MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

"Ti Angélo" a perdu sa Marguerite


Par Jules Bénard - Publié le Lundi 16 Mars 2015 à 11:34 | Lu 685 fois

"Ti Angélo" a perdu sa Marguerite
"Ti Angélo" a perdu sa Marguerite
"Mais koça qu’l’arrive Angélo ?/ Voilà qu’son cœur batte dans son dos/ (…) Marguerite lé là-bas dans son coin/Lu la po garde à toué en coin/ Lu la sourit alors toué la dis oui"
Mais Marguerite n’est plus et Ti Angélo se désespère.

"Ti Angélo" est un de nos plus beaux ségas. Peu le savent, la trame en a été fournie par Loulou Pitou à Luc Donat, qui en a fait le chef-d’œuvre que l’on sait, avec la collaboration du génial Pierrot Vidot.

L’âme d’une femme, Marguerite, habite cette chanson. Et cette Marguerite, elle existait vraiment. Ce prénom n’est pas entré par hasard dans la chanson de notre barbu "tzigano-ségato-violoniste".

Marguerite, femme admirable, qui vient de nous quitter, compagne de toute une vie de Luc Donat, maman de notre chaleureux ami Patrick. Elle s’en est allée ce lundi 16 mars, aussi discrètement qu’elle a accompagné les pas zigzagants de son médiatique et talentueux époux.

Peu d’artistes de la plume ou de l’archet ont su célébrer leur muse. Aragon chanta Elsa par la grâce de ses yeux. Elvis s’inclina devant Priscilla qui serait toujours "Always in my mind". Ti Fock a dit tout son amour à Aniel. Pierrot Vidot a craqué car "Toué lé (trop) jolie" mais je ne vous dirai pas à qui il l’a avoué ! La "Lettre à Elise" se passe de commentaire, autant qu’"Anelise" ou "Song for Leïla".

Luc, à l’intention de sa Marguerite, a conjugué un amour infini en quelques phrases soulignées par une mélodie qui laisse pantelant. Fallait-il qu’elle fût hors du commun, la maman de Patrick…

Un grand artiste l’a dit récemment :
"Les épouses d’artistes à succès doivent être animées d’un amour infini et d’une patience à toute épreuve, car les tentations sont si nombreuses…"
Alors je vais saluer l’amour et la patience ayant animé Marguerite, épouse émérite, maman exemplaire, muse hors concours pour notre plus grand plaisir à tous.

Luc nous regarde d’en-haut ; Marguerite vient à peine de s’envoler pour le rejoindre ; nos cœurs jouent relâche ; mais Ti Angélo, lui, ne risque pas de nous quitter.
Salut Marguerite ; salut Luc ; très grosses affections à toi Patrick et à tous ceux qui sont chers à ton âme généreuse.

Jules Bénard




1.Posté par chikun le 16/03/2015 14:44

Bel hommage aux zannées 60/70. et aux merveilleuses femmes de l'île.
C'était le temps béni qui n'y avaient pas le FN (rires)
C'était encore le temps que les gens qui viendaient en France venaient pour travailler, pas pour profiter de l'assistanat.

2.Posté par Jules Bénard le 16/03/2015 18:01

Vraiment navré dirai-je à tous ceux qui vont lire les commentaires comme le posté 1.
Je voulais juste rendre hommage à une femme merveilleuse, pas faire de la politique.
Faut être taré, quand même... Merde alors !

3.Posté par L'Ardéchoise le 16/03/2015 21:06

Belle "plume" et bel hommage , d'une grande sensibilité .
C'est en plus super d'apprendre comment est né ce séga et ce qu'il représentait .
;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

4.Posté par KLP le 17/03/2015 15:30

vive l'aassisstannat, vive lla rodistribition, vive la répulbique vive la gauche.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes