MENU ZINFOS
National

Thonon-Les-Bains: Des jeunes lancent des cocktails Molotov sur une plaignante


- Publié le Jeudi 13 Octobre 2016 à 14:12 | Lu 1022 fois

Thonon-Les-Bains: Des jeunes lancent des cocktails Molotov sur une plaignante
Le quartier du Châtelard a perdu sa tranquillité depuis que des jeunes motards sèment le désordre et l’anarchie dans les artères de la ville. Une habitante, qui en avait assez du vacarme nocturne, a porté plainte auprès de la police.

Mais une fois que les jeunes l'ont identifiée, ils ont lancé des cocktails Molotov sur son balcon. Une fois arrivé sur les lieux, la police a pu mettre des noms sur les deux agresseurs à partir d’une caméra de surveillance des environs. Ils ont été interpellés en décembre 2015 et janvier 2016.

Les deux fichés par la police ont aussitôt été mis en détention provisoire. Devant le tribunal correctionnel de Thonon mardi, les deux récidivistes ont nié en bloc les accusations, avant de reconnaître leurs méfaits du bout des lèvres. Azzedine Haroun Bouyahia, 21 ans et Benjamin Teypaz, 23 ans, sont interdits de présence à Thonon pendant deux ans une fois leur peine de quatre ans de prison, dont un avec sursis, terminée.

La femme visée par le cocktail Molotov, qui s’est constituée partie civile, a perçu de son côté, 6 000 euros de dommages et intérêts. Sa voisine, qualifiée de victime collatérale, a également reçu 2 000 euros au titre du préjudice morale.

 




1.Posté par noe le 13/10/2016 15:13

Ils rendent leur justice !

2.Posté par Pif le yinch le 13/10/2016 15:36

Un jour peut-être, les journalistes se poseront la question suivante : faut-il faire de la publicité aux actes d'incivilité ?

Les feux de bagnole pour le nouvel an, ça a commencé à Strasbourg. On en a parlé dans les médias, et 2 ans après c'était devenu la mode dans d'autres grandes villes.
On me fera pas croire que c'est de la pure coïncidence.

Qu'en pense Pierrot Dupuy, lui-même journaliste ?

3.Posté par Pif le yinch le 13/10/2016 18:49

Il y a quelques années, j'avais la même discussion avec des potes gauchistes (voire ultra). Ils m'ont pourri la gueule en me traitant de facho et en invoquant le droit à être informé.
Devant leur indignation unanime, j'ai pas insisté.

Mais si demain, dans chaque grande ville, la mode c'est de balancer des cocktails molotov dans la foule, on dira quoi ? "La racaille de banlieue", "la racaille étrangère" ?
Moi je préfère parler de mauvais exemples donnés à une jeunesse qui a perdu son innocence, en plein âge rebelle et avec la circonstance atténuante qu'elle se sent rejetée systématiquement depuis longtemps en raison de ses origines ethniques ou sociales.

4.Posté par poitre le 13/10/2016 20:15

Ils sont pas tombés sur un juge rouge ceux la, c'est pas la vieille qui va au poste aujourd'hui.

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 13/10/2016 22:03

fukcd473
"... Les feux de bagnole pour le nouvel an, ça a commencé à Strasbourg. On en a parlé dans les médias, et 2 ans après c'était devenu la mode dans d'autres grandes villes."

L'État n'a jamais rien fait pour enrailler ce phénomène.
Bien au contraire, pour ceux qui sont attentifs aux dialogues des politiques à la veille du 31 déc., ils nous annoncent un quota de voitures qui seront brulées à Paris et en province la nuit du 31 décembre.

Il serait bon d'arrêter de leur trouver une juste raison des actes qu'ils commettent. Un peu trop facile.
Vivement des milices armées pour rétablir l'ordre et la justice. Quitte à user d'armes létales.

6.Posté par Dazibao le 14/10/2016 01:41

ils ont lancé des cocktails Molotov sur son balcon
.........................................

Et ils prennent que quatre ans? Cela relève pourtant du domaine des assises car ils n'ont pas lancé un cocktail molotov pour allumer la cigarette de cette dame. Ils voulaient qu'elle flambe. Ils auraient dû être punis en conséquence.

Pour moi, ce jugement est scandaleux.

7.Posté par Pif le yinch le 14/10/2016 13:38

5.Posté par PATRICK CEVENNES
"L'État n'a jamais rien fait pour enrailler ce phénomène."

C'est justement ce que je dénonce : il faudrait interdire de faire de la publicité aux actes d'incivilité.
Il faudrait déjà que les journalistes soient d'accord sur le principe, ça faciliterait les choses.

"Vivement des milices armées pour rétablir l'ordre et la justice. Quitte à user d'armes létales. "

Il faudrait déjà un candidat qui propose ces mesures : autoriser à tuer des gens qui ne tuent pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes