Faits-divers

Trafic d'autorisations de circulation: Prison avec sursis pour les ambulanciers

Mercredi 17 Décembre 2014 - 07:47

Le trafic d'autorisations de circulation d'ambulances va leur coûter cher. S'ils évitent la prison ferme, les prévenus ont tous reçu des peines de prison avec sursis et des milliers d'euros d'amendes, selon la presse écrite locale.

Lydie Jeanson, ancienne fonctionnaire de la DRASS (Agence régionale de santé de l'océan Indien) a permis à des ambulanciers d'obtenir 54 autorisations de circulation pour des véhicules sanitaires légers. Elle aurait touché environ 200.000 euros entre 2004 et 2008 de la part du couple Mardia, ambulanciers à Salazie.

Le couple a ensuite revendu les autorisations pour des prix allant jusqu'à 150.000 euros la licence. Ils se seraient donc fait environ 2 millions d'euros.

Expédit Mardia a été condamné à 3 ans de prison avec sursis, 150.000 euros d'amende et une interdiction d'exercer pendant cinq ans. Le couple a aussi été condamné à 6 mois de prison avec sursis pour fraude fiscale. Trois ans avec sursis également pour Lydie Jeanson et une amende de 4.000 euros.

Les autres ambulanciers ayant acheté les autorisations ont écopé de peines allant de 6 à 12 mois de prison avec sursis et quelques milliers d'euros d'amende.
.
Lu 907 fois



1.Posté par noe le 17/12/2014 08:57

Il faut un contrôle plus rigoureux de la chose !
Heureusement que c'est cher payer quand on vous attrape !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 07:11 Le permis à peine obtenu, on le lui retire