Faits-divers

Toutes les demandes d’asile des migrants rejetées à l'exception de deux Sri-Lankais

Mercredi 13 Février 2019 - 18:48

Ce mercredi se poursuivait devant le tribunal administratif de Saint-Denis l’audience des migrants sri-lankais arrivés le 5 février à La Réunion. Ces 68 Sri-Lankais contestaient devant le juge administratif le refus de l'Office français de protection des réfugiés et des apatrides de leur accorder le droit d’asile en France.

Il revenait donc au juge administratif de vérifier que la procédure de chacun d'entre eux avait fait l'objet d'un traitement respectant la norme administrative.

Une quinzaine d’entre eux avaient pu se défendre ce mardi devant cette même juridiction, les autres l’étaient depuis ce mercredi matin, au compte-gouttes, accompagnés par des avocats qui se sont relayés toute la journée au vu du volume de cas à traiter. 

Sans grand espoir pour leurs clients depuis les échecs successifs - à savoir samedi et leur passage devant le juge de libertés et hier devant la cour d’appel pour le volet de suspension de leur maintien en zone d’attente - les avocats des 68 migrants n’ont donc pas pu faire de miracle devant le juge administratif, à l'exception de deux des migrants. Un hier et un autre aujourd'hui.

Feu vert pour la préfecture qui peut procéder à leur expulsion

Toutes les autres demandes des requérants ont été rejetées, y compris celles des familles avec enfants. Depuis hier toutefois, nous savions qu’un seul Sri-Lankais avait pu faire reconnaître son droit à rester sur le sol réunionnais dans l’attente de l’instruction de sa demande d’asile par l’OFPRA. Aujourd'hui, un autre Sri-Lankais a vu sa demande acceptée. Les 66 autres devraient être reconduits dans leur pays dans les heures ou jours qui viennent par le biais d’un vol spécial.

Rappelons que depuis une semaine, seuls 4 des 72 migrants arrivés à bord du bateau de pêche en provenance du Sri-Lanka ont obtenu l'autorisation de séjourner librement à La Réunion. Pour les 68 autres, leur sort se décidait ces jours-ci alors qu’ils n’étaient pas libres de leur mouvement, maintenus en zone d'attente sous contrôle policier. 

Au tribunal administratif, Régis Labrousse
LG
Lu 7134 fois



1.Posté par Poupoute le 13/02/2019 19:05 (depuis mobile)

N'a point la place dans l avion pour les 60 arrivés en décembre et tjrs là

2.Posté par MôveLang le 13/02/2019 19:24 (depuis mobile)

Et les 4 pourquoi ne pas les virer tout de suite, attendre quoi encore ?
Et ceux qui sont arrivés l''année dernière, on les vire quand ?

3.Posté par radinasse le 13/02/2019 20:01 (depuis mobile)

réfugié pour orientation sexuelle !? bon ben voilà la faille....

4.Posté par Kevin le 13/02/2019 20:35 (depuis mobile)

Alors la je comprends pas on en garde 2 et on vire le reste??????
Pourquoi????
On vire tout le monde c'est tout. Y a pas a chercher.....

5.Posté par bakoko le 13/02/2019 20:43

accueillons plutôt nos amis de la grande île qui ont "peuplé" la Réunion bon gré mal gré....

6.Posté par Choupette le 13/02/2019 20:47

3.Posté par radinasse

Pourquoi, puisque le S-L a revu sa position sur la question.

7.Posté par paillette le 13/02/2019 21:04

ki ça y paye lo billets bande (...) là?

8.Posté par Post 3 le 13/02/2019 21:57 (depuis mobile)

C pas con.

9.Posté par Thirukulasingam Thiruchchoti le 13/02/2019 21:57 (depuis mobile)

Vraiment je ne comprend pas votre commentaire. Quel est votre histoire dans cette île. Vous êtes comme eu. Votre commentaire montre votre caractère.

10.Posté par Lemaire le 14/02/2019 10:18 (depuis mobile)

Pied donné cheval monté, arrêter de croire aux étrangers quand vous ne croyez aux peuples réunionnais. Je suis très remonté contre ce gouvernement de merde.

11.Posté par bibi le 14/02/2019 08:39

la terre appartient à tous les vivants on est
de passage n oublions pas

12.Posté par Christi le 14/02/2019 15:37 (depuis mobile)

Les premiers arrivés ont en fait quoi , il fo les mettre dans un bateaux ou un avion et les revoyez chez eux . Ils sont tous dans la rue bois de nèfles gsm à l'oreille , femme de ménage et repas servis 3 fois par jour . Retour chez eux .

13.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 14/02/2019 15:56

@ poste 11 c'est vrai la terre appartient à tous je vous demanderai de vous installer en thailande ou à Singapour vous serez surpris de leurs décisions ,déjà il faudrait montrer pattes blanches et avoir un bon projet pour rester chez eux et chez nous c'est devenue une passoire et sans punition faîtes l'expérience essayez d'entrée en force à Singapour je vous laisse deviner la suite bon voyage.

14.Posté par JMR974 le 14/02/2019 16:42

Une chose m'interpelle : c'est la première fois que des migrants du Sri Lanka, ex-Ceylan, émigrent vers la Réunion. Ils auraient pu choisir Maurice et Rodrigues, plus près de chez eux, on bien Madagascar, ou les Seychelles, ou encore les Comores. Non, c'est la Réunion ! Qu'est-ce qui peut bien les attirer ici ? Le laxisme de notre administration, nous qui avons accueilli près de 8 à 10 millions d'immigrés venus du Maghreb et de l'Afrique subsaharienne-saharienne ? Ou bien y a-t-il à la Réunion quelques "passeurs", à la solde de chefs d'entreprises peu scrupuleux qui souhaiteraient une main d'œuvre pas chère ?

15.Posté par roro 61 le 14/02/2019 17:05

Moi je vais vous poser une question : que pensez-vous des 150 djihadistes Français que l'on va rapatrier .Ils ont été arrêtés sur le sol syrien et la Syrie est un état, c'est à eux de les juger et les enfermer, la France ne doit en aucun cas les rapatrier .Ils étaient partis faire le djihad de leur plein gré contre le monde et surtout la France , mais là-dessus aucun commentaire des Réunionnais , êtes-vous complices ? c'est tellement plus simple de se focaliser sur des sri- lankais , ils ont été jugés et vont retourner dans leur pays point barre inutile d'en rajouter , vous me faites vomir avec vos propos . Moi je propose à la métropole d'envoyer les 150 djihadistes Français dans les geôles de la réunion pour vous faire les pieds . et cela vous donnera du boulot au lieu de brailler sans se bouger les fesses pour certains et je m'excuse envers les autres .

16.Posté par LBB le 14/02/2019 17:39

Pourquoi n'avons nous aucun renseignements sur les 62 ou 65 migrants qui sont arrivés à La Réunion en décembre ?
Nous avons le droit d'être informés et le silence du Préfet.....et des médias à ce sujet, est déplorable.
Ils n'ont pas plus vocation que les autres à rester dans notre département....

17.Posté par lo rhumlépabonméliboikammême le 14/02/2019 20:07

@ poste 15 au lieu de brailler je vous demanderai de poser des questions à monsieur macron et au ministre de l'intérieur ils se feront un plaisir de vous répondre, peut être vous embaucher comme baveux au comptoir des champs élysée , vite un courrier aux décideurs.

18.Posté par Roger le 14/02/2019 21:46

post 16: Tout à fait d'accord. Déplorable et suspect.

19.Posté par Kiki le 15/02/2019 00:21 (depuis mobile)

Pst 14 non ! Tout ça à la Reunion ? 8 à 10 milllons de maghrébins ? P''tain ! Mais ils st où ? Et à pst 5 ils étaient là au tout début. Ils vivent à travers quelque reunionnais. Ils st indépendants. Pauvres aussi. Mais libre.La liberté n''a pas de prix

20.Posté par Tiicoise le 15/02/2019 14:17 (depuis mobile)

Vous parlez beaucoup mais on oubli qui était''os ancêtres ,la métropole y''a l''immigration et sa dérange personne ont parlé d''être humain vos commentaires de raciste fait honte à vous le savoir vivre ensemble aucun respect et je suis 974 et je vis en F

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter