MENU ZINFOS
Faits-divers

Trafic de zamal en famille: 2 frères accusés sur 3 vont en prison


4 hommes dont 3 frères étaient jugés pour trafic de stupéfiants. Ils faisaient notamment pousser du zamal en intérieur mais aussi à l'air libre à Mafate.

Par - Publié le Lundi 28 Décembre 2020 à 15:19 | Lu 9661 fois

Quatre hommes ont été présentés ce lundi devant le tribunal judiciaire de Saint-Denis pour des faits de trafic de drogue. Ils devaient initialement être jugés en comparution immédiate le 14 décembre mais leur procès a été renvoyé car l'un des accusés a réclamé un délai pour préparer sa défense.

3 frères et leur dalon condamnés

Yoann, considéré comme la tête du réseau, voit son sursis de 6 mois pour une affaire précédente révoqué et à quoi s'ajoute 3 ans de plus derrière les barreaux.

Son frère, Idriss, l'expert en culture et en production, écope lui de 2 ans de prison. Le troisième membre de la fratrie n'ira pas en prison. Revendeur et consommateur des produits fournis par les membres de sa famille, il est condamné à 15 mois d'enfermement dont 10 avec sursis.

Leur dalon, Raphaël, reste en détention et devra purger une peine de 3 ans de prison. Il faisait aussi partie de l'équipe de production de la marchandise et la transportait. 

Une fratrie au casier judiciaire déjà bien rempli

Le leader de la bande, Yoann, avait eu affaire à la justice à 10 reprises par le passé, notamment pour trafic de cachets d'ecstasy. Son frère, Idriss, avait lui déjà une mention à son casier judiciaire.

Leur dalon, Raphaël, avait lui à son actif 12 affaires judiciaires.

Le réseau familial démantelé : De Mafate à Maurice

L'enquête démarre en septembre 2019. Yoann est intercepté dans l'Ouest avec près de 4 kilos de zamal dans sa voiture. Une perquisition à son domicile permet aux gendarmes de retrouver 400 grammes de cannabis séchés et 82 pieds dans un champ. Condamné à du sursis et des travaux d'intérêt général, il décide de continuer son business.

Les gendarmes poursuivent eux aussi leur enquête et interpellent 10 personnes le 7 décembre dernier. Ils découvrent 128 plants de zamal qui poussent en intérieur puis le lendemain 84 pieds à l'air libre en montagne.

Les trois frères et leur dalon auraient produit du zamal à un rythme soutenu, ce qui leur aurait permis de vendre plusieurs kilos par semaine. Ils auraient même exporté leur marchandise jusqu'à l'île Maurice, mais la présidente, faute de preuves suffisantes, a prononcé la relaxe concernant cette prévention. 

(Régis Labrousse sur place)

Trafic de zamal en famille: 2 frères accusés sur 3 vont en prison


Baradi SIVA
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par art IS anal le 28/12/2020 19:21

Choqué par cette lourde peine alors que le cbd ultra cher est en vente libre et qu il existe un procédé pour transformer le cbd en thc.

2.Posté par hardcore le 28/12/2020 19:22

ZAD Zamal à défendre contre les graines ogm qui permettent de produire du cbd.

3.Posté par DIDIER NAZE le 28/12/2020 20:11

Euh posts 1 et 2...dans leur délire...😨😲😦😑....ont l air de connaître. ....in caro !! 😊😨😲😥.... 😅😃😂😁😄....il n est pas impossible que les forces de l ordre....pourraient s intéresser à vous !!...😲😱😂😁😀....

4.Posté par #lareunionnite le 28/12/2020 20:27


Hop en prison les voyous.

Si au moins ils avaient détournés des centaines de milliers d'euros d'argent public là ils auraient pu réclamer le sursis

Des planteurs de zamal, tellement dangereux pour la société.


5.Posté par Tikaf le 29/12/2020 06:40

Et si on condamnait les gens qui amènent le covid à Mafate 😁. Ça obligé na un la fé baise a zot

6.Posté par Bienmir le 29/12/2020 11:39

Paraîtrait il que leur patronyme serait " pétard ".....
Que voulez vous, avec un nom pareil, c'était prédestiné non ?

7.Posté par Dupuy le 01/01/2021 13:00

Bonjour et bonne année 2021 mes frères.

Si l’état avait les droits de taxe et de TVA sur l’ensemble de cette marchandises.
Nous n’aurons même pas lu cet article.
Nous sommes des moutons aux yeux du gouvernement.
Aller faire cela en Guadeloupe ou Martinique.
974 réunion

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes