MENU ZINFOS
National

Terrorisme: Du matériel électronique récupéré dans les cellules d’islamistes radicaux


L’administration pénitentiaire a procédé à des fouilles dans les cellules de 80 détenus qualifiés d’islamistes radicaux. Des téléphones portables, des clés USB et autres moyens de communication vers l’extérieur ont été saisis

- Publié le Mardi 27 Janvier 2015 à 10:48 | Lu 1607 fois

Après la vague d’attentats des 7,8 et 9 janvier qui ont frappé le journal satirique Charlie Hebdo et une épicerie casher, Porte de Vincennes, l’administration pénitentiaire a procédé à des fouilles des cellules de détenus identifiés comme islamistes radicaux.

Nos confrères de France Soir et RTL rapportent que les découvertes portent sur du matériel informatique et de communication, chez des détenus parfois déjà condamnés pour des questions de terrorisme.

Parmi les prisonniers fouillés, on peut citer Djamel Beghal, le mentor présumé d’Amedy Coulibaly, le preneur d’otages de la Porte de Vincennes, déjà condamné deux fois pour terrorisme.

Des questions restent en suspens, telles que leur éventuelle implication aux attentats de l’intérieur des prisons, à l’instar des « parrains » de la mafia qui transmettent leurs consignes depuis leur cellule ?

Des enquêtes internes ont été ouvertes. La police judiciaire a été saisie.




1.Posté par Pastéque le 27/01/2015 11:06

Rien à voir bien entendu avec le fait que Taubira ait interdit les fouilles au parloir et les fouilles corporelles...pas d'amalgame, faut pas stigmatiser !

2.Posté par Amiral la Po le 27/01/2015 12:34

Encore un "coup" du FN/Front National/Fhaine...
Quand on nous dit que l'islam radical s'installe partout en France,on crie au racisme...pas d'amalgame!!!
Bien vu Post1

3.Posté par noe le 27/01/2015 12:52

Le laxisme se rencontre partout , dans tous les lieux , dans toutes les administrations ...
On a peur de se mouiller alors on laisse faire ...
ça ne m'étonne pas si tous les soirs , les cellules sont vides ... les condamnés en vadrouille !
Les gardiens ? ils sont aux abonnés absents ...

4.Posté par polo974 le 27/01/2015 19:38

""" Parmi les prisonniers fouillés, on peut citer Djamel Beghal ..."""

Oui, mais ça n'apporte que de la confusion, car rien ne dit qu'il avait la 4G dans sa cellule, mais ça le laisse croire...

Procédé pas très honnête...

5.Posté par William le 27/01/2015 19:49

des vibromasseurs ?

6.Posté par un homme en colère le 27/01/2015 19:51 (depuis mobile)

Au pain et a l'eau et pas de télé. Ca devrait être comme ça la prison pour ces pourris

7.Posté par EKOLO @ Pastèque le 28/01/2015 05:24

"Rien à voir bien entendu avec le fait que Taubira ait interdit les fouilles au parloir et les fouilles corporelles"

Information très intéressante. Vous tenez ça d'où ?

8.Posté par Allons à boire le 28/01/2015 09:38

Taubira est passée par ses copains de l'observatoire des prisons et le conseil d'état, jolie coup de billard à trois bandes mais c'est bien elle qui tenait la queue.

9.Posté par Maurice BONNET PIRON le 28/01/2015 19:26

comment font ils pour avoir tout ca ?

10.Posté par EKOLO le 28/01/2015 23:06

@ Pastèque (post 1) :

Je vous rappelle votre post 1 :

"Rien à voir bien entendu avec le fait que Taubira ait interdit les fouilles au parloir et les fouilles corporelles"

Voilà ce que mes recherches ont donné, d'après le lien suivant :
http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2013/06/10/prison-les-fouilles-a-nu-systematiques-sont-illegales.html

1) sur l'interdiction des fouilles au parloir et les fouilles corporelles :

C'est faux. Seules les fouilles systématiques injustifiées sont interdites, et ça ne date pas de l'arrivée au gouvernement de Mme Taubira, mais de bien avant :

- article 57 de la loi 2009-1436 du 24/11/2009
- ordonnance 368816 du Conseil d'Etat du 06/06/2013 confirmant la loi

Ce même jour, le 06/06/2013, la Cour d'Etat a d'ailleurs conforté (ordonnance 368875) la décision du directeur de la maison d’arrêt prescrivant une fouille intégrale systématique d’un détenu en particulier à l’issue de chacune de ses visites au parloir.
Pour le Conseil d’Etat, ce régime était justifié par les nécessités de l’ordre public compte tenu de la personnalité du détenu, condamné pour participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation à un acte de terrorisme et avec un suivi particulier en détention. Mais la mesure doit régulièrement être évaluée.

Preuve que les fouilles systématiques sont parfaitement légales quand elles sont justifiées.
Preuve déjà que vous n'avez même pas pris la peine de vous renseigner un minimum avant de poster votre commentaire. C'est encore un mauvais coup pour votre crédibilité.

2) Sur le fait que Mme Taubira ait quelque chose à voir avec ça :

La loi de 2009 a été votée par le parlement de l'époque. Même si Mme Taubira était députée à cette époque (je n'ai pas vérifié), et qu'elle ait effectivement voté en faveur de cette loi, on ne peut pas dire que "elle a interdit les fouilles ...".

Pour ce qui est de l'ordonnance du Conseil d'Etat, Mme Taubira n'en fait pas partie. Et en tant que Garde des Sceaux, c'est justement elle qui a été sanctionnée par ce jugement, en tant que supérieur hiérarchique dans l'administration pénitentiaire.

Voilà.
Maintenant, je vous repose ma question du post 7 : D'où tenez-vous votre information du post 1 ?


@ Allons à boire (post 8) :

Vous dites dans votre post 8 :

"Taubira est passée par ses copains de l'observatoire des prisons et le conseil d'état, jolie coup de billard à trois bandes mais c'est bien elle qui tenait la queue"

Voilà ce que mes recherches ont donné, d'après les lien suivants :
http://www.oip.org/index.php/communiques-2011/957-fouilles-corporelles-integrales-systematiques-des-detenus-loip-lance-une-campagne-contentieuse-contre-la-persistance-dune-pratique-illegale

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/06/07/rappel-a-l-ordre-sur-les-fouilles-a-nu-en-prison_3426030_3224.html

1) Sur l'Observatoire International des Prisons :

La section française de l'OIP a lancé une campagne contentieuse contre le non-respect de la loi 2009-1436 du 24/11/2009, officiellement sur sa page internet à la date du 20/10/2011.
A cette date, Mme Taubira n'était pas Garde des Sceaux.

2) Sur les liens entre Mme Taubira et la section française de l'OIP :

Je n'ai pas fait de recherches là-dessus. C'est vous qui dites "Taubira est passée par ses copains de l'observatoire des prisons", donc c'est plutôt à vous de prouver qu'il y a un lien entre eux.
Mais soyez logique : si elle était vraiment "copain" avec eux, vous ne croyez pas qu'elle aurait fait appliquer la loi dans son propre ministère (laver le linge sale en famille), au lieu que l'affaire soit portée devant le Conseil d'Etat ?
Moi je crois.


En conclusion :

Vous devriez, Pastèque et Allons à boire, prendre l'habitude de bien vous renseigner avant de poster, et tant qu'à faire donner vos sources d'information en incluant des liens dans vos posts.
C'est surtout valable quand la réputation d'une personne est en jeu, comme ici avec Mme Taubira.

Supposez que vos posts soient lus par des militants PS, de simples sympathisants PS, ou tout simplement des gens ayant de la sympathie pour Mme Taubira. Et que ces personnes informent Mme Taubira de ce qui a été dit sur elle.
Mme Taubira pourrait être tentée de vous poursuivre en justice pour diffamation. Tandis que si vous mettez vos sources d'information en lien dans vos posts, ça sera contre ces sources d'infos qu'elle portera plainte, et non contre vous.
Réfléchissez-y à l'avenir.

Dans le cas présent, vous pouvez toujours poster les liens qui vous ont permis de faire vos déclarations.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes