MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Tourisme, croisières, IRT : le naufrage du sortant


- Publié le Jeudi 19 Novembre 2015 à 18:30 | Lu 1047 fois

Tourisme, croisières, IRT : le naufrage du sortant
Avez-vous entendu parler du MSC Sinfonia, le paquebot arrivé il y a quelques jours à La Réunion avec 1800 touristes à son bord ? 1400 d’entre eux se sont retrouvés littéralement abandonnés dans la zone industrielle du Port sans solution pour se rendre sur les zones d’achalandise et venir dans les commerces locaux, acheter un souvenir péi, découvrir la cuisine réunionnaise. Bref, dépenser leur argent dans notre économie. Quelle mauvaise surprise pour ces touristes qui ne demandent qu’à découvrir notre île. Et ce type d’épisode est malheureusement récurrent.

C’est la preuve par les faits de l’absence d’une politique touristique efficace de la Région Réunion qui n’a pas rempli son rôle auprès des compagnies. Et la collectivité s’y résout, sans négocier avec ces compagnies malgré l’intérêt partagé de satisfaire les touristes qu’elles transportent et que nous sommes censés accueillir. La faute à une absence de volontarisme de la part de la Région jusqu’à aujourd’hui. Or, nous avons besoin d’une Région proactive d’une part pour convenir, en concertation avec les compagnies, de la meilleure manière d’accueillir tous les touristes qui débarquent, sans exception et d’autre part de faire du Port une véritable gare maritime digne de ce nom, avec les équipements et services que cela implique.

Ce n’est pas la faute à la crise requin ou à un quelconque phénomène indépendant de la volonté de la majorité si les touristes arrivant sur notre île par bateau peuvent se retrouvent dans une telle situation. Et c’est dramatique pour l’image de notre île, le message que ces visiteurs porteront de retour chez eux et bien sûr c’est dramatique pour notre économie touristique. Pourtant, La Réunion a tous les atouts pour devenir une étape incontournable des croisières effectuées dans notre bassin régional.

Au lieu de cela, nous ne pouvons que constater l’échec : des touristes rembarqués sans avoir pu profiter de notre île ou encore, il y a quelques semaines, la directrice de l’IRT débarquée dans un climat social qu’elle qualifie elle-même de « dégradé » au sein de l’organisme chargé de la politique touristique de notre territoire.  Comment peut-on décemment s’autocongratuler de son bilan en la matière dans l’équipe sortante ?

Il faut absolument repenser la stratégie d’accueil des croisiéristes et impulser un aménagement du Port. Il faut mettre en place les conditions nécessaires à la captation de ce tourisme d’avenir pour La Réunion, au même titre que le tourisme vert, proche de la nature. C’est le devoir de la Région Réunion. Il faut tourner la page du naufrage de la politique régionale.

Réussir le pari du tourisme ne relève pas du miracle ou des promesses mais du bon sens et de l’efficacité.

Le bon sens sera, en tant que président, de nous attaquer sérieusement au prix trop élevé des billets d’avion pour attirer les touristes vers la « Destination Réunion », une mesure attendue par les professionnels depuis longtemps. Le bon sens, c’est que cette « Destination Réunion » soit prioritairement une destination « nature, culture et authenticité » pour que nos atouts majeurs redeviennent notre argument de différenciation et que notre promotion touristique mette en valeur nos spécificités uniques au monde. Je le dis ici sans complexe, copier l’île Maurice comme le sortant s’est plu à le faire par laxisme n’est pas une stratégie viable. Elle est même complètement inadaptée à la réalité de notre offre et à nos opportunités réelles de conquête de marché.

L’objectif que je poursuivrai en tant que président, et comment douter qu’un nouveau souffle s’impose quand le bilan du sortant c’est 100 millions d’euros en 5 ans pour 0 touriste supplémentaire, sera d’aider à développer les structures d’hébergement et de loisirs qui servent la stratégie de la destination « nature, culture, authenticité ». Les chambres d’hôtes, les gîtes et les auberges font l’originalité de notre offre touristique. La nature est accessible par la randonnée aujourd’hui, le téléphérique demain. Les structures de loisirs en plein air seront davantage accompagnées.

L’organisation, la stratégie commerciale de la « Destination Réunion » impliquera la mise en valeur des sites remarquables, la restructuration du secteur professionnel des tours operators qui sont autant de chantiers que je mènerai en tant que président pour laisser derrière nous l’échec honteux de l’équipe sortante qui a fait croire au « Tourisme, grande cause régionale ». Je mènerai, avec l’ensemble des acteurs du secteur notre tourisme à bon port. Je les invite à prendre connaissance des mesures opérationnelles concrètes que je compte mettre en place au lendemain de l’élection régionale avec leur confiance.

Je les inviterai prochainement pour une rencontre où chaque professionnel du secteur pourra exprimer ses doléances et son ambition afin de définir ensemble comment nous ferons avancer le tourisme à La Réunion.


Thierry Robert




1.Posté par Pfff le 19/11/2015 17:55

Va apprendre à gérer ta vie...
ainsi que tes entreprises, après on en reparlera !!

Le bateau est arrivé un dimanche, maintenant va forcer les commerçants à ouvrir leurs magasins !!


2.Posté par THIERRY LE DESTRUCTEUR le 19/11/2015 17:56

Thierry Robert a détruit notre tourisme.

Depuis 2011, à chaque sortie d'une campagne de l'IRT, dans les heures qui ont suivies Thierry Robert a fait une conférence de presse "crise requin".

Imaginez-vous un parisien qui voit l'affiche dans le métro, que fait-il? Il va sur son moteur de recherche et tape "île de la Réunion", et qu'y trouve-t-il? La fameuse conférence de Thierry Robert sur la crise, inutile de vous dire qu'elle est sa réaction, il est complètement refroidi car il n'a pas envie d'aller dans le gueule du loup, euh du requin.

Bref, des milliers de personnes ont réagi comme ce parisien, le pire dans tout ça c'est que ces milliers de personnes n'ont pas raconté leurs vacances à leurs amis, et nous savons que la meilleur pub est le bouche à oreille.


Aujourd'hui nous pouvons affirmer que Thierry Robert a saboté les campagnes de l'IRT, a détruit notre tourisme

THIERRY ROBERT EST UN DANGER POUR NOTRE ÎLE

J'espère avoir pu apporter un petit éclairage aux lecteurs afin qu'ils ne se laissent pas manipuler par ce genre courrier bourrés de mensonges.

3.Posté par Laurent le 19/11/2015 17:57

Va faire ton numéro de clown ailleurs !!

il y a eu un courrier déjà pour parler de ce fameux bateau, arrivé un dimanche...
Sur la ville du Port ou tous les magasins sont fermés

Là, les reproches seraient plutot pour le maire du Port qui est PLR

4.Posté par Bernadette le 19/11/2015 17:59

Foutaise votre courrier. Vous avez promis 50 000 emplois et vous vous mettez en donneur de leçon sort là don

5.Posté par Laurent le 19/11/2015 17:59

Vous ne serez même pas capable de faire mieux, on le voit à vos entreprises ... toutes ses malversations !!!!

Commune du Port, voit avec Labello .. pourquoi le maire de son parti ne fait rien pour accueillir les touristes dans sa ville ?

6.Posté par Thierry le mauricien le 19/11/2015 18:00

Thierry arrête un peu raconte n'importe quoi ce n'est pas avec tes 8 millions que tu vas pouvoir nous acheter

7.Posté par Roland Emmerich le 19/11/2015 18:03

je suis surpris de voir que cet individu pense toujours avoir la clameur publique.
Sur le fond, je trouve que vous faites preuve d'une particulière démagogie. Si vous aviez vu l'émission de réunion 1ère lors de l'arrivée de bateau, un nombre incalculable de taximan était présent pour emmener les touristes bat zot carré.

L'office du tourisme était aussi ouvert à cet occasion.
Et rajoutons que Didier Robert (maintenant vous oubliez son nom), a signé une convention avec les agences pour que les bateaux s'arrêtent plus longtemps qu'une journée

8.Posté par Arret dit n''importe quoi thierry nous on boss dans le tourisme le 19/11/2015 18:04 (depuis mobile)

Ôté la région A investi dans les gîtes é tableau dhote é plusieurs hôtels en 5 ans i voit que ou reste ke sur Stleu é Paris avec dé aller/retour au frais du contribuable à 5000€ le billet ..profite dé élection pour visité la reunion é lé musé rénové

9.Posté par Nono le 19/11/2015 18:51 (depuis mobile)

ôte aret la réunion y gagne pas accueil. tourrisme voyages un peut ou va connaître c Koi l''accueil avec tout ça l''agent y dépense pour le tourrisme nana moin y arrive chercher l''erreur

10.Posté par KLD le 19/11/2015 19:17

de trois choses l'une : où les " costa" changent leurs jours d'arrivée , sachant que le dimanche , c'est quasiement "ile morte" , où l'ile ouvre le dimanche .ben y a pas trop le choix .le reste , que du blablatisme ...................

11.Posté par Tourista le 19/11/2015 20:35 (depuis mobile)

Fallait appelle Thien ah koon pour les accueillir, cueillir , couler !

12.Posté par GIRONDIN le 19/11/2015 20:50 (depuis mobile)

10. KLD
Bien dit l'ami.
Ce n'est pas la faute de l'IRT, apparemment bana y connaît les dates du carnaval des Seychelles mais apparemment zot i connaît pas que le dimanche ici les fermer..
150€ AR Le port St Gilles.

13.Posté par Moi je dis le 20/11/2015 10:06

Quand un homme oublie de déclarer 5 millions d'€ au fisc il devrait fermer sa grande Gueule. Il ne devrait même plus avoir le droit de s'exprimer en public.

Thierry Robert est un homme malhonnête, il a été condamné à une amende de 120 000 € cette année pour malfaçon. Lui même a reconnu qu'il était malhonnête, il croit qu'il a changé, chassez le naturel il revient au galop.

Voter Thierry Robert c'est être encore plus malhonnête que lui car un homme averti le fait en connaissance de cause. Dis moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es....

Alors tous les gens qui sont sur sa liste sont aussi malhonnêtes que lui.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes