Politique

Thierry Robert : "Ces élus qui ont oublié d’où ils venaient"

Vendredi 30 Octobre 2015 - 12:09

Le député-maire de Saint-Leu, Thierry Robert, déplore le rejet des sénateurs du texte sur la question de la reconnaissance des langues régionales en général et du créole en particulier. Pour le candidat LPA aux prochaines régionales, les sénateurs réunionnais qui ont participé au vote "choisissent de revendiquer leur 'réunionnaiseté' en fonction des circonstances, dénigrant complètement le socle même de notre spécificité locale lorsqu’ils sont à Paris". Voici son communiqué :


Ce mardi 27 octobre, la majorité sénatoriale a fait échouer le projet de loi constitutionnel autorisant la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires.
Je prends acte du positionnement des sénateurs qui ont rejeté l’idée d’une ratification par la France d’un traité qu’elle a pourtant signé depuis 1999.

Pour ma part, lors du passage du texte à l’Assemblée nationale en janvier 2014, j’avais évidemment voté en sa faveur tant la question de la reconnaissance des langues régionales en général et du créole en particulier me semble être fondamentale pour les territoires, pour les Réunionnais et leur Histoire.

Que le Sénat ait rejeté le texte est une chose. Mais je suis particulièrement étonné de voir que des sénateurs réunionnais se sont rangés derrière une consigne de vote nationale pour des raisons politiques, au détriment de l’intérêt de leur territoire. En cela, ils contrarient la préservation et l’affirmation de la langue créole comme l’une de nos richesses.

Reconnaître notre langue et ses spécificités, ses richesses, n'entre absolument pas en contradiction avec notre appartenance et notre fierté d'être français.

Ces élus réunionnais choisissent de revendiquer leur "réunionnaiseté" en fonction des circonstances, dénigrant complètement le socle même de notre spécificité locale lorsqu’ils sont à Paris.

Cet épisode malheureux n’est qu’un contretemps. Nous sommes nombreux à vouloir donner au créole toute sa place et je serai toujours de ceux-­là".
.
Lu 2122 fois



1.Posté par Steph le 30/10/2015 11:41

Pfff... mi croit qu'ou néna un grave problème d'identité, a ou aussi !!

Mi rappel a ou que quand le gouvernement y parlé des impots, ou l'a déclaré vouloir aller vivre à Maurice !!!

Arrête raconte la bêtises, Noël s'est dans 2 mois .. par contre, c'est Halloween ce week-end, dont mi pense qui correspond à ou mieux !!

2.Posté par Lisa le 30/10/2015 11:46

que nos enfants parlent le créole à la maison ou entre leurs amis, je suis d'accord !
Mais je vous signale Mr louloute de Saint-Leu, qu'on fait partie de la France et que nos chers bambins, arrivés en 1ere, passent leur bac de Français : écrit et oral ... ce qui ne les avantagent pas pour leur diplomes s'ils parlent créole !!!

Un yab lé hauts

3.Posté par chloé le 30/10/2015 11:47

Au lieu d'élève a nou vers le haut, vi achève enfonce a nou ...
Pfff, misérable

4.Posté par étrange le 30/10/2015 11:52

précisons que ce sont les sénateurs de DROITE qui non pas voulu de cette loi proposée par le gouvernement !!

5.Posté par Jos974 le 30/10/2015 12:12 (depuis mobile)

Mdr l hopital qui se fout de la charité faut vraiment le faire dégager celui là

6.Posté par Ti guy le 30/10/2015 12:23 (depuis mobile)

Donc Didier et Michel fontaine ont votés contre la reconnaissance de la langue créole au sénat. Honte a tous les deux
Oublie ton racine ti frère, racine la terre

7.Posté par GIRONDIN le 30/10/2015 12:30 (depuis mobile)

Ou nana raison Mr Robert
Di à li même....

Mi aime la France mi aime le français mi mette pas le français ni la France en danger quand mi coze créole....
Honte à zot!!!!!

Pareil pour le breton,le Corse etc...

8.Posté par Pierre Balcon le 30/10/2015 12:38

Le mieux c'est surtout de savoir où l'on va .
L'origine résulte de la fatalité , le but de la volonté et de l'intelligence

9.Posté par c'est normal le 30/10/2015 12:53

Avez-vous remarqué que Thierry Robert est incapable de faire une phrase dans un bon français style "il faut que je fais....."

Thierry Robert aime éblouir le peuple en utilisant un vocabulaire que le peuple ne connait pas pour faire son intéressant mais concernant la concordance des temps le gars i fé pitié....

10.Posté par Tortue y voit pas son ké le 30/10/2015 13:04

Il est bon de rappeler que Thierry Robert est à l'origine de la chute de notre tourisme.

En effet, à chaque fois que l'IRT a fait une campagne pour notre île Monsieur Thierry Robert, dans les heures qui ont suivies a fait une conférence de presse "crise requin".
Les conséquences ont été désastreuses pour notre île.

Imaginez un parisien dans le métro qui voit l'affiche produite par l'IRT et qui se dit "tient, pourquoi pas la Réunion pour mes prochaines vacances?", que fait-il? Tout simplement il se rendra sur sur son moteur de recherche et tapera "île de la Réunion", et qu'y trouvera -t-il? La fameuse conférence de presse de Thierry Robert relative à la crise requin ! Bien évidemment, il est inutile de vous dire que son envie de venir s'est éteinte ! Non seulement cette personne ne viendra pas, mais elle n'aura pas raconté ses vacances sur notre île à ses amis qui seraient venus par la suite.

Quelles sont les conséquences de ces fameuses conférences de presses de Thierry Robert?

Non seulement les touristes ne sont pas venus, mais en plus la création d'emploi n'a pas eut lieu et la cerise sur le gâteau des entreprises ont dû fermer à cause de lui.

Aujourd'hui nous pouvons affirmer que Thierry Robert est un saboteur et qu'il a détruit notre tourisme et notre économie.

Il est très mal placé pour faire la morale à quiconque cet élu.

11.Posté par Jim le 30/10/2015 13:24

Mr le député se laisse bercer par les bancs du "Palais de Matignon"! Il oublis un peu vite que ce n'est qu'une procédure, avant les modifications de texte, ou l'adoption de la loi!

12.Posté par Olivier le 30/10/2015 13:28

"Créole un jour, Créole toujours", phrase pourtant prononcée par un député de La Réunion!
De Droite bien sûr!
Pas besoin de grand cinéma, pour bien se faire comprendre!

13.Posté par "Vieux Créole" le 30/10/2015 14:00



QUAND LE PRINCIPE "DES LANGUES RÉGIONALES"A ÉTÉ ADOPTÉ PAR LE PARLEMENT ,AIMÉ CESAIRE A DEMANDE A L’UNE DE SES ADMINISTRÉES DE FORT-DE FRANCE CE QU’ELLE EN PENSAIT. VOICI QUELLE FUT SA RÉPONSE. "MES ENFANTS PARLENT LE CRÉOLE A LA MAISON OU DANS LA RUE . SI JE LES ENVOIE A L’ÉCOLE ,C’EST POUR QU’ILS APPRENNENT A MAÎTRISER LA LANGUE FRANCAISE ! LE CELEBRE MARTINIQUAIS( "CHANTRE DE LA NÉGRITUDE" ET DE "LA FRANCOPHONIE" !) AURAIT ALORS RÉPONDU : "VOUS AVEZ PARFAITEMENT RAISON..." ! Ces propos ,je les ai entendus sur "Antenne 2" (aujourd’hui "France 2" ) alors que j’étais en Métropole ... REMARQUES PERSONNELLES : 1 ) je parle créole et l’écris dan une écriture ,une orthographe courante ,lisible ,sans "déchiffrage compliqué... 2) le" créole réunionnais"( comme tous les autres créoles d’ailleurs) est "UNE LANGUE VERNACULAIRE ORALE". 3 )Ce n’est pas une langue internationalement parlée,comme la langue française( parlée et comprise dans de nombreux pays du monde) ! 3 )Il faut se rappeler que DES idéologues de "lofis la langu’" , revendiquent une "orthographe spécifique" du créole réunionnais ( orthographe qui n’existait pas !)et certains posaient le principe suivant : "un Territoire , un État ,une LANGUE" ! 4 ) N’y aurait-il pas comme une similitude,un rapprochement avec une certaine revendication : " État Réunionnais , Démocratique et Populaire " ??? Cette dernière revendication est mise d’ailleurs, "sous le boisseau" depuis 1981-83 mais n’a toujours pas été abandonnée

14.Posté par pas une priorité le 30/10/2015 15:08

créole i conné qui li lé , pas besoin de projet de loi pour ça, nous lé francais avant tout , i vo mieux nout marmaille i parle francais , anglais , allemand , chinois . Le créole i appartien a nous , nous la pas besoin revendique a lu.

15.Posté par solange le 30/10/2015 15:45

il n' a rien compris, c' est vraiment un clown

16.Posté par kirikou le 30/10/2015 15:50

13.Posté par "Vieux Créole"

ok mais il n'y a rien d'incompatible!

17.Posté par polux le 30/10/2015 15:51

On sait d'ou il vient lui, mais par contre là où il va c'est moins certains mdr

18.Posté par solange le 30/10/2015 15:54

vous vous faîtes une pub......rien de ceci est dit, on gardera toujours notre langue mais le français c' est notre langue retenus

19.Posté par c''''est la Honte le 30/10/2015 16:36

HONTE à ces sénateurs qui ont appliqué servilement les consignes de leur parti et en somme ont voté CONTRE la Réunion.

Ceux qui critiquent la prise de position de M. Thierry Robert apportent la preuve qu'ils ne valent pas mieux que ces sénateurs.

20.Posté par Nono le 30/10/2015 16:36 (depuis mobile)

le créole i connais pas sont identité mi le un peuple mort sans indentite le Français doit être une langue étrangère comme l'anglais lol

21.Posté par Zeb BULO le 30/10/2015 16:46

Sacré Theodoricus Roberticus 1er, 1er des bouffons de la Réunion !

Il est vrai que Mollande 1er s'était engagé, dans ses promesses électorales en 2012, à faire ratifier cette fameuse et fumeuse charte.

Mais, Mollande 1er a oublié que la charte est inconstitutionnelle. Il est écrit dans notre Constitution que "La langue de la République est le français".

Taubira a été chargée par Mollande 1er de rédiger un projet de loi constitutionnelle en catimini. Fort heureusement le Conseil d'État a adressé une très claire mise en garde.

Vous croyez sérieusement que cette gauche caviar à l'intention de préserver nos identités régionales françaises et européennes ! Il faut être un écervelé comme Theodoricus Roberticus 1er pour croire cela ! Cette gauche caviar veut faire reculer la langue française au profit, notamment, de certaines langues minoritaires. Je ne vous fait pas de dessin ! Voyez les dernières mesures de la Bécassine en faveur de l’enseignement de l’arabe dans le primaire et le secondaire.

Je rappelle, des fois que, cette charte a pour but de faciliter et d'encourager l’usage oral et écrit dans la vie publique et dans la vie privée. Aurait-on oublié que la langue française est d’abord celle de l’administration qui nous gouverne. Toucher à la langue, c’est toucher au droit et à l’égalité des citoyens.

Alors, touche pas à ma langue.

22.Posté par yanoo le 30/10/2015 16:56 (depuis mobile)

ôte créole rouve zot yeux sorte dans fenoir ta l''heure DR va dit a zot kan y tue cochon le boudin le l déjà cuit dedans son ventre zot va goûté pou voir ci le vrai

23.Posté par yoyo le 30/10/2015 19:41

Le créole a toute sa place dans notre coeur, que l'on soit ici ou ailleurs. C'est cela le plus important

24.Posté par Laurent le 31/10/2015 05:56

D'accord avec le post 2 !

25.Posté par Alain Busser le 31/10/2015 07:20

posts 13 et 14: Merci à vous, pour cette sagesse qui manque souvent dans ce débat. Post 6: Lorsque la loi refuse de défendre le patrimoine linguistique, il reste toujours la possibilité de résister, comme devraient théoriquement le faire les partis politiques d'opposition (mais reste-t-il encore une opposition?). Le post 1 est un bon exemple de résistance non violente: Un texte rédigé en créole et lisible en moins d'une heure. Continuez à faire comme ça à chaque occasion qui se présente et le message "ohé les parlementaires, nous l'existe" sera perçu ... à la longue. Mais ti pas ti pas va finn' arrive... et sans nos parlementaires!

26.Posté par Precursor le 31/10/2015 18:30

Quand on écrit "SIN-DNI" à l'entrée de la ville de Saint-Denis, est-ce que cela fait plaisir aux réunionnais ?
A-t-on demandé l'avis des réunionnais avant de commencer à porter à l'écrit le créole réunionnais ?
Pourquoi l'Union Européenne veut-elle favoriser les langues régionales ? Pourquoi se mêle-t-elle d'un sujet comme celui-ci ?
Pourquoi les catalans indépendantistes font-ils leurs manifestations avec des drapeaux européens et des slogans en langue... anglaise ?
Qu'est-ce qui se cache derrière le concept des Eurorégions ?
Les Euro-régions et la promotion des langues régionales, c'est la destruction programmée de la France et des nations.
Ne vous laissez plus manipuler, allez voir sur le net la vidéo de l'UPR sur les Eurorégions.

27.Posté par Rose Rucerp le 31/10/2015 18:35

La conférence de François Asselineau sur les Euro-régions a fait plus d'un million de vues sur Youtube. Apparemment trop peu de réunionnais l'ont vue...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter