Courrier des lecteurs

Thierry Robert, le roi du zig et du zag !

Mardi 10 Octobre 2017 - 14:14

Thierry Robert, l'ex maire de St-Leu est le roi du zigzag en politique : aux élections sénatoriales de septembre 2017, il pactise avec la fédération socialiste de La Réunion et lance une prétendue "coalition réunionnaise" alliant le LPA et le PS 974. Le parlementaire MoDem proclamait alors que cette alliance était faite pour durer dans le temps.

Un mois plus tard, pour l'élection à la présidence du Département, Thierry Robert soutient publiquement un candidat estampillé Les Républicains. Le député de la 7e circonscription de La Réunion montre encore une fois son incohérence politique totale, faite de petits calculs politiques biscornus et d'arrangements d'arrière cuisine, bref de la politique comme avant !

Les Saint-Leusiens en ont assez de voir l'image de leur Ville écornée par les soubresauts et autres virevoltages incessants de leur ex maire. Saint-Leu pour ses habitants cela reste la Yop Rip Curl Surf Cup, le festival Sakifo, la Mégavalanche ou encore l’événement Keep In Touch.

Les Saint-Leusiens revendiquent le droit d'être dissociés des affaires de Thierry Robert. Par contre la Société Civile de Saint-Leu soutiendra toutes les actions culturelles et sportives phares et populaires qui pourront rehausser l'image de la Ville.
Vincent Défaud Pour la Société Civile de Saint-Leu
Lu 758 fois



1.Posté par JORI le 10/10/2017 15:27

Personne n'aurait averti défaud que notre supérieur à tout le monde t.robert n'était plus maire de St Leu et qu'il ne pouvait plus de fait être représentatif de St Leu, tout comme défaud d'ailleurs qui lui n'est rien alors que t.robert reste tout de même député de la circonscription. Enfin, me semble t il!!.

2.Posté par GIRONDIN le 10/10/2017 15:35

Zinfo:


Vincent Defaud : "J'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste"
Le 06/01/2011 | Par Ludovic Grondin | Lu 3285

Vincent Defaud, 35 ans, professeur d'histoire géographie au lycée agricole de Sans-Souci à Saint-Paul a décidé de s'engager dans la course aux cantonales de mars prochain. Son terrain de jeu, l'Étang-Salé où il occupe le front de l'attaque de l'opposition au sein du conseil municipal et ce depuis 2008. Assurément, les dernières Régionales lui ont conféré une visibilité supplémentaire auprès de la population, loin, bien loin de l'image d'indépendantiste avec laquelle il veut mettre les choses au clair. Entretien avec Vincent Defaud.

Vincent Defaud :


Zinfos : En quoi la campagne des Régionales vous a-t-elle été bénéfique ?
Vincent Defaud : J'ai pu constater que les gens ne votaient pas forcément sur un bilan.

Est-ce à dire que vous gratifiez la mandature Vergès d'un bon bilan ?
Sur l'Étang-Salé, il y a eu l'ouverture de la piste cyclable tout le long du littoral, c'était une bonne chose. Malheureusement il n'y a pas eu de prolongement vers l'Étang-Salé Les Hauts et vers les autres villes. Autrement s'il y a eu un gain de temps évident pour rejoindre Saint-Denis par la route des Tamarins je pense qu'ouvrir une route c'est augmenter la dépendance à l'automobile. L'empreinte écologique a plutôt augmenté sous sa présidence.

En postulant pour l'assemblée départementale vous avez forcément une idée sur le bilan de la majorité sortante du conseil général ?
Le Département c'est quoi ? C'est l'agriculture, l'eau mais c'est surtout l'action sociale qui fait la grande partie de son budget. Or, le bilan social du conseil général est désastreux et scandaleux. Voyez le désastre de l'Arast. Je n'ose même pas parler de cette majorité qui se qualifie de "droite sociale".

Vous critiquez aujourd'hui ceux qui seront peut-être vos alliés de demain ?
Même s'il faudra peut-être composer avec eux, nous devons avant tout apporter nos convictions écologiques.

Serez-vous le premier écologiste à siéger au conseil général ?
Je le souhaite. Nous, à Europe Ecologie-Les Verts, nous souhaitons une nouvelle majorité éco-compatible de gauche au sein de l'assemblée départementale.

L'image d'indépendantiste vous a collé à la peau lors des Régionales. Est-ce justifié ?
Oui franchement, j'en ai marre que l'on me traite d'indépendantiste. J'ai vu encore ces derniers jours un courrier des lecteurs (publié dans la presse quotidienne et sur Zinfos d'ailleurs) en ce sens et ça m'agace profondément. Je veux en profiter pour mettre les choses au clair. Comment ça s'est passé en fait ? J'ai eu un déclic en 1999. A l'époque de la loi d'orientation pour l'outre-mer, les trois présidents de régions d'outre-mer que sont la Martinique, la Guadeloupe (avec Lucette Michaux-Chevry à l'époque) et la Guyane avaient demandé plus de responsabilités initié par le Mouvement indépendantiste martiniquais. Vergès n'avait pas signé cette proposition réclamant plus de responsabilités pour nos outre-mer. Cette plus grande responsabilité aurait permis une meilleure intégration de la Réunion dans la France et l'Europe, tout en gardant nos caractéristiques.

Vincent Defaud :

Mais cette étiquette vient sans doute d'un peu plus loin que cet événement ?
Lorsque j'étais étudiant à Rennes 2, j'étais membre de l'UNEF ID (ID pour indépendante et démocratique). La Bretagne connaît une identité propre qu'elle revendique mais sans plus. C'est une vision qui me plaisait. Et puis c'est en voyageant en Allemagne, en Italie et en Espagne - je suis allé en Catalogne - que j'ai pu constater du degré d'autonomie que des régions "fortes" pouvaient avoir, tout en restant fidèles à l'autorité étatique. A mon retour en 2001 à la Réunion, je n'ai pas poursuivi mon aventure avec le Parti radical de gauche. Dans le même temps je collaborais avec "Parnouminm". En 2002 tout de même j'avais soutenu Christiane Taubira pour les présidentielles. De toute façon j'assume mon passé, je me bats toujours pour mes convictions''' '' '' '

😂

3.Posté par GIRONDIN le 10/10/2017 15:38

- Dis didier, pourquoi quand je marche, je tourne en rond ?
- Tais-toi, ou je te cloue l'autre pied.

4.Posté par polo974 le 10/10/2017 17:49

2.Posté par GIRONDIN le 10/10/2017 15:35
""" ... """

Excellent rappel.

Vincent, tu peux nous rappeler le dicton qui parle de cocotier et de cul propre...

5.Posté par pipoteur le 11/10/2017 13:57

Trop comique ce Défaud! C'est lui qui parle de zig zag! Monsieur indépendantiste puis PCR puis vert puis Les Républicains!
Et quant à savoir si Saint Leu se résumé à 4 ou 5 manifestations qui pour certaines n'existent plus depuis 20 ans (Rip curl Pro), ça démontre la méconnaissance du territoire saint leusien...
Pauvre Défaud...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?