Océan Indien

Trafic d'héroïne entre la Réunion, Maurice et Madagascar : Un Allemand arrêté à Toamasina

Mercredi 15 Juin 2011 - 16:57

Trafic d'héroïne entre la Réunion, Maurice et Madagascar : Un Allemand arrêté à Toamasina
 
Norbert Gilewsky, un Allemand de 65 ans, a été arrêté mardi dans un hôtel de Toamasina, à Madagascar, révèle L'Express de Madagascar. Soupçonné de trafic de stupéfiants il était recherché par la police fédérale allemande, Interpol Australie et les autorités françaises. C'est un juge français, débarqué il y a une semaine sur la Grande île, qui retrouvé la trace du fugitif qui logeait depuis un an dans cet hôtel.

L'homme est soupçonné de participer à un large réseau de trafic d'héroïne dans l'Océan indien. Deux de ses complices présumés sont déjà sous les verrous à la Réunion et à Maurice. L'Australien Kenneth Hopkins, 61 ans, a été arrêté le 19 décembre 2008 à la Réunion alors qu'il transportait un kilogramme d'héroïne. Il a été intercepté à bord du navire "Mauritius Trochetia", en escale à la Réunion alors qu'il effectuait une liaison Toamasina-Maurice. Le troisième complice est un marin mauricien du bateau, Clency Leveille. Il a été interpellé à Port Louis le 7 janvier 2009 avec 730 grammes d'héroïne et purge actuellement 11 ans de prison dans les geôles mauriciennes. Norbert Gilewsky était chargé de réceptionné l'héroïne à Madagascar et Clency Leveille de la transporter à la Réunion et Maurice par bateau. L'Australien est lui considéré par les enquêteurs comme le cerveau du trafic.

Depuis son arrestation, Norbert Gilewsky est en prison. Il sera entendu par le juge d'instruction du parquet du tribunal de Toamasina demain, et risque d'être inculpé pour "complicité d'importation illicite d'héroïne, importation sans déclaration au préalable de marchandises prohibées et exportation clandestine de drogue dure. Par ailleurs, il est également poursuivi pour acquisition, détention, transport, offre, cession d'héroïne et circulation irrégulière de marchandises prohibées", annonce l'Express de Madagascar. Deux femmes ont également été interpellées puis mise en liberté surveillée.
Lu 2523 fois



1.Posté par noe974 le 15/06/2011 19:35

Jack LANG dirait : "Il n'y a pas eu mort d'homme !"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane