MENU ZINFOS
Faits-divers

Tortures et viols pendant 8 ans: "Un des dossiers les plus graves en 30 ans de carrière"


Par SH - Publié le Vendredi 30 Août 2019 à 16:53 | Lu 8075 fois

30 années de réclusion criminelle ont été requises à l’encontre de Rachid S. L’homme de 43 ans d’origine marocaine est jugé depuis mercredi devant la cour des Assises dans une affaire d’une rare perversion à la Plaine des Grègues à Saint-Joseph. Pour l’avocate générale, Emmanuelle Barre, Rachid S. a multiplié les mensonges. "Un mythomane" selon les experts et les témoins.
 
La victime, Delphine S., 31 ans, avec ses 177 cicatrices sur le corps, écoute Rachid S. - pour la deuxième fois, car l’accusé a fait appel de sa première condamnation – donner une explication pour chaque marque sur son corps. Maladroite, elle se serait blessée en coupant du bois ou en nourrissant les cabris. Mais elle aurait aussi été violente et colérique, détruisant régulièrement les biens de leur domicile. Nymphomane, également, à enchaîner les rapports sexuels et la prostitution avec des hommes violents du quartier. Or, selon l'expertise médicale, les cicatrices sont compatibles avec les dires de la victime. De même pour les séquelles dont souffraient leurs deux enfants.
 
La réelle victime aurait été lui. Battu et violé par sa compagne, il n’aurait fait que suivre ses envies sexuelles les plus absurdes. L’éducation des enfants et les tâches ménagères auraient été assurées par le père de famille alors que la victime "fumait des joints et buvait du whisky sur le canapé". Irréprochable, Rachid S. ne reconnaît qu’une gifle. Après tout, il provient "d’une très très grande lignée de royauté marocaine et saoudienne datant de l’époque de Moïse et d’une famille de très grands propriétaires terriens et d’énormes exploitations de gaz". "Je n’en parlais pas parce que ça aurait été risible que quelqu’un de riche habite à La Réunion".  Parmi ses grandes qualités, il se dit également doté du don de voyance. Les mots ne manquent pas à Rachid S. qui aura passé trois jours à dresser un beau portrait de lui même dans les moindres détails.
 
Selon l’expert psychiatrique, Rachid S. projette ses actes sur la victime en inversant les rôles. Un "effet miroir dont il a d’ailleurs parlé à plusieurs reprises", rappelle-t-il. Un deuxième expert explique que l'accusé nierait les faits pour éviter un "effondrement psychique" et que "tout conflit interne est redirigé vers autrui". Se regarder en face serait donc bien trop difficile.
 
Mais l’avocate générale le rappelle : " "Je suis partie parce que j'ai vu la mort arriver", avait déclaré Delphine S. au bout de huit ans. Elle l'a vu dormir et a sauvé sa peau en laissant ses enfants derrière elle, car ils feraient trop de bruit. Pour sauver ses enfants, il fallait d'abord qu'elle se sauve elle". Depuis que la victime, fragile et influençable, avait 18 ans et pendant huit ans de sa vie, elle a vécu "l’enfer qui était devenu son quotidien", sous l’emprise totale de son conjoint, poursuit l'avocate générale. "Aucune partie de son corps n'est sans cicatrices et elle aura la trace des sévices jusqu'à la fin de sa vie", ajoute-t-elle.

L’avocate générale décrit"un des dossiers les plus graves en 30 ans de carrière". Et d'ajouter : "Les personnalités comme celles de Rachid S. sont rares". 30 années de réclusion criminelle ont été requises ainsi qu'un suivi socio-judiciaire de 10 ans.
 
C’est le jury qui décidera de son sort en fin de journée.
 




1.Posté par le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cathodix que catholix? le 30/08/2019 17:31

Direction Kerguelen....

2.Posté par Veridik le 30/08/2019 19:45 (depuis mobile)

C’est le jury qui décidera de son sort en fin de journée. 
 
Et donc...?

3.Posté par Le Jacobin le 31/08/2019 08:48

On lui trouve encore des circonstances atténuantes pour réduire sa peine de 5 ans ?
c'est donc lui qui avait encire raison dans cet affaire sordide !

4.Posté par Joseph le 31/08/2019 16:05

"il provient "d’une très très grande lignée de royauté marocaine et saoudienne datant de l’époque de Moïse et d’une famille de très grands propriétaires terriens et d’énormes exploitations de gaz".

Même ses ancêtres ont préférer l'exiler en France !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes