MENU ZINFOS
Société

Tournoi de lancer de hache : haché par les mesures sanitaires, mais hachement bien


Samedi 31 octobre a vu le tout premier tournoi de lancer de hache sur l’île de La Réunion. Une première qui a nécessité une organisation minutieuse afin de respecter les mesures sanitaires.

Par - Publié le Dimanche 1 Novembre 2020 à 16:05 | Lu 2204 fois

Les épreuves sportives devant être à huis clos, c’est donc sans spectateurs que s’est tenu le tout premier tournoi de lancer de hache de l’île de La Réunion. Pour cette première, ils étaient 30 à s’être inscrits à cette compétition plus familiale que l’on pourrait penser. 

Les règles du jeu sont très simples : viser la cible avec une hache, comme pour les fléchettes. Toutefois, la technique est bien différente et les nombreux participants qui découvraient cette activité s’en sont bien rendu compte. Mais qu’ils aient été adroits ou pas, tous sont ressortis de cette compétition le sourire aux lèvres, heureux d’avoir passé un bon moment.


Du côté des organisateurs, c’est une fois le tournoi terminé que le soulagement s’est fait sentir. Avec la crise sanitaire et les mesures qui en découlent, organiser un tel évènement a relevé du parcours du combattant. 

En plus des traditionnels ports du masque et désinfection des mains, d’autres mesures préventives ont été adoptées. L’explication des règles s’est faite dehors afin de ne pas concentrer les personnes à l’intérieur. À chaque tour, ceux qui ne jouaient pas devaient attendre leur tour à l’extérieur, avec la consigne de ne pas se regrouper hors des groupes arrivés ensemble, ce qui a parfaitement été respecté.

Les explications se sont faites dehors afin de ne pas regrouper les participants à l’intérieur
Les explications se sont faites dehors afin de ne pas regrouper les participants à l’intérieur

Des mesures qui ont malheureusement altéré la convivialité du moment, même si l’ambiance était bonne enfant. Une réussite qui laisse espérer une édition 2021 exceptionnelle où, espérons-le, le souvenir de la Covid sera à afficher sur les cibles afin de la pourfendre.



Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Hugh le 01/11/2020 16:44

Faudrait dire à l'organisateur que le port d'une arme de catégorie D est interdit sur la voie publique surtout lorsqu'on est en " Vigipirate Urgence Attentat ".

Ça doit être compliqué d'imiter Guillaume Tell avec un p'tit pois dans la tête.

2.Posté par Devieuxsouvenirs le 01/11/2020 19:14

C’est la nouvelle ‘self-defense’ ?

3.Posté par L'Ardéchoise le 01/11/2020 20:04

Sympa, sûrement, mais ce n'est pas une raison suffisante pour hacher menu notre belle langue...

4.Posté par MAT le 01/11/2020 20:49

En même temps ça doit être dur d'imiter un gars qui tire à l'arbalète avec une hache...

5.Posté par TICOQ le 01/11/2020 21:07

Quand je pensent que des milliers de réunionnais ne connaissent pas leur ile..... Lancer une hache est une activité tellement plus instructive et ludique.

6.Posté par HALLUCINANT !!!!! le 02/11/2020 06:14

Il n'y a probablement pas assez de tarés, de crétins instables.
Comment la Préfecture peut-elle laisser organiser une compétition aussi débile, inspiratrice potentielle de violence.
Lancer une hache est absurde, inepte, ahurissant !!!
Et bravo au média qui s'en empare pour faire un article !

7.Posté par cenkorli le 02/11/2020 06:55

esr ce que les islamistes peuvent venir s entraîner ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes