MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Tollé au Sénat après les propos du sénateur Jean-Louis Masson contre l'immigration


Le sénateur Jean Louis Masson est allé contre la pensée unique lors du projet de loi sur le droit des étrangers en France : que va t'il lui arriver?

"L'immigration d'aujourd'hui, c'est le terrorisme de demain", a lancé lors des explications de vote, sous les huées de ses collègues, le sénateur non-inscrit Jean-Louis Masson.

"Je le dis très clairement: je suis hostile à l’immigration pour des raisons conjoncturelles et structurelles", a lancé d'emblée l'élu devant un hémicycle quasi-plein, en raison du vote solennel sur l’ensemble du texte, indique Public Sénat.

Par Pamphlétaire - Publié le Samedi 5 Décembre 2015 à 23:38 | Lu 1031 fois

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/l-immigration-d-aujourd-hui-terroristes-demain-tolle-senat-propos-senateur-masson-1082

"Par le passé, nous avons eu d’énormes vagues d’immigration: des Polonais, des Italiens, des Portugais. Et c’était des gens qui ne posaient pas de problèmes... Et il faut le dire. Et c’était également le cas de gens venus du Sud-Est asiatique. Et très souvent, leurs enfants étaient les premiers de la classe. Actuellement, avec des gens qui viennent d’autres endroits, ce ne sont ni les premiers de la classe… Mais oui, mais oui", a poursuivi Jean-Louis Masson.

"Par le passé l’immigration conduisait à l’assimilation. Aujourd’hui elle conduit au communautarisme. (...) Il n’est pas pensable qu’on ait aujourd’hui des piscines où on sépare les hommes et les femmes, qu’on fasse des menus communautaristes dans les cantines scolaires", a-t-il encore expliqué.

Et de conclure: "Tout à l’heure, on nous a dit que l’immigration avait conduit à des gens qui étaient de très bons Français, des Français remarquables. C’est vrai: Necker, Madame Curie, etc. (...) Simplement, j’aurais aimé que la liste continue. Mohamed Merah, Amedy Coulibaly, ce sont les terroristes aujourd’hui! L’immigration d’aujourd’hui, ce sont les terroristes de demain!"

Une saillie anti-immigrés qui lui a valu les applaudissements de deux sénateurs FN, David Rachline et Stéphane Ravier, mais surtout les huées d'une grande majorité de ses collègues à la chambre haute.

Le président du groupe PS au Sénat, Didier Guillaume, le secrétaire national du Parti communiste et sénateur CRC Pierre Laurent, et le président du groupe écologiste au sénat Jean-Vincent Placé l'ont tous trois rappelé au règlement après le vote.

"Veuillez vérifier si monsieur Masson n'a pas passé les bornes admissibles, et en tirer les conséquences", a demandé Didier Guillaume au président du Sénat, Gérard Larcher (Les Républicains).

"Je le ferai, comme je l'ai déjà dit en privé à l'un de nos collègues", a répondu Gérard Larcher.

Ce débat a eu lieu le 15 octobre 2015 et à ce jour, il apparaît dans la logique que les faits donnent raison au sénateur Jean-Louis Masson et que les autres sénateurs dont se dégage la pensée unique de l'assemblée ont tort.

La vidéo sur le site du Sénat vaut mieux qu'une longue prose :
http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/l-immigration-d-aujourd-hui-terroristes-demain-tolle-senat-propos-senateur-masson-1082




1.Posté par Pensée inique le 06/12/2015 10:05

Les tenants de la pensée unique sont, en fait, pour la pensée inique.
Si préférer les siens aux étrangers réguliers ou non, c'est du racisme, de la xénophobie.
Alors, que dire de la préférence des étrangers clandestins (les "migrants"), donc dans l'illégalité, sur les siens, dans la légalité ?
M. Masson a parfaitement raison et les événements du 13 novembre plaident pour lui : les Portugais, les Africains noirs, les Polonais, les Italiens, les Asiatiques sont très bien intégrés en métropole.
La quasi-totalité des jeunes Maghrébins, hélas, ne veulent pas s'intégrer.
Les seuls Maghrébins bien intégrés sont les vieux et, parmi les jeunes, les rares qui ont pu suivre des études supérieures en France même.
Ayant vécu 5 ans à Paris et en banlieue parisienne, je peux témoigner en connaissance de cause.
Je laisse aux zinfonautes habituels qui ne me connaissent ni d'Eve ni d'Adam le soin d'affirmer que je suis raciste.
Armand GUNET

2.Posté par migrant le 06/12/2015 10:18

ET QUAND certain APPELAIT TE MALBAR TE AF TE CHINOIS
C était quoi
ou encore pendant notre service MILITAIRE on nous traitait de """"" TOTOCHE ou sale nègre et pourtant on était bien français

et certain se dit aussi français toute des millions et ne pas et ne chantera jamais
LA MARSEILLAISE il ne saura pas critiquer parce que arriver un moment il a MARQUÉE UN BUT

3.Posté par Merci Armand pour ton Courage le 06/12/2015 11:21 (depuis mobile)

Bien parlé Armand ! Tu as le double courage de dire la Vérité ET de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas et n''ose pas dire ! La Police de la Pensée Unique est un FLÉAU elle fait des ravages, formatée par la bien-pensance socialo-bobo...

4.Posté par Boulgoum le 06/12/2015 12:50

Je laisse aux zinfonautes habituels qui ne me connaissent ni d'Eve ni d'Adam le soin d'affirmer que je suis raciste.
Armand GUNET
................................
Ben oui, comme qui dirait "on n'a pas gardé VOS cochons ensemble"......


5.Posté par Boulgoum le 06/12/2015 13:00

"Par le passé, nous avons eu d’énormes vagues d’immigration: des Polonais, des Italiens, des Portugais. Et c’était des gens qui ne posaient pas de problèmes... Et il faut le dire. Et c’était également le cas de gens venus du Sud-Est asiatique.
...........

Ils ne posaient pas de problème c'est sûr car ils courbaient l'échine: les problèmes étaient causé par les français:
"sales Rital, spaguetti, macaroni, espinguo, portos, polac, puis chinetoc, bridé, sale jaune....".

Bel accueil des français qui chercheront toujours un bouc-émissaire à leur racisme. Déjà entre zoreils ils se bouffent ils sont racistes: les parisiens ne peuvent pas blairer les provinciaux, dans le midi, on vandalise les voitures immatriculées en ile de france, les marseillais qui tapent sur les parisiens, les 'chtis qui crachent sur les autres, les alsaciens super racistes etc.....

Pour les français de la "métrofolle" Domiens= bougnouls......

Je répète cette anecdote: l'ancien misistre François Léotard a raconté que lors d'une entrevue avec le pape Jean-Paul 2, ce dernier lui avait explicité les problèmes de la socité française en ces mots "vous êtes trop allés chez les autres pour imposer votre culture, maintenant ce sont ces autres qui s'invitent chez vous et contrairement à la colonisation, c'est irréversible".

6.Posté par Boulgoum le 06/12/2015 13:07

Je cite:

"Durant la précampagne pour les élections municipales de 1983 à Metz, il est accusé d'avoir fait rédiger un tract diffamatoire anonyme contre lui-même dans l'optique de jeter le discrédit sur Jean-Marie Rausch. Sa mise en cause l'amène à ne pas présenter sa liste mais la procédure judiciaire suite à la plainte de Jean-Marie Rausch ne le met pas personnellement en cause. En 1989, il est élu conseiller municipal de Metz après avoir conduit la liste Metz pour tous (réélu en 1995).

Constamment élu député depuis 1978, son élection de 1997 est annulée par le Conseil constitutionnel pour avoir financé la campagne d'un concurrent, afin d'affaiblir sa rivale centriste, Nathalie Griesbeck, soutenue par Jean-Marie Rausch. Le rejet de son compte de campagne, entraîne son inéligibilité pour un an.

Dans Qui n'est pas de droite ?, il appelle à faire battre le président sortant Valéry Giscard d'Estaing. En 1988, il se réclame de la « droite sociale, populaire et nationale ». Il est en faveur de l'union des droites avec le Front national."
..........................

Il a des méthodes très démocratiques ce monsieur et on a compris son "bord politique"

7.Posté par Boulgoum le 06/12/2015 13:08

Ayant vécu 5 ans à Paris et en banlieue parisienne, je peux témoigner en connaissance de cause.
...........................
Ils n'ont pas apprécié le son de l'orgue gugunossien mais de là à les détester.....

8.Posté par La RÉPUBLIQUE NE PERMET PAS TOUT le 06/12/2015 17:02 (depuis mobile)

'' La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde '' : parole de Michel ROCARD ---- A propos de l''immigration: '' Le seuil de tolérance est dépassé '' signé François MITTERRAND alors Président...... Le Courage est une vertu bien passée.....

9.Posté par madibastard le 06/12/2015 18:46

Tout en finesse et en nuance la description du métropolitain par Boulgoum De la Pitrerie, je pensais jamais lire un truc plus crasseux que ceux de bayoune sur les français, mais finalement de la pitrerie l'a fait !

10.Posté par Boulgoum le 06/12/2015 19:52

@9

La vérité y fé mal au croupion? La crasse elle est dans le coco de ceux qui pensent qu'ils sont supérieurs aux autres.

Vous devriez embrasser les babouches de vos libérateurs car il est vrai que vous étiez trop occupés à collaborer


Je cite:

"Comment le Général de Gaulle a-t-il fait pour mobiliser l’Afrique à la cause de la France libre ?
Charles Onana : Dès juin 1940, lorsque le Général de Gaulle lance son appel du 18 juin, la France est sous occupation allemande et le Général est sans territoire puisqu’il est réfugié à Londres. Il n’avait pas non plus d’armée, alors il s’est tourné vers l’Afrique. Il a demandé à Félix Eboué, qui était alors gouverneur de l’Oubangui-Chari [*] (l’actuelle République Centrafricaine, ndlr), de mobiliser l’ensemble de l’Afrique Equatoriale Française (AEF) pour participer à la résistance. Lui-même était parmi les premiers résistants français en Afrique. Dès le 26 août 1940, il réussit à rallier le Tchad au Général de Gaulle. Il sera suivi du Cameroun, du Congo et de l’Oubangui-Chari. C’est ainsi que le Général a eu sa première assise territoriale pour démarrer la résistance. Il ne suffisait pas d’avoir un territoire, encore fallait-il avoir des soldats. C’est en AEF que le Général de Gaulle va avoir la première Armée de la résistance.

Félix Eboué a-t-il eu du mal à mobiliser les Africains à la cause française ?
Charles Onana : Félix Eboué n’a pas eu beaucoup de difficultés à mobiliser la résistance en Afrique. Si ce n’est du côté français. Beaucoup de Français ne comprenaient pas que de Gaulle fasse autant confiance aux Noirs, alors que beaucoup de Blancs étaient des colons en Afrique. L’avance de Félix Eboué est qu’il avait combattu ses compatriotes blancs en leur disant qu’ils ne pouvaient pas continuer à brutaliser et à violenter les Africains sous prétexte qu’ils faisaient partie de colonies. Il avait acquis un respect auprès des Noirs. Lui-même venait des Antilles (Guyane, ndlr) et savait ce qu’était la violence coloniale. Il a défendu l’administration coloniale sans adopter les pratiques coloniales. De Gaulle l’avait compris. Seul un Noir que les Noirs respectent peut mobiliser l’Afrique Noire à l’effort de guerre. Il avait besoin de beaucoup d’hommes et la seule personne qui pouvait les lui apporter, c’était Félix Eboué.

Quel était l’intérêt pour les Africains d’entrer en guerre auprès de de Gaulle ?
Charles Onana : Il a deux explications historiques. La première est que Mein Kampf, le livre d’Adolph Hitler, était un ouvrage dont le racisme n’est plus à démontrer et les Africains craignaient que les Allemands, qui prônaient la supériorité de la race arienne, se retrouvent en train de dominer le continent africain. Surtout qu’Hitler avait en projet à l’époque de faire de l’Afrique le réservoir de matières premières de la grande Europe qu’il voulait bâtir. L’autre explication est que les résistants gaullistes ont fait une propagande importante pour dire aux Africains que la France, la mère patrie, était menacée. Presque tous les Africains se sont sentis (presque) solidaires, liés historiquement à la France. Tous les Africains n’ont pas adhéré. Il y a beaucoup d’Africains qui ont été enrôlés de force dans l’armée française pour soutenir l’action du Général de Gaulle. Il y avait, par ailleurs, des engagements volontaires, ces derniers pensaient qu’en se libérant, ils libéreraient l’Afrique du joug colonial.

Combien d’Africains ont participé à la résistance française ?
Charles Onana : La résistance des Africains a été beaucoup plus importante que ce que disent les livres d’Histoire. De 1940 à 1942, les Africains étaient sur tous les fronts sur les territoires français. Les combats les plus violents qui se sont déroulés dans le Nord de la France ont été essentiellement menés par les Africains. Et c’est pareil dans le Sud de la France. Quand on parle de la libération de la Provence, il faut dire que 300 000 Africains ont participé au débarquement de Provence. Débarquement qui est l’un des plus importants avec celui de Normandie. C’est lui qui a permis la libération de la ville de Toulon et de Marseille. Quatre-vingt pourcents des effectifs étaient originaires d’Afrique, avant que les Américains et les Britanniques n’arrivent. Et ça tout le monde l’oublie, tout le monde l’ignore...

Qui a financé l’armée française de libération ?
Charles Onana : En juin 1940, le Général de Gaulle était pauvre, il fallait bien qu’il trouve l’argent quelque part. Donc la plupart des munitions ou des armes qui ont été achetées, l’ont été par les Africains qui cotisaient pour cela. Il y avait des collectes de fonds dans tous les pays du continent. Côte d’Ivoire, Congo, Cameroun, Mali, Togo etc. Lorsque j’ai pu consulter les archives et interroger un certain nombre de témoins, tout le monde reconnaît que tous étaient appelés à contribuer, devant des écoles, devant des églises, pour acheter des avions au Général de Gaulle, pour la France libre. Un pays comme le Cameroun a énormément contribué à cela par l’exploitation des mines d’or, de diamants, du caoutchouc. La Côte d’Ivoire a financé l’armée de libération par le cacao et le café, le Mali et le Sénégal par l’arachide... Toutes ses matières premières étaient vendues à la Grande Bretagne pour renflouer les caisses de la France libre.

Quelle a été la réaction du Maréchal Pétain, face au ralliement de l’Afrique à la cause du Général de Gaulle ?
Charles Onana : Le Maréchal Pétain était vraiment déçu. Parce qu’il ne souhaitait pas que l’empire entre en guerre puisqu’il avait signé l’armistice avec les Allemands. Lorsque le Général de Gaule a décidé de mobiliser l’Afrique pour entrer en guerre, le Maréchal Pétain a décidé, lui aussi, de résister pour empêcher que cela se fasse. C’est en cela que l’on assistera à la bataille de Dakar dès le 23 septembre 1940, où les forces françaises qui soutenaient le Maréchal Pétain se sont mobilisées pour empêcher que Dakar soit pris par les Britanniques et le Général de Gaulle. La bataille a été très dure. Elle a duré une semaine et a été la première défaite de la France libre. C’était un combat franco-français. En 1941, il y a également eu une bataille au Gabon qui était la seule poche de résistance à l’armée de libération en Afrique centrale".
................


Faut donc rembourser la dette.....

11.Posté par Boulgoum le 06/12/2015 19:59

8.Posté par La RÉPUBLIQUE NE PERMET PAS TOUT le 06/12/2015 17:02 (depuis mobile) | Alerter
'' La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde '' : parole de Michel ROCARD.
................................

"Il faudra attendre le 4 juillet 1993 pour une rectification tardive de Michel Rocard..... : «Laissez-moi lui ajouter son complément, à cette phrase», déclare alors Rocard dans Sept sur sept. «Je maintiens que la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde. La part qu’elle en a, elle prend la responsabilité de la traiter le mieux possible.»

Trois ans plus tard, dans une tribune publiée dans le Monde du 24 août 1996 sous le titre «La part de la France», l’ex-Premier ministre assure que sa formule a été amputée et qu’elle s’accompagnait à l’époque d’un «[la France] doit en prendre fidèlement sa part». Ce qu’il répète dans les pages de Libé en 2009, affirmant ainsi que sa pensée avait été «séparée de son contexte, tronquée, mutilée» et mise au service d’une idéologie «xénophobe»

12.Posté par A ZINFOS 974 le 07/12/2015 09:08

Je ne lis pas du tout Boulgoum.
Il n'y a pas d'obligation, certes.
Je me demande toutefois quel intérêt a Zinfos de publier les invectives insultantes et les délires de cet homme qui me semble malade psychologiquement s'étalant sur des milliers de signes.
Je n'ai lu que les 4 premières lignes de son post 10.
Basta !

13.Posté par madibastard le 07/12/2015 09:25

Charles onana ?


Mais c'est très Soralien tout ça, De La Pitrerie serait il en train de basculer du coté obscur de la force ???


http://www.egaliteetreconciliation.fr/_Charles-Onana_.html


L' Algérie doit donc accepter de devenir une colonie des USA puisque les ricains ont libéré ce pays ???? mrdrrr Et la Pologne doit tout à la grande mére Russe et doit accepter le rideau de fer ??? Le Mali doit devenir une province française puisqu'on y envoie des troupes françaises ? La France libérée en grande partie par les USA, le canada et l’Angleterre à deux occasions doit accepter sur son sol tous les ressortissants de ces pays en mode open bar ?

Raisonnements à a con....Depuis il y a eu décolonisation, ces peuples nous ont fait savoir qu'ils préféraient la voie socialiste et qu'ils allaient se débrouiller seuls....qu'ils assument !


http://www.herodote.net/Le_passe_colonial_revisite-article-169.php

https://www.youtube.com/watch?v=yjdLj9URLoQ


Les français lâches ? ben voyons....après le carnage de 14, qui peut encore oser dire ça ? la campagne française de juin 40 faisait plus de morts au quotidien que la journée moyenne en pertes pour 14-18....excusez du peu ! Et ne pas oublier dans cette histoire le rôle du PCF, 30´ṕour cent des votants....qui appelait à ne pas se battre, à fraterniser avec le boche, le sabotage de matériel...qui ont joué un grand rôle dans la débâcle.

14.Posté par madibastard le 07/12/2015 13:04

De La Pitrerie cite mais ne donne surtout pas le lien de son copié collé à géométrie variable, faudrait pas qu'on sache que sa littérature provient de sites gaucho africanistes pas trop sérieux !


http://www.afrik.com/article7641.html


12 pour sur, la haine de la France et des français qui transpire de chacun de ses posts relève de la pure psychiatrie !

15.Posté par madibastard le 07/12/2015 13:32

Exemple flagrant parmi tant d'autres de mensonges sur le site de la pitrerie....

il faut dire que 300 000 Africains ont participé au débarquement de Provence. Débarquement qui est l’un des plus importants avec celui de Normandie. C’est lui qui a permis la libération de la ville de Toulon et de Marseille. Quatre-vingt pour cent des effectifs étaient originaires d’Afrique, avant que les Américains et les Britanniques n’arrivent. Et ça tout le monde l’oublie, tout le monde l’ignore...

300 000 africains qui débarquent ! Africains, vraiment ? les trois quart des engagés des troupes d'afrique du nord étaient des colons et des pieds noirs....ceux même à qui on a fait comprendre qu'ils n'étaient pas africains en 62 et qu'on a renvoyé en métropole , et l y avait aussi nombre de métropolitains qui avaient rejoint la France Libre qui s'étaient engagés dans ces troupes !

Il est vrai qu'on a vu peu de réunionnais, les ancêtres de Boulgoum étaient sûrement plus impliqués à trouver du riz que de trouver un moyen pour rallier la France Libre et se battre...



Troupes africaines qui auraient précédé les anglo saxons...mdrrrr Il n'y a qu'à reprendre la date du débarquement de Normandie ( 6 juin) et celle du débarquement de Provence...15 aout 44 pour voir qui a précédé qui !!!



Outre la preuve par les dates, Il suffit là encore de consulter la page wiki de la France Libre pour voir que ce mythe de l' Africain seul défenseur de la France est hyper survendu, une minorité de pays africains ont rejoint de leur propre chef la France Libre ! ( Cameroun, Tchad, Gabon)


https://fr.wikipedia.org/wiki/France_libre


À la fin septembre 1940, Britanniques et FFL ont cependant échoué à obtenir le ralliement de l'Afrique-Occidentale française, une tentative de débarquement à Dakar ayant été repoussée : l'AOF demeure provisoirement dans le giron vichyste. En décembre 1940, les Forces françaises libres comptent 27 000 hommes, 24 navires et une centaine d'appareils de différents types7.

16.Posté par je ne suis pas boulgom le 14/12/2015 17:32

helas..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes