MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Thierry Robert : "Un choc de croissance créateur d’emplois est une nécessité absolue"


Thierry Robert nous a fait parvenir une Tribune libre.
Nous la publions ci-dessous au fil-de-l'eau.

- Publié le Dimanche 19 Juillet 2015 à 22:12 | Lu 1997 fois

Les chiffres de l’INSEE sont tombés : la croissance est de retour. Peut-on y croire?  Les Réunionnais la ressentent-ils ? Disons-le clairement : une croissance sans création d’emplois, cela ne sert à rien !

Ce bulletin économique transmet un message « brouillé » aux décideurs et acteurs économiques. En affirmant que la Réunion renoue avec la croissance et que le BTP, porté par la NRL, affiche un chiffre d’affaires à la hausse, on pourrait y voir un signe d’encouragement.

La réalité est toute autre. Et c’est l’INSEE qui nous le montre au travers de son bulletin économique.

Premièrement, seules les entreprises du BTP signataires de la NRL connaissent un regain d’activités. Logique : la Région Réunion concentre ses efforts uniquement sur ce chantier. Deuxièmement : les 200 millions d’euros d’argent public issus de nos impôts, injectés par le Conseil Régional dans la NRL ne profitent pas à notre économie locale puisque même si la Réunion renoue avec la croissance, celle-ci ne fait pas reculer le chômage qui augmente même sur la période (+3.2%) pour atteindre 174 510 chômeurs en décembre 2014.

Ces deux indicateurs doivent nous alerter en tant que décideurs pour corriger le curseur de nos politiques publiques. Nous devons poser le cadre d’un développement économique plus endémique où croissance rime avec retour sur investissement pour le territoire : moins de familles en dessous du seuil de pauvreté, baisse du taux de chômage, augmentation des exportations et diminution des importations.

J’aurais l’occasion dans quelques semaines de vous livrer ma vision économique pour la Réunion, secteur par secteur.

"Sauver la branche Bâtiment du BTP pour redonner de l’emploi aux Réunionnais"

En ce qui concerne le secteur du BTP, je considère qu’il y a une double urgence que je veux partager avec vous ici. L'urgence en matière économique c’est de redonner de l’emploi aux réunionnais et parce qu’à très court terme, seul le secteur du BTP est en mesure de redonner en masse du pouvoir d’achat aux réunionnais. Je ne peux donc pas laisser certains tromper les réunionnais par le biais d’une interprétation tronquée de la réalité économique de cette branche capitale de l’économie réunionnaise qui va très mal. Sans intervention significative pour accompagner la branche "bâtiment" de ce secteur d’activités, je vous le dis, nous allons encore assister à une augmentation du chômage.

Je vais sans doute le répéter souvent mais je crois qu'il faut un vrai pilote pour une vraie croissance économique créatrice d'emplois pérennes.

Cette croissance qui repart grâce à de l’argent public est finalement artificielle pour la Réunion puisqu’elle profite peu aux Réunionnais. C'est bien là l'essentiel à retenir de cette note de conjoncture de 2014.

Si l’on continue dans cette direction, la Région va concentrer toute sa capacité d'investissement sur la NRL comme ce fut le cas au cours de l'année écoulée. 60% de ces crédits de paiement investis en 2014 dans le BTP a servi au chantier de la NRL. Le Conseil Régional flèche donc son soutien au BTP aux seules entreprises attributaires de ce chantier. Quid des autres ? Hors Nouvelle Route du Littoral, les crédits de paiement dédiés par la Région aux autres travaux baissent de 41 %, souligne l’INSEE.

En agissant de la sorte, la majorité régionale va laisser sur le carreau une grande partie des TPE/PME locales du BTP qui continuent à souffrir de la crise. Le bilan est lourd : le chiffre d'affaires des entreprises de ce secteur recule de près de 10%.

Sans changement de cap, pas de sursaut pour les TPE/PME qui n'ont pas signées de marchés pour la NRL.

Aujourd’hui, le constat est sans appel : aucun lycée construit sur l’actuelle mandature, aucun autre chantier routier d’envergure initié, alors que les nœuds circulatoires sont bien présents dans les 4 micro-régions. Le pont de la Rivière des galets, le giratoire des Plaines à Saint-Benoît, l’entrée ouest de Saint-Denis, ou encore la traversée du Tampon qui attend toujours sa rocade de contournement, handicapent depuis plus d’une décennie la vie des Réunionnais aux heures de pointe. Tout est concentré sur le seul projet mal ficelé de cette mandature.

Créer des emplois pérennes qui profitent à notre économie locale est le sujet majeur sur lequel nos concitoyens attendent une réponse de la part des Hommes politiques de la Réunion. Les 64400 jeunes en marge du marché du travail ne peuvent plus se contenter d’une croissance qui ne profite pas au territoire !

Le BTP est le secteur d’activités réunionnais le plus consommateur de main d’œuvre. L’urgence à très court terme et dès 2016, pour stopper l'hémorragie des pertes d’emplois, c’est de mettre en place un plan anti-crise pour rebooster ce secteur qui depuis 2008 a perdu 10 000 emplois mais en répondant à la demande du marché local et aux besoins des Réunionnais.

"Créer du logement pour les Réunionnais répond à une urgence sociale et économique"

Actuellement, 29 000 ménages réunionnais sont dans l’attente d’un logement locatif social et 72% des ménages réunionnais sont éligibles à un logement social. Par conséquent, aider véritablement à produire des logements est une mesure efficace et utile qui permet de répondre au besoin primordial des familles réunionnaises de se loger, tout en relançant l’économie locale et en créant des emplois adaptés au marché local pour faire reculer le chômage des Réunionnais.

C’est pour cela que le soutien à la production de logement sera une priorité régionale, si je suis le pilote de la Région Réunion demain.
L’État qui est garant du financement du logement social peine à tenir les objectifs qu’il s’est fixé de produire 5000 logements locatifs sociaux neufs par an. Sans prise en main et sans pilotage, cette situation ne va pas s’améliorer puisque la Ligne Budgétaire Unique (LBU) est en baisse constante depuis 4 ans et que la pérennité des dispositifs fiscaux en appui du financement n’est pas garantie après 2017.

Les chiffres de mises en chantier sont alarmants. 2907 logements locatifs sociaux neufs mis en chantier alors qu’on annonçait un prévisionnel de 5220 logements pour la même période. Ce recul inquiétant de 39% du nombre de mises en chantier signifie une pression encore plus forte pour les familles réunionnaises à se loger et autant d’entreprises du BTP en sursis économique.
Ce déficit de logements est devenu une préoccupation majeure des familles réunionnaises et doit devenir une préoccupation à part entière pour le politique en exercice, cela quand bien même la compétence logement est dévolue à l’État. La Région Réunion a bien investi 24 millions d’euros sur la continuité territoriale en 2015 en substitution de l’État, et vient de voter une rallonge pour terminer l’année de 7 millions d’euros.

L’aide actuelle de la Région pour le logement est de 4.4 millions d’euros par an, je propose de la porter à 30 M€ par an pour créer 2000 logements sociaux de plus par an en contre partie d’un effort de l’État à porter la LBU à 100 M€ par an au lieu des 90 millions actuellement, parce qu’il n’est pas concevable que l’État se désengage.

La Région accompagnera également les dossiers d’amélioration de l’habitat qui aujourd’hui sont totalement sous perfusion. Les familles bénéficiaires de cette aide ayant été laissées sur le bord du chemin depuis que le Conseil Général face à des difficultés financières s’est concentré sur son public cible : personnes âgées, personnes handicapées.

Le Président de la Région en exercice a axé son plan d’aides aux communes sur les équipements sportifs et la culture. Je proposerais au titre de deux compétences primordiales de la Région que sont l’Aménagement du territoire et le Développement économique de faire en sorte que la Région développe pleinement ses compétences pour servir son territoire en mettant en œuvre la déclinaison opérationnelle du Schéma d’Aménagement Régional (SAR) afin d’asseoir une vision cohérente d’un aménagement équilibré et harmonieux de la Réunion.

La Région doit prendre le pilotage de l’aménagement qu’elle a décidé d’inscrire dans le SAR et elle a le devoir d’accompagner les communes et les intercommunalités dans cette mise en œuvre opérationnelle.

Cela veut dire que, si je suis élu demain, sur la base d’un SAR, qui répond à un aménagement juste et équilibré, la Région Réunion accompagnera les communes dans les travaux de réseaux d’eau potable, d’eau pluviale, d’eau usée, et de routes dans les zones urbaines ou à urbaniser de son territoire. Ceci pour créer les conditions de réalisation des logements nécessaires aux réunionnais et pour créer des zones économiques pour le développement de l’artisanat et de l’industrie et du commerce.

Parce que nombreux terrains constructibles sont aujourd’hui touchés par des indivisions non réglées, ou impactées par les risques et parce que leurs mises en constructibilité représentent souvent, pour de nombreuses familles un coût rédhibitoire, des mesures individuelles seront mises en place pour accompagner les familles dans la régularisation des actes fonciers, ou dans les frais liés à la protection du foncier constructible contre les risques pour permettre aux propriétaires de construire sur leur parcelle.

Ces travaux draineront des opérations faisant appel à un savoir faire local adapté à notre réalité économique.

Par ailleurs, pour accompagner, encore, la branche bâtiment du BTP local, un programme de réhabilitation des bâtiments régionaux mais aussi communaux sera initié. Je proposerais, par ailleurs, de réactiver la construction de lycées stoppée depuis 5 ans au détriment d’autres budgets sans résultat significatif comme "les îles vanilles".

"Investir dans l’Economie locale pour créer des emplois qui profitent aux Réunionnais"

Pour l’ensemble de ces mesures, quand d’autres ont fait le choix d’investir 2.5 milliards pour créer 2500 emplois dans un chantier qui ne fait pas reculer le chômage, je réserverais une enveloppe de 150 000 000 €, uniquement pour accompagner la branche logement, réhabilitation et viabilisation du foncier (hors construction de lycées et travaux sur les routes nationales).

C'est la garantie de créer 9000 emplois !

Ainsi donc, le sortant de la Région qui s’est félicité d’avoir contribué au retour de la croissance a oublié d’analyser, comme vous vous êtes sans doute rendu compte, son action sur ce secteur du BTP. Les 300 millions d’euros investit sur 6 ans sur le plan d’aides aux communes pour soutenir la branche bâtiment (sans commune mesure d’ailleurs avec les 200 millions d’euros investis sur une année pour la NRL) n’ont pas eu d’impact significatif sur l’économie réunionnaise : -9.8% de chiffres d’affaires des autres entreprises hors NRL et +3.2% de chômage. Voilà le vrai bilan des mesures prises par l’actuelle mandature dans ce secteur !

1 million d’euros investis dans le bâtiment à la Réunion, c’est 25 emplois créés quand les travaux d’infrastructures (travaux publics) en créent 12. On ne peut donc pas raisonnablement continuer à consacrer 70% de sa capacité d’investissement dans le BTP à un seul projet qui n’a, pour l’instant, que peu de retour sur investissement sur le tissu économique local.

La Réunion a besoin d’un choc de croissance créateur d’emplois ! Ce choc, je veux l’impulser en agissant sur les secteurs d’activités les plus intensifs en main d’œuvre et les secteurs à fort potentiel de développement.

Booster la construction de logements, aménager le foncier, résoudre le calvaire quotidien des embouteillages sont des priorités absolues.

L’urgence économique est de sortir de cette situation qui ne cesse d’appauvrir les ménages réunionnais. Une synergie de tous les acteurs économiques et institutionnels devient une exigence pour que croissance et création d’emplois soient au rendez-vous.

Thierry Robert




1.Posté par Daoud le 19/07/2015 22:56

Je soutiens votre vision du développement des secteurs touristiques, en construisant le téléférique par exemple, et l'intérêt que vous portez aux sports, mais pour le reste, la relance du BTP (hors NRL) par le logement implique aussi un traitement maitrisé des rejets divers.
Si c'est pour bétonner un peu plus l'île sans préserver les espaces fragiles, c'est pas la peine. Le chik, la crise requin, rien n'est dû au hasard, c'est nous, notre impact, bientôt 1 Million d'habitants. Des stations d'épurations qui puent, 2 incinérateurs de plus et ensuite une centrale nucléaire ?!

2.Posté par Pffffff le 19/07/2015 23:12 (depuis mobile)

Vraiment trop long et si ça vient de Thierry Robert on ne sait pas si c est du lard ou du cochon! Poubelle ! Tout ce que dit TR n à plus aucune crédibilité

3.Posté par ENCORE LUI le 19/07/2015 23:26

IL COMMENCE SERIEUSEMENT A NOUS FATIGUER.
ON POURRAIT L'INTERNER POUR QU'IL ARRETE DE NOUS LES CASSER.

IL NE PEUT PAS S'EMPECHER DE RESTER UN PEU TRANQUILLE.
LES REUIONNAIS SONT DEVENUS BLASES AVEC UN CLOWN PAREIL.

4.Posté par Pffff le 19/07/2015 23:36

Désolé, mais vi fatigue a mwen !!

5.Posté par c''''est fou le 19/07/2015 23:48

c'est fou comme les futurs candidats aux élections régionales deviennent moins timide !!

Tout d'un coup, tous les sujets vous interesses ...
Lamentable la sardine

6.Posté par comme si le 19/07/2015 23:51

Mdrrrr...

Il parle comme si avec ou grâce à lui, on allait être sauvé !!!

La sardine a parlé ... mais reviens à la réalité !!!

7.Posté par pffff le 19/07/2015 23:55

Arrêtez de critiquer...
Vous vous faîtes quoi pour le chômage ?
étant DEPUTE MAIRE avez vous proposé des emplois, créé des ouvertures sur le travail ?
Vous êtes toujours entrain de voir ce que font les autres mais pas devant chez vous, je dirai vous êtes Mr CLEAN , arrêtez vous nous saoulez avec vos remarques mdr...

8.Posté par Titi or not Titi le 20/07/2015 00:04

"ON POURRAIT L'INTERNER POUR QU'IL ARRETE DE NOUS LES CASSER."

Il a essayé de lui même ! ca n'a pas marché ! 😜
il se balance lui même sur ses affaires pro et a
sa demande d'être entendu par les gendarmes de la
caserne vedrine ! 🆓
il lui reste son pouvoir d'officier judiciaire en tant que maire !
Se Mettra t'il lui Même Ses Menottes ??
Se Jugera t'il Lui Même ??
Prochaine étape dans Sa Webtv 3Lettres !! 👷
TR dans "Judge Dread 3Lettres" ek Missty en
apparition éclair !! en début et fin du Générique !

ANouLa ©®

9.Posté par david Vincent le 20/07/2015 01:32

On ne peut que féliciter le collaborateur de GSL (le Gazé de st Leu) pour sa belle narration, même si celui n'a pas d'autre choix que d'écrire les inepties et incohérences dictées par ce dernier, et que par ailleurs bien qu'avec l'argent des contribuables, il reste sur-exploité par son "supérieur". Enfin GSL a un subordonné (qui sait écrire et pas seulement son nom) ou un vassal, et ce avec le pognon du Peuple des travailleurs ! J'espère au moins qu'il s'épargne de lui montrer les mots sinon GSL n'arrêterait pas de lui admirer les doigts "quand le sage montre la lune, l'idiot regarde le doigt".

10.Posté par AAA le 20/07/2015 04:50

Le promoteur qui veut utiliser l'argent public pour booster le BTP, c'est à dire pour son profit ☺☺☺

11.Posté par Candide le 20/07/2015 07:52

Monsieur Thierry Robert, toute cette agitation de votre part ne nous fera pas oublier que vous avez des responsabilités d'élu dans votre commune et votre circonscription. Avant de vouloir accéder à la Région, montrez nous ce que vous avez déjà fait (au lieu de nous saouler avec ce que vous ferez).

12.Posté par Mwa la pa di le 20/07/2015 08:16

Il faut un vrai pilote. .. Devinez qui ? : MOI MOI etMOI, l unique le seul, Demain il va nous dire officiellement que Dieu l a désigné. ...

13.Posté par Le manipulateur le 20/07/2015 08:53

Il conteste, il accuse, il porte plainte ... mais il manipule !!!

Enfin, il pense nous manipuler ....
Pendant qu'il dénonce le choc de croissance, à l'intérieur.. il jubile !!

Certaines de ses entreprises ont eu une petite part du marché de la NRL !!

Arrêtez de nous faire croire que vous vous préoccupez de la croissance, du SAR, des TPE/PME ... tout ce qui vous interesses, c'est juste le sort de votre nombril qui n'est pas le nombril du monde, le centre du monde !!

14.Posté par Lorion Alexandre le 20/07/2015 09:06 (depuis mobile)

La Région est guidée par un cahier des charges, Europe,fonction,Paris mais n''est pas pôle emploi. Elle peut qu'' accompagner et créer des conditions propices. C''est Le financement des moyennes entreprises par les banques qui restent le point noir.

15.Posté par Zeb BULO le 20/07/2015 09:31

Sacré Député-maire avec ses fumeuses idées.

Alors pour relancer l'économie via la branche du BTP, il voudrait injecter de l'argent public à hauteur de 150 000 k€.
Il faudra doubler ou tripler cette enveloppe.
Je vous rappelle que ce chef d'entreprise du BTP construit et livre des maisons individuelles qui ont la fâcheuse tendance à se fissurer par la suite. Il en est de même pour ses projets immobilier, puisque récemment il a été condamné à payer une amende de 125 000€ pour malfaçon. Comble de la chose, pour échapper à l'amende il a fermé l'entreprise objet du litige. Je trouve que le juge n'a pas été suffisamment sévère dans ce dossier.
Mais cela prouve une certaine malhonnêteté de la part de ce dépité savates 2 doigts.
D'ailleurs, il utilise aussi de sales méthodes avec sa page facebook.
Un mec comme ça, la Région Réunion n'en a pas besoin.

16.Posté par Ti yab dé o le 20/07/2015 10:06

beau discours, belles promesses.
Mais monsieur où trouvez-vous l'argent pour tout ça.
Vous ne pouvez pas tout faire en même temps. Dans votre commune, pour l'avoir essayé, vous êtes en difficulté financière.
Alors donneur de leçons, on n'en a pas besoin surtout à la Région.

17.Posté par Alexis newtown le 20/07/2015 10:25 (depuis mobile)

Son programme? Donner plus d'argent public aux professionnels du batiment... Donc à lui. Bref, il n'a rien à faire des Réunionnais. Ce qui l'intéresse c'est son patrimoine.

18.Posté par Garcimore974 le 20/07/2015 10:29 (depuis mobile)

Pour que tout aille mieux il faut plus d'argent et faire plein de logements. Sacré programme. Mais pas sûr que dans son idée l'argent aille dans les poches de chacun. Mais au fait, il vient d'où cet argent?

19.Posté par Mireille POLLUX le 20/07/2015 10:42

-Sardine y mange avec brèdes mourongue et zambrokal y mange avec rougail saucisses ou boucané mais pas avec sardine!!!!!! Lorsque Monsieur Thierry ROBERT sera élu président de région il nous appauvrira tellement que l'on sera obligé de manger des sardines avec z'ambrocale!!!!!!! -CHAVIRE A LI!!!!!!!!

20.Posté par lavenir le 20/07/2015 12:30

Venant de lui on va dire un choc la couillonisse

21.Posté par bernard974 le 20/07/2015 13:04

L'art de la synthèse est une discipline difficile, et Thierry Robert ne semble pas la maîtriser.
En lisant ce texte, au bout d'une vingtaine de lignes, on ne se souvient pas de ce qu'il a dit au début tellement c'est intéressant. Il prêche pour les entreprises du bâtiment, surement d'ailleurs pour la sienne. Amusant non!

22.Posté par noe le 20/07/2015 13:40

Il radote comme d'habitude ce député ... Il ne peut s'empêcher de se la boucler de temps en temps ... on voit qu'il n'a vraiment rien à faire de ses journées de 30h !
Je me demande s'il ne se shoote pas en fumette ou en piqure ....
ça cause plus que ça bosse !
Et dire que certaines et certains se laissent encore embobiner par cet homme ....

23.Posté par GIRONDIN le 20/07/2015 14:03 (depuis mobile)

8. Titi or not Titi
👍
Je n'ai pas compris l'histoire de menotte avec mistigris....😁 LOL

Si jamais il est élu, on lui rappellera ces tribunes libres.

A quand le bilan du DR ?

24.Posté par polo974 le 20/07/2015 14:21

il manque l'entrée est de st denis, et globalement toute la circulation à st andré.

le truc qui cloche: pas un mot sur les modes de transport. aucune proposition de ce coté.

et si par miracle, on arrivait à faire décoller une activité réelle (prod locale et si possible export), je ne vous dis pas la gueule des bouchons sur les route si rien n'est fait en terme de transport en commun...

sinon, pour les commentaires: beaucoup d'attaques sans réelle analyse, juste pour le fun de flinguer à tout va... (même si la tête du boug s'y prête bien, mais c'est pas ça le sujet)

25.Posté par ???? le 20/07/2015 17:09

@aux post précédents

vous pensez quoi des emplois fictifs ?????

26.Posté par Merci le 20/07/2015 23:58 (depuis mobile)

A Monsieur le Médecin depuis quelque temps je le trouve très proches des préoccupations local !
sa sens les élections qui connais pas Titi ?

viens occupe a nous saint leu !

nous vois pu ou arrête dis la réunion nous lé malade !!

27.Posté par papangue le 21/07/2015 10:37

Don quichotte, alias Caliméro,c'est un discours creux, de la propagande, sans plus.
Qu'il aille à la pêche aux .... requins !
oust !!!

28.Posté par Boa Bill le 21/07/2015 18:12

Il faudrait plutôt un électro-choc à certains pour leur faire comprendre combien ils sont nuisibles au devenir de ce DOM !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes