MENU ZINFOS
Société

Tortues mises en danger par le plastique : "Le phénomène s'amplifie énormément"


Par - Publié le Mercredi 4 Juillet 2018 à 18:18 | Lu 3913 fois

Tortues mises en danger par le plastique : "Le phénomène s'amplifie énormément"
Ce mardi se déroulait la journée mondiale sans sac plastique. Une initiative parmi d'autres, destinée à lutter contre la sur-utilisation de ce matériau responsable en grande partie de la pollution de nos océans. Parmi les espèces directement impactées par ce fléau figurent les tortues marines, chez qui l'ingestion peut aboutir à la mort.

"On a commencé à analyser les déchets plastiques en 2007, ça concernait 30% des tortues qu'on recevait au centre de soin. En 2017, le chiffre est passé à 90%, soit une multiplication par trois" en dix ans, indique Stéphane Ciccione, le directeur de Kélonia.

Autre constat tout aussi désolant : l'explosion de la quantité de plastique ingérée par chaque tortue. "On était à 33 grammes par tortue et on est maintenant à presque 100 grammes". Le phénomène s'amplifie donc "énormément" et "concerne désormais toutes les tortues, aussi bien celles qu'on retrouve sur le littoral que celles retrouvées au large", précise-t-il.

Retrouvé dans les excréments d'une seule tortue
Retrouvé dans les excréments d'une seule tortue
Limiter la consommation

Ce sont surtout des plastiques durs (déchets de bidons, beaucoup de bouchons), mais aussi des plastiques mous et des déchets de pêches (fil nylon et cordage) qui sont retrouvés dans les excréments de ces animaux marins. 
"Chez certaines espèces, l'ingestion va créer des occlusions et bloquer le transit intestinal. Les tortues se nourrissent mais n'arrivent plus à digérer ces aliments qui restent bloqués au niveau de l'estomac, et elles finissent par mourir d'anémie". Sont aussi constatés beaucoup d'étranglement par des cordages ou des vieux filets de pêche. "Les tortues s'emmêlent et elles peuvent mourrir noyées ou de faim".

Alors pour arrêter ce désastre, "il faut vraiment limiter la production et la consommation de plastique", alerte Stéphane Ciccione. "Et si on ne peut pas le remplacer, il faut utiliser les filières de recyclage pour que ces déchets ne finissent pas dans la nature et dans l'océan"



Marine Abat
Journaliste - En charge du secteur Ouest - Fortement attachée aux valeurs du développement durable... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Lév la tét le 04/07/2018 21:32 (depuis mobile)

Triste l'homme tue tout sur son passage un jour c l'homme qui va disparaître. ..

2.Posté par Paul Hoarau le 04/07/2018 21:50

Pour en finir avec le plastic il serait plus simple d'interdire la fabrication que l'usage , élémentaire mon cher
Hulot !

3.Posté par Requin everywhere le 05/07/2018 09:46

La solution n'est pas si simpliste qu'une interdiction de fabrication, le plastique peux entre remplacer par des composants plus écologiques avec pour finalité le bio dégradable.
Néanmoins un sac bio dégradable jeté dans l'eau détériora quand même l'espace marin.
Il faut donc modifier nos modes de consommation mais aussi nos vieilles et sales habitudes, et tout le monde est concerné (de la petite jusqu’à la grande échelle).

4.Posté par eric le 06/07/2018 11:58

Il est clair que nous courrons a notre perte mais quel dommage pour la terre....

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes