MENU ZINFOS
International

Trafic d'organes: 10.000 opérations clandestines réalisées chaque année dans le monde


- Publié le Mardi 29 Mai 2012 à 17:54 | Lu 3191 fois

Trafic d'organes: 10.000 opérations clandestines réalisées chaque année dans le monde
S'il y bien un domaine qui ne connaît pas la crise c'est le trafic d'organe... Et pour cause, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le commerce illégal d'organes humains est en plein essor dans le monde puisque l'organisation estime à près de 10.000, le nombre d'opérations clandestines réalisées chaque année dans le monde.
 
Le quotidien britannique "The Guardian" a également récemment révélé que le trafic d'organes humains connaît un véritable boom depuis ces dernière années. En effet, l'OMS s'inquiète du nombre croissant de personnes en attente d'une greffe à travers le monde, indique qu'un important réseau de trafic d'organes s'est développé dans les pays d'Asie. De plus en plus de personnes vulnérables y vendraient leur organes aux trafiquants, lesquels les revendraient ensuite bien plus cher à de riches patients en attente d'une greffe. 
 
Une offre dédiée à combler la pénurie
 
L'essor de ce marché parallèle est inévitablement lié à la pénurie d'organes entraînée, entre autres, par l'augmentation des maladies chroniques comme le diabète.
 
Un constat alarmant qui concerne de nombreux pays. Selon  des chiffres de l'OMS cité par "The Gardian", près de 100.000 personnes seraient en attente d'une greffe aux Etats-Unis, tandis qu'elles seraient plus 10.000 au Royaume-Uni. Du côté de la France, seul un greffon rénal serait par ailleurs disponible pour quatre personnes en attente. Moins de 3.000 greffes de reins seraient ainsi réalisées chaque année, pour plus de 10.000 personnes nécessitant de recevoir un nouvel organe.
 
Une greffe sur dix est illégale 
 
Le quotidien britannique a également souligné que plus de 106.000 transplantations ont été réalisées en 2010 dans les quelques 95 Etats membres de l'OMS, ce qui représente seulement 10% des besoins mondiaux. 
 
Le Guardian a par ailleurs révélé qu'une greffe sur dix aurait été pratiquée illégalement et que les reins seraient parmi les organes les plus prisés de ce marché parallèle.
 
De son côté, l'OMS a rappelé les principes d'éthique relatifs au don d'organes. Ainsi il est précisé dans la Déclaration d'Istanbul que l'acte du don d'organe ne doit donner lieu à une quelconque rémunération du donneur.




1.Posté par noe le 29/05/2012 18:05

Quand on a une "pièce" bousillée dans son corps , on cherche par tous les moyens d'en procurer une neuve sur le marché mondial ...
Dans beaucoup de pays , vendre un rein permet de gagner plein d'argent pour nourrir sa famille ... de l'argent "facile" ....
D'ailleurs ceux qui sont fortunés , achètent à prix d'or ces "pièces "de rechange ... parfois ça marche , parfois c'est la cata ...
Il faut leur pardonner ...

« Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres. » [Lao-Tseu]

2.Posté par Thierry le 29/05/2012 20:41

Le bon réseau payera pour le mauvais réseau ... cela fera réfléchir avant de signer ce petit papier à garder sur soi.... La bonne FOi d'un véreux ....pourrait faire que l'on se retrouve SANS FoiE.... comme l'oie ....quand grasSE...

3.Posté par Gajik le 29/05/2012 21:29

Ces dernières années les adeptes du Falun Gong en Chine ont été emprisonnés par milliers et se sont rajoutés à la cohorte des prisonniers politiques Tibétains et du Xin Qiang. On ne compte plus les gens exécutés par l'Etat Chinois et leurs organes vendus par des trafiquants. Le silence commercial de nos dirigeants "démocrates" envers la barbarie de l'Etat Chinois, équivaut à une bienveillante complicité.

Un congrès international de chirurgiens aux Etats Unis, il y a 2 ou 3 ans a dénoncé ces crimes et ces prélèvements qui continuent au moment où j'écris ces mots, au rythme de 4 à 5 000 exécutions par an qui alimentent 10 000 greffes. On préfère tuer les condamnés avec une balle dans la tête afin de pouvoir vendre leurs organes, plutôt que de "gâcher" cette manne financière énorme en faisant des injections léthales.

Ce monde est dirigé tant à l'Est qu'à l'Ouest et au Centre, au Nord et au Sud, par des mafias et de barbares sanguinaires et nos dirigeants en sont tous les complices.

Voir ci dessous un lien vers un Comité de bio éthique médicale qui confirme mes dires, car personne ne me croira sans le témoignage des autorités médicales. Personne de toutes façons ne croit tout çà, les beaufs occidentaux vivent dans l'ignorance la plus totale des barbaries commises à leur porte, pourvu qu'ils aient leur télé et leur crâne bourré de certitudes et de rêves américains sécurisants, même si c'est du flan !

4.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 30/05/2012 09:29

Le "Don" d'organe devrait surement être plus démocratisé, un indice de porteur déclaré ou Refusé être rendue obligatoire sur les Cartes d'Identité, et un fichier International être tenu a jour sur les Demandeurs et Donneurs....
Le Pire étant que des Enfants, habituels souffres douleurs des adultes, soient protégés dans les Pays les plus touchés ( Asie et Amérique du Sud notamment)...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie






Publicité


 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes