Education

Toutes les dates des examens 2010

Jeudi 3 Juin 2010 - 16:22

Toutes les dates des examens 2010
Baccalauréat général et technologique

17 juin : Philosophie
Du 18 au 23 juin : Principales épreuves
6 juillet (8h00) : Résultats du premier groupe (affichage dans les centres d’examens et publication électronique des résultats)
8 et 9 juillet : Oraux du second groupe
9 juillet : Délibérations  

Baccalauréat professionnel    

Pour toutes les spécialités (ouvertes cette année) 

Du 21 au 24 juin : Epreuves écrites
Du 11 au 18 juin : Epreuves orales, pratiques ou professionnelles
6 juillet (8h00) : Affichage dans les centres d’examens et publication électronique des résultats
7 et 8 juillet : Oraux du second groupe et délibérations

Session de remplacement

Baccalauréat général et technologique

Les épreuves écrites de la session de remplacement du baccalauréat sont fixées aux dates suivantes : du 13 au 17 septembre 2010.

Les effectifs globaux du baccalauréat sont en très légère hausse, avec  9.573 candidats en 2010 (contre 9.499 en 2009).
Les filles représentent 55% de l’ensemble des candidats.

Baccalauréat général :

-    en série S (scientifique) : 2 106
-    en série ES (économique et social) : 1 396
-    en série L (littéraire) : 1 065

Total : 4 567 (4 490 en 2009) dont  61% de filles

Baccalauréat technologique

-    en STG : 1 805
-    en STI : 679
-    en ST2S : 353
-    en STL : 122
-    en hôtellerie : 19

Total :  2 978 (2 959 en 2009) dont 54% de filles

Baccalauréat professionnel

Principales spécialités:

en comptabilité : 359
, en commerce : 322, 
en secrétariat : 318, 
en électrotechnique énergie équipements communicants : 136

Total : 2 028 (2 050 en 2009) dont 47% de filles

Candidate la plus jeune
Le candidat le plus jeune de l’académie de La Réunion est une jeune fille de 15 ans, scolarisée au lycée Levavasseur de Saint-Denis. Elle passe un baccalauréat général, série S.

Candidate la plus âgée
Le candidat le plus âgé est une femme de 51 ans. Candidate du CNED, elle passe le baccalauréat général, série L.

Candidats non scolarisés
Nombre de candidats non scolarisés inscrits : 470 (contre 506 en 2009)
Dont :
-    Bac général : 75 (95 en 2009)
-    Bac technologique : 63 (72 en 2009)
-    Bac professionnel : 332 (339 en 2009)
        
Candidats handicapés
152 candidats handicapés passent le baccalauréat cette année dans notre académie (105 en 2009) : 81 en bac général, 52 en bac technologique, 19 en bac professionnel.
Ils peuvent solliciter un aménagement des conditions d’examen (temps supplémentaire, secrétariat ou assistance, matériel d’écriture en braille...).

Candidats inscrits dans les centres étrangers
Les centres d’examens de Maurice, d’Afrique du Sud et de Madagascar sont rattachés à l’académie de La Réunion. 
1 043 candidats sont inscrits cette année dans ces centres étrangers (955 en 2009).

Baccalauréat général : 844
Baccalauréat technologique : 182

Baccalauréat professionnel : 17

•    L’épreuve de contrôle au baccalauréat professionnel instaurée en 2009 a été modifiée par un arrêté du 18 février.
Cette épreuve modifiée prend la forme de deux interrogations orales, d’une durée de quinze minutes chacune, menées successivement par un enseignant de mathématiques et de sciences physiques ou de la spécialité concernée, l’autre par un enseignant de français et d’histoire - géographie.


Diplôme national du brevet

•    L'enseignement de l'histoire des arts étant devenu obligatoire depuis la rentrée 2009, les élèves qui le souhaitent peuvent présenter l'oral d'histoire des arts à la session 2010 du DNB, au titre d'un enseignement optionnel : seuls les points au-dessus de 10 sur 20 sont pris en compte au coefficient 1. Ils ne sont pas cumulables avec les points d'un autre enseignement optionnel facultatif.
•    Les élèves qui auront obtenu la validation du niveau A2 dans une langue régionale étudiée peuvent demander l'inscription de cette mention "langue régionale" sur leur diplôme de brevet.

Tandis que débute la session 2010 du baccalauréat, celle de l’année prochaine se prépare déjà.
De longs mois de préparation sont nécessaires pour l’organisation des différents baccalauréats, dont la responsabilité incombe, pour une part à l’administration centrale du ministère et aux corps d’inspection de l’Education nationale et, pour l’essentiel, aux différentes académies.


L’administration centrale :

Le ministère :
-    élabore les textes réglementaires qui définissent le contenu de chacun des baccalauréats et les modalités des différentes épreuves ;
-    fixe le calendrier national des épreuves écrites et des délibérations ;
-    répartit la charge de l’élaboration des sujets entre un certain nombre d’académie ;
-    fixe et répartit les emplois et les crédits nécessaires aux examens.

L’inspection générale et ses représentants académiques

Les membres de l’inspection générale de l’Education nationale sont réglementairement responsables devant le ministère de la qualité des sujets du baccalauréat.
Au niveau académique, ils sont représentés par les inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux et les inspecteurs de l’Education nationale du 2nd degré qui jouent un rôle important d’animation et de conseil tout au long de l’organisation de la session. Ils contribuent notamment à la désignation des concepteurs de sujets et des membres des jurys.

Les services académiques

Ils sont chargés de :

-    la réception des maquettes de sujets en provenance de métropole, qui ont été élaborés par des académies de métropole
-    la duplication, le stockage puis la répartition entre les centres d’examens de l’ensemble des sujets de la session
-    l’organisation de la campagne d’inscription des candidats
-    la fixation du calendrier des épreuves orales et pratiques dans l’académie
-    la désignation des centres d’examens et la répartition des candidats entre ces centres
-    la constitution des différents jurys
-    la convocation des enseignants et des candidats
-    la gestion informatique des différentes opérations liées à l’examen
-    l’édition des diplômes
-    la gestion des éventuels contentieux

Le chef de centre d’examen

Le chef de centre est habituellement le proviseur de l’établissement, assisté d’un ou de plusieurs adjoints.
Ses responsabilités sont diverses :

-    stockage des sujets dans les jours précédant les épreuves
-    préparation des locaux et répartition des candidats dans les différentes salles
-    organisation de la surveillance par des membres du personnel enseignant et d’éducation
-    veiller à l’accueil des candidats, à la distribution des sujets et au bon déroulement des épreuves
-    gérer d’éventuels contentieux pendant la session
-    remise des copies aux correcteurs
-    organisation du secrétariat des jurys, des épreuves du 2d groupe
-    remise des relevés de notes aux candidats
-    la conservation des copies pendant un an après la session.

Une logistique impressionnante

Environ 300 sujets différents

Près de 800 000 pages produites par le service reprographie du rectorat

4 tonnes de papier utilisées

Près de 300 personnes mobilisées dans les établissements pour les secrétariats

Plus de 60 000 copies à corriger

3000 correcteurs mobilisés


Le brevet des collèges

Les épreuves d’examens du diplôme national du brevet seront organisées dans les conditions suivantes :
•    Épreuves écrites organisées pour les candidats scolaires
-    Français : mardi 29 juin, de 10h00 à 13h45
-    Mathématiques : mardi 29 juin, de 15h30 à 17h30
-    Histoire-géographie-Éducation civique : mercredi 30 juin, de 10h00 à 12h00
•    Affichage et publication des résultats : vendredi 9 juillet

Les effectifs globaux du brevet des collèges sont en légère baisse, avec  13.387 candidats en 2010  (contre 13.446 en 2009). Dont 11.638 en série collège et 1.749 en série professionnelle.

Les filles représentent 52 % des effectifs des candidats, soit un point de plus que l’année dernière.
Lu 2266 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter