MENU ZINFOS
Société

Tourisme : "L'heure est grave, il y a même un sentiment de colère"


Le MEDEF Réunion et les professionnels du tourisme demandent la "réouverture du ciel sécurisée et respectueuse du territoire" avant le 1er juillet.

Par Aurélie Hoarau - Gaétan Dumuids - Publié le Mercredi 10 Juin 2020 à 10:24 | Lu 6332 fois

A l'heure du déconfinement le 11 mai, le manque de visibilité sur le comportement du virus ne permettait pas aux professionnels du tourisme de clamer haut et fort la réouverture de Gillot, sachant la probable protestation populaire qui aurait pu en découler.

Mais après un mois de recul et une épidémie qui reste contenue à des chiffres faméliques à La Réunion, les pro du tourisme montent cette fois franchement au créneau, dans la lignée du lobbying opéré la semaine dernière par la Fédération des entreprises d'Outre-mer (FEDOM).
FEDOM : Le trafic aérien est rétabli en Corse et sans quatorzaine. A quand à La Réunion ?

"A l’heure où l’Europe rouvre ses frontières sans contraintes de quatorzaine ou de justificatifs de déplacement, et que la Corse n’est plus soumise aux dispositions restrictives grâce à la pression des élus, la situation des territoires d’outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Réunion) pourtant en zone verte contrairement à d’autres départements de l’Hexagone dont les libertés ont été rétablies, reste inchangée malgré les annonces de ce weekend", comparent-ils cette "spécificité domienne" dont ils se seraient bien passés.

"Les professionnels sont toujours en attente de l’égalité de traitement entre les régions métropolitaines, la Corse et les Outre-mer. La destination Réunion doit être pleinement accessible aux mois de juillet et août. Et c’est maintenant que tout se joue !", clament les professionnels du tourisme, soutenus par le MEDEF Réunion, réunis à la Nordev.

Des chiffres en baisse de 40% sur l'année

"L'heure est grave, il y a même un sentiment de colère", résume Didier Fauchard, le président du MEDEF Réunion, alors que la perte est estimée à 25% sur juillet-aout, et à 40% sur l'année.

"Il y a 40 ans, il n'y avait pas de tourisme", rappelle Patrick Serveaux, le président de l'UMIH Réunion, soulignant que le secteur, "première ressource de La Réunion avant la canne à sucre", concentre aujourd'hui 11500 emplois et plus d'un milliard de chiffre d'affaires, avec près de 500 000 touriste par an. "À La Réunion, on a maintenu des quotas dans les avions, malgré avis de l'Europe", déplore-t-il. "C'est discriminatoire, le Parisien peut aller à Marseille".

Pour Jean-Marc Grazzini, il reste un frein à la reprise du trafic : la quarantaine alors que "le test PCR paraît être une solution", estime le directeur général adjoint d’Air austral. "Les voyages en avion sont sûrs", veut en outre rassurer Claire Tabakian, directrice régionale Océan Indien d'Air France, rappelant les mesures comme la prise de température, le port du masque, le filtrage de l'air et la stérilisation, mais aussi les tests "pour montrer à la population réunionnaise que les touristes qui arrivent sont sains"

Pour les hôteliers, la situation est critique. "On a la chance d'avoir la clientèle locale qui nous aide. Mais c'est seulement 30% de la clientèle", fait remarquer le vice-président de l'UHR (Union des hôteliers de La Réunion)."Il est impossible de rentabiliser nos établissements avec 2 jours plein par semaine", constate-t-il.

"Tant que le tourisme ne reprend pas, les patrons ne peuvent pas se verser de salaire", ajoute Yves Scullier, le représentant de l'association Défi Réunion. Alors qu"un Français sur 2 à déjà réservé ses vacances, mais rien sur les DOM-TOM", il tire la sonnette d'alarme : "20 à 30 000 emplois sont menacés".

Un plan de soutien demandé à l'Etat

Parmi les secteurs impactés figure aussi celui de la location de voiture. "Cela représente près de 22,1% des recettes liés au tourisme, c'est le deuxième après logement", rapporte Yves Tabuteau, président de la branche location du syndicat de l'importation et du commerce de la réunion (SICR), agacé ne n'avoir vu que de simples "mesurettes."

La restauration est également en souffrance. "La restauration a été stigmatisée : on a été les premiers fermés et les derniers ouverts", s'insurge Philippe Doki-Thonon, restaurateur, comparant la situation à la crise du Chikungunya. "On n'est jamais pris en compte dans les décisions. On est les seuls patrons à n'avoir reçu aucune aide", dénonce celui qui reste tout de même optimiste avec "40% du chiffre habituel". Un autre regrette les contrôles des gendarmes, "comme si on était des voyous".

Réclamant la fin de la quarantaine, les professionnels du tourisme demandent à l'Etat une campagne de promotion, une campagne de commercialisation et un plan de soutien. Une aide en somme similaire à celle octroyée lors de la crise du Chikungunya.






1.Posté par foudre le 10/06/2020 10:36

Après avoir du annulé en avril j'espère pouvoir revenir voir cette magnifique ile en octobre. Mais sans quatorzaine, sur un séjour de 3 semaines ça n'a pas de sens d'être enfermés les 2/3 du temps.

Bon courage a tous ceux qui dépendent du tourisme

2.Posté par La vérité si je mens ! le 10/06/2020 10:41

"tout repart comme avant alors que le monde d’après c’est maintenant"

Victor Hugo : « Il vient une heure où protester ne suffit plus : après la philosophie, il faut l’action »

3.Posté par serieux le 10/06/2020 10:49

vous voulez ramené la maladie chez nous

4.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 10/06/2020 11:00

Super photo qui donne vraiment envie de venir passer ses vacances sur l'ile!!!!

😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷😷

5.Posté par foudre le 10/06/2020 11:13

@serieux

Quelle maladie? Je ne l'ai pas plus que vous!
Et pour info il y a eu moins de cas dans mon département que dans le 974

6.Posté par 7AC le 10/06/2020 11:24

La pandémie est terminée ?
Un vaccin a été trouvé ?
Alors, si pour les deux questions, la réponse est non, alors rentrez tranquillement chez-vous, trouvez comment attirer les Réunionnais, et patientons en attendant les jours meilleurs.

7.Posté par Test le 10/06/2020 11:42

Le MEDEF qui réclame le "test PCR", c'est amusant

8.Posté par Vero le 10/06/2020 11:49

Non vous qui avez la trouille restez chez vous..... la vie reprend et les touristes vont revenir. Moi je travaille avec des patients Covid, je l’ai pas chopé et je l’ai pas ramené à la maison, alors respectez les gestes barrières et ça ira très bien.

9.Posté par philmarlowj le 10/06/2020 12:00

Le bon sens va revenir.
Pas de panique.
Le gouvernement veut respecter son calendrier.
Passé le 22 juin ,plus de restrictions,plus de quarantaine type septaine .
A la rigueur test mais efficacité relative.
Gestes barrières à respecter .
Et surtout responsabilité individuelle, l’assistanat c’est fini.
Quan à ceux qui ont peur ,c’est pathologique,on ne peut rien pour eux,de toutes façons ils ont peur de l’avion et ne voyagent jamais.
En revanche ils fréquentent assidûment les centres commerciaux et ne portent pas de masque.
Vivement juillet !

10.Posté par Fidol Castre le 10/06/2020 12:02

50 croque-morts avec un masque sur la gu... pour rassurer les touristes.

Trop for la com'

11.Posté par jfh le 10/06/2020 12:06

L’état est garant de notre santé , Le business après ! Alors soyez patient ..........Plus de cas importé SVP

12.Posté par La vérité vraie... le 10/06/2020 12:25

Regardez moi cette bande d'assistés à toujours reclamer de l'argent...

13.Posté par Assez le 10/06/2020 12:53

Il est urgent de supprimer toutes ces restrictions....12 malades à la reunion très peu en France donc retour à la normale pour tous les voyages et nombre d avions comme avant 5 a 6 vols par jour
Il sera bien temps si besoin de contrôler si 2eme vague il y a en octobre ou novembre
D ici la foutez nous la paix

14.Posté par Jules le 10/06/2020 12:54

Beau message près les personnes à mobilité réduite

15.Posté par Politico classico le 10/06/2020 13:02

Situation désolante : à quoi servent l’IRT (qui devait disparaître en 2010, une promesse parmi tant d’autre....) , les îles vanilles (qui défavorisent la Reunion au profit d’autres....)???!! . C’est un bilan désastreux !!!

16.Posté par samem le 10/06/2020 13:14

@PIPO... Comme vous dites : AFFICHE GÉNIALE POUR ATTIRER DES
TOURISTES ! Sauf si elle était prévue pour Halloween , car des têtes de
morts, il y en avait !

17.Posté par Grand moun'''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''' le 10/06/2020 13:59

Les aéroports et les avions sont les principaux cluster potentiels tant que le virus circule. Pour satisfaire un secteur économique, laissez venir sur l'Ile tout le monde sans aucune restriction et c'est toute la Réunion qui se retrouvera confinée bientôt.

18.Posté par Vero le 10/06/2020 14:14

Post 9, entièrement d’accord!!!!! 😜

19.Posté par spartacus974 le 10/06/2020 14:19

Étonnant que les prix de ces professionnels restent très élevés alors que la clientèle ne court pas les rues.

20.Posté par Libre le 10/06/2020 14:33

C’est officiel, à partir du 22 juin fini la septaine et tout ce trala la. Ils vont sortir un texte officiel la semaine prochaine...... tout vient à point .....à ceux qui savent attendre.

21.Posté par Drazic le 10/06/2020 15:13

Apres l etat n a gros dos!!! Quand les decision lé pas bon!!! L arzen l arzen rien que ça meme y compte!

22.Posté par oté la Réunion le 10/06/2020 15:19

Est-ce que les hôpitaux sont prêts à accueillir des milliers de malades si l'épidémie s'étend comme à Mayotte?
Le tourisme peut passer par les Réunionnais mais au vu des prix des hôtels et des restaurants infâmes, le Réunionnais boude!
Les professionnels du tourisme veulent l'égalité? Qu'ils commencent par fournir des services équivalents à ceux d'ailleurs! Egalité de la qualité/prix!
Pour l'ouverture des aéroports, si tout le monde est contaminé, vous en prendrez la responsabilité?

23.Posté par Bleu outre mer le 10/06/2020 16:14

L'heure est grave pour l'économie, ce qui à été la première pensée à la sortie du confinement.de nos politiques, des médias, des commentaires, Les morts pendant ce temps des familles endeuillées, ou l'humain, cela passe à la trappe. L'économie avant tout, le monde d'après en pire, bienvenue dans ce monde connecté ou l'humain bientôt nous irons le voir dans les musées, pour ceux qui restent......
C'est ce que je pensais juste avant le Covid que cette situation, ne changerais pas grand chose dans la prise de conscience et les gens le confirment. le seul moment ou les gens veulent changer c'est quand ils ont plus le choix.......

24.Posté par Gabouillat le 10/06/2020 17:39

Ou sont les 1m et groupe de dix maxi ? donnez l'exemple au moins...c'est pas la peine de vous apitoyer jacasser car la plupart des gros zozos dont certains sur cette photo malgré leur masque n'en veulent pas du tourisme a la réunion Ou alors juste un peu

25.Posté par eh oui le 10/06/2020 17:54

@17 tu as fumé quoi , c'es de la bonne on dirait

26.Posté par Mous''''sutétébef le 10/06/2020 18:56

Pourquoi n'avoir pas profité de ce temps ''confinement-déconfinement'' pour nettoyer, repeindre, ranger, décorer, embellir vos locaux, intérieur et extérieur. Au moins cela justifierait un peu vos prix exorbitants ...
Ah ben non c'est trop demander, la politique de la main tendue c'est vachement mieux. Pas vrai !
Rien qu'une bande d'assistés toujours à quémander, piailler, pleurnicher... Prenez-vous en mains et bas les masques, vous êtes à fuir !!!!

27.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/06/2020 19:48

fukcd473
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer pourquoi ces bouffons comparent systématiquement la Corse avec la Réunion en matière de tourisme ?
La Corse, c'est 350000 habitants pour 3 millions de touristes
La Réunion, c'est 860000 habitants pour 530000 touristes
Les dessertes sont bien plus nombreuses pour se rendre en Corse que pour se rendre à la Réunion. Et surtout on ne se tape pas 11 heures de vol.
Il y a également la réouverture d'ORY et de CDG et leur montée en puissance. Ces bouffons pensent que d'un claque de doigt, les millions de passagers qui y transitent vont être au rendez-vous à la fin du mois de juin.
Je propose à ces bouffons, la réouverture immédiate de SDG, des dessertes vers Mayotte, Maurice et Mada, afin qu'ils puissent accueillir sans risque des clients. Chiche, les bouffons ?

28.Posté par z''''endettes le 10/06/2020 20:56

On savait les patrons du MEDEF parlaient toujours la bouche pleine, maintenant peine et avec un masque! MDRR

Pauvre Patrick SERVEAUX !Bientôt un colis alimentaire pour lui;;;

29.Posté par Claude le 10/06/2020 21:09

Non mais ça va pas tous vos commentaires vous vous rendez pas compte vous comme ça peut être compliqué pour ces personnes. Vous êtes juste derrières vos écrans en train de critiquer mais mettez vous a leur place. Pensez-vous que vous auriez pu faire mieux ?
Je ne pense pas non. Donc avant de critiquer merci de bien réfléchir.

30.Posté par Ouais... le 11/06/2020 07:26

Pour donner envie de voyager,il faut vendre du rêve ,le contexte ne s y prête pas (ou plus).prendre l avion et se mefier des autres voyageurs,arrive au sol accueilli comme un pestifere par des gens masques avec une distanciation .apres le passage a l hotel limite on brule la chambre...

31.Posté par Domino le 11/06/2020 07:56

Commencez a faire des prix pour les locaux !
On paie le même prix qu'un touriste qui viendrait peut être une seule fois... Vous vous êtes désintéressés de cette manne locale. Trop tard ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes