de ce mois d'août. Celle de Grégory Dalne, un belge qui avait encore une peine de prison à purger dans son pays suite à l'homicide involontaire de son épouse et d'autres affaires dans lesquelles il avait été condamné. Il a été remis aux autorités judiciaires de Belgique dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen.

Puis, celle d'Elie D., avec comme point commun avec son compatriote la fuite et l'exil à Mayotte. Ce dernier était également recherché dans une histoire de trafic de stupéfiants en go-fast entre la région de Namur en Belgique et la région parisienne.

L'homme est soupçonné d'avoir participé à un trafic entre les deux pays et d'avoir transporté d'importantes quantités de cannabis. Le réseau qualifié par le parquet belge "d'organisation criminelle" avait été démantelé en mai 2021. Un coup de filet où arrestations et perquisitions s'étaient enchaînées. Cinq suspects étaient visés, dont Elie D. Celui-ci a fait l'objet d'un mandat d'arrêt européen afin qu'il se rende dans le cabinet de la juge d'instruction belge pour une première audition. Sur les cinq, deux des auteurs présumés se trouvent toujours en détention provisoire.

270 000 euros payés cash pour acheter une Porsche

Le 6 août dernier, le mis en cause avait été interpellé à son domicile mahorais de Dzaoudzi avant que les magistrats réunionnais ne statuent sur son sort. Lors de l'audience du 11 août dernier au cours de laquelle il a comparu libre, le trentenaire s'est opposé à son extradition.

"Il est marié à une Mahoraise. Il suffit que la juge belge le convoque pour qu'il se rende en Belgique", ont plaidé ses avocats, Mes Morgan Pouly et Nicolas Sanson. Les robes noires avaient ajouté que les mesures de coercition étaient "disproportionnées". Le parquet général n'avait alors pas manqué d'évoquer le fond du dossier et notamment la Porsche de 269.000 euros achetée cash par le suspect.

Après avoir étudié le dossier, la cour a reconnu la validité du mandat délivré et ordonné, ce mardi, la remise d'Elie D. aux autorités judiciaires belges. En espérant que ce dernier n'ait pas, entre temps, pris à nouveau la poudre d'escampette.




1.Posté par tonton le 24/08/2021 18:17

On ne peut pas effectuer des achats superieur à 1500 € (?? je ne me souviens pas du montant, car je n'ai jamais) en Cash.


2.Posté par Vera Cruz le 24/08/2021 20:09

La limite c'est 1000€... en France ;)

3.Posté par madame des Vaccins le 25/08/2021 06:53

269 000?
euh....










 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes