MENU ZINFOS
Faits-divers

Trafic de stups Réunion/Maurice: Les dindons de la farce et les blanches colombes sévèrement condamnés


Un trafic de zamal inter-îles a été démantelé par les gendarmes suite à des investigations menées depuis le début de l'année 2021. Les stupéfiants étaient cultivés à La Réunion et exportés à Maurice. Une équipe de six trafiquants, jugés ce mercredi, a été sévèrement sanctionnée par le tribunal correctionnel.

Par Régis Labrousse - Publié le Mercredi 18 Août 2021 à 20:44

Dans ce trafic inter-îles, le zamal était cultivé dans les hauts de St-Paul. (DR)
Dans ce trafic inter-îles, le zamal était cultivé dans les hauts de St-Paul. (DR)
Six prévenus étaient jugés ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis. Tous avaient requis un délai afin de préparer leur défense et avaient été maintenus en détention pour éviter qu'ils se concertent car leurs versions des faits divergeaient.

Les individus ont été interpellés par la brigade de recherches de gendarmerie de Saint-Benoît le 5 juillet dernier lors d'un échange de marchandises. Des perquisitions avaient permis aux militaires de saisir de l'argent liquide, des armes, du zamal, des véhicules et des téléphones. Suite à des investigations lancées en début d'année - géolocalisation, écoutes téléphoniques - les enquêteurs avaient pu déterminer que les suspects prenaient part à un trafic entre Maurice et La Réunion grâce à l'un des membres du réseau dont le domicile avait été perquisitionné dans le cadre d'une affaire d'extorsion. 16 pieds de zamal et 9 kilos de cannabis se trouvaient au domicile du Réunionnais, Sébastien A., 32 ans, et de sa compagne (qui sera jugée dans le cadre de la procédure de plaider coupable).

25 kilos de zamal vers Maurice et des oiseaux rares

Trois des six mis en cause sont originaires de l'île soeur. On leur reprochait des faits d'usage, détention et d'acquisition de stupéfiants entre octobre 2020 et juillet 2021. Plusieurs d'entre eux étaient aussi poursuivis pour tentative d'exportation (le bateau s'était échoué) et exportation de stupéfiants. Au moins quatre voyages auraient eu lieu au cours desquels le rôle de chacun était clairement défini. Comme par exemple celui du Mauricien, Sheik H., 31 ans, considéré comme la tête du réseau. Ou encore celui de Miguel M.L., 27 ans, un fournisseur basé dans les hauts de Saint-Paul, Mohammad B., 40 ans, originaire de Maurice, qui était chargé du stockage. Jean C., 31 ans, un autre des producteurs avait été rémunéré pour une partie de son stock d'herbe avec des oiseaux rares.

Le cinquième voyage, prévu en juillet dernier, a avorté suite au coup de filet. Il était prévu que 90 kilos de cannabis soient exportés.

« Mi l'été pas un gros gros vendeur », " M'avait besoin d’un petit monnaie", " Je travaille mais j’ai beaucoup de choses à payer », « Je voulais avoir un peu plus d’argent", ont déclaré les prévenus à la présidente de l'audience, Caroline Meunier-Lemas, pour justifier leurs actes. Quatre d'entre eux comparaissaient pour la première fois de leur vie. Pour la tête de réseau, 3 mentions figurent à leur casier judiciaire pour des violences alors que pour l'un des producteurs, Jean C., la récidive a été retenue.

Un schéma bien rodé

La représentante de la société a souligné "la banalisation de l’utilisation du cannabis, une réelle problématique de santé publique pour les jeunes". Pour Charlène Delmoitie qui a lu de nombreux échanges provenant d'écoutes téléphoniques avant ses réquisitions, l'implication des mis en cause ne fait aucun doute, "les éléments du dossier montrant clairement l’existence et l’organisation du trafic"

Des peines sévères en répression "d'un schéma bien rodé" ont été proposées au tribunal : 7 ans de prison ferme ont été requis à l'encontre du Mauricien Sheik H. "dont le beau-frère est garde-côte et lui a permis d'échapper à tous les contrôles" et 5 ans ferme pour son compatriote Mohammad B.

Pour le reste de l'équipe, entre 3 et 4 ans de prison ont été requis avec maintien en détention pour tous.

Les dindons de la farce et les blanches colombes

"5 ans pour ces faits, c'est du délire. Il n'a fait que détenir 3.5 kg", s'est écrié Me François Avril pour Mohammad B.

En défense d'Ahmad A. et de Miguel M.L., les avocates Me Elodie Boyer et Corinne Chane-Hime ont plaidé la primo délinquance et le placement sous surveillance électronique.

M. Jean-Jacques Morel a indiqué que ses clients,  Jean C. et Sébastien A., "n'étaient en aucun cas les organisateurs du trafic mais plutôt les dindons de la farce". Des arguments qui n'ont pas manqué de faire bondir sa consoeur, Me Devaguy Mardaye qui plaidait pour la tête de réseau Sheik H. :"Tous veulent se faire passer pour de blanches colombes alors qu'ils étaient tous ensemble. Ils savaient tous ce qu'ils faisaient et ce qui se passait entre La Réunion et l'île Maurice", a lancé le conseil.

Après en avoir délibéré, le tribunal a estimé que les six prévenus étaient coupables. Ils écopent des peines suivantes :  pour Sheik H., 4 ans ferme, pour Mohammad B., 2 ans dont 1 avec sursis probatoire et un placement sous surveillance électronique peine. Pour Ahmad A., 18 mois dont 12 avec sursis probatoire et le placement sous bracelet électronique pour Jean C.,  4 ans ferme pour Sébastien A., 3 ans dont 18 mois avec sursis probatoire et un maintien en détention. Et pour Miguel M.L., 3 ans de prison dont 1 an avec sursis probatoire et un maintien en détention.




1.Posté par Docteur lo sucré le 18/08/2021 21:27

Ils sont vaccinés ?

2.Posté par Extravacances le 18/08/2021 22:57

C'est çà des peines sévères ??? Seulement quelques mois de taule ! C'est ni plus ni moins un encouragement pour recommencer leurs trafics. Ces mauriciens, s'ils étaient jugés dans leur ile, auraient connus ce qu'étaient des peines sévères avec un minimum de 20 ans. A la Réunion c'est un cadeau de la justice comme d'hab

3.Posté par HULK le 18/08/2021 23:04

Les avocats payés avec l'argent de la drogue,évidemment. Cet argent n'a pas d'odeur. Il sent bon...

4.Posté par Julius Caesar le 19/08/2021 04:32

HULK, non non payé avec ton argent des impots .... les noms m'interpellent quand même ...

5.Posté par madame des Vaccins le 19/08/2021 06:06

legalisatio' internationale.. ca n'est que de l'herbe..

la connerie des législations...

6.Posté par Jean des Hauts le 19/08/2021 06:19

Il faudrait remettre les Mauriciens à la justice mauricienne . Ça libérera de la place !!! En espérant qu’ils seront reconduits à la fin de leurs vacances .

7.Posté par BoOm974 le 19/08/2021 06:51

N'importe quoi! La loi pu rien po fey , zamal n'a partout su la réunion , c'est pas sa va empêche d'autre planter #nora plus po d'autres

8.Posté par shim le 19/08/2021 07:29

rienk en voyan le band ti cage pour le band ti zoizo zot mérite quelques années la zole !

9.Posté par Ali le kafhir le 19/08/2021 07:31

Il est plus facile de commander du zamal que d'avoir des cartouches d'encre

10.Posté par Bizarre le 19/08/2021 08:22

Est ce que la cocaïne i existe a la reunion ?
Car souvent c'est que le joint i saisie. Peut-être vendeur drogue dur lé plus discret !

11.Posté par Roots le 19/08/2021 09:54

L' état i gagne pa rien de su😎
L' acol les bon
Canabis tu fumé beaucoup du d'or
L 'acol tu bois beaucoup t bourré et tu fais n, inporko

12.Posté par Olive le 20/08/2021 20:46

Sévèrement condamnés... MDR
Avec la justice, quand tu prends 4 (dont 18 mois avec sursis), concrètement c'est 2 ans et demi.
S'il fait un an, c'est le bout du monde.

Pour une fois qu'on exportait un truc... 😂
Le rhum tue 1000 fois plus mais chut, l'Etat encaisse sa part sur les ventes.

Vous verrez quand ce sera légalisé (c'est inévitable), l'État taxera à mort sous prétexte de santé publique bien sûr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes