MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Thierry Robert : Son ex-attachée parlementaire l'accuse de harcèlement sexuel


L'actualité de la semaine a été marquée par les révélations d'élues et de membres du parti Europe Ecologie Les Verts dénonçant les agressions et harcèlements sexuels qu'elles auraient subis de la part de Denis Baupin, par ailleurs vice-président de l'Assemblée nationale.

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe et nombreuses ont été les femmes élues a réagir. Il y a par exemple eu la tribune libre de 17 anciennes ministres intitulée "L'impunité, c'est fini", pour dire que "stop, cette fois, c'est trop !"

Il y a encore eu l'intervention aujourd'hui d'Aurélie Filippetti sur iTélé révélant avoir été témoin de comportements inadmissibles de députés envers leurs attachées parlementaires et appelant ces dernières à témoigner et porter plainte.

Dès la révélation de l'affaire Baupin, les journalistes réunionnais se sont interrogés: "Y aurait-il des Denis Baupin parmi les parlementaires de la Réunion?" Nous avons tous eu vent de rumeurs, mais rien de concret jusqu'à présent. Jusqu'à ce que nous mettions la main sur un document exceptionnel : une lettre recommandée écrite par une ex-attachée parlementaire de Thierry Robert dans laquelle elle l'accuse de harcèlement moral et sexuel !

Par - Publié le Lundi 16 Mai 2016 à 19:52 | Lu 32552 fois

Nous publions en exclusivité ci-dessous l’intégralité de ce courrier. Nous avons bien évidemment pris soin de dissimuler tout détail (nom, adresse, date du courrier…) qui pourrait permettre d’identifier son auteur.

Celle qui fut l'attachée parlementaire de Thierry Robert n’y va pas par quatre chemins ! Dans un courrier recommandé adressé à son député employeur, elle se plaint tout d’abord de ses conditions de travail : heures supplémentaires et astreintes jamais payées.

Mais très vite, elle passe à l’essentiel et accuse Thierry Robert ni plus ni moins que de harcèlement moral et sexuel. "Votre comportement n’est pas digne d’un député employeur comme vous", lui dit-elle, avant de lui rappeler l’article 222-33 que "vous n’êtes pas sans connaitre", réprimant le harcèlement sexuel et qui le définit comme "le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle qui, soit portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant, soit créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante".

Et l’ex-attachée parlementaire égrène une série de faits précis : "Vous n’arrêtez pas de faire des remarques déplacées à connotation sexuelle", ou encore : "Lorsque je vous ai annoncé mon mariage, vous vous êtes étonné que je ne profite pas de la vie à mon âge, en sous entendant que vous les Réunionnais, vous aviez des talents au plan sexuel"…

Mais la liste n’est pas finie : "Vous n’arrêtez pas de me faire des remarques sur les formes et mes tenues vestimentaires, notamment lorsque je porte des jupes". Et elle conclut : "Je ne supporte plus ce harcèlement sexuel de votre part".

Et manifestement, Thierry Robert n’apprécie pas qu’on lui fasse des remarques. Il devient vite méprisant et agressif, à en croire son ex-attachée parlementaire : "Pour vous venger, vous pratiquez l’humiliation et l’agressivité en public, ce qui constitue des actes répétés de harcèlement moral".

Suite à ce courrier, la jeune femme a été reçue par Thierry Robert. Très peu de temps après, en arrivant un matin à l’Assemblée pour prendre son travail, elle a eu la surprise de constater que son badge ne fonctionnait plus. L’accueil a alors appelé les services techniques qui ont indiqué que son badge avait été désactivé sur ordre de Thierry Robert et qu’elle n’était plus attachée parlementaire…

Thierry Robert : Son ex-attachée parlementaire l'accuse de harcèlement sexuel

Thierry Robert : Son ex-attachée parlementaire l'accuse de harcèlement sexuel


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

39.Posté par INCROYABLE le 17/05/2016 08:19

Ce monsieur se permet tout !

Candidat échu aux régionales, ce monsieur est très actif sur la communication depuis le début de l’année et on se posait la question pourquoi ?
Il va même jusqu’à se fâcher avec sa copine d’un jour Huguette. Etait-ce la vraie raison ?

Non, Huguette qui siège sur les mêmes bancs que lui a appris les frasques du monsieur par son ex-attachée parlementaire. Mais pourquoi, n’agit t’elle pas ?

Nous demandons à Huguette de prendre position officielle sur le comportement de son collègue, candidat déchu suite à l’information d’accusation d’harcèlement sexuel.

C’est incroyable, que ce monsieur, donneur de leçon puisse nous cacher son vrai visage.
Il est temps maintenant de mettre fin à ses pratiques.

Sommes-nous en droit de demander la démission de candidat échu ?
Sommes-nous en droit de lui demander de démissionner de l’un de ces mandats ?

Pour l’accusation d’harcèlement sexuel, nous demandons à Huguette de prendre position officielle !
Pour les mandats, nous demandons au Préfet d’intervenir et prendre les dispositions règlementaires.

Extrait du site du gouvernement :
Un élu local ou un représentant au Parlement européen acquérant un mandat le plaçant en situation d'incompatibilité dispose d'un délai de trente jours à compter de la date de l'élection qui l'a placé dans cette situation (ou, en cas de contestation de cette élection, à compter de la date à laquelle la décision juridictionnelle confirmant l'élection qui est à l'origine de la situation de cumul prohibé devient définitive) pour démissionner de l'un des mandats qu'il détenait antérieurement. A défaut d'option, c'est son mandat le plus ancien qui prend fin de plein droit. En cas de démission du dernier mandat acquis, le mandat le plus ancien prendra également fin de plein droit. L'élu perdrait alors deux mandats.

38.Posté par Titi si not si Clean....titi or not il va falloir choisir le 17/05/2016 08:17 (depuis mobile)

Donc le candidat déchu, donne aussi dans le graveleux.... Je sens que certains commentateurs pro devront choisir.... Définitivement les réunionnais ont choisi : "not titi" !!!! Et son ex attachée aussi par ailleurs.... Titi or not titi faut choisir !

37.Posté par Michel le 17/05/2016 08:15

Juste un lamentable petit macho, mais avant tout un patron et un politicien qui brasse beaucoup d'argent en exploitant ses salarié(e)s sans complexe (ici les heures supplémentaires non payées).
Cette position sociale dominante monte à la tête des capitalistes qui s'imaginent que le fric qu'ils ont accumulé en exploitant les travailleur leur donne tous les pouvoirs sur leur entourage et le droit de disposer des femmes en tant que "mâles dominants".
Bien heureusement les femmes se rebellent et il ne s'en sortira pas comme cela.
Et il faut aussi espérer que les travailleurs (hommes et femmes) mettront aussi un jour au pas et hors d'état de nuire et d'exploiter cette sale engeance !

36.Posté par Julia le 17/05/2016 08:08 (depuis mobile)

La seule chose qui m'étonne c'est qu'elle n'en parle que maintenant ! Car très honnêtement venant de lui à ce stade .. Plus rien ne m'étonne !!

35.Posté par Lola le 17/05/2016 08:07 (depuis mobile)

C''est inadmissible ! Il veut défendre les femmes qui se font battre ou tuer mais n''a aucuns scrupules à en harceler une !! Je trouve ça déplorable !!

34.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 17/05/2016 08:03

C'est la faute à l'équivocité des termes :

1. Vous êtes élu député

2. A votre arrivée à Paris, on vous introduit dans une chambre (celle des députés mais l'huissier originaire de la CE, a un tel accent que vous ne pouvez que vous méprendre sur ses paroles quand il vous dit "Bienvenue dans la chambres des putes" alors qu'en vérité il a dit "Bienvenue dans la chambre des députés" )

3. Ensuite, on vous présente une attachée (si par malheur le député nouvel arrivant, pratique le SM, il se croit libre d'agir à sa guise et répète les gestes utilisés dans quelques alcôves pour détacher-rattacher l'attachée)
...........................
Trêve de plaisanterie (ou grève de plaisanterie), dur, dur d'être employée d'un politicien si ce dernier n'a pas le sens de la retenue.

Si la chambre des députés pouvait parler, on en entendrait des choses....Si la statue de Marianne dans les mairies pouvaient confier ce qu'elle a vu ou entendu? Et dans les administrations? Le terme "promotion canapé" n'est malheureusement pas un slogan publicitaire d'un magasin de meubles.

En tout état de cause, sera t-il possible de changer le regard lubrique de la plupart des hommes sur les femmes?

Verserons nous dans le système américain ou tout geste peut-être dénoncé comme harcèlement ?

33.Posté par HONTE le 17/05/2016 08:01

Depuis le temps que je ne cesse d'alerter la Gente Féminine, vous voyez, ce n'était pas des paroles en l'air?
on n'a pas fini d'entendre parler de ce dépité-maire-conseiller régional, qu'il démissionne de tous ses mandats, et tout de suite, sinon on te destituera comme la présidente du Brésil, ou on servira du 49-3 si tu persistes.

32.Posté par Hibou le 17/05/2016 07:53 (depuis mobile)

Hihi hihi...oups beurk il se croit beau

31.Posté par Fidol Castré le 17/05/2016 07:52

Il faut faire le ménage.
Il risque de ne plus rester grand monde sur la place.

Alors, tous pourris ?

30.Posté par Juju le 17/05/2016 07:52 (depuis mobile)

Ça m''étonne pas vus sa vie.

29.Posté par Kaf malbar le 17/05/2016 07:51 (depuis mobile)

Le statut de député permet trop de chose. Ça part à la dérive quel honte pour la réunion il faut sanctionné

28.Posté par Lilou le 17/05/2016 07:49 (depuis mobile)

Pour une nouvelle d''un mardi c''est dur le Thierry grande gueule va nous dire quoi !!!

27.Posté par Fantomette le 17/05/2016 07:36

Espérons que cette jeune fille ose déposer plainte pour que ca ne continue pas.
Si elle ne le fait pas, n'est il pas dans les prérogatives du procureur de la République d'ordonner une enquête ?

(...)

Vilain Ti coq ne supporte pas de ne pas être seul dans sa basse-cour.

26.Posté par GIRONDIN le 17/05/2016 07:35

..... Jusqu'à ce que nous mettions la main sur un document exceptionnel : une lettre recommandée écrite par une ex-attachée parlementaire de Thierry Robert dans laquelle elle l'accuse de harcèlement moral et sexuel !..


l'informateur c'est Thierry Robert ?



C'est beau le bosse fort ! On peut le voir de la pyramide ?

25.Posté par bonnemémoire le 17/05/2016 07:18

Parlons d abord de Monsieur T Robert
et disons simplement que ceux qui font profession de faire de LA POLITIQUE AUTREMENT, le plus souvent et rapidement finissent par montrer toujours dans leurs conduites des pratiques qui sont loin d' être nouvelles et qui surtout desservent la politique et les desservent .
Remarquons que le parti de T Robert et T Robert n' échappent pas à ce constat , une remarque qui vaut pour les VERTS de France qui eux aussi prétendent à une politique autrement .

Parlons du post 17
Il serait souhaitable qu' il en dise plus car c'est intéressant à plus d' un titre.

24.Posté par Titi or not Titi le 17/05/2016 07:04

Va Falloir Agrandir Le Quartier "VieillePi" De La Geôle ! 😜
Ca Se Saurait, Si Nos Zébus Avaient Un 👳 ! 😄😄
Si Ca Nous Permet De Nous En Débarrasser ! 😜👍

Hihihi, Les Ptites Mains De La Région (Depuis Mobile)... 😄😄
( Vos Abos Sont Payés ? Heures Sup ? 😜)

ANouLa©®

23.Posté par Issia le 17/05/2016 06:52 (depuis mobile)

Mi fou dehors sera.pas content que zot i koze koma hin .

22.Posté par Tony le 17/05/2016 06:47 (depuis mobile)

Ce n'est plus sa démission de l'un de ses mandats que nous voulons. Au non des femmes et chaque Réunionnais il doit être déchus de tt ses mandats. C'est inconcevable

21.Posté par Saint Leu Debout! le 17/05/2016 06:45

ben voila !!

mais peut être l'arbre qui cache la forêt a st leu .

20.Posté par Marguerite le 17/05/2016 06:40 (depuis mobile)

Demandez à des employés communaux si ils sont dans le même cas ? Huguette y paraît que tu sais tout maintenant .....

19.Posté par li le 17/05/2016 06:31

Avec de tels propos je ne vois pas l intérêt de terminer la lettre avec une formule " veuillez croire ...en l assurance de ma considération distinguée "
Pour une attachée le niveau de langage ne vole pas très haut.

Et des à prioris qui ont dû servir son mécontentement: "logement insalubre"', "vous les réunionnais "...

J résume cette pseudo affaire par des heures de travail non reconnues ou une activité trop prenante pour madame et un flirt raté.

18.Posté par Immoral le 17/05/2016 06:21

C'est immonde et immoral de la part d'un élu de la république.

Il devrait être déchu de ses mandats...


17.Posté par Gépatord le 17/05/2016 06:19

Une honte pour le LPA, dont les adeptes étaient ignorants, constatons que nous avons des sénateurs qui dans leurs vies privées dessoudées, il exercent des conditions de ''chasses'' envers des épouses, compagnes de collaborateurs , allant même à se construire une garçonnière dans des locaux d'une collectivité , avec ascenseur privatif ! vous comprendrez pourquoi, un autre lui fait partir la veille des conquêtes vers sa prochaine mission, tout frais payés !! c'est ça les politiciens réunionnais !! ceux qui sont en place grâce à des votes, procurations d'une certaine communauté!! comme le créole ne vote plus!! alors la place est chaude !! lucrative, fort rémunératrice et ""jouissive"" Un collaborateur d cabinet déclarait il y a peu, qu'il bénéficiait d'impunité et savait comment et ou se trouvait les trésors des campagnes et travaux de son employeur!! pas sur le sol français ..... c'est beau et dégueulasse d'avaliser, exploiter le misérabilisme de la population pour satisfaire une oligarchie de renégats ...
MAIS LE REUNIONNAIS AIME ETRE PRIS POUR DES EXCREMENTS ? MENDIANTS !!

16.Posté par @ question bete le 17/05/2016 06:19

Diffamation de quoi ??

On a la copie du courrier ....

diffamation : Action de diffamer, c'est-à-dire de porter atteinte à la réputation de quelqu'un, par des paroles ou par des écrits.

On ne fait que dire nos pensées et nos avis...

Il a fauté, qu'il assume les conséquences !!

15.Posté par Mike le 17/05/2016 06:06 (depuis mobile)

Je ne juge personne mais la vérité sera faite attendre la suite notre monde est rempli d injustice il a encore fait comme sa ailleurs mais vous qui êtes arcellés dénonce neyer pas de son statut

14.Posté par Eno2016 le 17/05/2016 05:56

Une Bombe !
Notre louloute , donneur de leçons devant l'Eternel , qui ne manque pas d'air !
Un grossier personnage imbu de sa personne !
Pas bien !
Je n'adhère pas !

13.Posté par Pfff le 17/05/2016 05:51

Genre de personnage qu'on appelle "Pervers Narcissique"
C'est un candidat déchu qui ne digère pas les défaites et fait des choses immondes à coté...

12.Posté par Huguette le 17/05/2016 05:51 (depuis mobile)

Huguette ! Nous attendons un signe fort de ta part ! Cette fois tu dois réagir , Îl t'a déjà berné alors au nom des femmes réunionnaises nous te demandons de faire quelque chose .

11.Posté par Question bete le 17/05/2016 05:50 (depuis mobile)

Ça bosse tôt à la région..contrairement e' Turquie où ça bosse fort..

Y a de la diffamation dans l'air..

Devrait on parler dès lors des enfants illégitimes des élus..tromper n est pas harceler me direz vous..?

10.Posté par Tout fini par se savoir le 17/05/2016 05:49 (depuis mobile)

Que l'assemblée demande sa demission , un élu de la république ne peut pas profiter de sa position pour traiter les femmes de la sorte .

9.Posté par La vache le 17/05/2016 05:47 (depuis mobile)

Apres l'épisode en assemblée plénière on ne peut pas dire qu'il faut être surpris , vu comment il a traité la femme !

8.Posté par Gilberte le 17/05/2016 05:38 (depuis mobile)

Je suis choqué, il n'est pas digne de représenté de tel fonction. Il doit etre puni, voila la considération qu'il a pour les femmes, c' est humiliant.

7.Posté par cela ne m aurait pas etonne le 17/05/2016 05:37

Eh oui, c'est bien lui.. le candidat déchu !!

Vous ne le connaissez pas, vous apprendrez !!
Mais c'est malheureux de lire ces choses, alors qu'ici il fait le larron en foire...
Vos ébats ne nous intéressent pas, mais comme tout homme... vous ne vous interessez qu'à vos performances...

Il est immoral de savoir ce que cet homme a été capable de faire...

6.Posté par Justine le 17/05/2016 05:36 (depuis mobile)

Ils nous fait honte, au lieu de faire son boulot encore une fois. Cette homme est avide de pouvoirs qu'importe le contexte ou le milieu.

5.Posté par Marcella le 17/05/2016 05:34 (depuis mobile)

Aucune femme de devrait avoir supporter de tel comportement.

4.Posté par cela ne m aurait pas etonne le 17/05/2016 05:33

Tiens tiens, cela ne m'aurait pas étonné de sa part quand on connait le personnage dans la vraie vie de tous les jours.

Ce pauvre boug est un malade, oui un malade..


3.Posté par Isabelle le 17/05/2016 05:33 (depuis mobile)

Pourquoi je ne suis pas surprise et je suis sur que l'on a pas fini de decouvrir des choses sur celui la

2.Posté par Thierry gros doigts le 17/05/2016 05:29

On sait que malgré son mandat parlementaire, il ne connait pas les lois...

De toute façon, il s'est toujours pris pour le supérieur hiérarchique de tout le monde.

Pour un chef d'entreprise dans le bâtiment, il devrait connaitre les normes en vigueur pour les constructions, sauf que ce n'est pas le cas, vu qu'il y a des malfaçons dans les habitations.

On connait le phénomène qui s'est pris en faute et qui saute comme un cabri, qui fait du cinéma ... et se porte en victime, face aux gens, pour qu'on le prenne en pitié.

1.Posté par Eh ben... le 17/05/2016 05:25

On en apprend de bien bonne, d'aussi bon matin.

Cela ne m'étonne pas de la part de ce candidat déchu... Il en a la tête !!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes