MENU ZINFOS
Faits-divers

Touriste disparue au Volcan : la famille poursuit les recherches


Les opérations de recherches menées par les services de gendarmerie sont officiellement terminées. C'est désormais la famille de Brigitte Ligney qui se mobilise ce lundi pour tenter de retrouver sa trace perdue depuis une semaine.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 2 Août 2021 à 11:20

Tous les sentiers à partir de l'endroit où la disparue a été vue pour la dernière fois ont été explorés. (DR)
Tous les sentiers à partir de l'endroit où la disparue a été vue pour la dernière fois ont été explorés. (DR)
Un hélicoptère tourne ce lundi matin au-dessus de la zone dans laquelle Brigitte Ligney a disparu il y a maintenant une semaine.

Après six jours de recherches intenses menées par la gendarmerie, c'est désormais la famille de la randonneuse de 63 ans qui prend le relais.

"Nous nous sommes largement impliqués ces derniers jours. Pourtant nos démarches n'ont pas abouti, ce qui nous laisse un sentiment d'échec et beaucoup de tristesse", témoigne le commandant du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) dont les équipes ont été fortement mobilisées. "Le soir-même de la disparition de madame Ligney, un hélicoptère a survolé la zone de nuit, un chien de la brigade cynophile a été engagé sur le chemin du GR R2 où le couple s'est séparé", détaille le lieutenant Stéphane Narbau.

Lundi 26 juillet dernier, Brigitte Ligney et son compagnon étaient partis randonner sur le sentier de Basse Vallée. Ils se sont effectivement séparés, la sexagénaire en tête alors que l'autre s'arrêtait un moment. C'est la dernière fois qu'elle a été vue vers 16h30 par son accompagnateur qui a immédiatement tenté de la localiser avant de se perdre à son tour. Des heures précieuses pendant lesquelles les secours n'avaient pas encore été sollicités. Le compagnon de route de la touriste disparue a été retrouvé le lendemain matin, mardi, vers 9 heures.

Les jours qui ont suivi, les recherches se sont intensifiées  tout en tenant compte des conditions météorologiques très défavorables avec un point d'orgue ce vendredi 30 et samedi 31 juillet. Soixante militaires du PGHM, des compagnies de St-Benoît, St-Pierre et St-Paul ont ratissé la zone avec le soutien logistique de la SOLC (la Section opérationnelle de lutte contre les cybermenaces) et de la brigade de gendarmerie des transports aériens observant la zone avec un drone. Mais toujours aucune trace de la maire de la ville de Chenalotte dans le Doubs dont le téléphone avait peu de batterie et s'est rapidement éteint.

Ce lundi matin, un drone de la BGTA (la Brigade de gendarmerie des transports aériens) continue de ratisser la zone du piton de Bert avec des drones d'une société privée dont les services ont été loués par la famille. Pendant ce temps, un hélicoptère survole le rempart et revient toutes les heures à Grand Coude où une partie des proches de Brigitte Ligney, venus de métropole, coordonne les opérations. Ses trois fils, deux compagnons et le conjoint de la touriste sont logés à 40 minutes du volcan dans un gîte mis à disposition par des Réunionnais. "L'hélicoptère revient à chaque fois qu'il a exploré une zone, raconte un des membres. Un groupe de marcheurs explore les sentiers qu'elle aurait pu emprunter".

Les investigations judiciaires se poursuivent. En cas de nouvel indice, de nouvelles opérations seront envisagées par les gendarmes.

"Nous savons exactement à quel endroit le couple s'est séparé, nous avons cherché sur tous les sentiers au départ de ce point en élargissant petit à petit la zone de recherche. Peu à peu, la forêt devient de plus en plus dense. Puis, nous buttons sur la forêt primaire impénétrable", rapportent les militaires qui ont participé aux recherches.




1.Posté par sauzade le 02/08/2021 21:58

Avez vous cherché dans les tunnels de lave ?

2.Posté par MôvéLang le 03/08/2021 05:26

C'est louche cette affaire là, et encore des gouyaves de france, short, tee-shirt, téléphone sans batterie, séparation, fin de journée,

3.Posté par Suspect ! 🤔 le 04/08/2021 17:08

Alors le conjoint se serait fait largué par sa compagne, se serait séparés !
Dur à avaler ce scénario !
Sans être mauvaise langue, on peut tout de même penser que quelqu'un doit en savoir beaucoup plus qu'il ne veut le faire croire...🤔🤔🤔

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes